Recherche avancée       Liste groupes




HELLFEST 2018 DAY III
Par CHAPOUK et JEFF KANJI
Le 23/07/2018
Le 28 Juillet 2018 par JOE THE ALIEN

Salut les poteaux,
On s’est évidemment obligatoirement croisés sans se connaître durant ces trois jours, vu le nombre de concerts auxquels nous avons assisté ensemble...! Ça serait cool de pouvoir se saluer quand même un jour en une telle occasion, fidèle lecteur du site que je suis depuis tant d’années !
Bon, ce commentaire juste pour préciser que, à moins que j’aie halluciné ce soir-là, pas plus que lors de la dernière prestation du groupe (en fin d’après-midi sur la mainstage 2 en effet, en 2014 si je me souviens bien), Gary Holt n’était pas sur scène avec EXODUS, ce qui n’a pas été la moindre des déceptions pour moi encore cette fois. Bon, ça m’a pas empêché de me finir à bloc dans le pit pour ce set des maîtres incontestés du Thrash old-school (particulièrement sur l’inépuisable "À lesson In Violence"... à cinquante ans et après 35 ans d’admiration de leurs déflagrations ultimes !
HELLFEST 2018 DAY II
Par JEFF KANJI et JULIEN
Le 11/07/2018
Le 14 Juillet 2018 par DP-WT

Juste pour confirmer qu'AVENGED SEVENFOLD, même au Graspop, ça tire la gueule ! Je sais pas si c'est leur jeu de scène, mais ce n'est pas très engageant.
HELLFEST 2018 DAY II
Par JEFF KANJI et JULIEN
Le 11/07/2018
Le 14 Juillet 2018 par HELLSOLDIER

Concernant A7X vous avez quoi dans les oreilles ?
Je suis fan du groupe, mais il faut être sourd pour ne pas entendre que Shadows chantait comme une casserole !
Sans parler du fan pendant "Nightmare"
Quelle massacre et vous osez dire "pas mal" ?

Quand je vois comment vous dézinguez certains groupes sans raison ici je comprends pas votre enthousiasme.
Il suffit de voir le live sur YouTube pour se rendre compte de la catastrophe.

Sans parler des membres qui font la gueule quoi...
HELLFEST 2018 DAY II
Par JEFF KANJI et JULIEN
Le 11/07/2018
Le 12 Juillet 2018 par OSEF

AKERCOCKE est anglais (et justement ça s'entend).
MARILYN MANSON @ Zénith de Dijon (31)
Par MULKONTHEBEACH
Le 01/07/2018
Le 09 Juillet 2018 par MULKONTHEBEACH

Bah, DINICED, je comprends ton désenchantement, MANSON n'est plus que l'ombre de lui-même désormais, et c'est bien dommage, c'est vrai... Cependant, après quelques albums bien foireux, et cet avis n'engage bien évidemment que moi, son dernier opus fait plaisir à entendre... Maintenant, de là à dégringoler l'escalier de la gloire en direction de la fosse des oubliés, je te cite, même si j'entends ton raisonnement, n'est-ce pas là un peu condescendant ? MANSON est ce qu'il est désormais, et d'après mes confrères, son état était du même acabit dans les festivals français de ces derniers jours. Bien sûr qu'il m'a déçu moi aussi, mais je prend du recul, l'âge aidant sans doute, je ne sais pas ! Après tout, le revoir m'a fait plaisir malgré tout, et cette décrépitude dont tu parles est une réalité, mais tu sais, ça fait bien longtemps que je m'identifie plus à mes idoles, car au fond, elle ne valent pas mieux que toi et moi...
MARILYN MANSON @ Zénith de Dijon (31)
Par MULKONTHEBEACH
Le 01/07/2018
Le 02 Juillet 2018 par DINICED

Ça fait longtemps que je n'écoute plus du MARILYN MANSON. Ma compagne avait déjà vu l'artiste en festival pendant sa période de gloire fin des années 90, il avait quitté la scène après trois chansons mal jouées et détruit l'intégralité des amplis.
Ce qui est triste et personnellement commence à me faire peur : quel besoin d'être défoncé du matin au soir, du soir au matin, pour seulement arriver à supporter la vie quotidienne ? De plus en plus de gens autour de moi sont constamment dans des états seconds, simplement pour venir travailler, promener le chien, tondre la pelouse...
Marilyn Manson drogué, ça n'étonne plus personne, mais je ne peux pas m’empêcher de trouver scandaleux de payer une prestation pour voir un pantin en pleine déchéance (simple avis personnel, j'imagine que les fans de MM y vont pour ça aussi).
Je n'ai pas l'impression que Marilyn MANSON fasse honneur aux provinces mais plutôt qu'il dégringole l'escalier de la gloire en direction de la fosse des oubliés. Triste.
Je ne vais jamais voir Marilyn MANSON car il symbolise à lui seul la décrépitude du monde moderne et notre promptitude à toujours accepter cet état de fait comme une évidence.
Hors nous sommes des guerriers, nés pour affronter les obstacles ou mourir en essayant.
Wouais, je n'aime vraiment plus MM...
The DAMNED @ Le Petit Bain (75)
Par CHAPOUK et JEFF KANJI
Le 02/06/2018
Le 06 Juin 2018 par STEFY

Hello !

Je viens de lire le report Live des DAMNED au petit bain du 29 mai. Et bien je peux vous dire que la soirée du 30, celle ou j’étais (j'ai fait Clisson-Paris exprès pour eux) était du copié collé !
Un très bon concert des DAMNED en ce qui me concerne, si ce n'est le meilleur ! allez carrément ouais ! je suis et aime ce groupe depuis 1987 ce fut mon tout tout premier concert et c’était à la Loco sur Paris. J'avais quinze ans. Donc ça marque forcément.

Après ça je les ai vus en 1992/2014/2017 et là au Petit Bain. Honnêtement quand j'ai eu l'occasion de les revoir au Zénith de Paris en 2014 j'avais très peur d'être déçu et oui... Car la dernière fois remontait à 1992 ce qui fait quand même super longtemps. Quelle ne fut pas ma surprise ! j'ai découvert un groupe en super forme avec une énergie de fou ! une setlist d'enfer ! je suis ressortie de ce concert avec un énorme sourire aux lèvres.

En ce qui concerne le concert du Petit Bain, je rejoins la personne qui a écrit le report sur les 'relous', jeune ou vieux d'ailleurs. J'en ai eu un à un moment qui m'a fait chier. Au début du concert je me trouvais en face de Captain lorsque d'un coup un balourd (la quarantaine) et venu se coller à moi en me poussant pour que je me barre. Et non, le mec ne savait pas qu'il avait à faire, à un mur ! Ah ah ! Je n'ai pas bougé mais ce fut très dur mes jambes s'en souviennent encore, elles sont remplies de bleus depuis mercredi (car il y avait des barrières et je me retenais à elles par mes jambes tellement le gars et le public poussait).

Au dessus de moi il y avait deux photographes (25/30 ans) qui ont fini par s’écarter histoire que je monte sur le petit muret sur le côté gauche de la scène. Et là c’était nickel ! Ces 2 photographes n’étaient pas content que je sois là, car il me disait de ne pas lever mon bras ou bouger pour qu'ils puissent faire des photos. Hé ho vous deux-là, j'ai payé mon billet et n'ai pas d’accréditation donc je profite du concert ! Que ça vous plaise ou non ! j'ai continué a bouger et à m'amuser et ces photographes ont fini par se barrer non mais !

Le slam et les pogos à gogo pendant tout le concert, quelques passages calmes ou tout le monde reprend son calme et sa respiration lors de "Eloise" ou d'autres titres. Dans l'ensemble une très bonne ambiance bon enfant, Dave Vanian s'est aussi foutu de la gueule d'un mec, la cinquantaine, qui a sûrement cru avoir vingt ans pendant deux secondes en étant sur scène et en se laissant tomber sur la foule. Sauf qu'il n'y avait pas beaucoup de monde pour le rattraper. Ce qui a fait rire mister Vanian pendant "Street Of Dreams" Ah ah !

Au troisème titre, début du concert j'ai eu un petit délire avec ce dernier d'ailleurs. Il était juste du côté où je me tenais debout, à mater le public. Quand d'un coup je lui ai tiré la langue. Ce qui l'a surpris, tout en se penchant vers moi il a, lui aussi, tiré la lange comme un diable en ma direction ce qui m'a étonné. Nous étions presque front contre front. Moment marrant et ... Diabolique ! inoubliable.

En 1992 j'avais eu droit à un verre de vin de ce gentleman, à l'Élysée Montmartre. Pendant le concert je lui avait fait signe, j’étais devant, lui demandant un verre car j'avais soif. Et c'est là qu'il a rempli un verre de vin en me le donnant... J'avais failli m'arracher le bras pour le prendre mais je l'avais eu ! Et j'avais pu rafraîchir mon gosier.

'Fin voilà, tout ça pour dire que ouais les DAMNED sont et ont toujours été un putain de bon groupe sachant être toujours différent à chaque album. Un groupe qui ne se prend pas la tète, un groupe accessible et de très bons musiciens.

Un groupe de mon adolescence. Si on m'avait dit : tu vas revoir les DAMNED en 2017/2018 sérieusement je n'y aurais pas cru... Et pourtant c'est ce qu'il s'est passé et j'espère pour un bon bout de temps encore.
The DAMNED @ Le Petit Bain (75)
Par CHAPOUK et JEFF KANJI
Le 02/06/2018
Le 03 Juin 2018 par JEF DE LA LUNE

Intéressant ce report où l'on constate que les boulets dans le public semblent être les vieux punks (sans chiens apparemment mais avec des téléphones pour filmer) qui attendent les classiques et embêtent tout le monde. Comme quoi tout n'est pas un problème de génération.
G3 @ L'Amphithéâtre 3000
Par WËN
Le 17/04/2018
Le 20 Avril 2018 par LATIMUS

Vu G3 à Paris le 16 avril dernier à la Seine Musicale (sur l'Ile Seguin à Boulogne-Billancourt)... Et bien je n'ai pas grand chose à ajouter, je suis assez d'accord avec ce qu'a relaté Wën à Lyon. La set-list est d'ailleurs, sauf erreur de ma part, identique !

J'ai découvert la Seine Musicale (une salle très récente), et si, côté nourriture avant le concert, c'est très décevant (je n'ai trouvé à me mettre sous la dent qu'un maigre hot-dog et une bière...), le son est plutôt bon, on distingue bien chaque instrument. Les lights sont un peu trop discrets à mon goût, mais bon, on n'est pas venu voir KISS non plus...

UJR : toujours un plaisir de le voir ! Le morceau d'ouverture est un bon morceau... d'ouverture, et les titres de SCORPIONS sont bien choisis et bien exécutés, Uli a de très beaux restes (pour info il n'a finalement que quatre ans de plus que SATRIANI !).

JP : bon son et un show énergique, avec un Mike Mangini impressionnant de maîtrise et de puissance. Petrucci communique plutôt pas mal avec le public (plus qu'à Lyon semble-t-il), mais ses morceaux sont un peu longuets à mon goût, il se répète un peu. Mention bien tout de même.

JS : énergique, toujours jeune et enthousiaste ! Une set-list composée en majorité de morceaux du dernier album + des classiques sans surprise. L'attraction principale hors Satch c'est la mise en avant du second guitariste (habituellement rythmique) Mike Keneally (sorte de nounours à chapeau) sur un morceau qui finit de manière très intense.

Jam finale : l'excitation monte encore d'un cran, même si la voix d'UJR est limite sur "All Along The Watchtower"... Beaucoup de monde sur scène, avec notamment un Niklas Turmann qui non seulement s'occupe du chant sur deux morceaux (la tâche n'est pas aisée) mais empoigne aussi la guitare de Satriani et montre qu'il est loin d'être manchot...

Bref, une belle soirée, de 20 h à 23 h 20 !
KREATOR + VADER + DAGOBA @ LE 106 (Rouen)
Par FENRYL
Le 23/01/2018
Le 25 Janvier 2018 par FOXTHEBOSS

Bonjour à tous !
Merci pour ce retour qui fait écho à ce que j'ai vu à Bordeaux. À savoir, un groupe époustouflant de maîtrise, de puissance et d'énergie. Un son parfait, un Mille en grande forme éructant comme jamais, une complicité folle entre les deux gratteux, des classiques immortels, de nouveaux titres qui bastonnent.
En résumé, une boucherie dans le meilleur sens du terme, du Thrash Mélo qui a fait bouger une salle conquise avec du circle pit à foison, deux wall of death bien à point, du mosh, du chant... Et du bonheur d'être là ensemble. Bref, j'ai rajeuni de 30 ans !
Sinon, contrairement à Rouen, service de sécu à la cool.

DAGOBA : je ne connais pas les idées politiques du chanteur, mais le batteur dépote et le groupe sait gérer un public et faire monter la sauce.
VADER : je n'ai pas accroché à ce groupe sur disque et là... Pareil. Ce n'est pas grave et ça ne m'a pas gâché la soirée, mais je trouve que ça riffe carré, mais sans inspiration. Bons élèves, mais on s'emmerde. Le groupe idéal pour boire des bières tranquille au bar.

Merci encore au site d'exister et meilleurs voeux à toute l'équipe.

KREATOR + VADER + DAGOBA @ LE 106 (Rouen)
Par FENRYL
Le 23/01/2018
Le 24 Janvier 2018 par BIFIDUSMETALLUS

Bonjour à tous !

Merci pour ce live report, ça m'a permis de revivre un peu cet excellent moment le temps d'une lecture.

Personnellement j'ai vraiment pas accroché à DAGOBA. Ok les mecs ont de l'énergie à revendre, mais musicalement j'ai pas trouvé ça terrible, et le chanteur m'a donné un peu l'impression d'être neuneu dans sa façon de s'adresser au public... (j'ai aussi un peu tiqué sur le "c'est bon d'être français en France").

VADER, sans avoir été bluffé (et n'étant pas un connaisseur du groupe), a livré une prestation très honnête. Le seul souci que j'ai avec ce genre de groupe, c'est que j'ai énormément de mal à différencier les chansons en live (encore une fois je ne connais quasiment pas le groupe sur CD).

Mais bon, après, on comprend tout de suite pourquoi KREATOR était la tête d'affiche de cette soirée. Une setlist quasi-parfaite (meilleure que celle de Paris à mon sens), une excellente ambiance, des musiciens en forme... j'ai juste tilté à un moment, car le soliste a dû faire son solo 1/2 ton en décalé, mais bon on pardonne vu le reste de la prestation !
ALICE COOPER @ Amphithéâtre (Lyon)
Par DARK BEAGLE
Le 02/12/2017
Le 12 Décembre 2017 par BAPTISTE89

Excellent concert jeudi dernier à l'Olympia. Un grand spectacle qui nous en met plein les yeux : billets jetés dans le public lors de "Billion Dollar Babies", la géante créature du docteur Frankenstein qui se déplace sur scène, les ballons percés par le chanteur, la camisole de force ou encore la fameuse guillotine.

Concernant la setlist, de nombreux classiques indéboulonnables : "No More Mr. Nice Guy", "Billion Dollar Babies", "Under My Wheels" ou encore "School's Out". Des titres moins joués (il me semble) comme "Pain" et "The World Needs Guts" ont été introduits dans la setlist. Entièrement d'accord avec toi pour "Halo Of Flies", Dark Beagle : quel plaisir de voir une interprétation de ce titre excellent ! Surtout avec trois guitares, le résultat est superbe.

Les musiciens bougent beaucoup sur scène, notamment Nita Strauss (dont c'était l'anniversaire), qui coure à droite à gauche, c'est un concert très vivant. ALICE COOPER chante toujours très bien à quasiment 70 ans, et quelle présence !

Bref, un excellent show, très heureux d'y être allé. Encore merci Dark Beagle pour tes kro-express qui m'ont amené à découvrir l'artiste et à aller le voir en concert.
ALICE COOPER @ Amphithéâtre (Lyon)
Par DARK BEAGLE
Le 02/12/2017
Le 10 Décembre 2017 par CREEPING MESSIAH

Ah oui, génial, vu à l'Olympia hier soir, même setlist, même mise en scène. Je ne suis pas hyper objectif non plus, le show était top, le public aussi. On aurait aimé un peu plus de communication avec le public, mais il a quand même fini par nous souhaiter un joyeux Noël, alors c'est pardonné. Reviens vite Alice, on en reveut !
ALICE COOPER @ Amphithéâtre (Lyon)
Par DARK BEAGLE
Le 02/12/2017
Le 06 Décembre 2017 par JASPER LEE POP

Vous avez tous les deux raison. C'est Sheryl Cooper, l'épouse d'Alice qui joue le rôle de Nurse Rozetta sur cette tournée. Mais Calico, la fille est également de la partie en tant que seconde danseuse. Superbe show à Pleyel aussi. Seule fausse note totalement mineure : l'écoute du dernier album du Coop pendant l'entracte. Une faute de goût.
ALICE COOPER @ Amphithéâtre (Lyon)
Par DARK BEAGLE
Le 02/12/2017
Le 03 Décembre 2017 par ALANKAZAME

Attention, d'après mes infos, il ne s'agit pas de Calico, mais bien de Sheryl Cooper. Sa femme, donc, et non sa fille !

C'est pas évident de recouper les infos, mais d'après le très bien renseigné sickthings.co.uk, Sheryl Cooper a repris le rôle de "Nurse Rozetta" de façon permanente depuis 2013 (étant ponctuellement remplacée par Calico sur la tournée précédente pour cause de naissance de petits-enfants).

Difficile en effet d'imaginer que cette femme élancée et agile a... 60 ans !

Alice Cooper c'est aussi une affaire de famille !
ANATHEMA + ALCEST @ Radiant (69)
Par DARK BEAGLE
Le 24/10/2017
Le 24 Novembre 2017 par BALAAM

ANATHEMA est un groupe dont je ne connais que quelques morceaux. Je me suis néanmoins rendu à leur concert d'Anvers ce 17/11, y voyant une bonne occasion de découvrir leur univers. Et je n'ai pas été déçu tant ces 2h15 ont été mémorables. La qualité des morceaux et de leur interprétation font qu'on ne s'ennuie pas une seconde. La sensibilité était le maître mot de cette soirée avec de vrais moments d'émotion. Les interventions de Lee apportent un vrai plus et "Closer" m'a particulièrement touché (pour citer un des seuls morceaux que je connaissais). La setlist fut différente du concert chroniqué ici avec notamment deux morceaux interprétés par Danny seul avant les rappels (une reprise de FLEETWOOD MAC et un extrait de son album solo).

Danny étant particulièrement discret (il avait l'air moins renfermé lors du concert de Paris visible sur Youtube) et Jamie étant quasiment invisible en fond de scène, les premiers rôles étaient assurés par Vinnie et Lee. Concernant les deux frères piliers du groupe, leur attitude était parfois déconcertante. Danny déclarant avoir envie de mourir en se levant au matin avant d'insulter un membre du public qui a interrompu son discours (et dont, il est vrai, je n'ai pas compris ce qu'il a crié). Ou Vinnie faisant un doigt d'honneur à un autre spectateur qui a crié "I have control" lors de "Lost Control". Ces incidents ne font pourtant que les rendre plus attachants tant ils sont la preuve d'une sensibilité et d'une sincérité irréprochables. Des musiciens vivants qui ne donnent pas leurs concerts en pilotage automatique. Ils apparaîtront par ailleurs plus humbles en fin de concert (et à d'autres moments aussi, soyons clair) quand ils nous diront avoir espéré qu'on ait passé une bonne soirée. Qu'ils soient rassurés, l'expérience fut magique.

Un mot également sur ALCEST qui fut une belle découverte. La sensibilité fut également présente dans ce qui est présenté comme un mélange de Shoegaze et de Black Metal. De la bonne musique tout simplement. On a vraiment eu droit à une belle affiche dans une salle pas sold out mais tout de même bien remplie.
Pumpkins United @ Zénith de Paris
Par JEFF KANJI et T-RAY
Le 16/11/2017
Le 18 Novembre 2017 par TIOUB

Pour mon bonheur j'y étais et je ne peux que confirmer : un show magique.
Pumpkins United @ Zénith de Paris
Par JEFF KANJI et T-RAY
Le 16/11/2017
Le 17 Novembre 2017 par PUMPKINSTEF

Merci pour ce live-report aussi sympathique que bien foutu (et très rapidement rédigé, chapeau !)

J'y étais aussi, et j'ai enfin pu voir mes idoles (Kiske en tête) pour la première fois en live, et ce sur le meilleur concert (et de loin) qu'ils aient jamais donné. S'il fallait en voir qu'un de ce groupe en France, c'était clairement celui-là, avec ce line-up là, alors je suis plutôt bien tombé.

Pour le reste, la chro de Jeff Kanji et le commentaire de Baptiste sont tellement complets que je n'ai pas grand chose à rajouter !
Un énorme concert, une set-list somptueuse, un moment historique, un concert absolument fantastique. J'arrête là car je vais manquer de qualificatifs...
LE concert de metal de 2017 en France !

Happy happy Helloween !!!
Pumpkins United @ Zénith de Paris
Par JEFF KANJI et T-RAY
Le 16/11/2017
Le 17 Novembre 2017 par OTTO RAIL

Je plussoie ... Pour un des meilleurs concerts de Heavy vu en 35 ans !!! Ils auraient fait une excellente tête d'affiche au Hellfest.
Pumpkins United @ Zénith de Paris
Par JEFF KANJI et T-RAY
Le 16/11/2017
Le 17 Novembre 2017 par BAPTISTE89

"Pumpkins United", c'est une tournée importante, aussi bien pour les fans des Citrouilles qui souhaitent revoir le line-up historique (sans Ingo, malheureusement décédé) que pour les musiciens de HELLOWEEN, qui veulent tirer un trait sur les rancoeurs du passé. En 2013, lors du Hellfest, Weiki et Kiske se sont croisés et parlés calmement ; la première étape de la réconciliation, dans la mesure où c'était surtout les tensions entre les deux hommes qui empêchaient toute réunion. Les invectives par médias interposés étaient nombreuses ; en 2012 encore, lors de la promotion du premier album de UNISONIC, Kiske taclait Weiki. Cette rencontre a permis à Kiske de se rendre compte qu'il ne ressentait plus de colère à l'égard du guitariste. La volonté de Kai et d'Andi de réunir le line-up historique et le fait que Kiske prenne du plaisir à jouer en groupe avec AVANTASIA ont conduit à cette réunion.

Et quel plaisir de voir toutes ces personnes sur scène ! Un concert absolument énorme !

Énorme, que ce soit en termes de qualité ou de durée (pas loin de 3 heures de show !). Andi est en forme vocalement, contrairement au concert du Trianon de l'année dernière. Les trois guitares apportent un gros plus, notamment au niveau des harmonies. Beaucoup de bonne humeur, beaucoup d'accolades, on sent que les musiciens sont vraiment heureux de jouer tous ensemble, que ce n'est pas feint. Andi fait des blagues et communique beaucoup avec le public (en français), parfois seul, parfois avec Kiske ; ce dernier disait dans les interviews qu'il s'est immédiatement très bien entendu avec le chanteur actuel de HELLOWEEN lors de leur première rencontre, et ça se ressent. De courts dessins animés, mettant en scène Seth & Doc, sont diffusés à plusieurs reprises, ajoutant une dose supplémentaire de bonne humeur.

Michael Kiske de retour dans HELLOWEEN : bonne idée ou déception au final ? Autant dire qu'il balaie toutes les craintes que l'on pouvait avoir : très en forme vocalement, il chante superbement, atteignant des notes hautes sans problème (même si des fois, ça coince un peu). Avant la réconciliation avec Weiki, il disait parfois en interview qu'il rêvait de chanter de nouveau "Eagle Fly Free" sur scène car c'est une chanson qu'il adore ; cette tournée lui permet de réaliser son rêve et le nôtre par la même occasion. cinquante ans dans deux mois, et toujours un chanteur exceptionnel !

Pour ce qui est de la setlist, elle se concentre surtout sur les années 80-90 et notamment les deux premiers "Keeper...". Le concert qui commence avec "Halloween" : énorme claque ! C'est aussi un grand plaisir d'entendre "Keeper Of The Seven Keys", j'en rêvais à titre personnel. Pour mettre la salle dans sa poche, quoi de mieux qu'un medley de titres de la période "Helloween" / "Walls Of Jericho" chanté par Kai Hansen ? Surtout que le rouquin est en bonne forme vocale ce soir. De même, pour fédérer le public et faire chanter tout le monde, quoi de mieux que "Power" et "Eagle Fly Free" ? "Master Of The Rings" est aussi à l'honneur, pas moins de trois titres en sont tirés : le musclé "Sole Survivor", le mélancolique "Why?" et le happy "Perfect Gentleman" où le jeu de scène d'Andi, avec chapeau et canne, est réussi. Des titres chantés soit par un seul chanteur, soit par le duo Andi/Michael, soit à 3 avec Kai (le "How Many Tears", grosse claque).

L'hommage à Ingo est une étape indispensable du concert ; il est toujours très apprécié, comme en témoigne l'accueil des spectateurs quand des images d'archives sont diffusées. Point négatif tout de même : le solo de batterie de Dani lors de la diffusion du film est franchement dispensable, le film seul aurait été mieux.

Un concert historique, LE concert Metal de l'année ! Si vous avez l'occasion de les voir, saisissez-la !






1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod