Recherche avancée       Liste groupes



    


[-] 2012
NIME : c'était mieux avant...
Par RENERION
Le 11 Septembre 2012

FACEBOOK et NIGHTFALL IN METAL EARTH
Par ENENRA
Le 31 Août 2012

NIME : c'était mieux avant...
Par RENERION le 11 Septembre 2012 Consulté 4808 fois

Il est très étrange de voir combien cette phrase est bipolaire. On la déteste autant qu’on l’utilise. Lorsque cela nous concerne, que le mieux était ce qu’il y avait avant nous, cela nous hérisse le poil mais dès lors que l’on touche à un souvenir, ou à quelque chose qui nous est cher, nous sommes toujours prompt à le dire. Et moi le premier…

Oui j’ai hurlé devant "Death Magnetic" que METALLICA c’était mieux avant. Oui j’ai pesté en écoutant "Era Vulgaris" parce que de toute façon KYUSS c’est mieux que QUEENS OF THE STONE AGE.

Et pourtant… Combien d’albums ont égalé en termes de qualité, des disques comme "The Number Of The Beast" ou "Reign In Blood" ? Beaucoup sûrement (c’est subjectif comme toujours), mais la saveur des premiers disques que l’on a écouté primera toujours.

Prenons un exemple au hasard, moi-même (1), si vous consultez ma fiche de chroniqueur, vous verrez que mon premier disque de métal "Power Of The Dragonflame" n’est pas dans mes disques de références. Et pourtant, il vous suffirait de me voir en train de me déchaîner en l’écoutant pour que vous ayez des doutes. Ce disque est le premier que j’ai acheté avec mes petits deniers, la pochette me faisait baver avec son imposant dragon et aujourd’hui encore il fait partie des disques les plus importants de ma vie. Il me sert de valeur étalon pour beaucoup d’albums et chaque album de RHAPSODY que j’ai pu écouter après cela m’a paru moins bon, simplement parce que la première fois est irremplaçable.

Enfin ne dérivons pas totalement et revenons subtilement à Nightfall. Ma première chronique lue sur le site fut "The World Is Yours" de MOTÖRHEAD écrite par Zionleemasterseb. Après ça ? J’ai passé mon temps à parcourir le site pour tout lire.

J’ai hurlé contre le subjectivisme patenté de Canard, et me suis poilé devant ses anecdotes hilarantes ("Sehnsucht" et son militaire, je ne m’en suis jamais remis). Je me suis gratté la tête devant les chroniques alambiquées d’Enlil et j’ai salué ses qualités de littérateur. J’ai admiré la consistance et la construction des papiers de Fenryl tout en maudissant son objectivisme forcené. J’ai râlé en voyant les douze mille écrits de Black pourri de Mefisto, et j’ai fini par écouter SUIDAKRA.

J’ai aimé Nightfall autant que je l’ai détesté, et ce dès le premier jour. Parce qu’il était à la fois parfaitement d’accord et en totale contradiction avec mes opinions, moi qui auparavant était le grand gourou du métal auprès de mes potes, soudainement je trouvais là des gens qui analysaient et pensaient comme je le faisais. J’ai passé des nuits complètes sur le site, à lire et relire les mêmes chroniques.

Et puis j’ai décidé de franchir le pas. Le chemin fut long et difficile, les tests sont tous venus, toujours plus ardus, mais toujours plus formateurs. J’ai pu finalement traverser le miroir.

Je suis devenu un chroniqueur de Nightfall. Et je me suis pris à rêver de chroniques encensées, d’éloges dithyrambiques, comme si j’allais pouvoir faire mieux que tous les autres.

Je me suis retrouvé devant un papier vide. Tout ce que je pensais pouvoir écrire, je l’ai jeté au fur et à mesure. Tantôt trop Fenrylien, tantôt trop Fredouillesque. Il m’a fallu du temps pour trouver ma façon d’écrire, et encore aujourd’hui du haut de mon nombre faramineux d’écrits (attention The Marginal, j’arrive !) j’ai parfois du mal à trouver réellement un style qui m’est propre. Mais jamais finalement, je n’ai pu trouver une seule de mes chroniques qui égalait la première que j’ai écrite. Elle sera pour moi la meilleure, parce que je l’ai peaufinée, travaillée, revue, relue et corrigée jusqu’à ce qu’elle soit parfaite à mes yeux.

Et la encore je suis le premier à me dire, finalement « c’était mieux avant ».

J’ai assisté le cœur lourd à d’importants départs, j’ai assisté à de nouvelles arrivées. J’ai vu la fin d’une ère et le début de la nouvelle. Tout n’a pas toujours été rose, les individualités se sont affrontées, les fondations furent ébranlées, les explosions furent nombreuses et maîtrisées. Finalement, certains sont partis, d’autres sont restés. Et beaucoup sont arrivés.

Je n’ai pas encore l’expérience d’un Possopo ou d’un Mefisto c’est vrai. Et je n’ai certainement pas la prétention de pouvoir un jour les remplacer dans vos petits cœurs de lecteurs.

Pourquoi ? Parce qu’ils sont irremplaçables. Ils sont les premiers que nous avons lus, ils sont ceux qui nous ont accrochés une fois pour toutes à NIME. Ils sont certainement la raison qui vous pousse à lire ce texte et pour ça je les en remercie. Et, c’est pour ça que je dois trouver ma propre place dans vos p’tits cœurs. Est-ce que je serai le « jeune con qui encense toujours des albums pourris » ou le « mec qui se la joue en écoutant tout mais finalement ne connaît aucun genre comme il faut » ou encore le « blaireau avec son Stoner de false moi j’écoute que du Trve Black of pure evil of the death demon of epic absolute darkness » ? Ca seul le temps nous le dira.

Mais je suis moi. Je suis Renerion. Je ne suis personne d’autre, et je n’ai pas l’intention de changer. Mais croyez-moi, j’ai fermement l’intention de progresser et de vous embêter pour un bon moment.

Nightfall est entré dans une nouvelle ère, les noms ont changé. Et si vous êtes d’accord, Dolorès, Zodd, Wën, Jeff Kanji, DarkMorue, Enenra, Citizen, Gegers, Maxxx et moi-même, serons ravis de partager notre passion, nos coups de cœurs, nos déceptions, nos joies et nos rages métalliques avec vous.

Et comme me l’a dit un jour un prof de biologie : « c’est en forgeant qu’on devient forgeron, alors au boulot p’tit con. ». Alors si vous lisez nos papiers, dites-vous au moins que vous avez la chance de voir grandir la nouvelle génération de NIME et qui sait, peut être qu’un jour on surpassera l’ancienne.

Moi c’est tout le malheur que je nous souhaite.


RENERION


(1) Toujours rêvé de dire ça.



Le 29/09/2012 par REDSIGN

Bonne continuation à toi Renerion, et merci pour toutes ces chroniques sur ce magnifique site qu'est nightfall.
Un seul petit reproche à faire : quand donc allez-vous chroniquer le nouveau GOJIRA ?


Le 23/09/2012 par TONTON CLEM

Hello, moi y a quelque chose qui me chagrine un peu quand même. Je respecte le travail acharné de tous les chroniqueurs de ce site fabuleux, mais je ne peux m'empêcher de faire la fine bouche quant à la rubrique kro-express.

En effet, je constate qu'il y a de moins en moins de kro-express consacrées à des albums cultes du Metal, surtout datant des 70's et des 80's. La dernière en date que j'ai lue date du 5 juillet dernier (Fenryl avec "Sin After Sin" de JUDAS PRIEST). De plus, j'avais beaucoup de plaisir à lire celles d'Alankazame sur les albums de KISS, mais voilà déjà plusieurs mois qu'il n'a pas publié. J'aurais aimé qu'il donne sa vision de "Music From The Elder" par exemple (hé hé hé). Je crois qu'il y a encore un an, la rubrique kro-express était plus riche que maintenant.

En fait, je vais faire un aveu : je m'intéresse pas des masses aux nouveautés, j'aime que ce qui est vieux, je suis vintage quoi, enfin ça n'engage que moi.


Le 21/09/2012 par ROB

@ Enenra: Certes, m'ouvrir à d'autres styles pourrait être mon salut, mais en même temps, je ne pense pas être fermé. Cela fait presque 20 ans que j'écoute du Metal, je suis passé par tous les styles possibles et imaginables, du plus soft au plus violent. Je pense vraiment n'avoir rien à apprendre de qui que ce soit sur les grandes lignes du Metal. J'ai mes styles de prédilection, mais je ne suis pas fermé. C'est pour ça que peut importe la scène, j'ai envie/besoin d'apporter mon soutien à de jeunes groupes, et d'en découvrir aussi. Par exemple, la chronique du dernier Luca Turrili Rhapsody, ok super, mais à côté la chronique d'un album de Dawn of Destiny, ça serait cool.

C'est peut-être la scène Metal actuelle qui me rend morose....

Cela me manque, le temps où on pouvais acheter un album juste sur la pochette, et tomber sur un groupe hyper mal produit, mais tellement talentueux qu'on s'en rappelle encore 10 ans plus tard.

Mais à l'époque, cet album moisi que "moi seul connais", et ben NIME le chroniquait.

C'est peut-être ça mon principal reproche à NIME : j'ai vieillis, NIME au final, pas vraiment. ^^


Le 20/09/2012 par ENENRA

@ROB : Je trouve que l'équipe touche déjà à pas mal de genres personnellement. Je pense qu'à nous tous on couvre (quasi?) tout ce qui se fait en Metal. Après les chroniqueurs sont plus ou moins longs à l'écriture et ont leur période en terme de styles écoutés.
Bon j'avoue on est pas les premiers en "Gothic" mais bon hein... Le "Gothic", les bons groupes de ce genre se comptent sur les doigts d'une main (et ils sont déjà traités).

Pour ce qui est des groupes "pas connus", c'est bien subjectif et dépend de ton investissement dans telle ou telle scène. Je ne pense pas que NiME couvre que des groupes archi connus personnellement. Ou alors c'est parce qu'il faut bien poser les bases de certains genres avant d'introduire d'autres noms des vagues ultérieures.
Après il existe une solution de secours : s'ouvrir à d'autres styles et aux groupes dont tu as entendu parlé mais qui te disent rien au premier abord.


Le 20/09/2012 par ROB

En tant que lecteur assidu, parfois commentateur bordélique à 3 pseudos (Metalrob puis Fenril -avec un "i", salop de Fenryl!- puis juste Rob), du site depuis quoi ? Plus de 10 ans ? Bref, mon seul regret par rapport à "avant", c'est que je ne fais plus de découvertes sur NIME.

Je lis, et apprécie, les chroniques sur des albums que je connais, ou dont j'ai entendu parler mais qui ne intéressent pas trop, mais ça fait très longtemps que je n'ai pas sauté à pieds joints dans un album grâce à NIME. Depuis TIMELESS MIRACLE je pense...

A quoi est-ce dû ? Pas assez de "petits" groupes chroniqués ? Des sorties/chroniques dont le style musical n'est pas mon trip ? Ou peut-être que je suis juste devenu vieux musicalement ? Surement un peu tout ça en même temps je pense, mais en tous cas, je ne mets pas du tout ça sur la qualité des chroniqueurs passés et présents, toujours aussi bons. Pourtant, j'en ai vu défiler !

Bref, je sais bien qu'il est impossible d'être exhaustif, que vous avez tous des vies toussa toussa, mais plus de petits groupes pas connus du tout à côté des mastodontes du genre, ça serait bien cool. Pourquoi ne pas élargir un peu le panel de chroniqueurs avec des profils et gouts un poil plus diversifiés ?


Le 20/09/2012 par DARKMORUE

Hohoho, pas possible de pas répondre à Tarantula, que je remercie pour son commentaire !

1 album sur 2 est une Selection de DarkMorue? Bon d'accord j'ai enchainé le NAPALM DEATH et le NILE, mais sinon on est assez loin du compte quand même (les statistiques indiquent 9 Selections pour au moins 70 semaines d'activité à ce jour, donc bon...).

Ensuite, oui j'écris pas mal. Et oui à l'heure actuelle l'équipe est au final assez branchée Death (et encore t'as de la chance que Deadcom se soit évanoui dans la nature) que ce soit bien sanglant (moi même ou Bionic dernièrement) ou mélo (Fenryl, Fredouille...), et les "spécialistes" de ces genres étant parmi les plus productifs, il y a effectivement un bon mattraquage de Metal Extreme de la mort. M'enfin, estimer qu'on ne voit plus que ça, c'est totalement dénigrer le travail fourni par Jeff Kanji, Renerion, Enenra, Gegers, Canard WC...
Suffit de jeter un coup d'oeil à la page d'accueil là tout de suite maintenant. On y voit 3 chroniques de DarkMorue (donc pas si hyperactif que ça quand on se souvient de Mefisto ou Oncleguud), pour 6 chroniques rattachables au Death Metal en tout. Dire que seulement parfois un album de Hard FM émerge quand on voit du PRIMAL FEAR, PAT BENATAR, SLASH, DORO, NEUROSIS et SATAN JOKER, c'est quand même un peu de mauvaise foi, avouons le.

Le genre Metallique reste toujours des plus vastes et bien évidement ce qui est présent sur NIME n'est qu'un faible échantillon de l'énorme masse de productions sortantes. On ne peut juste pas tout chroniquer en temps et en heure, dans tous les styles, là tout de suite, l'équipe travaillant étant avant tout humaine.
Mais si t'en a marre du Death, va falloir que je me mette au Speed Mélodique, ça va faire baisser ma moyenne et tout le monde sera content !

@SB: oui, ça revient souvent ça. Depuis le départ de vous-savez-qui, on rame pas mal niveau Black Metal, malgré le travail d'archiviste assez fou de Zodd. Donc un conseil: foutez à mort la pression à Dolorès !!!
Et la chronique du SINISTER revenait à Deadcom. Qui a disparu sans laisser de traces... Juste pour pseudo-justifier les exemples ici pris.

En attendant merci à vous tous, et longue vie à NIME comme on dit !


Le 20/09/2012 par TARANTULA

Juste un petit mot d'un lecteur (et donc auditeur) assidu du site.

Ça fait quelques mois maintenant que je vois quelqu'un qui écrit beaucoup, énormément, à savoir Dark Morue. A tel point qu'un album sur 2 de la sélection est souvent un de ses articles.

J'imagine donc que le Death et le Grind n'ont jamais autant sorti de bons albums que maintenant.... haha.
Ce n'est pas du tout une critique envers Dark Morue, j'adore le lire, même si le genre qu'il affectionne ne me branche pas plus que ça.

Enfin je ne sais pas, j'ai toujours l'impression de lire "death metal bruta technique" par ci, "neocore trashy a tendance grind" par là. C'est méga-lourd, de mois en mois j'ai l'impression que ce sont les mêmes choses qui sortent, alors que j'écoutais du NECRO/BEHEMOT/CHIMAIRA il y a un bon bout de temps, j'ai juste l'impression que ça stagne.

De temps en temps on se surprend à trouver un groupe de hard FM, ou de Black Metal atmo, ou encore un guitar hero perdu par-çi par-là, et je me remets à rêver d'un Métal bien diversifié, qui ne suit pas une tendance, qui explore, qui se renouvelle, quitte à retourner dans ce qu'il sait faire de mieux.

Je comprends la nostalgie donc, clairement, car je ne supporte plus ce matraquage de ce genre omniprésent depuis 2 ans. Nostalgique d'une époque où tout sortait en même temps, mais pas moins intelligente, vu que le Thrash et le Power se partageaient beaucoup trop des productions sortantes.

Continuez à faire ce que vous faites. En ce qui me concerne, c'est le meilleur site de Metal, avec les meilleurs chroniqueurs, point final,
à la ligne.


Le 19/09/2012 par SB

Le seul point qui me chagrine en ce moment sur NIME est que certaines grosses nouveautés ne sont pas chroniquées.. par exemple quid du dernier NACHTMYSTIUM, du dernier LUNAR AURORA... ? L'an dernier j'attendais avec impatience la chronique du dernier SINISTER qui n'est jamais parue sur le site...et ce ne sont que des exemples parmi tant d'autres ! ce ne sont pas des petits groupes pourtant !

Mais mis à part ça, je continue de lire le site quotidiennement et avec plaisir ! Longue vie à NiMe !
Metallement,


Le 16/09/2012 par DARGOR

Quand bien même j'adore ce site pour ces nombreuses découvertes (SATAN JOKERS en dernier lieu, mais d'autres qui m'auront tant marqué (c'est grâce à NIME que je me suis mis à des styles de Metal hyper variés, ayant été fan avant tout de Heavy, Speed et Power (qui restent quand même mes genres favoris de très peu).

Je me suis amusé à découvrir le Death Metal (je préfère le "brut" de feu Chuck au mélange mélodique typé ARCH ENEMY), j'ai plongé dans les abîmes glaciales (et plutôt inespérées) du Black Atmos par le biais de NEGURA BUNGET (Merci Possopo) que je devrais réécouter d'ailleurs, j'ai ouvert mon cœur à de véritables sources de satisfactions musicales (comme KREATOR, BATTLE BEAST), et j'ai découvert ce qui me semble être et restera sans doute mon coup de cœur "of all time" du Metal dans les Enfants des Eaux Sombres par ETERNAL TEARS OF SORROW (une véritable perle rare pour moi, un album comme il n'en a quasi jamais été fait)

J'ai aussi été déçu par d'anciens maîtres (METALLICA, RHAPSODY dernièrement, pour ne citer d'eux (j'en trouve pas d'autres à dire vrai...)) et j'ai tenté quelques pas dans l'univers Brutal Death avec Darkmorue comme guide mais j'ai été expédié vite fait ailleurs, avec un coup de pied dans le dèrch' en prime.

Mais avant toute chose, je me suis ouvert. C'est ça que je trouve de si bien dans ce site et qui n'a pas changé. J'irais même jusqu'à dire que cela va en s'améliorant puisque les chroniques se diversifient et on découvre de tout.

Mais cette ouverture s'effectue même au delà du style Metal puisque la découverte stimule l'envie de découvrir.
Et même si ces derniers temps, je me repais de TWO STEPS FROM HELL à gogo, je sais que les phases vont et viennent chez un être humain comme sur un site et c'est assez regrettable mais c'est souhaitable en un certain sens.

La vie est comme une aventure, on y découvre plein de choses, on se heurte à des murs, on crie, on pleure, on aime, on déteste, et ce frisson de l'inconnu, cette envie d'aller de l'avant (et fuck si mon ancien prof de philo n'aime pas cette formule) ne doit surtout pas être encombré par un maintien sur le passé.

Vivez le moment présent, ne pleurez pas (ou peu) sur ceux qui sont morts. C'est le seul moyen de vraiment vivre et d'aimer.


Le 14/09/2012 par CLEM

Tu as sans doute raison XAV !


Le 13/09/2012 par XAV

De toute façon, dans le Metal, tout était toujours mieux avant, c'est comme ça ! Je me rappelle même avoir lu le bouquin de Fabien Hein sur la sociologie des metalleux, où il explique ça de manière beaucoup plus scientifique que moi ici !

N'aie donc pas de regrets CLEM, je suis persuadé que ceux qui avaient 20 ans entre 80 et 90, l'âge d'or du Metal comme on dit souvent, se faisaient rebattre les oreilles par les plus âgés qui leur expliquaient qu'ils avaient raté Led Zep, le Sab avec Ozzy, Rainbow avec Dio, la meilleure époque de Deep Purple ou Thin Lizzy, Bon Scott, Scorpions pas encore commercial, etc.

Pour revenir à NIME, je trouve que le site reste de bon niveau, le seul regret c'est que désormais les genres suivis sont beaucoup plus larges, du coup ça fait plus de groupes et donc des chros qui attendent très longtemps ou qui ne sortent jamais, à une époque quand un disque important sortait sa chro était direct sur NIME. Un peu trop de dispersion donc vers des trucs dont j'ai rien à foutre (Black, punk, death...), mais je suppose que d'autres doivent au contraire trouver ça mieux.



Le 12/09/2012 par CLEM

Non, le NIME d'avant n'était pas mieux. C'est toujours autant parfait, et ca ne fait que s'améliorer !
Ce qui était mieux avant, c'était la musique en général, cette jeunesse, cette fougue, le moins de calcul des combos je trouve.
Ui remplace aujourd'hui les années ACDC, MAIDEN METALLICA, GUNS, le renouveau avec des groupes comme RHAPSODY, ANGRA, STRATOVARIUS...etc…
Aujourd'hui, pas grand monde finalement. Je crois que je regrette un truc, ne pas avoir eu 20 ans entre 80 et 90 !

Tout ça, même si j'écoute toujours autant de métal jeune ou vieux !


Le 12/09/2012 par ANESTHETIZE13

Y a moyen d'envoyer le commentaire de Kouglov pour le prochain No Comment de Radio Metal ?


Le 11/09/2012 par SHYANNA

Putain les coms d'avant KOUGLOF c’était mieux hein ... XD


Le 11/09/2012 par KOUGLOF

Sans vouloir être désagréable envers Renerion que je ne connais pas, je m'interroge sur la finalité de cet article. J'ai l'impression d'être devant une page de son journal intime.

Cette propension à s'observer le nombril au microscope semble se généraliser ici depuis quelques temps. Parlez-nous un peu plus de musique et un peu moins de vos états d'âme, on y gagnerait.


Le 11/09/2012 par ANESTHETIZE13

Que d'émotions que j'ai eu en lisant ce papier (cet écran ?). C'est le sourire aux lèvres que je l'ai lu oui car il me rappelle bien des souvenirs pas si lointains que ça finalement, le "c'était mieux avant"... Fataliste mais souvent juste. Mon p'tit exemple qui m'est cher au cœur c'est "Dream Theater c'était mieux avant". Eh bah oui, depuis les années 2000 ça régresse, ça régresse jusqu'à atteindre l'insipide "A Dramatic Turn Of Events". NIME c'est pas pareil. Disons que avant les chroniques avaient une sorte d'aura mystique, sacrée. Et ce grâce à Possopo en tout premier lieu qui manque cruellement... Je crois que ce qui me rend accro à NIME c'est bien les fortes personnalités qui s'y trouvent. Pour le moment de cette nouvelle génération Nimienne je dois avouer que Renerion, mon topain Darkmorue et Jeff Kanji pour son enthousiasme sont véritablement en voie d'entrer dans le panthéon de NIME. Je consulte NIME depuis Mars 2011 et oui j'ai bien ressenti une douleur vive lorsque Mefisto a fait sa démission... Bon, les gars et les garces, un peu plus d'activité et de présence (eh oui Maxx et Citizen) et je pense que on tiendra là une sacrée équipe de vainqueurs !

Anesthetize, passionné de Metal ainsi que de NIME depuis pas mal de temps déjà du haut de mes 17 ans (et demi !).


Le 11/09/2012 par SORAKA FULLCRIT

Ah ces éditos... C'était mieux avant!

Blague à part, ça fait déjà quelques années que je suis Nightfall, que je lis ses chroniques toujours intéressantes, que j'apprécie les différentes façons d'écrire des Nimiens...

Nightfall m'a formé au Metal. Grâce à ce site, j'ai découvert tellement de groupes géniaux, tellement d'albums magnifiques... L'ancienne génération de chroniqueurs m'ont permis d'avoir ma p'tite culture Metal à moi, et forcément, leurs chroniques revêtent pour moi une magie qui ne s'effacera jamais.

Mais alors, les nouvelles chros, c'est pas magique? Bien sûr que si. Nightfall est toujours aussi captivant à lire chaque jour grâce à ses chroniqueurs qui apportent tant de soin à leurs articles, tout ça pour NOUS, lecteurs. Ils continuent de faire vivre un site qui a tant apporté pour beaucoup d'entre nous, et ça c'est magique. Chaque matin, en allumant le PC, hop direction Nightfall. Pouvoir lire les chroniques du jour et profiter de l'enthousiasme de Jeff Kanji, des petites citations de fin de chros d'Enenra, de la justesse de Renerion, etc..., c'est tout une motivation à continuer son aventure nimienne.

Alors je vous dis, moi petit lecteur que je suis: vous faites du bon boulot, les gars (et demoiselle). Que NIME vive encore longtemps!


Le 11/09/2012 par WENDEK

Un mignon petit édito ^^
Personnellement la seule chose que je regrette par rapport à l'"ancien" NIME (mine de rien ça doit bien faire six ans que je lis vos kro's) c'est la quasi-disparition des chroniques d'atmo/folk/gothique. Depuis le départ d'Orphanage (et ça date...) et plus récemment Mefisto, j'ai l'impression que NIME a plus grand-chose à faire des styles qui, manque de bol, sont ceux qui m'intéressent le plus. Et je trouve ça un peu triste.



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod