Recherche avancée       Liste groupes



    



[-] 2014
KREATOR + ARCH ENEMY @Lyon
Par WËN
Le 4 Décembre 2014

MICHAEL SCHENKER'S TEMPLE OF ROCK @Annecy
Par GEGERS
Le 30 Novembre 2014

ELUVEITIE + ARKONA @LYON
Par MR LOUP
Le 12 Novembre 2014

GOTTHARD @Lyon
Par GEGERS
Le 25 Octobre 2014

ARCH ENEMY @Rouen
Par FENRYL
Le 22 Octobre 2014

THE GREAT OLD ONES + REGARDE LES HOMMES TOMBER
Par DARK MORUE
Le 29 Septembre 2014

FALL OF SUMMER 2014
Par CITIZEN
Le 15 Septembre 2014

MOTOCULTOR 2014
Par DOLORÈS
Le 22 Août 2014

HELLFEST 2014 : Jour 3
Par FENRYL
Le 13 Juillet 2014

HELLFEST 2014 : Jour 2
Par DARK MORUE
Le 9 Juillet 2014

HELLFEST 2014 : Jour 1
Par DOLORÈS
Le 4 Juillet 2014

PPM FEST 2014
Par CHAPOUK
Le 26 Juin 2014

MARYLAND DEATHFEST 2014
Par ENENRA
Le 31 Mai 2014

CAUCHEMAR @Paris
Par CITIZEN
Le 27 Mai 2014

THE GREAT OLD ONES @Bordeaux
Par WËN
Le 22 Mai 2014

NEUROTIC DEATHFEST 2014
Par DARK MORUE
Le 10 Mai 2014

PROCESSION @Paris
Par WËN
Le 5 Mai 2014

NEGURA BUNGET @Bordeaux
Par WËN
Le 22 Avril 2014

TOXIC HOLOCAUST + EXHUMED
Par DARK MORUE
Le 4 Mars 2014

TURISAS @ Lyon
Par MR LOUP
Le 17 Février 2014

ENSIFERUM @LYON
Par MR LOUP
Le 6 Février 2014
Voir toutes les interviews et les live reports
de NIME publiés sur Dark Side
TOXIC HOLOCAUST + EXHUMED
Par DARK MORUE le 3 Février 2014
Publié le 4 Mars 2014 Consulté 3450 fois



Y'a des affiches comme ça, tu les regarde et elles te foutent déjà une claque. Le genre de trucs que rien que lire les deux noms te met un coup dans les gencives. EXHUMED qui va Grinder son Thrash/Death à la CARCASS avant qu'on se tape violemment sur le Thrash Crossover ultra énergique de TOXIC HOLOCAUST, deux groupes que j'avais déjà vu auparavant donc, mais pas dans des conditions idéales (le premier passant à l'OEF après une journée trop intense pour être vu de près, et le second juste après WARBRINGER et souffrant donc de la comparaison). Voilà, rendez-vous au Glaz'art, ça va mosher grave, c'est moi qui vous le dis.

Bref, si les portes sont ouvertes à 19h, il faudra attendre 20h30 avant de voir monter les premiers barbus sur scène. Avant on aura droit à... Un DJ Metal qui passe du Thrash et du Stoner en musique de fond principalement, dans une ambiance de meeting metalhead qui ne vaut absolument pas un bon petit groupe de première partie.
Parce que bon, quand on se dit que le premier combo à fouler les planches de la soirée, c'est un monstre comme EXHUMED...
Pour ceux qui ne connaissent pas EXHUMED, je dirai simplement que c'est un Rip-Off de CARCASS selon sa mouture actuelle en plus Thrashisé, efficace et presque cartoonesque dans son Gore à outrance. D'office ces braves gars montent sur scène et entament leur set sans attendre sur une "Necrocracy" qui fédère mais... Mais problèmes de son. C'est une assez belle bouillie et le growleur beugle dans le vide. Si ce dernier point ne s'arrangera pas de tout le concert, le son commencera à se clarifier un peu quand retentit "Coins Upon The Eyes" (dernier album à l'honneur, bien évidemment). Et là ça commence à bouger progressivement, après un début de set plutôt statique et froid, et finalement ça part, d'un coup, en une véritable orgie de riffs ultra efficaces, de gros lattages dans la gueule, mélodies directes et tout. EXHUMED dégage une véritable énergie Thrash malgré le profond versant Death de sa musique, et ça s'entend jusque dans le timbre du vocaliste principal. Et puis merde. Au diable le son un poil hasardeux ne rendant honneur à rien, quelle énergie bon sang. Et quelle complicité entre les musiciens qui sont tous heureux d'être là et en véritable communion comme une bande de potes qui s'éclatent, se checkent en permanence, échangent leurs places dès que possible (trois micros posés ça aide). Et vas-y que ça charcle, que ça te balance un gros riff de derrière les fagots, et que la fosse s'emballe et se met violemment sur la gueule. C'est fédérateur, un poil gâché par un ingé son à moitié sourd, mais rattrapé par le spectacle. Entre les interventions d'un chirurgien équipé d'une tronçonneuse, et le guitariste qui nous balance un solo shreddé à la vitesse du son pendant plusieurs minutes avant de faire mine de s'évanouir et ranimé à coups de houblon, on en a pour notre argent !
Enfin bref, EXHUMED, c'est du bon, et ça fait toujours incroyablement plaisir à voir.

Changement de décor avec TOXIC HOLOCAUST. Là on tape dans le Thrash pur, donc forcément moins ma tasse de thé (sur album j'accroche vraiment pas du tout pour le coup). Et... Et... Et ben c'était sur-violent. Les trois gus ont débarqué, ont tronché une armada de riffs, transformé tout le public en spartiates et sont repartis en laissant la salle en feu. Voilà.
Notre Joel Grind hurle à pleins poumons avec sa voix assez typique (mais moins extrême qu'en studio bizarrement), et ça enchaîne les riffs simples, voire simplistes, sans aucune autre vocation que FAIRE LA PUTAIN DE GUERRE BORDEL DE MERDE, et ça marche. C'est une véritable orgie, les pogos sont d'une violence assez extrême, je me prête d'ailleurs au jeu autant que ma carrure le peut (donc pas beaucoup plus que 3min d'affilée à chaque fois), ça circle-pit et ça tape dans tous les sens et avec une proportion de participants assez impressionnante (la salle étant tout de même bien remplie, mais l'intégralité de la surface située devant les musiciens se cognait dessus quoi). TOXIC HOLOCAUST, c'est une suite de morceaux courts, très courts, et intenses. Des fois, ça ralentit pour qu'on puisse faire l'hélico avec nos cheveux sans se faire tabasser par surprise par son voisin, mais globalement c'est du 100% dans ta gueule expéditif qui a sa place en live et donne la pêche comme un rail de Coke. Voilà, c'est tout, au revoir, merci.

Setlist:

-Metal Attack
-Wild Dogs
-Endless Armageddon
-I Am Disease
-War Is Hell
-Reaper's Grave
-Death Brings Death
-Agony of the Damned
-Awaken the Serpent
-MKUltra
-In the Name of Science
-The Lord of the Wasteland
-Gravelord
-Acid Fuzz
-Nuke the Cross

Encore:

-666
-Bitch

Live Report expéditif, certes. Mais tout comme le concert en lui-même. Deux groupes qui viennent, nous envoient leur musique brute de décoffrage en pleine face sans préavis, et laissent la fosse en sueur avec l'adrénaline au maximum.
Si on peut regretter la sonorisation de EXHUMED (moi j'étais devant donc ça allait mais apparemment rien que quelques mètres derrière c'était infernal), le combo a délivré une prestation exemplaire et ne demande qu'à être revu encore et encore. Mais TOXIC HOLOCAUST a définitivement vaincu par KO. Le Thrash, en live, y'a que ça de vrai en fait.




             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod