Recherche avancée       Liste groupes



      
SUM FORTY-VÉNER  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

2001 All Killer No Filler
2002 Does This Look Infect...
2004 Chuck
2007 Underclass Hero
2016 13 Voices

SUM 41 - Order In Decline (2019)
Par CHAPOUK le 7 Octobre 2019          Consultée 1563 fois

"Oh la vache !" fut ma première réaction quand j'ai écouté pour la première fois ce SUM 41 parce que, comment vous dire… Je me suis complètement désintéressée de ce groupe à la sortie de "Underclass Hero" et malgré les commentaires plutôt positifs sur le dernier album, qui ont ravivé ma mémoire de ce groupe en 2016, l'argument instinctif "Mouais j'préfère quand même "Does This Look…" ou "Half Hour Of Power"…" prenait le dessus sur ma curiosité…

Donc il a fallu que je me fasse une petite session de rattrapage sur ce que j'avais manqué, avant de me repencher sur ce "Order In Decline"… En résumé :
- "Underclass Hero" : toujours berk)
- "Screaming Bloody Murder" : bof ou beurk, j'ai pas encore statué
- et "13 Voices" : pas mal

Alors oui clairement ça m'a surpris de me manger dans la tronche un "Turning Away" en guise d'ouverture (surtout qu'il paye pas de mine avec son intro au piano et son chant clair bien clean, le fourbe). C'est vrai qu'au départ cette "Metallisation" du son du groupe m'a un peu fait regretter les envolées Skate Punk, mais au final c'est une agréable surprise de voir SUM 41 s'assumer clairement dans le Heavy tout en insufflant quand même un peu d'urgence et d'énergie des débuts. On dirait une sorte de "Still Waiting", mais en version 2.0. Soit plus adulte, moins innocent et plus mature (le solo) dans la forme de sa composition et son interprétation (les lignes de chant, les arrangements…). C'est d'ailleurs le constat qu'on pourrait faire pour la globalité de l'album.

Et on ne peut pas nier que des "Out For Blood", "The New Sensation", "A Death In The Family", n'ont pas le mérite de faire headbanguer aussi bien les metalleux que les punks à roulettes… Chaque fan, du nostalgique du SUM 41 d'avant 2004 à l'amateur des dernières productions pourra s'y retrouver.

Ouais même les fans de "Underclass Hero" ! Ils pourront se pencher sur les textes, qui pour la plupart, tournent autour du climat politique et social actuel. Ce qui, au passage, se complète avec la pêche de certains morceaux, même plus dansants ou originaux musicalement comme "Heads Will Roll" et sa rythmique particulière et ses relents de psychédélisme dans les arrangements finaux.

Autrement, pour ceux qui veulent mosher vous pourrez trouver votre bonheur dans les plans qui font lever les genoux sur "45 (A Matter Of Time)" et dans ceux qui font sauter sur place chez "Eat Me Alive" tout en profitant du break où Deryck s'arrache les cordes vocales et l'ami Dave nous gratifie d'un solo inspiré. Et bien sûr dans "The People Vs…" qui pourrait figurer aussi bien dans la disco de NOFX que dans celle de The OFFSPRING.

Pour ceux qui se demandent si on retrouve aussi ce côté catchy qui participe grandement à faire la force de SUM 41, c'est aussi un oui. Car dans une certaine mesure on retrouve presque ce qui plaît à beaucoup chez AVENGED SEVENFOLD (les cons ! Ils m'ont obligé à écouter du AVENGED SEVENFOLD pour vérifier ce que je racontais…) sur des "Out For Blood", "The New Sensation" (même si par moments, je me suis surpris à trouver des ressemblances avec MUSE), "Heads Will Roll".

Le côté Pop que le groupe a toujours plus ou moins poussé en avant dans sa musique se ressent ici dans quelques lignes de chants, certains arrangements, certains refrains qui restent bien tête et bien sûr dans la balade "Never There". Je m'attendais à une sorte de "Some Say" bis mais finalement je la mettrais pas à ce niveau. Car la première partie du morceau est plutôt commune et il faut vraiment attendre toute cette montée avant le final pour qu'il se passe vraiment un truc avec l'auditeur.

Mais cette balade Pop Rock passerait presque pour du Hardcore face au déferlement de popitude qu'est "Catching Fire" ! Placer un titre aussi léger, presque joyeux et aéré, presque un titre de COLDPLAY, à la fin de ce skeud qui entretient une ambiance tendue, puissante et survoltée depuis le début, c'était plutôt inattendu. Je comprends pas trop ce choix là mais après tout pourquoi pas…

En résumé ce "Order In Decline" est une bonne surprise, qui a le mérite de mélanger habilement et avec expérience les influences variées du groupe. Espérons juste que ce soit pas un album "chant du cygne" et que les SUM continuent de suivre cette nouvelle voie en se faisant plaisir.

A lire aussi en PUNK par CHAPOUK :


BLACK FLAG
Damaged (1981)
Henry Rollins et ses copains...




PARIS VIOLENCE
Temps De Crise (1998)
"Aller simple" vers une douce déprime

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   CHAPOUK

 
  N/A



- Deryck Whibley (chant, guitare, piano)
- Dave Baksh (chant, chœurs)
- Tom Thacker (guitare, chœur, clavier)
- Jason Mccaslin (basse, chœurs)
- Frank Zummo (batterie)


1. Turning Away
2. Out For Blood
3. The New Sensation
4. A Death In The Family
5. Heads Will Roll
6. 45 (a Matter Of Time)
7. Never There
8. Eat You Alive
9. The People Vs...
10. Catching Fire



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod