Recherche avancée       Liste groupes



    



[-] 2013
YEAR OF NO LIGHT
Par WËN
Le 11 Décembre 2013

THE GATHERING
Par VOLTHORD
Le 30 Novembre 2013

DISGORGE + INTERNAL BLEEDING + BEHEADED
Par DARK MORUE
Le 11 Novembre 2013

Festival 15ans de Garmonbozia
Par DARK MORUE
Le 3 Novembre 2013

Steve VAI met le feu à la Coop' de Mai
Par JEFF KANJI
Le 20 Octobre 2013

NOFX à La Coopérative de Mai
Par CHAPOUK
Le 20 Octobre 2013

FINNTROLL + TYR + SKALMOLD
Par VOLTHORD
Le 12 Octobre 2013

NECROS CHRISTOS + GRAVE MIASMA (Paris)
Par ENENRA
Le 7 Octobre 2013

NECROS CHRISTOS + GRAVE MIASMA (Bruxelles)
Par ZODD
Le 7 Octobre 2013

Vulcain
Par CITIZEN
Le 6 Octobre 2013

Psycroptic + Hour of Penance
Par DARK MORUE
Le 2 Octobre 2013

WACKEN OPEN AIR 2013
Par JEFF KANJI
Le 19 Septembre 2013

Motocultor 2013 (2)
Par DARK MORUE
Le 30 Août 2013

Motocultor 2013 (1)
Par DOLORÈS
Le 29 Août 2013

Metal Méan 2013
Par CITIZEN
Le 26 Août 2013

EYEHATEGOD + ORANGE GOBLIN
Par ENENRA
Le 23 Août 2013

Party San 2013
Par DARK MORUE
Le 15 Août 2013

Hell's Pleasure 2013
Par ENENRA
Le 1 Août 2013

TORCHE
Par ENENRA
Le 24 Juillet 2013

PRAGUE DEATH MASS Vol. II
Par ENENRA
Le 19 Juillet 2013

NEUROSIS
Par ENENRA
Le 7 Juillet 2013

NEUROTIC DEATHFEST 2013
Par ENENRA
Le 20 Juin 2013

SUFFOCATION
Par DARK MORUE
Le 20 Juin 2013

IRON MAIDEN
Par WËN
Le 8 Juin 2013

MICHAEL SCHENKER
Par JEFF KANJI
Le 29 Mai 2013

SEPTICFLESH
Par DARK MORUE
Le 27 Mai 2013

MELVINS
Par ENENRA
Le 23 Mai 2013

AMENRA
Par ENENRA
Le 9 Mai 2013

PPM Fest 2013
Par JEFF KANJI
Le 20 Avril 2013

KVELERTAK
Par ENENRA
Le 26 Mars 2013

ROMPEPROP
Par DARK MORUE
Le 25 Mars 2013

CULT OF LUNA
Par WËN
Le 7 Février 2013
Voir toutes les interviews et les live reports
de NIME publiés sur Dark Side
Vulcain
Par CITIZEN le 28 Septembre 2013
Publié le 6 Octobre 2013 Consulté 2393 fois

C’est la rentrée ! Quoi de mieux pour se remotiver à fond que de passer un samedi soir enfermé dans un sous-sol à se faire botter le cul, et par personne d’autre que VULCAIN sivouplé ? Yep, non seulement les pépères sont toujours là, mais ils ont en plus un nouvel album à défendre : bon prétexte pour répondre présent à leur concert annuel en région parisienne. Non franchement en plus regardez comme ils sont joyeux sur l’affiche !



VULCAIN se gratifie d’une première partie française, THRASHBACK. Je n’ai pas pu voir leur prestation (maladroitement programmée pile-poil pendant ma phase de dégustation de bières tièdes, dommage) mais je vais rattraper le coup PROFESSIONNELLEMENT en vous cernant vite fait le combo : bien qu’ils n’aient fait pour l’instant que quelques gigs (PMFF V notamment), ces gars ne sont pas exactement des nouveaux venus puisqu’ils viennent tous d’EVIL ONE (six albums au compteur et également vus sur scène lors d’un MPFF), certains officiant aussi dans HURLEMENT. Je sais toujours pas si ils sont maintenant plus thrash comme leur nouveau nom l’indique, mais je me rappelle que les concerts de ces deux groupes m’avaient laissé sur ma faim, ‘fin bon.

VULCAIN avaient prévu ce soir d’interpréter leur nouvel album V8 en entier. Je sais pas si c’est moi ou si c’est dû à l’homogénéité de leurs compos mais j’ai eu l’impression d’un concert passé très vite vu le nombre de chansons qui auraient logiquement dû être jouées : 11 nouvelles ainsi que les "succès du passé" comme le dit le site de la Maroquinerie (genre les chansons qu’ils ont casé dans le top 50 et qui fait toujours headbanger la ménagère d’un peu moins de 50 ans ? si seulement). Je les soupçonne donc d’avoir squeezé plus d’une ou deux chansons en pariant sur un public qui aurait pu être (légitimement) comblé par la seule interprétation d’ "Ebony".

Effectivement, les Puzio jouent la sécurité en chauffant directement le public avec des chansons comme "Le Fils de Lucifer", c’est déjà moins anxiogène une fois qu’on a évacué ce passage obligé. Esquivant les nombreux slammeurs qui profitent d’une scène assez basse, la première chanson de V8 à se glisser dans la setlist a déjà fait ses preuves au cours des quelques tournées précédentes : "Avec Vous", chanson rassembleuse, un peu trop bonhomme à mon goût, une de celles qui me faisait craindre un album moyen. Toutes les autres nouvelles chansons arrivent par contre droit au but, même la reprise de Bashung qui faisait déplacé. Ces compos ont bien leur place auprès des titres cultes égrainés au cours du show qui, très dense, arrive à caser quasiment tous les titres indispensables (" Soviet Suprême", des tonnes et des tonnes de "Rock’n’Roll Secours" et un titre inhumé de cette époque, "La Dame de Fer"). Je regrette juste de pas avoir eu droit (c’est limite un droit de l’Homme, ou du Headbanger avec le même grand H) à "Blueberry Blues", "Faut Faire la Guerre" et "Derrière les Cartes" auxquels leurs tournées précédentes m’avaient habitué.

Faute de chro’ sur NIME pour l’instant je caserais bien aussi un petit mot sur ce nouvel album qui m’a totalement convaincu et dont j’ai trouvé qu’il avait l’intelligence de bien charger les meilleures tracks vers la fin de façon a bien rester en tête. Joué en désordre ça passe aussi et j’ai adoré le festif ET bourrin "Rien à Voir" qui a déchainé la baston presque autant qu’un "Vulcain/L’Enfer", d’autant que la salle avait l’air aménagé pour les mosh (grande piste circulaire sans poteau à la con avec quand même des gradins pour dire pouce). Des titres plus mélo comme "Go Fast" valaient aussi largement le déplacement.

Après comme je l’ai dit c’est du VULCAIN et j’ai eu plus de mal à suivre le reste des nouvelles chansons même bien digérées : après "Lâchez-Nous" qu’on commence aussi à connaitre maintenant, j’ai des souvenirs plus confus. Ont-ils joué "Limite" ou plutôt "Croix de Bois" ? "Sale Temps pour les Cons" a-t-elle eu sa chance (je serai tenté de dire que oui mais je me mouille pas trop) ? et "Sur la Ligne" et "Call of Duty", trop speed pour être ignorées ? Quand je fouille ma mémoire pour me concentrer sur celles-là je me heurte à un gros mur de cymbale, de rock’n’roll et de pirouettes pour esquiver les godasses des slammeurs. Une certitude par contre, ils ont bien zappé "Dans mes Rêves" qui concluait excellemment l’album.

Tout ça pour dire que VULCAIN a dû emporter l’adhésion y compris de ceux qui ne découvraient V8 qu’avec ce concert et m’a administré une assez grosse dose pour tenir jusqu’à leur prochaine apparition. Ces concerts sont à chaque fois une vraie débauche de bonne humeur et le public n’est clairement pas là pour la nostalgie mais bien pour un groupe qui assure toujours à fond et sait revisiter les bons titres de sa carrières tout en faisant de la place à du neuf.



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod