Recherche avancée       Liste groupes



    



[-] 2014
KREATOR + ARCH ENEMY @Lyon
Par WËN
Le 4 Décembre 2014

MICHAEL SCHENKER'S TEMPLE OF ROCK @Annecy
Par GEGERS
Le 30 Novembre 2014

ELUVEITIE + ARKONA @LYON
Par MR LOUP
Le 12 Novembre 2014

GOTTHARD @Lyon
Par GEGERS
Le 25 Octobre 2014

ARCH ENEMY @Rouen
Par FENRYL
Le 22 Octobre 2014

THE GREAT OLD ONES + REGARDE LES HOMMES TOMBER
Par DARK MORUE
Le 29 Septembre 2014

FALL OF SUMMER 2014
Par CITIZEN
Le 15 Septembre 2014

MOTOCULTOR 2014
Par DOLORÈS
Le 22 Août 2014

HELLFEST 2014 : Jour 3
Par FENRYL
Le 13 Juillet 2014

HELLFEST 2014 : Jour 2
Par DARK MORUE
Le 9 Juillet 2014

HELLFEST 2014 : Jour 1
Par DOLORÈS
Le 4 Juillet 2014

PPM FEST 2014
Par CHAPOUK
Le 26 Juin 2014

MARYLAND DEATHFEST 2014
Par ENENRA
Le 31 Mai 2014

CAUCHEMAR @Paris
Par CITIZEN
Le 27 Mai 2014

THE GREAT OLD ONES @Bordeaux
Par WËN
Le 22 Mai 2014

NEUROTIC DEATHFEST 2014
Par DARK MORUE
Le 10 Mai 2014

PROCESSION @Paris
Par WËN
Le 5 Mai 2014

NEGURA BUNGET @Bordeaux
Par WËN
Le 22 Avril 2014

TOXIC HOLOCAUST + EXHUMED
Par DARK MORUE
Le 4 Mars 2014

TURISAS @ Lyon
Par MR LOUP
Le 17 Février 2014

ENSIFERUM @LYON
Par MR LOUP
Le 6 Février 2014
Voir toutes les interviews et les live reports
de NIME publiés sur Dark Side
ENSIFERUM @LYON
Par MR LOUP le 28 Janvier 2014
Publié le 6 Février 2014 Consulté 3164 fois



Putain, il fait froid à Lyon ce soir. Mais rien à faire, j'insiste auprès de mon ami pour sortir du restaurant de la salle afin d'être parmi les dix premiers. Une heure trente d'attente quand même. Après l'achat d'un t-shirt, je me positionne au premier rang du balcon, ni trop près, ni trop éloigné des enceintes, juste en face de la scène, légèrement en hauteur... nickel. Je vais pouvoir savourer tout le spectacle ! Autant celui des musiciens que des pogoteux.

Tout d'abord, DER WEG EINER FREIHEIT, du Black Metal venu d'Allemagne que je ne connais absolument pas malgré l'intérêt que je porte au genre. Pas de salutation, rien, ils arrivent et bourrinent sans aucune pitié. Une mise en bouche explosive et destructrice avec un excellent hurleur. Un son brut de décoffrage, mais des mélodies guère audibles au milieu de ce déferlement de rage. J'observe le comportement du public... et il est froid.



En fait, nous ne sommes pas du tout préparés à ça, et encore moins dans le trip. Nous venons tout juste d'entrer dans la salle, les mecs ! Attendez un peu avant de nous arracher les oreilles ! En même temps, ce n'est pas vraiment le genre de groupe auquel on s'attend dans un concert de Metal épique. Après interrogation des frères d'armes alentours pour connaître leurs opinions, eux non plus ne sont pas convaincus. Trois ou quatre individus pogotent bien en bas, d'autres font les cornes, mais la plupart des spectateurs restent de marbre.
Sauf à chaque break acoustique qu'ils saluent d'une ovation. Ceci dit, on ne peut nier que le groupe joue rapidement et qu'ils offrent un beau spectacle technique.
Ha ! Enfin, ils nous adressent la parole ! Ho, de l'allemand. Moi qui ait fait espagnol en LV2, je comprends rien. Sauf le « merci beaucoup », en français.

FROSTTIDE arrive enfin sur scène ! Je l'attendais ! Je vais enfin voir à l'œuvre un jeune groupe que j'accompagne depuis ses premiers E.P et qui a fait un véritable bond en avant avec leur premier full-lenght, « Awakening » ! Alors que l'éclairage vire au bleu glacial, l'intro « Winter's Call » emballe déjà le public !



Toutes leurs chansons font mouche et les instruments sont bien plus audibles. Ma chanson favorite, « Quest for Glory » est parfaite et « No Turning Back », bien taillé pour le live, envoi de la grosse pâtée. FROSTTIDE, déjà bien pro, sait haranguer et être proche du public, remerciant chaleureusement en serrant les mains. Alors qu'ils repartent, je regrette seulement qu'ils n'aient joué que la moitié de leur album. Quoi qu'il en soit, ils ont prouvé au public qu'ils ont du talent et de la passion à partager ! Vraiment prometteur, FROSTTIDE a confirmé toutes mes impressions !
Et du coup, nous sommes bien chauds pour accueillir...

… ENSIFERUM ! Incontestablement, le clou du spectacle ! Ils sont prêts à littéralement tout défoncer. Les premières notes de « Symbols » suffisent à faire pousser au public des cris de jouissance. Lorsque suit « In My Sword I Trust », c'est l'orgasme ! Nous brandissons des épées invisibles vers le ciel en scandant les paroles éponymes. On peut s'égosiller avec tous les refrains et les chorus. Piochés dans toute leur discographie, les hymnes épiques trônent : « Deathbringer from the Sky », « From Afar », « Lai Lai Hei (qui m'a foutu en transe), « Dragonheads », « Burning Leaves, « Twillight Tavern », « Into Battle « Victory Song » (la joie du public !), pour ne citer que ceux là.



Jeux de lumières, fumée... Inutile de préciser qu'en bas, ça pogote à tout va et que les slammeurs s'en donnent à cœur joie (il paraît qu'un slam a foiré ?). Et lorsque le break far-west de « Iron » s'élève, ces rustres de pogoteux, après quelques petites danses sautillantes, se jettent les uns sur les autres en un mosh-pit pour répondre au rugissement du chanteur. ENSIFERUM galvanise les troupes en dégageant un super enthousiasme ! Ouais ! Un bassiste qui monte sur les enceintes, un guitariste poussé dans le public, les nombreux remerciements qu'ils nous adressent... une prestation généreuse et chaleureuse. Quelques démonstrations de dextérité aussi, tel qu'un long riff administré guitare dans le dos. Nous avons droit à un cover de « Wratchild » de IRON MAIDEN ponctué d'un « J'ESPERE QUE VOUS AVEZ RECONNU IRON MAIDEN POUR LES NEOPHYTES !" de la part d'un type qui se tient derrière moi. Une intervention qui n'est pas très apprécié dans le public, mais diantre, certains rigolent pas avec ce genre de choses.
Le spectacle se conclut par une petite surprise, « William Tell Overture Final » de sire Gioachino Rossini, histoire de se décrocher les cervicales à toute allure sous les riffs effrénés.

Bref, une super soirée avec une super ambiance, qu'on aimerait revivre encore une fois, un excellent concert malgré un début maladroit. Néanmoins, le jeune FROSTTIDE a vraiment assuré. Il a su chauffer le public avant l'arrivée d'un ENSIFERUM particulièrement épique.

J'écris ces lignes le lendemain et je n'ai plus de voix.
Je salue tous les Metalheads avec qui j'ai eu des discussions passionnées, que ce soit dans le froid de la file d'attente ou entre deux chansons !



Un merci tout particulier à joker-metal73 pour m'avoir autorisé à utiliser sa photo de FROSTTIDE. Toute ma reconnaissance !

SETLIST :
DER WEG EINER FREIHEIT
1. Zeichen
2. Ruhe
3. Nachtsam
4. Der Stille Fluss
5. Neubeginn

FROSTTIDE
1. Winter's Call
2. Awakening
3. Quest for Glory
4. Unwritten (Engraved in the Stars)
5. No Turning Back

ENSIFERUM :
1. Symbols
2. In My Sword I Trust
3. Deathbringer From the Sky
4. Token of Time
5. From Afar
6. One More Magic Potion
7. Retribution Shall be Mine
8. Lai Lai Hei
9. Dragonheads
10. Stone Cold Metal
11. Wratchild (IRON MAIDEN cover)
12. Burning Leaves
13. Victory Song
14. Into Battle
15. Twillight Tavern
16. Iron
17.William Tell Overture Finale (GIOCHINO ROSSINI cover)


Le 13/02/2014 par BOB

Hélas pas de passage à Toulouse pour cette tournée. c'est toujours un événement de voir ENSIFERUM...


Le 09/02/2014 par PUMPKINSTEF

Un superbe live-report!

Je me permets de le dire, puisque j'ai assisté exactement à la même affiche, mais le 26 janvier, à Angoulême, et le rendu que j'en ai est exactement le même, et à propos des trois groupes!

Le groupe de Black allemand ennuyeux, chansons trop linéaires et répétitives, qui a ennuyé tout le monde, bref, qui fait un peu tâche sur l'affiche!

FROTTSIDE qui a, au contraire, mis une grosse claque à tout le monde et qui assure un trop court mais superbe set qui met le feu, ce groupe a des morceaux superbes et un talent fou, à suivre absolument!

Et ENSIFERUM, même chose, même folie furieuse que tu décris si bien, un bonheur absolu, et même set-list, a priori !
Juste un détail, à la fin du concert, avant le Guillaume Tell de Rossini, ils avaient, cette fois-là, inséré quelques notes de l'intro de "Sweet Child o' Mine", des GUNS, au lieu de l'intro d'un titre de MAIDEN!

Mais un groupe à voir absolument en live! A suivre.



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod