Recherche avancée       Liste groupes



    



[-] 2014
KREATOR + ARCH ENEMY @Lyon
Par WËN
Le 4 Décembre 2014

MICHAEL SCHENKER'S TEMPLE OF ROCK @Annecy
Par GEGERS
Le 30 Novembre 2014

ELUVEITIE + ARKONA @LYON
Par MR LOUP
Le 12 Novembre 2014

GOTTHARD @Lyon
Par GEGERS
Le 25 Octobre 2014

ARCH ENEMY @Rouen
Par FENRYL
Le 22 Octobre 2014

THE GREAT OLD ONES + REGARDE LES HOMMES TOMBER
Par DARK MORUE
Le 29 Septembre 2014

FALL OF SUMMER 2014
Par CITIZEN
Le 15 Septembre 2014

MOTOCULTOR 2014
Par DOLORÈS
Le 22 Août 2014

HELLFEST 2014 : Jour 3
Par FENRYL
Le 13 Juillet 2014

HELLFEST 2014 : Jour 2
Par DARK MORUE
Le 9 Juillet 2014

HELLFEST 2014 : Jour 1
Par DOLORÈS
Le 4 Juillet 2014

PPM FEST 2014
Par CHAPOUK
Le 26 Juin 2014

MARYLAND DEATHFEST 2014
Par ENENRA
Le 31 Mai 2014

CAUCHEMAR @Paris
Par CITIZEN
Le 27 Mai 2014

THE GREAT OLD ONES @Bordeaux
Par WËN
Le 22 Mai 2014

NEUROTIC DEATHFEST 2014
Par DARK MORUE
Le 10 Mai 2014

PROCESSION @Paris
Par WËN
Le 5 Mai 2014

NEGURA BUNGET @Bordeaux
Par WËN
Le 22 Avril 2014

TOXIC HOLOCAUST + EXHUMED
Par DARK MORUE
Le 4 Mars 2014

TURISAS @ Lyon
Par MR LOUP
Le 17 Février 2014

ENSIFERUM @LYON
Par MR LOUP
Le 6 Février 2014
Voir toutes les interviews et les live reports
de NIME publiés sur Dark Side
CAUCHEMAR @Paris
Par CITIZEN le 24 Mai 2014
Publié le 27 Mai 2014 Consulté 2839 fois



Après des semaines d’incertitude angoissée, les esprits moribonds du Doom ont finalement souri à CAUCHEMAR, qui a pu jouer comme prévu dans la capitale ce samedi 24. Pour leur deuxième passage à Paris, les Québécois avaient en effet d’abord jeté leur dévolu sur la Miroiterie- pas de chance, ce squat culte se voit fermé (après des années à défendre son existence contre vents et marrées) à cause d’un effondrement partiel un mois avant le concert (peu après la Miroiterie subira d’ailleurs un incendie criminel...). Après un flottement assez long pendant lequel j’ai commencé à me résigner à louper cette tournée, le concert est déplacé à Montreuil, avant de s’exiler dans le XIIIème arrondissement une semaine avant le soir fatidique—l’autre salle retenue ne voulait pas laisser jouer assez fort !

Et ce joyeux foutoir (enfin sans doute pas pour l’orga qui a dû s’arracher pas mal de touffes de cheveux) vaut aussi pour les groupes programmés, puisque d’une petite date Doom qui aurait dû voir les français NORTHWINDS jouer avant CAUCHEMAR, rappelant par là comme une version light du Doom Over Paris 2012, on s’est retrouvé essentiellement avec un « CAUCHEMAR fait un gig et y a… d’autres groupes sur le flyer ?» Des amuses gueules qui en plus de n’avoir rien à voir avec la tête d’affiche n’ont rien à voir les uns avec les autres ! J’avoue que j’aurais bien vu HOVERTRAIN (qui remplace SLAKTERI) pour dépoussiérer un peu ma définition du garage noise psyché, par contre j’ai rétrospectivement adoré ne pas être là pour SORDIDE qui ont apparemment joué du black metal ambiant. 666 fois hélas mon retard ne m’a pas permis d’éviter d’assister à WARSAW WAS RAW, qui vont sur les flyers, cartes de visites, affiches électorales et autres almanachs par le genre de « hxc chaotique / grind / noise », ce qui, vu de près, revient en fait à deux gars qui font des trucs avec leurs instruments et je peux littéralement pas entrer plus dans le détail, je me rappelle juste que le chanteur se tient très timidement bien perpendiculaire au public tout en esquissant des gestes un peu chelou, ce qui semble être l’attitude de base des groupes vaguement punk qu’on laisse trop souvent se produire en première partie dans les salles du quartier (feu la Miroit mais aussi le Café de Paris) après quelque chose comme deux semaines d’activité et une répète et demi.

Bref, ce soir ce sera CAUCHEMAR seul qui devra assurer, c’est un peu dommage vu que pour les autres dates de la tournée ils ont su s’entourer de groupes dans le même thème au minimum voire de groupes relativement locaux carrément bandants comme pour ZOM chez les Irlandais. Mais la bonne surprise de la soirée c’est la découverte de cette salle l’Orchidée du Cheval Blanc, bien plus spacieuse et pratique que le Klub (pas d’escalier ni de poteaux) où CAUCHEMAR c’était trouvé la dernière fois. Je sais pas si cette salle à ouvert depuis peu ou si les assos metal viennent de la découvrir mais je vois que NECROWRETCH y joue sous peu avec VORTEX OF END et ça ferait plaisir qu’un nouveau lieu qui passe régulièrement vienne offrir une alternative au Klub et compenser la fermeture de la Miroiterie (sérieusement sans Miroiterie Paris ne sert pratiquement plus à rien, je suis à deux doigts de prendre mon baluchon et d’aller m’exiler dans un marais pépère en Sologne).

CAUCHEMAR connait bien son public et adore le caresser dans le sens du poil en tout cas vu qu’on a eu droit à une chanson entière de Sortilège pendant que le groupe s’installe, je sais pas si la même chanson a été utilisée les autres soirs ou si c’était juste un hommage de circonstance. Le groupe prend ensuite possession de la petite scène avec aisance en jouant deux chansons de l’EP, « Magie Rouge » et « Sur les Ailes de la Mort », imposant sans difficulté son ambiance rituelle et ténébreuse, Annick devant la scène vêtue d’une cape et s’éclairant le visage avec une bougie façon sorcière. Débuter leur set est assez délicat, ces morceaux doivent exciter le public suffisamment avant de lui mettre un gros coup de frein en plongeant dans leur corpus le plus doom sans pour autant assommer tout ce petit monde ! Réussi pour ma part, l’alternance des morceaux de l’EP et de l’album m’a fait mieux assimiler le contenu de leur album qui avait un peu trop ralenti la cadence à mon gout par rapport à un EP qui promettait un metal encore très tiraillé par des envies de vitesses. Du coup « Trois Mondes » qui arrive en troisième position et qui développe une ambiance plus spatiale passe déjà beaucoup mieux. Mais le public est toujours tendu et même lorsque les pogos se sont calmés il a tendance à se rallumer d’un coup, comme quand le « one two fuck you » lancé après le break de « Valse Funèbre », et bien moins discrètement que sur album, fait péter un plomb aux fans de SLAUGHTER présents dans la salle ! On a d’ailleurs eu droit à un nouveau titre, « Sepolta Viva », qui a plus tapé dans les tempos entendus sur l’EP et qui est donc très prometteur pour la suite ! Les morceaux suivants sont tous tirés de l’album, dans l’ordre le petit hit « D’encre et de sang », « Rites Lunaires », le très bon « Le Fantôme », « L’appel » et « Tête de Mort », un enchainement plus contemplatif, et comme le monde n’est pas parfait, pas de « Salamandre » !

Et le meilleur vient pour la fin avec l’interprétation coup sur coup de « Le Voile d’Isis » (ou du « Voile d’Isis » ?), le genre de morceau de heavy/doom à accélérations bien franches qui m’ont fait accrocher au combo, faisant l’effet d’une bombe sur l’avant de public qui va s’affronter dans un dernier pogo effréné sur le sol glissant (la dernière chance pour ça de la soirée, celle où on donne tout avant le prochain passage du groupe dont on ne sait jamais pour quand il sera), et en rappel de « Le Gardien de la Terre » pour boucler l’interprétation de l’EP et donner encore du matériau bien propre à hurler en communion !

Sans doute un très bon concert pour toutes les parties impliquées et notamment pour CAUCHEMAR qui a pu jouer devant un public qui a eu à cœur de s’égosiller pour leur renvoyer dans la figure leurs paroles en français !

Je vous conseille aussi de zieuter le florilège des posters de la tournée, aussi bien pour faire peut-être des découvertes sympa niveau groupes que pour les artworks vraiment chouettes http://www.nwnprod.com/forum/viewtopic.php?p=847292#847292


Le 29/05/2014 par NOISEPOLLUTION69

Très bon concert aussi à Saint Étienne de CAUCHEMAR ce lundi (avec les grenoblois d'ELVENSTORM en 1ère partie).

Bon on n'a pas eu droit au morceau de "Sortilège" mais pour le reste c'était à priori la même setlist qu'à Paris !

Et c'était même du tout bon. De l'excellent Doom occulte. Le seul regret est l'absence de la reprise de CANDLEMASS qu'ils avaient joué sur la tournée précédente (et chanté en français).

Un groupe à suivre ...



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod