Recherche avancée       Liste groupes



    



[-] 2017
RHAPSODY REUNION @Brise Glace, Annecy
Par VOLTHORD
Le 28 Avril 2017

SUICIDAL TENDENCIES à la Coopérative de Mai
Par CHAPOUK
Le 11 Avril 2017

ARCHITECTS/STRAY FROM THE PATH/MAKE THEM SUFFER
Par ISAACRUDER
Le 8 Avril 2017

KORN au Zénith de Paris
Par CHAPOUK
Le 5 Avril 2017

TRUST à Clermont-Ferrand
Par CHAPOUK
Le 25 Mars 2017

Carpenter Brut @Théâtre Berri, Montréal
Par ISAACRUDER
Le 14 Mars 2017
Voir toutes les interviews et les live reports
de NIME publiés sur Dark Side
TRUST à Clermont-Ferrand
Par CHAPOUK le 11 Mars 2017
Publié le 25 Mars 2017 Consulté 1334 fois

Le 11 Mars dernier, en route vers la Coopérative de Mai, je réfléchissais à la setlist potentielle du soir et bouillais d'impatience d'aller gueuler mon mécontentement de cette société avec Bernie et les nombreux autres fans qui allaient être présents.
Arrivée sur le parking du Polydôme à 19h30. Je me dis qu'on est large, qu'ona sûrement bien le temps d'aller grignoter un morceau avant le début des hostilités et… Whouah putain cette file d'attente !!! Rarement vu ça devant la Coopé ! La queue part des portes de la Coopérative de Mai et s'étend sur la place du 1er Mai jusqu'à limite faire le tour du Polydôme. Bon ! Changement de programme plaçons-nous, manger ça sera pour plus tard.
Pour patienter en attendant de rentrer je fredonne "La Queue" de THIÉFAINE (la situation s'y prête bien) et discute des programmations à venir qui défilent sur le fronton de la salle de concert.



Hop 20h30 ! Je suis rentrée et placée : debout dans la fosse, qui n'est pas totalement remplie mais déjà bien compacte, pas loin des premières marches des gradins. Prête pour la première partie ! Les INFIDÈLES, ça me parle vaguement, il parait qu'ils ont fait un concert à La Maison Du Peuple en 89 et que c'était pas mal. On va bien voir !
Je vois alors débarquer quatre quinquagénaires et celui qui semble être le gratteux-chanteur porte un t-shirt "God Save The Queen" version PISTOLS. Ne connaissant absolument pas leur univers musical j'imagine quelque chose qui se rapproche de TRUST : un chant gueulard à tendances Punk sur un son bien Hard. Ahem… Pas tout à fait… Les premières notes se font Rock'N'Roll, c'est basique mais ça marche pas trop mal et là le chant arrive… Oh putain ! Désolée monsieur le chanteur mais tu n'as vraiment pas le physique de ta voix ! Elle est toute douce !! Toute gentille ! Ça tranche complètement avec la musique ! Bien sûr on ne choisit pas sa voix et je te reproche rien mais putain je m'attendais tellement pas à ça que je suis restée sur le cul tout du long du set. Et en plus tu débites des paroles qui, excuse-moi mais sont trop niaises pour me parler. Au final j'ai pas été conquise par cette formation, j'ai juste appris pendant qu'ils jouaient que la chanson "Les Larmes Des Maux ("Oooon diiiirait des laaaaarmes, on dirait de l'eaaaaau, des larmes, des maux !!!") était une de leur compos.

Bref ! Fin de la première partie et 25 minutes à tuer en attendant TRUST. La fosse s'est pas mal remplie et des géants sont venus se poster devant moi. Du coup solution de repli : je me perche sur la première marche des gradins histoire de ne pas passer la soirée à voir des dos. Intérieurement je râle un peu parce que bon merde je suis pas venue là pour voir TRUST depuis les gradins (même debout) je veux aller pogoter dans la fosse ! Mais en observant les présents je me demande, à ce moment-là, s'il y aura vraiment des pogos ce soir étant donné que la moyenne d'age doit se situer autour de 50-60 ans… Les lumières qui s'éteignent et la foule qui se met à brailler me tirent de mes réflexions tandis que Nono, Bernie et leurs acolytes font leur entrée les uns après les autres. C'est bon ? Tout le monde est prêt ? Go !!!

"L'Archange" résonne dans la Coopé, une entrée en matière plutôt relax mais qui est tout de suite suivie par deux gros classiques : "Au Nom De La Race" et "Marche Ou Crève" ! Ah bah voilà ! Là ça commence à beugler un peu ! J'entends même mon padre s'époumoner derrière moi et ça me fait sourire. Ce qui me fait un peu moins rire c'est qu'on a l'air d'être les deux seuls à s'éclater dans notre coin de salle, nos voisins sont relativement statiques, tout comme la fosse en fait… Bernie doit d'ailleurs en être aussi outré que je le suis puisque durant un interlude il vanne le public assis dans les gradins en déclarant qu'il ne savait pas qu'il y avait une sortie 3ème âge prévue ce soir. Puis il reprend le fil du concert en expliquant un peu comment va se passer la soirée : des classiques, des nouveaux morceaux et un peu de blabla entre tout ça.

On enchaîne sur "Instinct De Mort", dédié à Adama Traoré. Je hurle le mythique " C'est dans tes prisons qu'on fabrique le crime…" au côté d'un Bernie qui n'a rien perdu de sa voix et de sa hargne tandis que Nono s'éclate à mort sur sa six cordes, c'est jouissif !! Le furieux "Comme Un Damné" prend la suite et débouche sur un "Chaude Est La Foule" bien bluesy, qui laisse la place à Nono pour qu'il s'exprime, mais qui aura l'inconvénient d'avoir un peu endormi le public. "Le Temps Efface Tout" s'avère sympathique, on bouge la tête gentiment mais il ne peut pas rivaliser avec le fameux "Police-Milice" qui débarque sur les chapeaux de roues ! Yeah !!!!! Nouveau déchaînement de mon côté, puisque bon au bout d'une heure et demi de concert j'ai fini par intégrer qu'on ne moshera pas ce soir, encore le poing levé à gueuler par cœur des paroles toujours d’actualité.
Et puis encore un interlude ou Bernie nous parle d'aller voter, de bien choisir, envoie des fions à Marine LePen, envoie un fion à une nana dans la fosse qui gueulait qu'elle était pro Marine (bim !). Monsieur grande gueule joue les moralisateurs et là je comprends pas… Entre la fosse amorphe qui ne bouge pas son cul sur les titres mythiques qui viennent d'être joués et Bernie qui nous dit grosso-merdo "votez contre le FN" je dois me rendre à l'évidence que le public et notre chanteur enragé ont bien vieilli… Merde ! Désolée Bernie mais moi je suis restée bloquée à l'époque de "La Grande Illusion" même si ça date d'un temps ou "j'existais si peu que je n'étais même pas personne" je me sens plus proche de toi à ce moment-là que ce soir.

Mais bon allez ! Je te pardonne tes excès de démagogie, parce que je t'aime bien malgré tout ! Donc on enchaîne sur un nouveau morceau "F-Haine" dont la prose du refrain est un peu moyenne ("La haine est une blonde qui surfe sur la vague marine"). T'as fait mieux Bernie niveau punchline au vitriol… Le show continue pour déboucher sur le classique "Le Mitard" que la fosse reprend à gorge déployée pour enchaîner sur un "Préfabriqués" survolté. Vous n'imaginez pas la rage que j'avais en voyant aussi peu de mouvement sur un morceau pareil ! M'en fous de mon côté je me suis bien éclatée en tout cas… Et puis la soirée s'achève sur le fameux "Antisocial", le groupe fait durer l'intro, et puis c'est parti la salle reprend les paroles en rythme avec Bernie et Nono, et c'est fini ! Les gens quittent la fosse mais… Les lumières de la scène se rallument, les gars reviennent pour interpréter "Fais Où On Te Dit De Faire" et je suis complètement estomaquée de voir encore des gens se casser pendant ce rappel.

Bilan de cette soirée en deux parties : de mon côté j'ai enfin vu TRUST, j'ai enfin pu entendre en live des chansons que j'écoutais ado, je me suis bien défoulée dessus et j'ai pu partager ce moment avec mon père (bah ouais c'est un peu grâce à lui que j'écoute du TRUST). De plus Bernie et Nono étaient au top de leur forme accompagnés par un batteur très performant pour son jeune âge, d'un gratteux statique certes mais talentueux et d'un bassiste content d'être là et bien impliqué. Par contre vraiment déçue de cette fosse aussi statique… Je veux bien que la moyenne d'âge était plutôt élevée ce soir-là et que mosher à 50 piges pendant un peu plus de 2h ça doit piquer mais putain les gens faites un effort quoi vous êtes pas non plus obligés de rester les bras croisés face à la scène en bougeant tout peine la tête !

J'ai trouvé ça, d'une certaine façon, un peu égoïste : un concert pour moi c'est un partage entre l'artiste et le public. L'artiste te donne (de la musique, du chant, des paroles, de l'énergie…) et toi tu lui donnes aussi en retour (des applaudissements, des gestes qui prouvent que t'es content ou pas de ce qu'il fait, de l'énergie…). Là j'ai plutôt vu des artistes donner beaucoup au public qui prenait avidement mais n'offrait rien en retour.

Mais bon le groupe doit avoir l'habitude et ne plus trop s'en formaliser, alors autant faire pareil et garder un bon souvenir de cette soirée qui, mis à part ce point, était géniale.

Set-list TRUST
L'Archange
Au Nom De La Race
Marche Ou Crève
Instinct De Mort
Comme Un Damné
Chaude Est La Foule
Le Temps Efface Tout
Police-Milice
F-Haine
Tout Est À Tuer
On Lèche, On Lâche, On Lynche
Certitude... Solitude...
Le Mitard
Préfabriqués
Surveille Ton look
Antisocial

Rappel
Fais Où On Te Dit De Faire


Le 30/03/2017 par FOXTHEBOSS

Vus à St-Ciers de mon côté. Je ne les avais pas vus depuis... 1988, ça fait un bail !
Sinon, setlist un peu différente (on n'a pas eu "Certitude... Solitude" par exemple), mais même constat : public vieux et mou ! C'est dommage parce que j'ai trouvé que les duettistes n'avaient rien perdu, ni à la gratte ni à la voix.
Et j'ai constaté moi aussi, que les discours anti-FN de Bernie tombaient à plat. Il y a même des gens qui ont dit que ça leur avait un peu gâché la soirée !



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod