Recherche avancée       Liste groupes



    



[-] 2012
NECROWRETCH
Par ZODD
Le 27 Décembre 2012

RED FANG
Par ENENRA
Le 19 Décembre 2012

TRUCKFIGHTERS
Par ENENRA
Le 19 Décembre 2012

DEVIN TOWNSEND
Par DARK MORUE
Le 19 Décembre 2012

KLONOSPHERE TOUR
Par WËN
Le 17 Décembre 2012

OBITUARY (Classic Set)
Par DARK MORUE
Le 6 Décembre 2012

GOJIRA
Par FENRYL
Le 5 Décembre 2012

MONSTER MAGNET
Par ENENRA
Le 4 Décembre 2012

KREATOR
Par DARK MORUE
Le 14 Novembre 2012

UFOMAMMUT
Par ENENRA
Le 8 Novembre 2012

COLOUR HAZE
Par ENENRA
Le 20 Octobre 2012

NASUM
Par ENENRA
Le 9 Octobre 2012

MENNECY METAL PARK
Par CITIZEN
Le 9 Octobre 2012

METAL RUMBLE FEST 4
Par WËN
Le 28 Septembre 2012

MOTOCULTOR
Par ENENRA
Le 29 Août 2012

Party San Open Air
Par DARK MORUE
Le 15 Août 2012

CONVERGE
Par ENENRA
Le 12 Août 2012

Wacken Open Air 2012 - Le live ! (MAJ le 6 août)
Par JEFF KANJI
Le 1 Août 2012

AMENRA
Par ENENRA
Le 29 Juin 2012

SUNN O)))
Par ENENRA
Le 22 Juin 2012

YEAR OF NO LIGHT
Par ENENRA
Le 19 Juin 2012

HELLFEST 2012 - COMPLET Dernière MAJ le 23/06/2012
Par FENRYL
Le 17 Juin 2012

GODFLESH / LITURGY
Par ENENRA
Le 7 Juin 2012

SLEEP / MELVINS
Par ENENRA
Le 30 Mai 2012

JEX THOTH
Par ENENRA
Le 28 Mai 2012

JUCIFER / LA OTRACINA
Par ENENRA
Le 27 Avril 2012

OM / PELICAN
Par ENENRA
Le 23 Avril 2012

RED FANG / BLACK TUSK
Par ENENRA
Le 16 Avril 2012

AGALLOCH
Par ENENRA
Le 12 Avril 2012

KARMA TO BURN
Par ENENRA
Le 9 Avril 2012

OBSCURA / GOROD / SPAWN OF POSSESSION / EXIVIOUS
Par DARK MORUE
Le 4 Avril 2012

MONKEY3 - PHASED
Par ENENRA
Le 1 Avril 2012

KILL THE THRILL - DIRGE
Par ENENRA
Le 20 Mars 2012

ALTAR OF PLAGUES
Par ENENRA
Le 12 Mars 2012

THE WOUNDED KINGS
Par ENENRA
Le 9 Mars 2012

DEAFHEAVEN-CELEST-HIEROPHANT-DONKEY PUNCH
Par ENENRA
Le 26 Février 2012

GODSIZED / LONG DAY FEAR
Par MAXXX
Le 10 Février 2012

KYLESA
Par ENENRA
Le 26 Janvier 2012
Voir toutes les interviews et les live reports
de NIME publiés sur Dark Side
AMENRA
Par ENENRA le 17 Juin 2012
Publié le 29 Juin 2012 Consulté 3591 fois

Le lendemain de SUNNO))) à la Gaité Lyrique c'est un tout autre spectacle qui nous attend au Point Ephémère, petite salle sur les bords de la Seine. Ni plus ni moins que quatre groupes vont investir ce soir la scène de cette salle qui a reçu ce qui s'avère être sûrement le meilleur concert que j'ai jamais fait, avec AS I WATCH YOU FROM AFAR (Math Rock).









Quatre groupes, certes, mais également quatre horizons différents. Et on commence avec TREHA SEKTORI. Totalement inconnu au bataillon me concernant, c'est un one-man band de Dark Ambient où la musique émane la plupart du temps d'un ordinateur, quand l'homme qui tient le projet ne joue pas quelques notes à la guitare ou ne crie pas à nous en glacer les eaux (je soupçonne quelques effets, autres que la réverb', sur la voix). Je dois avouer que j'ai eu du mal à rentrer dans son univers et sa musique assez répétitive, j'en ai donc profité pour m'asseoir sur les fauteuils qui se situent à la gauche de la salle. Et là... c'était le pied. Les fauteuils étant comparables à ceux bien usés de salles de cinéma anciens, ils étaient donc un véritable nid à vibrations et chaque beat grave et granuleux qui émanait des enceintes venait s'y loger durant quelques secondes et me faisait vibrer tout entier. Le pied je vous dis. J'étais servi autant au niveau de l'ouïe que du toucher, il y avait des projections également mais j'ai préféré fermer les yeux et m'immerger totalement dans l'univers sonore du bonhomme. Au final ce qui aurait pu être anecdotique est devenu captivant et les petites vingt minutes du set sont même passées trop vite.

Un quart d'heure plus tard c'était la grande surprise, qui allait prendre la relève... HESSIAN ou THE BLACK HEART REBELLION ? Ne connaissant pas TBHR et seulement deux morceaux de HESSIAN, je ne pourrais reconnaitre qu'au niveau de taux de riffs brise-nuque présent dans les compos. Malheureusement ces dites compo parurent très brouillonnes et seulement quelques riffs furent décelables dans un boucan sans précédent, la voix totalement aliénée du chanteur ne venant pas aider. Le groupe officie dans un Metalcore qui sent bon le CONVERGE des familles, énervé et vindicatif, sans compromis. Je compris plus tard que c'était HESSIAN. Triste, je n'avais réussi à apprécier rapidement qu'une petite poignée de morceau durant leur court mais intense set d'une quinzaine de minutes. Ce qui s'annonçait comme une claque sans précédent m'aura demandé pas mal d'efforts afin d'en cerner le discours.

Et voilà donc qu'un peu moins de vingt minutes plus tard, TBHR foule la scène du Point Ephémère pour un set court également, mais pas forcément intense. Ce qui était étiqueté Screamo un peu partout s'est avéré être une sorte de Post Rock un peu plus incisif avec une voix pas contente à la clef. Une spectatrice nous en avait dit du grand bien à moi-même et un camarade, mais je dois avouer que ce ne fut pas la claque (désolé) ; le majeur défaut du groupe, du moins en live, étant de ne pas vraiment exploser. Niveau montée en puissance on était gâté mais arrivé au sommet, zéro explosion, certes ça riff plus mais l'intensité sonore est la même, zéro changement. Le moment salvateur tant attendu par l'amateur du genre meurt donc instantanément dans l’œuf. Dommage car le groupe a un potentiel certain.

Mais trêve de discussion. Il est 23h05 et voici venir LE show tant attendu. AMENRA, je les avais vu en première partie de NEUROSIS en Juillet dernier. C'était grand. Alors là dans une petite salle, vous imaginez bien que ce fut l'explosion, non ? Et bah si. C'est parti mon gars pour trois bon gros quarts d'heure (c'est tout ?!!) de heu... Sludge Atmosphérique torturé à mettre dans camisole de force avec son chanteur toujours de dos et torturé qui nous gueule ses paroles avec une rage mêlé à une tristesse profonde. On aura également le droit à des vidéos projetées, je dois avouer de pas y avoir fait grandement attention, de toute manière elled ne reflétaient pas grand chose si mes souvenirs sont justes. Niveau tracklist vous m'excuserez mais je m'emmêle toujours un peu les pinceaux avec ce groupe. Toutefois, et ce qui est important, je peux vous dire que le show fut "impressionnemment" lourd et puissant. Un peu comme si tous les groupes qui jouaient avant n'avaient pas exploité à 100% les capacités sonores de la salle. Et Dieu sait que quand AMENRA veut envoyer la sauce, nous ensevelir en bonne et due forme, il le fait et vite ! Ce soir AMENRA délivre une musique intense, qui vous attrapent les tripes et vous donnent envie d'en finir. Musique de la rébellion tout en étant chargée d'une rage solitaire, la musique du combo Belge prend tout son sens sur scène, granuleuse et totalement envahissante. Peut-être dû également à l'attente mais le groupe m'a vraiment rendu fou, jamais je n'étais rentré autant en communion avec la musique. Ils finiront par m'achever sur un (traditionnel apparemment) "Silver Needle. Golden Nail." où tous les superlatifs de la Terre ne pourraient décrire l'état de folie dans lequel j'étais plongé et le mouvement perpétuel que j'entretenais de manière frénétique. Assez pour m'attirer des regards inquiets à la sortie de la salle (haha, le public était assez frigide ce soir il faut dire également). AMENRA aura servi un show puissant, intense, prenant et à la folie contagieuse. Non vraiment, ce groupe est énorme sur scène. Une présence sans précédent. Tout est dit.


Un bilan positif encore une fois pour une soirée Kongfuzi, ces mecs sont bons, je vous le dis.



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod