Recherche avancée       Liste groupes



    



[-] 2023
HALESTORM - La Cigale (Paris)
Par JOHN DUFF
Le 13 Décembre 2023

MALEVOLENCE + SYLOSIS (Le Petit Bain - Paris)
Par KOL
Le 20 Novembre 2023

MUSCADEATH - Vallet (44) - Jour 2
Par FREDOUILLE
Le 20 Octobre 2023

MUSCADEATH - Vallet (44) - Jour 1
Par FREDOUILLE
Le 19 Octobre 2023

KORITNI + RIVIERA PARADISE à l'Empreinte (77)
Par JOHN DUFF
Le 12 Octobre 2023

T’embrouille Festival - Champ-Le-Duc (88)
Par ANIMA
Le 18 Septembre 2023

METALLICA 17 & 19 mai 2023 (Stade de France)
Par JOHN DUFF
Le 26 Juin 2023

AVATAR + VEIL OF MAYA + KASSOGTHA (Olympia)
Par JOHN DUFF
Le 14 Mars 2023

GOJIRA + ALIEN WEAPONRY + EMPLOYED TO SERVE (75)
Par JOHN DUFF
Le 2 Mars 2023
Voir toutes les interviews et les live reports
de NIME publiés sur Dark Side
KORITNI + RIVIERA PARADISE à l'Empreinte (77)
Par JOHN DUFF le 7 Octobre 2023
Publié le 12 Octobre 2023 Consulté 936 fois

La dernière fois que j'ai vu KORITNI, cela remonte à 2007….au Raismes Fest où les australiens étaient à l'affiche le samedi et le dimanche, quelque chose de plutôt rare dans les festoches. Le samedi était consacré aux morceaux du groupe mais le dimanche, jour où je les ai vus, était une setlist spéciale reprises des GUNS'N'ROSES et c'était bien cool malgré le froid. 16 ans après, je peux envoir revoir Lex Koritni et sa bande, dans une toute petite salle à Savigny-le-Temple.

RIVIERA PARADISE



Mais d'abord, place aux français de RIVIERA PARADISE pour un set carré d'une trentaine de minutes. Le premier morceau me fait penser un peu à U2, on est sur de l'Alternatif, beaucoup d'effets sur les guitares, un chant hypnotisant, une basse qui ronronne. Je ne suis pas spécialement fan mais je trouve ça sympa. Mais dès le deuxième titre, le set prend une toute autre tournure, RIVIERA PARADISE nous balançant des gros riffs alternant entre Neo Metal et phases plus posées, le chanteur n'ayant aucun souci à alterner chant clair et growls. Les musiciens sont bien en place, mention spéciale au guitariste, qui m'a impressionné. Le set est passé à une vitesse folle, une bien belle découverte !



KORITNI

Collé à la scène, je trépigne d'impatience, le dernier album du groupe "Long Overdue" m'ayant beaucoup plu. "I Can't Dance" de GENESIS retentit et chaque membre du groupe entre sobrement sous les applaudissements. Notons un remplacement de dernière minutes derrière les fûts, le batteur Daniel Fasao ayant des obligations en Italie et remplacé au pied levé par Fabrice Tovato, ami de longue date du groupe. D'ailleurs cet ajout de dernière minute apportera quelques moments sympathiques, Fabrice finissant parfois par le mauvais nombre de coups de cymbales, ce qui fera rire ses camarades.



Vous l'aurez compris, bonne humeur est le maître-mot de ce concert et pendant 1H45, KORITNI va dérouler pas moins de insérer nombre de titres. Tous les albums seront brassés, rappelons qu'il y a en a eu 6 depuis 2007. "By My Side", le groove de "Long Overdue", l'énorme "Game Of Fools" ou la power-ballade "Heaven Again", tous les titres passent l'épreuve du live sans souci et je ne vois pas les minutes passer. Lex Koritni nous fera un défilé de ses plus belles guitares même si sa Gibson SG lui causera du souci avec une corde pétée et nous gratifiera d'un "Fuckin' piece of shit SG" avec le sourire. Car oui, le sourire est présent sur les visages de tous les membres eu du public, Lex n'hésitant pas à plaisanter même s'il n'interviendra pas tant que ça malheureusement malgré son français parfait. Autre grand moment du concert, la reprise de ZZ TOP, "Tush", beaucoup pus pêchu que l'orignal avec un Lex déchaîné !



Après 1h15 de show, le groupe s'éclipse avant de revenir en force pour le fameux "Encore". La reperise de BAD COMPANY "Can't Get Enough" sera l'occasion de faire participer le public sur le refrain. "Go Hard Or Go Home" du dernier album ainsi que "Let The Music Do The Talking" ferment la marche et offrent une conclusion musclée.
C'était ma première fois à L'Empreinte et j'ai beaucoup apprécié cette salle intimiste. La fosse n'était pas remplie mais peu importe, les gens présents ont beaucoup apprécié ce moment, le groupe aussi et c'est bien ce qui compte. SI vous n'avez pas encore jeté une oreille sur l'un des meilleurs albums de 2023, foncez sur "Long Overdue", vous ne le regretterez pas !




Setlist : I Can't Dance (GENESIS song on tape) / Mercury Blues (DAVID LINDLEY cover) / Down At The Crossroads / Back For More / Take It Off /By My Side / Red Light Joint / No Strings Attached / Expectations / Tush (ZZ TOP cover) / Long Overdue / Seal The Deal / Game Of Fools / Funny Farm / Heaven Again / Let's Go Crazy / Born To Lose / Under The Overpass / Can't Get Enough (Bad Company cover) / Go Hard Or Go Home / Let the Music Do the Talking (AEROSMITH cover)



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod