Recherche avancée       Liste groupes



    



[-] 2013
YEAR OF NO LIGHT
Par WËN
Le 11 Décembre 2013

THE GATHERING
Par VOLTHORD
Le 30 Novembre 2013

DISGORGE + INTERNAL BLEEDING + BEHEADED
Par DARK MORUE
Le 11 Novembre 2013

Festival 15ans de Garmonbozia
Par DARK MORUE
Le 3 Novembre 2013

Steve VAI met le feu à la Coop' de Mai
Par JEFF KANJI
Le 20 Octobre 2013

NOFX à La Coopérative de Mai
Par CHAPOUK
Le 20 Octobre 2013

FINNTROLL + TYR + SKALMOLD
Par VOLTHORD
Le 12 Octobre 2013

NECROS CHRISTOS + GRAVE MIASMA (Bruxelles)
Par ZODD
Le 7 Octobre 2013

NECROS CHRISTOS + GRAVE MIASMA (Paris)
Par ENENRA
Le 7 Octobre 2013

Vulcain
Par CITIZEN
Le 6 Octobre 2013

Psycroptic + Hour of Penance
Par DARK MORUE
Le 2 Octobre 2013

WACKEN OPEN AIR 2013
Par JEFF KANJI
Le 19 Septembre 2013

Motocultor 2013 (2)
Par DARK MORUE
Le 30 Août 2013

Motocultor 2013 (1)
Par DOLORÈS
Le 29 Août 2013

Metal Méan 2013
Par CITIZEN
Le 26 Août 2013

EYEHATEGOD + ORANGE GOBLIN
Par ENENRA
Le 23 Août 2013

Party San 2013
Par DARK MORUE
Le 15 Août 2013

Hell's Pleasure 2013
Par ENENRA
Le 1 Août 2013

TORCHE
Par ENENRA
Le 24 Juillet 2013

PRAGUE DEATH MASS Vol. II
Par ENENRA
Le 19 Juillet 2013

NEUROSIS
Par ENENRA
Le 7 Juillet 2013

SUFFOCATION
Par DARK MORUE
Le 20 Juin 2013

NEUROTIC DEATHFEST 2013
Par ENENRA
Le 20 Juin 2013

IRON MAIDEN
Par WËN
Le 8 Juin 2013

MICHAEL SCHENKER
Par JEFF KANJI
Le 29 Mai 2013

SEPTICFLESH
Par DARK MORUE
Le 27 Mai 2013

MELVINS
Par ENENRA
Le 23 Mai 2013

AMENRA
Par ENENRA
Le 9 Mai 2013

PPM Fest 2013
Par JEFF KANJI
Le 20 Avril 2013

KVELERTAK
Par ENENRA
Le 26 Mars 2013

ROMPEPROP
Par DARK MORUE
Le 25 Mars 2013

CULT OF LUNA
Par WËN
Le 7 Février 2013
Voir toutes les interviews et les live reports
de NIME publiés sur Dark Side
Steve VAI met le feu à la Coop' de Mai
Par JEFF KANJI le 9 Septembre 2013
Publié le 20 Octobre 2013 Consulté 2713 fois

La dernière fois que Steve VAI a posé ses flight cases à Clermont-Ferrand, c’était en 2005. À l’époque, il était entouré d’une véritable dream-team : Tony MacAlpine (PLANET X), Billy Sheehan (MR BIG) et Greg Bissonette (Joe SATRIANI), outre son fidèle compagnon Dave Weiner que nous retrouvons une nouvelle fois ce soir.

Tournée extensive (Steve Vai nous annoncera que lui et le groupe tournent depuis environ un an et demi et qu’ils sont à mi-chemin) et effectif réduit à l’essentiel, Jeremy Colson à la batterie, Philip Bynoe à la basse et Dave Weiner à la guitare ainsi qu’aux claviers. Pas de première partie, on rentre dans le vif du sujet au son de la guitare Ibanez du maître qui annonce un concert dépassant toutes mes attentes.

Je n’avais jamais vu le bougre en Live même si j’avais connaissance de son répertoire que j’ai, j’avoue un peu laissé de côté ces dernières années, le dernier opus ayant caressé mes cages à miel étant « The Ultra Zone » (1999). Entre temps Steve Vai, le stakhanoviste, qui, passé cinquante berges (l’est bien conservé le garçon) continue de pratiquer son instrument huit heures par jour, ayant atteint un degré de maîtrise et de sensibilité l’élevant au rang d’extraterrestre va nous livrer un spectacle à la fois sobre, riche en rebondissements et incroyablement intimiste pour une Coopérative de Mai remplie à ras-bord ! Bien entendu tous les guitaristes ou mélomanes avertis sont présents, prêts à prendre leur leçon (28 € les 2h45 c’est plus que correct).

Entre happenings désopilants (Jeremy Colson débarquant à l’avant-scène avec un kit portable multicolore digne des plus beaux flippers) et Steve Vai qui fait monter cinq personnes du public sur scène pour créer une composition en direct, demandant à chacun de créer la partie de ses musiciens, monumental pour qui comprend bien l’anglais (et il faut dire que les Américains nous rendent la tâche plutôt aisée) et invitant les créateurs de la soirée à assister aux dernières 45 minutes du set assis tranquillement à cour, tout prêt de l’imposant bassiste Philip Boyne, lui aussi virtuose, et moments de grâce pure (ce toujours transcendantal « For The Love Of God »), le concert défile à la vitesse de lumière tout en nous donnant l’impression que le temps a suspendu son déroulement. Point de samples ou de règles rigides ici, du 100% Live avec beaucoup de ressenti et un feeling de tous les instants, y compris sur les nombreuses pièces très Heavy que nous délivre le quartette (de nombreux extraits du pyrotechnique « Firegarden » font partie du set) mais aussi du spectacle, Steve Vai n’ayant pas son pareil pour faire l’âne sur scène en tenue futuriste (« The Ultra Zone ») ou pour vous arracher des larmes (incroyable « Weeping China Doll » extraite du dernier opus en date – « The Story Of Light »).

Set-list Steve VAI

Racing The World- Velorum – Building The Church – Tender Surrender – Gravity Storm – Dave Weiner solo – Weeping China Doll – Answers – The Animal – Whispering A Prayer – The Audience Is Listening – The Moon And I – Rescue Me Or Bury Me – Sisters – Treasure Island – Salamanders In the Sun – Firegarden Suite II – Drum Solo – The Ultra Zone – Frank – Build Me A Song* (avec le public) – For The Love Of God – Firegarden Suite IV

Steve VAI nous a gâtés et nous repartirons les oreilles et la tête (alouette) pleine d’émotions, le génie étant de toute évidence un extraterrestre dont la maîtrise musicale est juste monumentale ! Mes félicitations aux organisateurs de la Coop’ de Mai qui quelques mois plus tôt avait accueilli NOFX dans une ambiance tout aussi formidable (mais bien différente) dont Chapouk vous parle dans un report dédié…



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod