Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Sadus
 

 Site Officiel (239)
 Myspace (171)

VOIVOD - Killing Technology (1987)
Par DAVID le 10 Mars 2007          Consultée 5080 fois

Premier album de Voïvod réellement audible, Killing Technology représente le chaînon manquant entre agressivité et expérimentations, ni plus ni moins. En s'éloignant des délires bruitistes de War And Pain et Rrroooaaarrr !!! (il manque un R, non ?), Killing Technology est parfait pour entrer dans l'univers cyber-futuristo-destroy de Voïvod. Le plus « accessible » de la période "thrash", aucun doute là-dessus.

La grande force de cet album est son efficacité : ça bastonne tout le long, Snake avait encore sa voix agressive, parfois criarde ; il était vraiment performant dans ce registre (et nettement moins repoussant que le "chanteur" de Coroner à mon humble avis !), vraiment dommage qu'il n'ait pas conservé cette voix sur Dimension Hatröss !
Killing Technology amorce le début de la fameuse trilogie. Peut-être moins ambitieux que les albums qui lui succéderont, mais à l'inverse moins surchargé qu'un Dimension Hatröss, moins éprouvant à écouter d'une traite. Et Nothingface passerait presque pour de la pop à côté de ce déluge ininterrompu de riffs nucléaires. En se penchant de plus près sur la question, il n'existe pas de réelle suite à Killing Technology, de cette alliance entre rapidité et créativité, entre les rythmiques thrash en béton armé, que le groupe délaissera peu à peu ensuite, et les guitares noisy mais pas encore planantes.

Voïvod tentera bien un retour aux sources près de 10 ans plus tard avec Negatron, mais en privilégiant un peu trop le bourrinage malheureusement, ce qui rend Killing Technology unique et d'autant plus attachant. Il serait un peu vain de vouloir isoler un titre plutôt qu'un autre, Killing Technology n'a pas de point faible et de moments de répit, on s'en prend plein la gueule tout le long ! Tout au plus, on pourra trouver les solos de Piggy assez courts et étonnamment travaillés, ce qui représente peut-être une piste à explorer à l'avenir.

C'est avec cet album que Voïvod commencera à être reconnu par la presse et à être pris au sérieux dans sa démarche, à juste titre. Trop en avance sur leur temps ? Peut-être. Mais Killing Technology n'était pas conçu pour plaire au plus grand nombre, ni pour obéir aux règles rigides du marché thrash. J'ai toujours été surpris de ne pas voir les classiques de la trilogie de Voïvod réédités, que ce soit Killing Technology, Dimension Hatröss ou Nothingface, surtout quand on voit l'édition luxueuse qui a été réservée à un War And Pain d'importance moindre... passons.
Le meilleur manifeste techno-thrash de l'époque ? Difficile à dire. Mais le plus abordable, très certainement.

A lire aussi en THRASH METAL par DAVID :


Les GARÇONS BOUCHERS
Vacarmelite Ou La Nonne Bruyante (1992)
Mélange metal et musette




VOIVOD
Dimension HatrÖss (1988)
Cyber thrash


Marquez et partagez




 
   DAVID

 
  N/A



- Denis 'snake' Belanger (chant)
- Denis 'piggy' D'amour (guitare)
- Jean-yves 'blacky' Thériault (basse)
- Michel 'away' Langevin (batterie)


1. Killing Technology
2. Overreaction
3. Tornado
4. Too Scared To Scream
5. Forgotten In Space
6. Ravenous Medicine
7. Order Of The Blackguards
8. This Is Not An Exercise
9. Cockroaches



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod