Recherche avancée       Liste groupes



    



[-] 2011
THRASHFEST
Par MAXXX
Le 7 Décembre 2011

MONSTER MAGNET
Par ENENRA
Le 7 Décembre 2011

MOTORHEAD
Par MAXXX
Le 24 Novembre 2011

ALICE COOPER
Par ALANKAZAME
Le 18 Novembre 2011

ANNIHILATOR
Par MAXXX
Le 8 Septembre 2011

WACKEN 2011
Par DARK MORUE
Le 20 Août 2011

SONISPHERE AMNEVILLE
Par MAXXX
Le 10 Août 2011

TUSKA OPEN AIR
Par DREAMSLAYER
Le 30 Juin 2011

JUDAS PRIEST - Epitath - Zénith de Paris 2011
Par SHUB-NIGGURATH
Le 28 Juin 2011

HELLFEST 2011
Par BIONIC2802
Le 20 Juin 2011
Voir toutes les interviews et les live reports
de NIME publiés sur Dark Side
MOTORHEAD
Par MAXXX le 21 Novembre 2011
Publié le 24 Novembre 2011 Consulté 4133 fois

« Lemmy is Rock n’ Roll, Rock n’ Roll is Lemmy »… Que dire de plus ? Si ce n’est qu’aller voir Motörhead pour la première fois de sa vie, c’est un peu comme aller à la messe pour quelqu’un qui vient d’être baptisé. Tu attends ça avec impatience, et une once d’anxiété. En bon fan qui se respecte, tu t’es re-matté pour la 7ème fois le film LEMMY la veille du concert. Tu as sorti tes santiags et ta ceinture avec balles de fusils intégrés (non, je ne suis pas allé jusque là), et tu n’attends qu’une chose, te faire botter le cul ! NO ONE IS INNOCENT ouvre le bal. C’est assez curieux au niveau de la programmation, et même si je ne suis pas franchement fan de leur musique, on ne peut vraiment qu’être admiratif de leur bonne volonté. Ils se sont donnés comme des chiens, et ont essayé de faire participer le public au maximum, ce qui leur a plutôt bien réussi ! A la fin de leur set, les derniers retardataires sont arrivés, et le Zenith est littéralement bourré à craquer.






Motörhead entre en scène sur le titre "Bomber". Et d’entrée, un seul constat. La magie opère. Lemmy est impérial derrière sa Rickenbacker, Phil nous gratifie de ses petits pas de sauterelles et Mikkey envoie vraiment du lourd du haut de sa batterie ! Lemmy regarde un roadie, lui fait signe avec son doigt de monter le son. A la fin du morceau, dépité de voir que le son est si bas, il ira le monter lui-même sur son ampli en souriant, pour finir par regarder le public et dire « ah, much better right ? ». Le tout pour entamer "Damage Case", mes cervicales s’en souviennent encore !






La setlist est une véritable tuerie, un vrai best-of, un énorme poing dans la face : "Stay Clean", "Metropolis", "Over the Top", "The Chase is Better Than the Catch"… Comment ne pas se déchainer la dessus ? Pour autant, Lemmy a l’air un peu fatigué. L’homme n’a jamais été vraiment très démonstratif sur scène. Mais, on le sent peut être un peu lassé par toutes ces tournées, tous ces concerts. Vu qu’il fêtera ses 66 ans dans un mois, on peut peut être lui pardonner…






Phil nous gratifie d’un petit solo de guitare, seul sous un spot blanc, et en arborant un masque. On aurait pu s’en passer, mais je pense que cela a permis à ses deux compères de souffler un peu. D’autant plus que si Lemmy fatigue un peu, il y’en a bien un qui ne lâche rien, c’est Mikkey Dee ! Si seulement je pouvais avoir son énergie juste à mon âge, c’est vous dire ! Il tape comme une brute sur ses futs, sa tignasse blonde volant dans tous les sens. Un vrai régal !






Le concert continue, les classiques s’enchaînent toujours, "Going to Brazil", "Killed By Death", "Iron Fist"… Le tout dans une super ambiance. En même temps, comment ne pas succomber à tous ces titres ultra Rock n’ Roll qui ne peuvent que donner envie de danser ? Le point d’orgue du show sera probablement le titre "Whorehouse Blues", joué à la folk par Phil et Mikkey pendant que Lemmy lâche sa basse pour jouer de l’harmonica. Un grand moment ! Mais la fin du concert approche à grand pas, et sera marqué par les titres "Ace Of Spades" et "Overkill", sacro saints des classiques du groupe.






Pour un premier concert du groupe, j’espère surtout que ce ne sera pas le dernier. On en ressort avec un énorme sourire sur la tronche, et des cervicales en miettes ! Le Zenith est en plus une super salle, à taille humaine, avec un son réellement excellent ! Toutes les conditions étaient donc réunies pour voir ces légendes à l’œuvre… En espérant les revoir le plus vite possible !





Le 25/11/2011 par OYSTEIN

J'y étais aussi mais c'était à Toulouse!!
Bah, dans mon cas, j'ai été très déçu...
Déjà la 1ère partie, No One Is Innocent... désolé mais pour Motorhead je trouve que ça ne va absolument pas donc, pas top comme entrée en matière!!
Quand, enfin, ils arrivent sur scène, baaaah... c'est mou, ça bouge pas...
Je sais pas si c'était le son ou bien le groupe, mais la magie n'a pas opéré...
Heureusement que le set comptait pas mal de classiques et de morceaux qui rendent (habituellement)!!
Cela dit, s'ils viennent à repasser, je cracherais pas dessus, car j'aime pas rester sur une déception !!
Je remercie quand même Lemmy d'être passé à Toulouse (encore une fois, la dernière fois date de 2006 je crois pour la tournée Kiss Of Death si je me rapelle bien) en espérant qu'il daigne bien revenir encore et encore !!


Le 24/11/2011 par YOTH!

Bon live report !
Perso, je les ai aussi vu au Zenith, mais celui de Lille, le 31 octobre. Et c'était grand. Vraiment grand.
On peut se poser des questions sur le choix de "No One Is Innocent" en première partie, parce que c'est pas du tout la même chose. J'ai pas aimé, mais bon, passons.
C'est après que la vraei sauvagerie a commencé et ça bougeait bien juste devant la scène, là où j'étais.

KILLED BY DEATH !



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod