Recherche avancée       Liste groupes



      
SOUTHERN ROCK  |  STUDIO

Commentaires (3)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1970 Zz Top's First Album
1972 Rio Grande Mud
1973 Tres Hombres
1975 Fandango
1976 Tejas
1979 Degüello
1981 El Loco
1983 Eliminator
1985 Afterburner
1990 Recycler
1993 Antenna
1994 One Foot In The Blues
1996 Rhythmeen
1999 Xxx
2003 Mescalero
2012 Texicali
  La Futura
2016 Tonight At Midnight
 

- Style + Membre : Billy Gibbons And The Bfg’s

ZZ TOP - Zz Top's First Album (1970)
Par DARK BEAGLE le 25 Mars 2017          Consultée 601 fois

ZZ TOP ! Pour beaucoup, les barbus resteront les géniteurs des tubes "Gimme All Your Lovin’", "Sharp Dressed Man", "Legs" ou encore "Planet Of Women". Soit un Hard Rock synthétique au possible, qui pue même les années 80 à outrance. Pourtant, avant cette époque dorée, le groupe avait un charme et une musicalité particulière. La formation texane (qui ne comptait à l’origine qu’un barbu !) jouait un Blues Rock qui exsudait déjà le sexe, mais pas que cela. Il y a également une part de leur Texas natal dans leur approche, ainsi qu’une envie quasiment perceptible à l’oreille.

Bon, maintenant que la conclusion de cette chronique est quasiment faite, autant passer au développement à présent. Avant de se rencontrer, Billy Gibbons a fait ses armes au sein des Psychédéliques MOVING SIDEWALKS, dont l’un des principaux faits d’arme est d’avoir ouvert pour Jimi HENDRIX en 1968 tandis que Dusty Hill (basse) et Franck Beard (batterie) jouaient dans le plus amateur AMERICAN BLUES (et là, le nom est assez explicit pour ne pas avoir à en dire plus). Ensemble, ils vont former ZZ TOP. Alors il y a beaucoup de on-dit sur ce nom de groupe, il semblerait qu’en fait tout soit parti d’un gag autour de la lettre Z qui permet de figurer dans le dernier bac des disquaires.

Et à travers ce projet, les musiciens vont rendre hommage au Texas. Et leur Texas a quelque chose de très beau. Nous sommes loin des romans de Joe Lansdale, un natif du coin également, qui raconte, dénonce, l’homophobie et le racisme le plus crade à renfort de croix de feu, n’hésitant pas une seconde à faire passer les habitants du coin pour des ploucs infâmes. Le Texas des mecs de ZZ TOP est plus sensuel. Chaud, fiévreux même, avec pas mal de femmes de petite vertu, mais infiniment sympathique. Et ça, ils vont le faire vivre à travers un Blues mâtiné de Rock (Hard) soigné.

Sobrement intitulé "ZZ Top’s First Album", ce premier essai, à défaut d’être parfait, propose de très belles choses. Le trio évolue avec simplicité, dans la formule parfaite pour le Rock : une guitare, la basse, la batterie, ainsi que le chant, évidemment. La section rythmique est très présente, elle est groovy à souhait et à partir de là, les riffs et les soli de Gibbons prennent tout leur sens. La guitare fuse de partout et elle déborde de la personnalité un peu fantasque de celui qui le tient. Elle en devient expressive, à la fois caressante et mordante, fluide, tendre et cruelle.

Et à travers leur musique finalement très simple mais accrocheuse, à savoir un Blues électrique qui n’a pas peur de s’enhardir de sonorités d’un Hard Rock encore balbutiant en cette année 1970. Gibbons va bien sûr nous parler de femmes, d’une façon salace bien à lui (disons que ça peut être cru, mais pas à la façon MANOWAR, quoi), mais pas que. Il va aussi évoquer certains paradis artificiels sur l’excellent "Brown Sugar", carrément possédé.

Les Texans évoluent à mesure que l’album se passe, très rapidement ; il fait moins de quarante minutes pleines. Tout n’est pas parfait même si rien n’est mauvais sur ce disque ; quelques redondances ici, ou là, mais avec une telle énergie, une telle passion derrière tout cela que finalement, on passera forcément un bon moment quand on est réceptif à ce genre de musique. Peut-être pourra-t-on déplorer que la voix de Gibbons est parfois un peu monotone, mais ce serait chercher la petite bête et faire un faux procès au groupe. Le chant du leader correspond parfaitement à la musique jouée et le travail effectué sur les chœurs, avec Dusty Hill, est remarquable ; voilà bien quelque chose qui s’est perdu avec le temps.

"ZZ Top’s First Album", c’est une très belle entrée en matière dans l’univers de cette formation hors du commun, où le look passait par les stetsons et les santiags avant les barbes démesurées. Et c’est peut-être bien là que se situe la période la plus passionnante de nos Texans, quand ils avaient ce côté roots, à la fois aride et moite, qui sentait la sueur, mais pas une sueur aigre, plutôt celle que libère deux corps qui font l’amour. Et même si ici il n’y a pas de saxophone sirupeux ou de mélodies toutes faites, c’est bien ce qui ressort de cet album, dissimulé par une imagerie qui n’a rien de sensuelle. Et ça, c’est fort.

A lire aussi en HARD ROCK par DARK BEAGLE :


BLUES PILLS
Lady In Gold (2016)
Essai transformé




HEART
Little Queen (1977)
Pour les amoureux du LED ZEP' IV


Marquez et partagez




 
   DARK BEAGLE

 
  N/A



- Billy Gibbons (chant, guitare)
- Dusty Hill (basse, chant)
- Franck Beard (batterie)


1. (somebody Else Been) Shaking Your Tree
2. Brown Sugar
3. Squank
4. Goin' Down To Mexico
5. Old Man
6. Neighbor, Neighbor
7. Certified Blues
8. Bedroom Thang
9. Just Got Back From Baby's
10. Backdoor Love Affair



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod