Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK / POP / PSYCHÉ  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1977 Damned Damned Damned
  Music For Pleasure
1979 Machine Gun Etiquette
1980 Black Album
1982 Strawberries
1985 Phantasmagoria
2018 Evil Spirits
 

- Membre : Tank
 

 Site Officiel (28)
 Chaîne Youtube (23)

The DAMNED - Strawberries (1982)
Par CHAPOUK le 1er Juillet 2018          Consultée 446 fois

C'est la pochette qui vous a attiré ici ?

C'est vrai qu'entre le nom de la galette "Strawberries" et cet artwork pour le moins étrange ça peut rendre curieux… Pour tout vous dire ce skeud devait s'appeler "Strawberries For Pigs" à la base. Pourquoi ? Et ben comme l'explique monsieur Vanian dans une interview les fans des débuts n'en avaient strictement rien à foutre des nouveaux morceaux et ne cessaient de réclamer "Neat Neat Neat" ou "New Rose" dans les concerts… Ce qui a eu le don d'excéder le groupe et en même temps de lui inspirer ce titre : "We were playing a lot of new material, and we had an audience that didn't want to hear about anything, they just wanted to hear "Neat Neat Neat" and "New Rose" nothing else. And they wanted to just smash everything. And they weren't interested in hearing music at all. So at one point, I turned around and said : "It's like giving strawberries to a fucking pig, this gig, you know?" And that stuck in our minds, and we used it.

Et on peut aisément comprendre ce point de vue quand on se penche sur cet album !
Du Punk il y en a ! Que ce soit de façon flagrante sur un "Ignite" et ses "whohoo" mythiques, sur un "Dozen Girl" malgré son penchant Pop, voire un "Gun Furry" ou un "Bad Time For Bonzo" malgré son refrain un petit peu convenu, ou de manière plus discrète en se manifestant seulement dans l'énergie insufflée aux compos.

Mais ce qu'on a surtout ici, c'est de la Pop !
Cette demoiselle qui n'a jamais vraiment fait très peur au groupe se fait un peu plus présente qu'à l'accoutumée, sans pour autant verser dans le radiophonique à mort. La première Poppitude rencontrée c'est "Generals", avec son intro qui vous rentre en tête la mélodie principale du morceau en même pas trente secondes. Elle est elle-même suivie de l'irrésistible "Stranger On The Town" qui démarre sur des accents STRANGLERS pour s'achever dans un refrain catchy et détonnant à la BOWIE. Et ce qui est fort c'est que malgré ses airs enjoués, ce titre a un texte assez sinistre portant sur l'aliénation de la vie urbaine. Un peu plus loin on trouve une compo signée Gray "Pleasure And The Pain" qui est très surprenante du fait que ce soient les claviers (tenus par Roman Jugg) qui ont une position de "lead" par rapport aux autres instruments, même par rapport au chant ! Dans tous les cas c'est un succès, ici aussi vous retiendrez très rapidement les lignes de chant.
Et à côté de ça on retrouve des petites effusions de créativité disséminées ici et là : "Under The Floor" et ses sitars (et autres bizarreries) évoque une facette plus Psychédélique proche des FLOYD, tandis que "Life Goes On", la ballade douce-amère chantée par le bon Captain, évoque plutôt la New Wave. Allez si vous le saviez pas déjà je vous donne une info qui vous permettra, si vous aimez bien faire chier le monde, d'ouvrir et de clore définitivement un potentiel débat : "Le riff de "Come As You Are" de NIRVANA est-il vraiment pompé sur celui de "Eighties" de KILLING JOKE ?" de manière classe et condescendante !
À cette question vous pourrez donc répondre : "Oui NIRVANA a probablement pompé KILLING JOKE… Ou les DAMNED… Comme KILLING JOKE l'a fait sur "Eighties" en pompant le riff de Captain Sensible sur "Life Goes On"…". Enfin bref…
Le Captain chante également sur un autre morceau typé New Wave, mais allemande (vous savez genre TRIO, ceux qui ont fait le fameux "Da Da Da"), complètement mécanique, mais qui colle étonnamment bien avec la voix du guitariste des DAMNED.

Et enfin on trouve "The Dog", qui laisse pressentir la venue de "Phantasmagoria" avec son piano princier et cette atmosphère composée… D'on ne sait pas bien quoi, mais qui prend parfois des accents Glam, parfois Goth, parfois juste inquiétants.

En 82, les DAMNED sont toujours au top. Ils surfent sur la vague de l'inspiration et nous pondent ce "Strawberries" une nouvelle galette réussie, malgré quelques morceaux dont on aurait pu se passer (mais ça, ça relève plus des goûts personnels), qui change encore de direction mais qui le fait bien !
Le groupe s'écarte certes un peu plus de ses racines Punk mais il semblerait que cette "uniformisation" du mouvement, qui a lieu depuis a peu près le début des années 80, ne les enchante guère… Donc quitte à se faire critiquer par les puristes qui réclament inlassablement "Neat Neat Neat" les DAMNED leurs adressent un gros doigt avec ce skeud, et accessoirement se font plaisir et laissent parler leur inventivité.

A lire aussi en PUNK par CHAPOUK :


SEX PISTOLS
The Filth And The Fury (2000)
La véritable histoire des SEX PISTOLS




BLOOD FOR BLOOD
Outlaw Anthems (2002)
I hate you


Marquez et partagez




 
   CHAPOUK

 
  N/A



- Dave Vanian (chant)
- Captain Sensible (guitare, chœurs, chant sur 8 et 11)
- Paul Gray (basse)
- Roman Jugg (claviers)
- Rat Scabies (batterie)


1. Ignite
2. Generals
3. Stranger On The Town
4. Dozen Girls
5. The Dog
6. Gun Fury (of Riot Forces)
7. Pleasure And The Pain
8. Life Goes On
9. Bad Time For Bonzo
10. Under The Floor Again
11. Don't Bother Me



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod