Recherche avancée       Liste groupes



    



[-] 2012
NECROWRETCH
Par ZODD
Le 27 Décembre 2012

DEVIN TOWNSEND
Par DARK MORUE
Le 19 Décembre 2012

TRUCKFIGHTERS
Par ENENRA
Le 19 Décembre 2012

RED FANG
Par ENENRA
Le 19 Décembre 2012

KLONOSPHERE TOUR
Par WËN
Le 17 Décembre 2012

OBITUARY (Classic Set)
Par DARK MORUE
Le 6 Décembre 2012

GOJIRA
Par FENRYL
Le 5 Décembre 2012

MONSTER MAGNET
Par ENENRA
Le 4 Décembre 2012

KREATOR
Par DARK MORUE
Le 14 Novembre 2012

UFOMAMMUT
Par ENENRA
Le 8 Novembre 2012

COLOUR HAZE
Par ENENRA
Le 20 Octobre 2012

MENNECY METAL PARK
Par CITIZEN
Le 9 Octobre 2012

NASUM
Par ENENRA
Le 9 Octobre 2012

METAL RUMBLE FEST 4
Par WËN
Le 28 Septembre 2012

MOTOCULTOR
Par ENENRA
Le 29 Août 2012

Party San Open Air
Par DARK MORUE
Le 15 Août 2012

CONVERGE
Par ENENRA
Le 12 Août 2012

Wacken Open Air 2012 - Le live ! (MAJ le 6 août)
Par JEFF KANJI
Le 1 Août 2012

AMENRA
Par ENENRA
Le 29 Juin 2012

SUNN O)))
Par ENENRA
Le 22 Juin 2012

YEAR OF NO LIGHT
Par ENENRA
Le 19 Juin 2012

HELLFEST 2012 - COMPLET Dernière MAJ le 23/06/2012
Par FENRYL
Le 17 Juin 2012

GODFLESH / LITURGY
Par ENENRA
Le 7 Juin 2012

SLEEP / MELVINS
Par ENENRA
Le 30 Mai 2012

JEX THOTH
Par ENENRA
Le 28 Mai 2012

JUCIFER / LA OTRACINA
Par ENENRA
Le 27 Avril 2012

OM / PELICAN
Par ENENRA
Le 23 Avril 2012

RED FANG / BLACK TUSK
Par ENENRA
Le 16 Avril 2012

AGALLOCH
Par ENENRA
Le 12 Avril 2012

KARMA TO BURN
Par ENENRA
Le 9 Avril 2012

OBSCURA / GOROD / SPAWN OF POSSESSION / EXIVIOUS
Par DARK MORUE
Le 4 Avril 2012

MONKEY3 - PHASED
Par ENENRA
Le 1 Avril 2012

KILL THE THRILL - DIRGE
Par ENENRA
Le 20 Mars 2012

ALTAR OF PLAGUES
Par ENENRA
Le 12 Mars 2012

THE WOUNDED KINGS
Par ENENRA
Le 9 Mars 2012

DEAFHEAVEN-CELEST-HIEROPHANT-DONKEY PUNCH
Par ENENRA
Le 26 Février 2012

GODSIZED / LONG DAY FEAR
Par MAXXX
Le 10 Février 2012

KYLESA
Par ENENRA
Le 26 Janvier 2012
Voir toutes les interviews et les live reports
de NIME publiés sur Dark Side
MONSTER MAGNET
Par ENENRA le 21 Novembre 2012
Publié le 4 Décembre 2012 Consulté 2756 fois

Déjà ? Revoilà Monster Magnet sur les routes d'Europe, un an après leur tournée anniversaire pour l'album "Dopes to Infinty". Ils sont de retour pour fêter dans la joie et l'allégresse le 20ème anniversaire (aussi vieux que moi tiens) de leur chef d'oeuvre et premier album : "Spine Of God". Sortez la weed, roulez-vous en un et on est parti...





L'année dernière le groupe défendait son premier album à orientation plus Hard Rock, tout en étant un bon éventail d'autres sonorités toutes plus divertissantes les unes que les autres. Pour l'événement ils étaient accompagné d'un groupe de Hard Rock plutôt efficace sans être génial : BLACK SPIDERS. C'est donc tout naturellement que cette année ils sont rejoints par les membres nébuleux de MY SLEEPING KARMA et leur Stoner instrumental et planant. On pénètre dans une Maroquinerie encore clairesemée avec un peu de retard (la bouffe, mes amis, la bouffe) et on rentre directement dans ce show ascensionnel. MY SLEEPING KARMA est un groupe qui manie l'art du crescendo avec la plus grande des classes. Vous caressant les tympans à l'aide d'une basse ronde ou de petites notes aigues et entêtantes de guitare, les compositions atteignent toujours un climax furieux et libérateur qui vous éclate à la figure pour votre plus grand plaisir. Les Allemands délivrent un Stoner festif qui appelle autant à la méditation qu'à la danse shamanique furieuse. Un voyage dans l'espace, teinté de Post Rock (on est dans la même mentalité après tout) qui s'arrête bien trop vite (surtout quand on est arrivé en retard hein). MY SLEEPING KARMA est un groupe à connaître (aux vues des réactions du public, je pense que peu de personnes devaient en avoir entendu parler) et à écouter en paix, pour se reposer, pour se libérer.


Mais trève de plaisanteries. On quitte le camarade Breton pour se diriger vers des Sudiste (gagne-t-on vraiment au change?) et on attend quand même pas mal de temps que MONSTER MAGNET dègne monter sur scène. Chose qui arrivera quand même. On découvre donc un Dave Wyndorf en pleine forme et qui a pas mal maigri par rapport à l'an dernier, et y a pas à tortiller du cul, on comprend vite que c'est bel et bien un vrai tombeur ce gars-là. Et c'est parti pour "Spine Of God" sans interruption, le joint dans l'oreille (et qui passent dans le public), et les frissons dans le corps. La fosse de la Maroquinerie est devenue plus compact et peu de gens sont décidés à bouger sur les hits délivrés à la pelle par la bande de camés qui sont sur scène. Pas croyable merde. On nous envoie les énormes "Phil Shovel", "Medicine" et "Nod Scene", pas un pet dans le public. Bon sang. Ces hits en puissance me font quand même lancer une petite danse tandis qu'à mes côtés des fans s'en roulent un petit et qu'un jeune homme se décroche les cervicales avec joie. Il faudra attendre un "Snake Dance" pour le public se décide à se dégourdir les jambes avec joie et répondre présent à ce déballage de riffs sans faille. C'est sans compter le "Sin's A Good Man's Brother", reprise de GRAND FUNK RAILROAD, au riff implacable et ROCK'N'ROLL comme pas deux. Bref la réputation de ce premier album n'est plus à faire, si vous aimez le Stoner Rock, alors jetez-vous dessus. On notera quand même que le groupe arrive à restituer à la perfection la production si embuée de l'opus en live. Celeste.
Et ce n'est pas fini (!) car les ricains dopés à l'herbe nous ont prévu une suite à base de morceaux de leur première Demo éponyme et de l'EP "25 Tab". Encore plus de riffs, encore plus de fun et encore plus de mouvement dans la fosse. Le groupe est toujours aussi content d'être là, Wyndorf est toujours autant charismatique et ça fait toujours autant plaisir. Festif.


Setlist de MONSTER MAGNET :

- Pill Shovel
- Medicine
- Nod Scene
- Black Mastermind
- Zodiac Lung
- Spine of God
- Snake Dance
- Sin's a Good Man's Brother
- Ozium

Rappel :

- Lord 13
- Murder
- Tractor
- Freak Shop USA




Un an plus tard, MONSTER MAGNET revient en forme, gonflé à bloc, et nous délivre un show impeccable accompagné d'une première partie au poil car fort adaptée au contexte, non content d'avoir un putain de son également. On regrettera juste un public frigide (hipsters spotted), qui a mis du temps avant de se mettre en branle. C'est pas faute de les avoir encouragés les bougres, hein ! Grosse soirée. On attend la tournée de "Superjudge" avec impatience pour l'année prochaine (sorti en 1993) !


Le 06/12/2012 par SARAH

Une bien belle chronique une fois de plus, qui décrit avec fidélité une soirée bien haute en couleurs. Quel bonheur d'entendre des titres comme ce superbe "Ozium", ou encore les morceaux du rappel, inédits en live jusqu'à cette tournée. J'ai vu, l'espace du concert, une fenêtre sur l'époque des Pranksters et de tous les livres de camés des années 60-70 que j'ai pu lire.
Je crois qu'on peut définitivement compter sur Sir Wyndorf (en effet très en forme vocalement et physiquement) et ses compères pour des concerts inratables, qui tiennent davantage de l'expérience chamanique que du simple spectacle musical.
Bref, rendez vous l'année prochaine. Superjudge ? Nouvel album ? Peu importe, je signe !
Au plaisir de te recroiser !


Le 06/12/2012 par RIKKIT

Je vais être plus rabat-joie car il s'agit d'une bien belle déception pour moi, grand admirateur du MONTER MAGNET et de leur délire psychédélique.
En effet, My sleeping Karma a délivré un show bien trop court, mais tellement tellurique et tellement organique, il y avait bien longtemps que je n'avais pas pris une tel baffe. Un stoner KYUSSien, plus spatial et moins sableux, teinté d'un post-rock délicieux, un régal, mais j'imagine peut être moins surprenant sur album. Une première partie de choix au son clair et fantastique. Mais c'était sans compter la tête d'affiche qui contrairement à sa première partie était affublée d'un son bien trop brouillon, rendant les parties psyché bruyantes et ennuyeuses à en crever, non mais "Zodiac Lung" a été massacré... puté !!! J'y croyais pas !!! Pill Shovel avait plutôt démarré le show de bien belle manière... C'est à rien y comprendre. Le sommet du massacre a été pour moi "Black Mastermind" qui est ironiquement le point le plus fort de l'album, et qui voyait Wyndorf trifouiller ses pédales pour sortir des sons crispant, gueulard et aiguës... Toutes les parties psychédéliques on malheureusement suivies le même schéma. Une horreur. Bref. En ce qui concerne les parties plus musclées j'ai pris mon pied et les américains s'en sont bien mieux sortis, le show c'est ainsi bien terminé. Mais autre bémol, où est donc passée "Space Lord" les mecs ?



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod