Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES HARD  |  STUDIO

Commentaires (1)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1970 Zz Top's First Album
1972 Rio Grande Mud
1973 Tres Hombres
1975 Fandango
1976 Tejas
1979 Degüello
1981 El Loco
1983 Eliminator
1985 Afterburner
1990 Recycler
1993 Antenna
1994 One Foot In The Blues
1996 Rhythmeen
1999 Xxx
2003 Mescalero
2012 Texicali
  La Futura
2016 Tonight At Midnight
 

- Style + Membre : Billy Gibbons And The Bfg’s

ZZ TOP - Rio Grande Mud (1972)
Par DARK BEAGLE le 19 Septembre 2017          Consultée 774 fois

En évoquant la boue du Rio Grande, les mecs de ZZ TOP ne cherchent pas à nous vendre une cure thermale, mais juste un disque de Blues Rock aux accents sudistes de très bonne facture. Les Texans n’ont pas encore l’air de bandits mexicains, seul Dusty Hill porte la barbe, mais déjà le groupe tend à confirmer tous les espoirs placés en lui après un premier album sale et rugueux. Certes, la pochette tendrait à mettre la théorie de la cure en doute, mais une fois que l’on place le disque sur la platine, le discours du groupe ne laisse plus aucun doute quant à leurs intentions.

Si vous ne connaissez de ZZ TOP que "Eliminator" et la période dorée des années 80, se plonger dans leur passé est une véritable cure de jouvence tant la formation texane semble parfaitement à l’aise dans ce format du Blues qui peut paraître désuet pour les esprits chagrins, mais qui dégage des émotions fortes ainsi qu’une certaine sexualité, accentuée par certaines paroles salaces de l’ami Gibbons, qui mène la barque de façon magistrale. Il va d’ailleurs durcir le ton au niveau de la guitare, qui va se faire plus rugissante même si le Blues reste toujours là, présent, en embuscade, prêt à prendre le dessus (et il le fera fréquemment).

"Francine" est l’ouverture idéale, nerveuse, avec sa guitare qui décape le papier peint (des murs de bois des maisons du Texas) et ça continue de plus belle sur "Just Go Paid" et sa rythmique endiablée. La formule est simple : ZZ TOP, c’est un power trio qui balance la sauce avec un sens du feeling inné. Chacun est à sa place, et si on entend Gibbons plus que les autres, Hill et Beard ne sont pas en reste, ils assurent la stabilité des morceaux, ils accompagnent la guitare avec brio, faisant partie intégrante d’une alchimie qui fonctionne à merveille. Le chant de Billy Gibbons est plaisant, il nous raconte les choses de façon simple, un peu salace, comme il sait si bien le faire (et il s'améliorera avec le temps, le bougre !).

Les morceaux Rock, voire bien Hard Rock ("Ko Ko Blue") sont là pour faire montrer la pression et permettre aux compositions plus suaves, les Blues, de briller littéralement, à l’image du boueux "Mushmouth Shoutin’" et surtout de la déchirante "Sure Got Cold After The Rain Fell", poignante et langoureuse à souhait, où le toucher délicat de Gibbons est susceptible de provoquer un pincement au cœur des plus endurcis d’entre vous. ZZ TOP va continuellement varier ces deux facettes sur cet album, avec plus ou moins de réussite.

"Rio Grande Mud" est un condensé de savoir-faire, de la part d’un groupe qui a grandi en l’espace d’un an et une série d’ouvertures pour les ROLLING STONES qui étaient alors au sommet de leur gloire. On sent que les musiciens sont plus libérés, que l’ensemble devient à la fois plus fluide et plus agressif, que le sens du riff de Gibbons s’est affiné. Et pourtant, les différences avec le premier album sont au final assez minimes, on est dans une continuité somme toute logique. Les défauts restent les mêmes d’ailleurs : quelques redondances dans les mélodies, une certaine facilité parfois, quand la frontière qu’elle a de commune avec la subtilité est franchie.

En revanche, il y a un détail d’importance avec cet album. Si vous voulez l’écouter de façon optimale, procurez-vous le pressage vinyle ou, si vous ne disposez que d’une platine CD, optez pour le coffret "The Complete Studio Album 1970-1990", le « remaster » de 1987 de la Warner est juste odieux, la batterie ayant été remixée façon "Afterburner" et tire ce disque vers le bas d’une façon dramatique. Le Hard Rock Bluesy et classieux de ZZ TOP se transforme alors en quelque chose de plus racoleur, destiné à plaire au public ayant découvert la formation avec "Eliminator".

Au final, on tient là un très bon album à ne pas négliger, au charme sudiste évident même si ZZ TOP ne rentre pas dans cette sous-catégorie du Hard Rock. Il confirme tout le bien que l’on pensait du premier effort des Texans et balise le terrain pour le monument que sera "Tres Hombres". Et il n’est pas simplement un disque intermédiaire, le groupe se construit un peu plus ici, s’affirme et développe sa personnalité. "Rio Grande Mud", c’est la confirmation d’un talent qui avait éclot sur "ZZ Top’s First Album", avec son lot de classiques.

A lire aussi en HARD ROCK par DARK BEAGLE :


HEART
Little Queen (1977)
Pour les amoureux du LED ZEP' IV




INGLORIOUS
Ii (2017)
Essai transformé


Marquez et partagez




 
   DARK BEAGLE

 
  N/A



- Billy Gibbons (chant, guitare)
- Dusty Hill (basse, chant)
- Frank Beard (batterie)


1. Francine
2. Just Got Paid
3. Mushmouth Shoutin'
4. Ko Ko Blue
5. Chevrolet
6. Apologies To Pearly
7. Bar-b-q
8. Sure Got Cold After The Rain Fell
9. Whiskey'n Mama
10. Down Brownie



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod