Recherche avancée       Liste groupes



    

Voir toutes les interviews et les live reports
de NIME publiés sur Dark Side
VOODOO SMILE + SCAVENGOURS + SOGRAFALTH (75)
Par POWERSYLV le 21 Mai 2002
Publié le 21 Mai 2002 Consulté 159 fois

Alors, pour trouver la Péniche Blues Café si jamais vous devez vous y rendre, c'une péniche en face de la Bibliothèque François Mitterrand (métro ligne 6, quai de la gare). Après quelques déboires, on arrive enfin et là, on retrouve tout le monde.

Tout commence avec le groupe SOGRAFALTH, un groupe de Death brutal complètement délirant.
Bon en général, le Death brutal (voire le Grind) c'est pas mon truc (surtout sur disque) mais là, quand on est dans leur trip, c'est excellent. Les p'tits jeunes sont sur scène en chemise/cravate, ou encore en chemise à couleurs (comme leur nouveau bassiste).

L'attitude sur scène est propices aux déconnades de toutes sortes et l'étiquette "fun metal" arborée sur l'affiche est bien méritée. On notera au cours de leur prestation l'effet de surprise de certains morceaux qui commencent comme du FAITH NO MORE dernière période et finissent en Grind, les poulets chantant sur scène, des jeux de scène pseudo-Rhapsodiens à base d'épée et de hache en plastoc (et le guitariste qui a fait du axe-tapping, une première !), une attaque féroce de dragons-baudruches qui prennent les musiciens par surprise (mdrrrr), une reprise Metal des L5 (re-mdrrrr), quelques vannes sur Britney Spears, une chanson avec ours, poulets poulpes sur scène... sans oublier la farandole oursienne :)))) Tout le monde dans le public est entré dans leur délire et ça fait du bien, et ça chauffe.



Ensuite, c'est SCAVENGOURS qui investit la scène et je dois dire que j'attendais vachement de les voir. D'ailleurs, j'ai même pu acquérir leur démo trois titres au début de la soirée. Si ça se trouve, dans quelques années, "The Sound'ours Tapes" (je vous ferais pas l'injure de vous demander à quel groupe ce titre fait allusion) deviendra un collector :) Et là, c'est un autre délire qui se met en marche : on va tous mourir !!!! parce que là, c'est parti pour des "à poil les ours !" et "fuck the chickens!" (la rumeur prétend même qu'il y avait des poulpes :)) ). Alors y a Nicobutcher (guitare) et Oso (basse) qui sont en débardeur noir "scavengours" qui chauffent la salle sur la gauche, Andres (guitare) qui s'occupe de la droite, Gael (batterie, au fond) qui martèle et Francis (chant) qui "screeeeeeamme" sur les tempos cadencés de nos poilus :) et c'est parti pour la célébration du "Heavy/Thrash poilu" avec des compos originales du groupe et qui font un malheur (Aaaaaaarrrrrrrr "Chickensteinnnnnn" !! Arrrrrrggggg "Metalbunker"!!) et aussi des reprises qui démontrent bien les influences du groupe (gros pogos sur "Hit The Lights" de METALLICA, "Raise Your Fist" de RUNNING WILD et "Heavy Metal Breakdown" de GRAVE DIGGER). En gros, si vous aimez seulement les groupes à claviers, c'est pas ici que vous trouverez votre bonheur. Les musiciens sont bien délire sur scène avec gros sourires jusqu'aux oreilles, et un Francis en transe chaud les marrons et qui se trouva très vite en train de transpirer des poils :)) Le final sur l'hymne "À Poil Les Ours" fut d'anthologie, avec un nounours qui surgit sur scène pour sarcer un poulet en plastoc sous les aisselles (pauv' bête !), mdrrrrr et effet de surprise garanti. Bref, un concert décontracté et énergique à l'image d'un groupe ma foi fort sympathique et qui ne se prend pas la tête. Quelques problèmes de son cependant mais bon, c'est pas leur faute.



Enfin, VOODOO SMILE fut très attendu également. Bien qu'œuvrant dans un style différent (Heavy Mélodique, voire FM), leur premier album "All Behind You" avait fait son petit effet et les titres sont encore plus puissants et accrocheurs sur scène. Le répertoire est axé sur le disque d'ailleurs, et des hymnes comme "Far Away", "Forever", "All Behind You" et la reprise du "Rebel Yell" de BILLY IDOL et les autres sont rudement efficaces. Le groupe assure bien et Seb, le nouveau chanteur se donne à fond et arrive à remplacer son prédécesseur (qui chante sur le disque) en accommodant sa voix dans un registre un peu plus grave. À noter également le professionnalisme du guitariste qui illustre sur scène le talent qu'on avait pu apercevoir à l'écoute du disque. Dommage qu'il y ait eu ces satanés problèmes de son et de retour. Le public bien qu'un peu fatigué (et surveillant l'heure pour ceux qui sont venus en métro) répond présent ; les fans du groupe n'auront pu qu'être surpris en bien, et je pense que VOODOO SMILE a même pu acquérir de nouveaux fans à sa cause. On a eu droit à un titre du prochain album, et ça promet. Un groupe à suivre et qui a certainement encore pas mal de choses à dire ; espérons que la tournée actuelle leur donnera l'occasion d'élargir leur base de fans et que le prochain album frappe fort.

Trois groupes différents pour une soirée d'enfer.



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod