Recherche avancée       Liste groupes




WACKEN OPEN AIR 2016 - Day 1
Par JEFF KANJI
Le 22/08/2016
Le 23 Août 2016 par BIFIDUSMETALLUS

Hello,

Bon eh bien d'une part on a vu les mêmes concerts donc ça va être facile de comparer les avis.

SAXON et FOREIGNER rien à redire par rapport au report.
WHITESNAKE, ouais bon c'est du Hard FM gentil, ça passe bien mais ça casse pas non plus 3 pattes à un canard. J'aurais volontiers inversé leur set avec celui de SAXON (niveau running order).

IRON MAIDEN :
Frissons sur "If Eternity Should Fail" avec une ambiance des plus théâtrales ! "Speed Of Light" envoie la pâté !
Gros point de désaccord : "The Red And The Black" m'emmerde tout autant sur l'album qu'en live. Beaucoup trop répétitive, s'étire sur plus de 13 min. Certains riffs réussis de la partie instrumentale sont noyés dans un amas de chœurs et de riffs moisis (moi les "Ohohoh..." genre chant de supporter, très peu pour moi... Ceux-ci n'arrivent pas à la cheville de ceux d'un "Heaven Can Wait" beaucoup plus épiques), bref, je vais pas m'étendre davantage sur ce titre bien que j'eus décidé de lui faire la guerre jusqu'au bout.
Sinon je ne sais pas vous, mais le micro de Bruce était une catastrophe... Dès qu'il montait dans les aigus on ne l'entendait plus. Et je crois sincèrement en un dysfonctionnement matériel plutôt que vocal, car il ne m'a pas semblé relever le même problème au Graspop 2 mois avant....

BLUE ÖYSTER CULT : Comment ne pas avoir noté le plantage complet de l'intro et de la 1ère chanson ?? L'intro a été coupée complètement soudainement, les musiciens ont commencé à jouer à l'arrache, pas du tout coordonnés entre eux... heureusement ça s'est bien mis en place dès le deuxième titre, mais j'ai eu très peur...

Au contraire, même si j'ai au final beaucoup apprécié le concert, je n'ai pu que constater l'amateurisme (en tout cas ce soir là) d'un groupe que je pensais rôdé. Apparemment ils n'ont pas dû se mettre bien d'accord sur la setlist car on a pu remarquer que la nouvelle recrue alternant claviers et guitare se planter d'instrument avant les chansons.

À bientôt pour la suite !
HELLFEST 2016, le carnet de bord de Fenryl
Par FENRYL
Le 12/07/2016
Le 31 Juillet 2016 par GUILLAUME THE ELDER

En route pour la 3e et déjà dernière offrande de cette belle édition 2016. L’attente pour pénétrer en Enfer est un peu longue, affluence élevée et Sécurité obligent. Tant de choses ont changé en dix ans et le Hellfest est aussi un marqueur de la France dans laquelle on vit… Il y a dix ans, les Clissonnais appréhendaient notre venue ; aujourd’hui, 1 Clissonnais sur 6 est bénévole de l’association Hellfest. Une victoire pour le Festival, le Metal et les Fans, malgré les polémiques et les outrances...

J’avais demandé l’an dernier, dans cette même zone « Commentaires » des Crédits pour la Warzone. Je n’en demandais pas tant ! Le site est tout simplement somptueux. Plutôt fun d’aménager pour les Keupons et les Coreux un espace en forme de Prison, avec miradors et barbelés !! Sérieusement, la scène et le cadre sont de toute beauté, les gradins avec cette allée centrale qui aboutit en hauteur au Mausolée LEMMY, puis l’espace restauration sur herbe synthétique. Un endroit à l’écart, reposant, un rêve devenu réalité pour nos marginaux préférés, les PUNKS !!

TAAKE n’est pas loin de devenir mon groupe de Black préféré, en Live tout du moins. Sans grande surprise quand on les a déjà vus mais tous les titres accrochent, le son est parfait, les ambiances nordiques sont présentes, les envolées de guitare sont à l’honneur, le groupe a la niaque. Et puis « Hordalands Doedskvad » et « Nattestid » en Live, ça vaut quand même son pesant de cacahuètes ! TAAKE au Hellfest ou une heure de Classic Norvegian Black Metal.

MEGADETH : le concert commence sur les chapeaux de roue, « Hangar 18 », « Threat Is Real », « Tornado Of Souls » ; ravi de voir Dave Mustaine à ce niveau de forme et d’envie. Bonne fin de concert…

JANE’S ADDICTION : changement d’univers. Après les Melvins vendredi, je retrouve avec trop de plaisir cette scène Alternative US début 90’s. Comme je pense la plupart du public, je n’ai jamais vu Navarro / Perkins sur scène, le groupe tournant quasi-exclusivement chez lui et ça se ressentait. On sentait l’attente, la fébrilité dans cette scène Valley. Le statut Culte du groupe n’est pas usurpé, nos 4 addicts dégagent un charisme fort. Allons plus loin pour les cas Dave Navarro et Perry Farrell : on est là dans une accroche presque hypnotique… Je n’avais pas ressenti cela à un concert depuis des années… Côté Musique, la moitié du concert a été consacré à « Ritual De Lo Habitual », album générationnel dirais-je pour faire simple. J’aurais payé les 200€ du Pass rien que pour entendre « Just Because » ! Un moment rare. Aurais-je le droit de les revoir un jour ? Je prie Celui qui exaucera cette requête.

GHOST : la fin du set. Le Groupe commence à avoir un sacré catalogue et un paquet de titres qui fonctionnent à merveille. Il est vrai qu’on aurait préféré un titre supplémentaire à la place d’un bla-bla inutile. GHOST est devenu un incontournable de la scène METAL.

BLACK SABBATH : est-ce vraiment la dernière Tournée ? The End of the End !? Peut-être puisqu’ils le disent même si OZZY & Co affichent une forme insolente pour leurs 68 ans chacun. Pour beaucoup de raisons, il m’est impossible de critiquer le SAB. BLACK SABBATH est à mes côtés depuis bientôt 30 ans et je suis très bien comme ça. Le set était hyper convenu, une seule surprise avec « Dirty Woman » de "Technical Ecstasy"… Rien de "Sabbath Bloody Sabbath", rien de "Sabotage", sources de mon idolâtrie. Juste merci d’être là, toujours investis de votre mission maléfique… OZZY interprète de mieux en mieux « Black Sabbath ». Est-on vraiment sûr qu’OZZY, TOMMI & GEEZER sont Humains ?

DEICIDE : un dimanche soir sous le signe de SATAN et du Mal Incarné avec DEICIDE et Glen Benton en clôture de Festival. Encore une première pour moi. Je savais que je n’allais pas en croire mes oreilles, ce fut fait ! Un rouleau compresseur qui casse tout, proprement, sans bavures, sans tâches. C’est du beau travail. Les Guitares, tantôt ciselées, tantôt « mur du son », sont un régal. « Dead By Dawn », « Dead But Dreaming », « Serpents of The Light »…. Une quinzaine de titres sans compromis, pied au plancher ; comment est-ce possible ? Grosse empreinte sur cette édition que le déferlement satanique de DEICIDE et un ravissement pour le public de participer à cette Cérémonie.

J’ai choisi le bon Pèlerinage avec le HELLFEST, les bons apôtres ce dimanche soir de pleine Lune avec TAAKE, JANE’S ADDICTION, LE SABBAT NOIR et DEICIDE. Thanx.
HELLFEST 2016, le carnet de bord de Fenryl
Par FENRYL
Le 12/07/2016
Le 22 Juillet 2016 par GUILLAUME THE ELDER

J’aurais bien aimé découvrir ce samedi LOUDNESS et Glenn HUGHES en Live mais ça n’est pas dans mes habitudes de démarrer aussi tôt. Pas grave…

FOREIGNER : un bien bon Groupe qui aura apporté sa Touch au week-end. Je ne sais pas comment ont trouvé ce concert ceux qui ne connaissent pas FOREIGNER. Pour les possesseurs des premiers studios (période 77-84 va-t-on dire), c’était du pain béni. Mick Jones assure toujours autant. Le chanteur en fait un peu beaucoup mais ne tombe pas dans la caricature ; une des plus belles voix du week-end. Enfin on a eu droit à des parties de saxo comme jamais au Hellfest. Un très bon souvenir.

ENTOMBED A.D. : un classique du Hellfest mais jamais déçu. On se plaît à reconnaître certains vieux titres. Le son est au top, le groupe comme le public a le sourire. Un de ces groupes de la première vague Death Metal encore en activité mais c’est bien normal ; c’est pro, c’est sérieux, c’est créatif… à bientôt ENTOMBED.

JOE SATRIANI : c’était parfait, loin d’être ennuyeux, pas juste une démonstration mais un véritable concert de Guitar-Rock. Les 50 minutes ont passé très vite. Et puis ce son clair, où le couple basse-batterie n’étouffe pas la guitare, comme on le retrouve trop souvent à mon goût, un vrai plaisir !

ASPHYX : un autre DEATH METAL BAND assidu du Val de Loire. Je suis moins impressionné aujourd’hui par ASPHYX que par le passé, sauf bien sur « The Rack », qui reste un des 10 plus grands titres du genre.

WITHIN TEMPTATION : un groupe que je regarde toujours de loin mais je n’arrive jamais à me détacher de Sharon quand elle est sur scène! Ne souriez pas ! Je la trouve attachante, et puis cette voix. C’était un bon concert.

LUDWIG VON 88 : merci Hellfest ! Après les WAMPAS l’an dernier, on a droit aux LUDWIG. Qui eut cru cela possible, 18 ans après leur dernier concert ? Non seulement c’est la réalité mais de plus la qualité est au rendez-vous. « Sur la Vie de Mon Père » ; « Louison Bobet », « Oui-Oui et la Voiture Jaune », « HLM ». C’était parfaitement interprété, on retrouve à l’intonation près les délires des titres studios. Et cette boite à rythme ! Jouissif !!

NAPALM DEATH : après ENTOMBED et ASPHYX, voici le 3ème titulaire de la non moins célèbre compil française « Masters Of Brutality ». NAPALM est toujours au top, une heure de violence, une vingtaine de titres, ça allait très vite…

Pas la plus grande journée que le Hellfest nous ait offert mais des concerts solides, des artistes impliqués, un public réceptif, un bon cru malgré tout.
HELLFEST 2016, le carnet de bord de Fenryl
Par FENRYL
Le 12/07/2016
Le 20 Juillet 2016 par GUILLAUME THE ELDER

Hellfest… Hellfest… Hellfest… La grand-messe ou plutôt le pèlerinage est à l’approche. Le onzième du nom est à portée de mains en ce vendredi 17 juin. Tels les pèlerins de Lourdes, chaque Métalleux retrouve ses repères à la gare de Clisson, sur les routes départementales et dans la campagne environnante où promis, il restera une petite place pour la voiture…

Seule inconnue de ce vendredi, un ciel tantôt clair, tantôt ténébreux. Un ciel qui sera loin d’effrayer les Anciens qui ont survécu au déluge de l’édition 2007.

A part cela, pas de surprise à l’arrivée sur le site, tout est en place, tout est propre. L’ambiance franche rigolade est de mise dès l’entrée avec «à fond la caisse» le Bioman de notre Bernard Minet national dans une des boutiques du Hellcity Square.

J’ai fait le deuil ce vendredi de NASHVILLE PUSSY. J’ai pas pigé ce passage à 13h. Tant pis.

ANTHRAX : un groupe que j’ai toujours trouvé un peu passé de mode. Même en octobre 90, en première partie de Maiden, lors de la tournée "Persistance Of Time", je m’étais dit que je les avais vus trop tard ! En 2016, c’est un peu la même chose mais l’âge aidant et peut-être un brin nostalgique, je suis plus indulgent. Sympa de voir Scott Ian avec la patate sur scène, sympa d’entendre les vieux titres… Que voulez-vous que je rajoute, c’était sympa !!

TURBONEGRO : ce groupe n’est plus une surprise, ce groupe assure que ce soit en studio et encore plus en Live. On peut trouver cet assemblage un peu vulgaire mais on ne peut que s’incliner devant la prestation. C’est furieusement Rock, c’est parfaitement interprété et les titres font mouche à tous les coups. "All My Friends Are Dead", "City Of Satan", "I Got Erection"…. Je ne m’en lasse pas des TURBONEGRO.

INQUISITION : ce groupe est une curiosité. Un batteur et un guitariste-chanteur s’arrachent et s’époumonent pour faire du True-Colombian-Black-Metal ! Ça marche plutôt bien que mal.

Les MELVINS & notre cher King Buzzo : je suis Fan même si j'avoue que je dois parfois me forcer un peu. J’adore cette scène alternative US 80’s et 90’s mais Les Melvins, c’est 30 albums au compteur. Comment voulez-vous ingurgiter et maîtriser tout ça !? Même en sélectionnant un peu, ça reste monstrueux. De plus, nos Melvins ne sont pas toujours très accessibles… comme le concert de ce soir ! Une intro de je ne sais combien de minutes mais très (trop) longue, suivi de "Deuce" de KISS, et puis des titres piochés ici et là dans l’imposante discographie. C’était pas mal mais pour un public plus qu’averti à mon avis.

OVERKILL : LE concert du vendredi ! OVERKILL a tout défoncé ce vendredi soir. Le groupe qui a plus de 30 ans de carrière affiche une super forme, une grosse envie, une rage intacte ; bref, tout ce qu’il faut quand on propose un set de THRASH METAL !! Pas mal de titres vraiment vieux et donc, comme souvent très bons : "Feel The Fire", "Hammerhead", "Rotten To The Core", "Hello From The Gutter", "Elimination" et l’inénarrable "Fuck YOU" !! C’était vraiment très bon. Les Thrashers ont adoré !

RAMMSTEIN : Ouais… j’ai aimé les parties de claviers très Kraftwerkiennes, j’ai bien aimé ce visuel tendance «Arts de Rue». Musicalement j’ai apprécié les passages calmes. RAMMSTEIN est doué pour créer des ambiances, la plupart des titres fonctionnent, merci pour le Spectacle.

ABBATH : le set a été émaillé de gros problèmes techniques ; tout simplement plus de son sur la gratte d’Abbath. Ça a duré plusieurs longues minutes et à un moment, j’ai cru qu’Abbath allait péter un câble ! Finalement, tout est rentré dans l’ordre et Sieur Abbath a pu reprendre "Tyrants", excusez du peu ! Les titres d’IMMORTAL font mouche bien sur, tout comme "Winterbane" qui est déjà un classique. Le batteur impressionne. Un peu en-deçà du concert parisien quelques semaines plus tôt mais pardonné étant donné les aléas du direct.

Plutôt bonne première journée avec Mention à OVERKILL et TURBONEGRO.
WACKEN 2015 - Le report
Par JEFF KANJI
Le 21/12/2015
Le 27 Décembre 2015 par FRANTIK

Même réflexion que BIFIDUSMETALLUS. Le peu de concerts vus par la rédactrice me semble incroyable au vu de l'affiche. J'y suis allé en 2007 et j'ai du assister au double minimum. Est ce à cause de la pluie ? Bref, merci tout de même pour le report :).
WACKEN 2015 - Le report
Par JEFF KANJI
Le 21/12/2015
Le 23 Décembre 2015 par BIFIDUSMETALLUS

Bonjour,

J'ai lu avec beaucoup d'attention ce live report de Wacken 2015 (y étant allé aussi pour la 4ème fois, 2010-2011-2013-2015 et bientôt 2016) et j'avoue être assez étonné par beaucoup d'aspects.

Alors je ne sais pas si l'auteur a fait l'impasse sur des groupes dans le report, mais voir seulement 12 groupes (et encore pas à plein temps) sur 3 jours je trouve que c'est vraiment ne pas rentabiliser son festival.

Je suis aussi extrêmement étonné de voir que le concert de RUNNING WILD ait été zappé (alors que c'est leur premier et unique concert depuis 2009... même si on n'est pas ultra fan, c'était quand même quelque chose à voir). Pour ma part le concert était bien voire très bien en soi, mais la setlist laissait à désirer (beaucoup de classiques absents), mais je ne regrette tout de même pas de les avoir vus !

Bon je ne vais pas revenir sur les conditions météos assez catastrophiques, je pense qu'on est tous d'accord là dessus !!)

Au niveau de mes impressions sur les concerts auxquels j'ai également assisté:

DAY 1

ROB ZOMBIE : sympa sans plus, après je ne suis pas un fan du groupe

SAVATAGE/TSO: bon là je suis d'accord, rien à redire, c'était un concert inoubliable, unique et parfaitement réussi, une bonne grosse claque.

Day 2

J'ai failli avoir la flemme d'aller voir ANGRA, mais je me suis quand même bougé à la dernière minute, et je n'ai pas regretté, c'était très cool !

STRATOVARIUS : mêmes commentaires que l'auteur, vraiment étonnamment bien !

DREAM THEATER : j'ai tenu 15 minutes (soit 1 chanson + 1/4) et j'en ai vite eu marre, ça a déjà du mal à passer sur CD alors en concert....

Oomph!: je ne connaissais pas bien le groupe, mais j'ai été plus agréablement surpris par la prestation. Sans attendre des sommets, j'ai plutôt passé un bon moment.

BLACK LABEL SOCIETY : même ressenti que l'auteur.

WITHIN TEMPTATION : plus jamais je n'irai voir ce groupe...

DAY 3

POWERWOLF : ça sera la dernière fois pour moi également, toujours les mêmes interventions, les mêmes blagues, et musicalement ça tourne beaucoup en rond. J'aimais beaucoup au début lorsque je les ai découvert, mais je m'en suis très vite lassé. Vous connaissez beaucoup de groupes où vous réussissez parfaitement à chanter des chansons par dessus d'autres chansons ? Nous, on a bien réussi à chanter "Amen And Attack" sur "Blessed And Possessed" (et inversement) par exemple. Après si on les voit pour la première fois je dis pas, c'est assez cool, mais une fois ou deux ça suffit...

ROCK MEETS CLASSIC : je regrette fortement d'avoir été trop fatigué pour aller au concert, ça avait l'air vraiment bien !

SABATON : une tuerie comme d'habitude, les mecs se chamaillent et s'amusent sur scène, toutes les chansons font mouche, la mise en scène est spectaculaire (2 tanks sur scène !), bref excellent !

JUDAS PRIEST : concert très moyen en comparaison de leur prestation en 2011. Malgré une très bonne setlist, on a l'impression que Halford s'emmerde. Même si Ian Hill et Scott Travis sont comme à leur habitude parqués dans leur m² respectif, Glenn Tipton est lui aussi quasi toujours en retrait, tout comme Halford (gros problème d'occupation de l'espace de la scène). Le seul qui semble réellement prendre du plaisir sur scène est le petit nouveau Richie Faulkner qui se donne à fond et essaie de communiquer "gestuellement" avec le public. Bref, même si le tout envoyait quand même plutôt bien, je reste sur ma faim, car le groupe s'est vraiment contenté du strict minimum, et était quasiment invisible sur scène (voire moins, ils ont arrêté quasi 15 minutes avant la fin prévue du concert).

En vrac: les autres concerts auxquels j'ai assisté:

ANNIHILATOR : vraiment excellent, les titres du nouvel album passent plutôt bien l'épreuve de la scène, et ça fait toujours plaisir d'entendre les classiques "Alison Hell", "King Of The Kill" ou "Refresh The Demon". Et Jeff Waters est toujours souriant et se donne à fond !

UDO et l'orchestre de la Bundeswehr : c'est toujours assez stylé de voir un orchestre sur scène, surtout pour accompagner un groupe de Metal. Ceci dit, seuls les titres d'ACCEPT valent vraiment le détour.

DANKO JONES : l'un des meilleurs concerts du festival. Simple mais ultra efficace. Chaque titre est entraînant, Danko aime aussi beaucoup raconter n'importe quoi tout le long du concert, ce qui a le don de beaucoup m'amuser personnellement, et c'est toujours un plaisir de le voir ! Pour tous les fans de Hard rock, je conseille !!

ENSIFERUM : un peu comme pour POWERWOLF, c'est bien à voir une fois voire 2 mais on s'en lasse vite. La setlist était très moyenne qui plus est.

QUEENSRYCHE : je ne connaissais pas bien le groupe, mais c'était plutôt entrainant ! Dommage que j'ai du laisser la fin de côté pour me positionner pour ANNIHILATOR !

Vus aussi : FACONER et IN EXTREMO, plutôt anecdotiques, et AMORPHIS mais j'avais un peu abusé de la bière ce qui fait que je ne m'en souviens pas des masses...

Voilà ce commentaire est assez long mais je voulais partager et comparer mes expériences avec ceux qui ont eu la chance de s'y rendre cette année !
NIGHTWISH / ARCH ENEMY / AMORPHIS @Lyon
Par VOLTHORD
Le 03/12/2015
Le 14 Décembre 2015 par ZECTON

Je suis lyonnais et tenais à préciser que la Halle Tony Garnier n'a jamais été un gymnase, mais n'est autre qu'un halle des anciens abattoirs.
NIGHTWISH / ARCH ENEMY / AMORPHIS @Lyon
Par VOLTHORD
Le 03/12/2015
Le 12 Décembre 2015 par BIFIDUSMETALLUS

Non je n'ai rien contre l'accent d'Alissa (même si j'avoue que le contraste entre la partie ou elle growl et la partie où elle parle fait quasi obligatoirement sourire ^^), c'est juste sur le contenu de ses interventions, notamment lorsqu'elle a voulu commencer un speech sur les attentats de Paris dont elle n'arrivait pas à se dépêtrer. Aussi bon ses petites expressions à elle la rende craquante genre "Allez avec le band on veut que vous sautez ! Allez Saute, saute, saute".

Après c'est du détail hein, c'est pas ça qui fait que le show soit bon ou pas, c'est juste que bon, ça porte un peu à sourire.
NIGHTWISH / ARCH ENEMY / AMORPHIS @Lyon
Par VOLTHORD
Le 03/12/2015
Le 09 Décembre 2015 par VOLTHORD

Ah je ne savais pas qu'ils avaient modifié la setlist pour la date de Paris. "When Your Lips Are Still Red" est pas trop mal. Moi j'aurais bien voulu l'entendre, comme j'avais déjà entendu "The Islander" lors de la tournée précédente. Mais bon, c'est un titre qui fait toujours son petit effet.

Quant aux interventions d'Alissa, je les trouvais tout à fait correctes. Son accent est pas validé par l'Académie Française et beaucoup le lui reprochent (je ne sais pas si c'est ton cas), mais je trouve ça un peu con tout de même.
NIGHTWISH / ARCH ENEMY / AMORPHIS @Lyon
Par VOLTHORD
Le 03/12/2015
Le 07 Décembre 2015 par BIFIDUSMETALLUS

J'étais au concert de Bercy, qui ne doit pas être fondamentalement différent.

Très rapidement, voici ce que j'en ai pensé (et en comparaison avec ce que Volthord nous dit).

AMORPHIS : très bien, trop court, et public totalement absent (je faisais partie des 3 pelés à fond dedans, ce groupe étant l'un de mes favoris).

ARCH ENEMY : Son effectivement dégueu, et même constatation que toi sur le public (des pogos "mignons"), et Alissa fait très bien le job (par contre faut qu'elle arrête d'essayer de parler...).

NIGHTWISH :

ça m'a aussi fait bizarre quand il y a eu les premiers effets pyro...

J'ai trouvé Floor Jansen magitrale !

Les 3 chansons d'entrée m'ont foutu une bonne patate qui est retombée sur l'enchainement "My Walden"/"Elan"/"When Your Lips Are Still Red" (j'aurais préféré "The Islander"...)

Cela faisait plaisir de réentendre des titres d'"Oceanborn".

La playlist était vraiment trop axée sur le nouvel album, du coup je me suis un peu fait chier par moment (exception faite de "Shudder Before The Beautiful" et "Alpenglow" qui sont 2 titres forts du dernier).

Bref en conclusion, ça sera ma dernière fois avec NIGHTWISH, sauf s'il font un show spécial type "tournée hommage aux premiers albums" ou avec un orchestre sympho !
ULI JON ROTH @ST JULIEN EN GENEVOIS
Par GEGERS
Le 10/10/2015
Le 16 Octobre 2015 par BOB

Gegers, étais tu là lors de son concert à Guitare en scène en 2014?
SCORPIONS @Sion Sous les Etoiles, Guitare en scène
Par GEGERS
Le 24/07/2015
Le 11 Août 2015 par BIFIDUSMETALLUS

C'est amusant comme on peut avoir un ressenti totalement différent sur un concert. Je n'étais pas au même festival que toi, mais j'ai vu SCORPIONS au Graspop Metal Meeting cette année. C'était la première fois que je les voyais et je ne savais pas du tout à quoi m'attendre.
Résultat, j'ai été très agréablement surpris par les 2-3 premières chansons et après c'est complètement retombé je me suis ennuyé tout le long jusqu'au rappel... :/ Toutes les chansons se ressemblent, quelques mélodies par-ci par-là sont sympas mais les autres sont très anecdotiques, le solo de batterie m'a fait penser à un rythme normal d'une chanson de JUDAS PRIEST x)
Pourtant j'adore le Hard Rock (j'ai énormément pris mon pied sur des concerts de ZZ TOP, DEEP PURPLE, KISS...), mais SCORPIONS, assez déçu :/
SCORPIONS @Sion Sous les Etoiles, Guitare en scène
Par GEGERS
Le 24/07/2015
Le 30 Juillet 2015 par HELLSOLDIER

Le problème de SCORPIONS c'est que leur show est trop millimétré et la setlist quasi identique depuis 15 ans.
Honnêtement avec le nombre de tubes et de classiques qu'ils ont on se tape à chaque fois les "Big City Nights", "Make It Real", "The Zoo", "Coast To Coast", "Blackout" que l'on a beaucoup trop entendu.
Ok pour "Rock You Like A Huricane", "Still Loving You" et "Wind Of Change" qui sont leurs gros gros classiques, mais honnêtement leurs setlist est redondante.
Tout de même ils ont ajouté le medley des 70s et un petit "Crazy World" qui fait plaisir.
Mais à quand un "Backstage Queen", "Robot Man", "Kick After Six" "Alien Nation", Wild Child", "Don't Make No Promises" ou même des morceaux plus récents comme "Love 'Em Or Leave 'Em", "Deep And Dark", "321" ou encore "Turn You On".
M'enfin bon ça fait toujours plaisir de les voir nos chères arachnides !
SCORPIONS @Sion Sous les Etoiles, Guitare en scène
Par GEGERS
Le 24/07/2015
Le 27 Juillet 2015 par NOORS

Merci Gegers. Ton report me donne envie de voir SCORPIONS.
RAGNARD ROCK FEST
Par VOLTHORD et WËN
Le 22/07/2015
Le 24 Juillet 2015 par MARTIN

Merci pour ce live report au top, ça fait envie, vivement l'affiche de l'année prochaine !
On peut rêver à un petit MOONSORROW effectivement..
RAGNARD ROCK FEST
Par VOLTHORD et WËN
Le 22/07/2015
Le 24 Juillet 2015 par WëN

Ami Volthord, je pense qu'on est plutôt d'accord concernant NEGURA BUNGET qui a donné un très bon show... Je voulais juste mentionner qu'après la tempête, quelques titres furent nécessaires afin de renter pleinement dedans.
Comme pour ENSLAVED après GHOST BRIGADE lors d'une tournée, il y a quelques années de cela.
HELLFEST 2015, le carnet de bord de JEFF
Par JEFF KANJI
Le 16/07/2015
Le 24 Juillet 2015 par WëN

Mais tout à fait ... et ce n'est pas faute d'avoir tout fait convaincre les gens d'aller voir ce qui se tramait de leur côté ! :)
Hellfest : le carnet de bord d'ISAAC
Par ISAACRUDER
Le 09/07/2015
Le 21 Juillet 2015 par LE DUC ROUGE

Ah c'est toi et tes potes qui nous ont bousculé à MOTÖRHEAD et failli écraser ma copine ?
Eh bien je ne vous félicite pas !
Blague à part je me suis senti en danger durant MOTÖRHEAD dans cette foule compacte et déchaînée, et suis sorti pour être plus au calme. De toute façon vu la prestation que nous a sorti Lemmy ... Pas de regret !
HELLFEST 2015, le carnet de bord de JEFF
Par JEFF KANJI
Le 16/07/2015
Le 21 Juillet 2015 par THE DOOFT

Merci pour ces carnets, c'est toujours intéressant de découvrir d'autre facettes du fest car il y a tellement de voies possibles !!
Personne d'entre vous n'a vu NE OBLIVISCARIS, dommage c'était vraiment l'un des meilleurs show de cette Xieme édition !
HELLFEST 2015, le carnet de bord de JEFF
Par JEFF KANJI
Le 16/07/2015
Le 21 Juillet 2015 par GUILLAUME THE ELDER

Déjà la 10e édition pour le Hellfest. Que de temps parcouru, pour le Hellfest mais aussi pour nous, les Fans qui ont participé à 2, 5 ou 10 festivals. C'est le 8e pour ma part ; souvent ébloui, parfois en colère (l'affluence qui grossit trop vite, le son certaines années), toujours fidèle !
2006 est loin mais je me souviens encore de ma première venue en Val de Loire : MAD SIN jouait (on s'est demandé si on s'était pas trompé d'adresse !), on était quelques pelés mais on s'est dit, mon frangin et moi, qu'on reviendrait ! On avait la 30aine naissante...

Vendredi
Juin 2015, mon frère m'attend comme tous les ans à la gare de Clisson. On est des jeunes papas… de 40 piges !! Mais contrairement aux années passées, on est seuls, les autres potes n'ont pas eu de pass, sold-out depuis 6 mois...
Sold-out qui se ressent bien avant l'arrivée sur le site : impossible de se garer malgré une bonne connaissance des lieux, routes condamnées, trottoirs barricadés.... Foutoir total et retard sur notre planning, il faut déjà tirer un trait sur BILLY. Je n’ai pas Billy Idol en vénération mais bon, je pense pas le revoir de sitôt et notre éternel Punk a quand même quelques belles cartouches dans son répertoire.... On verra la fin de loin, "Rebel Yell" qui s’éternise m’a-t-il semblé…
DYING FETUS : j'en attendais peut être trop après un concert dantesque ici même il y a quelques années. Aujourd’hui, la mayo n'a pas pris, il s'est pas passé grand chose, dommage.
Il est vrai que Lemmy en a laissé songeur plus d'un ; ses traits émaciés de personne âgée déshydratée m'ont personnellement inquiété. Après, il faut l'avouer, quand la musique démarre, ça ne cale pas, ça vrombit... Le V12 MOTÖRHEAD reste redoutable... Bravo et courage Lemmy !
Dans la même catégorie Oldies, voici Alice ! Alice démarre en trombe, les classiques s’enchaînent en vélocité… le show est parfaitement rôdé, Alice est sûrement un des plus pros du week-end.
Le SATYRICON 2015 m’aura réconcilié avec Satyr après un premier show que j’avais trouvé ennuyeux. Ce soir, c’était enlevé, mention spéciale à "Black Crown On A Tombstone". Merci au Hellfest pour les nouvelles scènes Death/Black/Doom, dignes d’un des plus grands d’Europe.
JUDAS PRIEST. Que dire ? La setlist offre des perles du Metal mais je suis las de Rob Halford. Je suis de ceux qui appréciaient Ripper Owens.
SLIPKNOT. Vite fait, nous sommes loin de la scène, la magie n’opère pas. Je préfère conserver les fabuleux souvenirs de l’«Unholy Alliance Tour 2004».

Samedi
Cette fois, on est à l’heure ! Impossible d’être en retard pour Ace Frehley, rarissime sous nos contrées. Le son est moyen mais SpaceAce s’en sort haut la main, grâce notamment à une équipe solide et soudée. Ça sent le bon gros Rock US, KISS n’est jamais vraiment loin ("Parasite", "Love Gun", "Shock Me", "Rocket Ride", "Deuce". Ravi d’avoir entendu "Rock Soldiers", l’Hymne d’Ace.
J’attends AIRBOURNE avec impatience depuis leur découverte à Rock En Seine l’an dernier. Joie, bonne humeur, Hard Rock N Roll, guitares à gogo. Sous le soleil de Clisson, tout cela me fait penser aux célébrations rock estivales 70’s. Un délicieux moment qui donne la patate pour poursuivre le Marathon Hellfest.
KILLING JOKE/BODY COUNT ; BODY COUNT/KILLING JOKE… Terrible dilemme ! Mon pire du week-end. Je reste sur la Mainstage à la pelouse épaisse et confortable mais aux décorations douteuses pour accueillir le charismatique Jaz Coleman. "The Wait", "Wardance" et "Requiem" pour débuter le Show. Entre Cold-Wave et Hard-Rock, KILLING JOKE est un de mes indispensables.
Dur de progresser vers la Warzone pour voir Ice-T «en vrai» ! J’abandonne devant la cohue. Et tous réclament des crédits pour améliorer la 6e scène. La Warzone fait aujourd’hui office de parent pauvre. On vote tous pour une amélioration des conditions de vie (et de vue) des Punks et des Coreux !!
ZZ TOP. La Classe tranquille. Impossible de se louper quand on a sorti un album aussi fort qu’"Eliminator".
20.45, les Poids Lourds du Hellfest entrent en scène. Ceux qu’on ne pensait jamais voir sur scène sont là ! Le meilleur concert du week-end ? Peut-être. Les vieux titres m’ont rajeuni de 20 ans. 2h15 qui ont passé à toute vitesse.
Après un feu d’artifices d’exception, il est temps de quitter ces Mainsteam-Mainstages pour retrouver les eaux troubles, sombres et boueuses du Death et du Black Metal.
"Redneck Stomp" ouvre les hostilités. OBITUARY annonce la couleur : ce sera lent, lourd, heavy, ça va sentir la Mort… John Tardy prouve ce soir encore qu’il est dans le Top 5 des Hurleurs de la Mort.
VENOM. Une première pour moi. J’aime VENOM mais je m’attendais à un truc pépère. Grossière erreur ! Cronos, la 50aine passé, est d’une vigueur inouïe. Les titres du dernier album font mouche "Rise", "Long Haired Punks". Cronos et son Acolyte nous assènent un Black-Punk terriblement efficace et entraînant. Le groupe accélérera encore le tempo les 20 dernières minutes à partir de "Countess Bathory" et le public n’en sortira pas indemne ! "Black Metal", "Witching Hour", Cronos a mis ce soir tout le monde d’accord ; il faut toujours compter sur VENOM pour assurer la Tête d’Affiche.
Que penser de ce samedi ? Tout simplement remercier le Hellfest pour la qualité du Spectacle et du service rendu.

Dimanche
Comme à chaque fois, le 3e jour est déjà là, un 3e jour sans lendemain… On commence tout doux par EXODUS. Un Thrash plus que plat. Presque rien à se mettre sous la dent, à part "Toxic Waltz" tiré de leur seul album que j’apprécie "Fabulous Disaster".
Le Thrash se rattrapera avec les Cultissimes NUCLEAR ASSAULT. "Game Over", "Handle With Care" et "Survive", albums sortis entre 86 et 89, sont à l’honneur et c’est tant mieux ! Un Thrash-Core-Punk exquis, un foutoir d’une maîtrise totale et un Groupe très attachant. On nous bassine avec le Big4 et autres âneries. Revenons aux Choses Vraies : NUCLEAR ASSAULT, le terroir US 80’s THRASH METAL !!
Les WAMPAS au Hellfest ! Certains ont ri, d’autres ont crié au scandale. Moi, je crie au Génie et je remercie l’Orga.. La voilà l’exception culturelle française ! Didier Wampas est un sacré Frontman. Belle ambiance déjantée et de bons morceaux, tous plus barrés les uns que les autres. Un moment rafraîchissant en ce chaud dimanche après-midi. Didier Wampas, le chanteur le plus acrobatique du week-end.
Allez, on revient aux choses sérieuses avec CANNIBAL CORPSE. CorpseGrinder & Co, c’est un peu comme LE LOUVRE, on peut y aller 20 fois, on sera 20 fois émerveillé... Ça n’a pas loupé. Un show précis, agressif comme il faut, un brin de joie bien placé, l’art du dosage parfait. A noter l’excellente harmonie entre les titres récents et les vieilles tueries genre "Arracher la Gueule à Coups de Marteau" !! Inénarrables CANNIBAL, si vous saviez comme on vous aime…
SAMAEL de loin, enfin de l’écran géant. De bons vieux albums mais en Live… un peu de Folie, mince !
SAINT-VITUS. Je ne savais que Scott Reagers était de retour. Je le connais très peu, et j’attendais "Wino" Weinrich que je trouve excellent. Un peu déçu donc de ce changement de line-up même si Reagers est légitime et plus que crédible, il faut l’avouer. Quelques manques importants, comme "Mystic Lady" et le récent "Let Them Fall".
TRIPTYKON. Je ne savais pas non plus que ce groupe était celui de Sieur Warrior ! Appréciable bien sur de se prendre Live des grands titres de CELTIC FROST en pleine face!
Que fait-on now ?? Attendons le fidèle et toujours enjoué Phil Anselmo, on devrait bien s’amuser ! On s’est amusé, on est bon public, mais mon frangin et moi, on a 40 balais, c’est notre 3e nuit de veille forcée alors salut Phil, on se reverra l’an prochain !

Un vendredi correct, tout comme le dimanche. Un samedi de très haute volée. Un bilan donc plus que positif pour un beau festival, disons le haut et fort. Thanx. Guillaume.






1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod