Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK / GOTHABILLY  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1977 Damned Damned Damned
  Music For Pleasure
1979 Machine Gun Etiquette
1980 Black Album
1982 Strawberries
1985 Phantasmagoria
2018 Evil Spirits
 

- Membre : Tank
 

 Site Officiel (24)
 Chaîne Youtube (20)

The DAMNED - Grave Disorder (2001)
Par CHAPOUK le 6 Juin 2018          Consultée 631 fois

Inespéré !!
Lorsqu'il est sorti en 2001 ce "Grave Disorder" était juste inespéré !

On sait depuis un moment que les DAMNED ont une fâcheuse tendance à splitter régulièrement, donc là je vais pas spécialement parler du fait qu'après six années de silence et encore un split (de courte durée certes), ayant eu lieu juste après la sortie de "Not Of This Earth" pour des raisons juridiques floues sur la production du skeud (en gros c'était Vanian/Sensible vs Scabies), ce groupe nous sorte encore un album. Bien sûr que c'est un fait notable ! Mais moi ce qui m'a surtout marquée c'est que ce skeud est vraiment très bon ! Même si j'ai vu nombre de gens avoir une réaction modérée face à cet album, personnellement il me botte grave !

Mais avant de se pencher sur ce "Grave Disorder" le petit point line-up pour bien tout comprendre s'impose ! Rat Scabies quitte donc le navire vu qu'il est en bisbille avec Vanian et le Captain (qui rejoint Vanian dès 1996) et est remplacé par Andrew Pinching, dit Pinch, ex-batteur des ENGLISH DOGS, un groupe britannique de Punk HxC / Crossover des 80s. Enfin… Il est remplacé après que Garrie Dreadful (batteur du groupe du Captain) ait tenu les fûts entre 97 et 99. Exit également monsieur "Moose" à la basse, il cède sa place à la bassiste Patricia Morisson qui a déjà œuvré dans les groupes de Punk The BAGS et The GUN CLUB ainsi que chez les SISTERS OF MERCY (en 1987 par exemple sur "Floodland"). Enfin… Elle prend la place de Moose en studio en 2001 certes, mais elle remplace aussi Paul Gray, qui était le bassiste prévu à la base pour ce skeud mais qui s'est retrouvé amoché par un fan lors d'un concert. Pour le côté fun-fact, Patricia épouse par la même occasion Dave Vanian en 1996 (c'est mon côté gossip-girl faites pas attention). La team ainsi composée recrute finalement Monty Oxymoron aux claviers et la voilà fin prête pour sortir ce nouvel album sur Nitro Records !

Oui le label de Dexter Holland des OFFSPRING. Est-ce un moyen pour les DAMNED d'approuver la reprise de "Smash It Up" par les Californiens pour la BO du film Batman Forever sorti en 95 ? Peu importe : tout ce que je sais c'est qu'avec cette info je comprends bien le son de ce "Grave Disorder" ! L'attaque de cette caisse claire, ce gros son agressif, qui apparaît ici un an après le "Conspiracy Of One" musclé de la bande à Dexter… Tout s'explique !

Car oui, venons-en enfin au contenu de ce skeud on a là un putain d'album bourré d'énergie Punk mais avec une facette tantôt Goth-Rockabilly-Rock'N'Roll-tout-court, tantôt Pop. Et puis comme sur tout album des DAMNED on a des trucs qui sortent forcément du cadre général... Sinon ça serait pas les DAMNED !
On attaque fort avec "Democracy?" un titre clairement Punk mais catchy qui démarre après une légère intro sur ces phrases proclamées par un Vanian tout en voix "Did you notice that just recently in London town the flags all waved? The people smiled a lot, the world was right. But now it seems that nothing's changed". En guise d'ouverture les DAMNED questionnent malicieusement l'utilité de la démocratie de nos jours. Youhou ! Ils sont en forme !

Et ils nous le prouvent également sur "She" qui, sous ses accents Goth et la voix de crooner de l'ami Dave, possède une ambiance bien Cow Punk, qui sait s'estomper progressivement et tout en finesse pour se terminer sur une note plus typée ballade !
Cow Punk c'est quoi ce délire encore me direz-vous ? C'est un terme un peu bâtard je l'avoue, qui est utilisé pour désigner ces groupes qui mélangent le Punk avec diverses influences Psychobilly, Rockabilly, Country, Bluegrass voire Folk parfois. Dans le genre vous trouvez Hank WILLIAMS III, SOCIAL DISTORTION ou encore The GUN CLUB (tiens, tiens !)…

Mais enfin bref revenons-en à "Looking For Action" ! Pour le coup avec ce titre on est presque propulsé en '79 ! Entre cette rythmique Punk effrénée qui sert de fil conducteur au morceau et un Dave Vanian qui laisse de côté sa facette playboy pour retrouver un chant plus écorché et des intonations qui rappellent des "Plan 9 Channel 7" ou "Looking At You", notamment pour le bordel sonore similaire à la seconde dans lequel se termine ce morceau, on est servi0p ! Et si vous préférez le Punk joyeux d'un "Smash It Up (Part. 2)" je ne peux que vous renvoyer vers un "Neverland" avec cette petite mélodie à la guitare qui rentre vite en tête, ou vers "Song.com" qui évoque de manière ironique le côté addictif que peut avoir Internet ("Gotta hit the sites because I'm always surfin'! Always surfin'! Surfin' for my life… Surfin' - Looking for a new dimension. Surfin' - Something for my attention. Surfin' - Fire my imagination, russian porn or new playstation") le tout sur fond de Surf / Punk Rock (avec des chœurs et des gimmicks à la BEACH BOYS et une petite descente de guitare façon "Misirlou".

Dans un esprit plus Goth Rock avec une guitare qui sonne presque comme chez MUSE on trouve "Thrill Kill", un titre au texte cynique mais où mister Vanian a toute la place qu'il lui faut pour reprendre ce côté théâtral qui lui sied si bien et nous conter derrière sa cape de vampire son histoire effrayante. Mais là où ce monsieur pète tous les records c'est sur "Absinthe" ! Main dans la main avec la fée verte il nous tend la sienne et nous invite à venir le rejoindre dans son voyage vaporeux sur un fond musical à la fois groovy, éthéré par moments et surtout inquiétant. Et que dire de ce petit break bien dansant qui apparaît autour de trois minutes ? Enfin la dernière piste du genre à faire son apparition sur la galette est "Amen", cette diatribe contre l'hypocrisie religieuse balancée sur une batterie galopante et un riffing incisif et rythmée par ce son de cloches, ces chœurs et ces cuivres ! Le tout forme un mélange bien sympathique et dynamique.

Pour le côté Pop, il est présent mais plus discrètement, il ne se manifeste que sur "Would You Be So Hot (If Your Weren't Dead)?" un titre au refrain joyeusement con mais qui marche bien et qui est surtout teinté d'un humour noir bien propre au groupe, sur "Obscene" où le travail de Monty est hyper important pour générer la sensation d'urgence du refrain, et enfin sur "W". Ce choc quand j'ai entendu le morceau pour la première fois ! Sans déconner j'ai cru que mon PC avait lancé les Sims par erreur et que j'étais sur le menu du jeu ! Heureusement que Vanian est apparu pour me confirmer que non non pas d'assassinat de Sims en retirant l'échelle de la piscine pour aujourd'hui, "Grave Disorder" continue sur sa lancée… Apparemment ce serait une compo de Pinch (réalisée avec un programme Sony Playstation, tout s'explique) ! Mais qu'est-ce qui lui a pris ??? Je crains pas l'aspect kistchouille des compos mais là non c'est beaucoup trop me demander que d'apprécier cet élan "rose-bonbon-guimauvesque".

Et puis on sent aussi que l'inspiration de Dave qui vient notamment de son side-project Dave VANIAN AND THE PHANTOM CHORDS (pour résumer une sorte de tambouille Rockab-Psychobilly et Goth) sur "'Til The End Of The Time". Notre chanteur associe son côté crooner à ses racines de fossoyeur (true story!) pour un titre à la fois sombre et sensuel, qui de mon point de vue est seulement légèrement gâché par cette atmosphère un peu trop New Wave à mon goût. Ou encore sur "Beauty Of The Best", le "Phantasmasgoria"-esque morceau de conclusion.

Pour boucler tout ça on peut dire qu'en 2001 les DAMNED reviennent plus en forme que jamais ! Ce "Grave Disorder" comporte en effet quelques petits couacs mais qui relèvent plus de l'appréciation personnelle que du gros fail qui crève les yeux ! Sans se réinventer non plus les Anglais nous prouvent d'une façon des plus convaincantes qu'ils ne sont pas morts. Ou qu'ils sont toujours là. Ou qu'ils sont de retour. Enfin peu importe !

A lire aussi en PUNK par CHAPOUK :


The DAMNED
Strawberries (1982)
Donner de la confiture à des cochons !




DISRUPT
Unrest (1994)
3ème personne pour un classique


Marquez et partagez




 
   CHAPOUK

 
  N/A



- David Vanian (chant, thérémine)
- Captain Sensible (guitare, chœurs)
- Patricia Morrison (basse, chœurs)
- Monty Oxymoron (claviers, chœurs)
- Pinch (batterie, chœurs)


1. Democracy?
2. Song.com
3. Thrill Kill
4. She
5. Lookin For Action
6. Would You Be So Hot (if You Weren't Dead?)
7. Absinthe
8. Amen
9. Neverland
10. 'til The End Of Time
11. Obscene
12. W
13. Beauty Of The Beast



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod