Recherche avancée       Liste groupes



    



[-] 2006
TOTO - Bordeaux (33)
Par DARK BOUFFON
Le 14 Mars 2006
Voir toutes les interviews et les live reports
de NIME publiés sur Dark Side
TOTO - Bordeaux (33)
Par DARK BOUFFON le 14 Mars 2006
Publié le 14 Mars 2006 Consulté 203 fois

TOTO en concert… ça ne se rate pas !!! Pourtant, il y a un peu plus de trois ans, quand je les ai vus pour la première fois sur scène au cours de leur tournée fêtant leurs 25 ans de carrière, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Cependant, j’étais ressorti absolument comblé par leur prestation : jouant sur le contraste énergie / feeling, j’avais découvert au sommet de son art un groupe qui m’avait bien souvent laissé de marbre sur album.

Cette fois-ci, je savais donc à quoi m’attendre… et je n’ai pas été déçu, loin de là !! Leur nouvel album avait de toute façon mis les choses au point. Cette cuvée 2006 répondant au nom de "Falling In Between" m’avait séduit au plus haut point, dès sa sortie, grâce à une savante alchimie qui fait sonner cet opus comme une sorte de Rock racé et progressif, doté d’une grande classe. Loin d’être poussive, cette galette présente un groupe revenu gonflé à bloc, sachant innover tout en gardant cette patte mélodique bien connue.



Patinoire de Bordeaux, 20h30 : devant une salle peuplée mais non bondée, le rideau ocre s’abaisse et nous voilà parti pour 2h15 de show de haute volée. Pas de première partie, le groupe va directement à l’essentiel. Et quoi de mieux que la chanson titre de leur dernier album pour ouvrir le bal ? Les premières notes de "Falling In Between" envahissent fosse et gradins et ça saute au yeux (et surtout aux oreilles) : le groupe est au meilleur de sa forme. Le set n’a pas commencé depuis deux minutes que Bobby Kimball s’arrache les cordes vocales sur les premières lignes de chant : qui a dit que TOTO n’était pas Rock ?

Comme à son habitude, le groupe est carré mais laisse la place à certains jams et n’hésite pas à rallonger certains morceaux. Trois écrans géants en fond de scène permettent la diffusion d’images plus ou moins réussies en rapport avec les chansons jouées. Pour les spectateurs les plus lointains, ils permettent aussi d’apprécier la performance des musiciens grâce à plusieurs caméras placées sur scène. Steve Lukather est, à n’en pas douter, la star de la soirée : au centre de la scène, il joue et chante parfaitement bien.



Toutes les époques du groupe sont passées en revue puisque les morceaux joués durant la soirée sont piochés dans l’ensemble de la discographie des Américains (cf. Setlist ci-dessous). Seul l’album "Turn Back" (1981) est délaissé. Mais c’est évidemment le dernier opus en titre qui est mis à l’honneur avec les excellents "Falling In Between" et "King Of The World" en ouverture suivis, un peu plus tard, du magnifique "Bottom Of Your Soul", du très fusion "Let It Go" et du rock’n’roll "Taint Your World".

N’oublions pas que Toto est une usine à tubes et leurs gros hits ne sont pas oubliés. On retrouve "Rosanna" et "Africa" bien sûr, mais aussi "Pamela" ou "Hold The Line". Toutefois, comme l’a précisé Steve Lukather dans une interview récente à un magazine spécialisé, le groupe a voulu proposer à ses fans un set varié et pas uniquement centré sur les titres les plus connus de la carrière du combo. "Hydra" est ainsi dépoussiéré ainsi que deux morceaux issus de "Isolation".



Certains musiciens nous gratifient d’un solo. C’est bien évidemment le cas de Steve Lukather qui nous propose un morceau d’abord planant puis expérimental à la surprise de nombreux spectateurs (Eh oui, TOTO ce n’est pas que "Rosanna" ! ;-). Simon Philips nous délivre comme à son habitude un solo carré même si, je dois le reconnaître, ce genre d’exercice à la batterie me laisse souvent de marbre… désolé !! Et le nouveau venu, Greg Phillinganes, n’échappe pas à la règle en nous délivrant une pluie de notes gorgées de feeling et d’emphase. Ce nouveau venu, qui a joué avec quelques grands noms dont Stevie Wonder, fait partie intégrante du groupe et remplace par la force des choses David Paich qui n’a pas pu, pour raisons personnelles, participer à la tournée.

La force du groupe réside aussi dans sa diversité de voix. En effet, même si Bobby Kimball reste le chanteur principal du groupe, Steve Lukather, Greg Phillinganes et Tony Spinner (second guitariste sur la tournée) lui donnent la réplique avec brio, chacun disposant d’un timbre de voix particulier s’adaptant à chaque titre. Quant au feeling des musiciens, il est énorme et il suffit de voir Lukather nous jouer les premières notes de "Rosanna" dans une version très groovy pour s’en convaincre. Et même si Mike Porcaro est très statique, on lui pardonnera tant son jeu fait mouche… Le groupe prend plaisir à jouer et cela se voit.



Steve Lukather remerciera d’ailleurs au cours de la soirée tous les gens qui ont fait le déplacement pour les voir en précisant qu’ils sont heureux d’avoir toujours un grand succès en France et que plusieurs générations de fans viennent à leurs concerts. Démagogique ? Peut-être mais c’est bon à entendre et cela montre bien que TOTO est loin d’être « has-been » ! Le spectacle se finit sur "Africa" où l’ensemble du public participe, avant que chaque musicien ne quitte la scène un à un jusqu’à la fin du morceau… Une soirée très réussie et un groupe qui arrive, trente ans après ses débuts, à répandre la magie comme jamais. Chapeau bas messieurs !

Crédits photos : Kev1 - Copyright © 2006
Un grand merci à JP de l’excellent site Hydrasolation, consacré à TOTO (www.hydrasolation.com), pour m’avoir permis d’utiliser ces photos.

Setlist : Falling In Between - King Of The World - Pamela - Bottom Of Your Soul - Caught In The Balance - Make Believe - Hold The Line - Stop Loving You (acoustique) - I'll Be Over You (acoustique) - Cruel (acoustique) - I Will Remember (acoustique) - Solo Greg Phillinganes - Rosanna - Let It Go - Medley : Endless / Isolation / Gift Of Faith / Kingdom Of Desire - Solo Steve Lukather - Hydra - Solo Simon Philips - Taint Your World - I Won't Hold You Back - Girl Goodbye
Rappel : Home Of The Brave - Africa



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod