Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ...>...>>... 78


Hells Bells (again)
Par DARK BEAGLE
Le 18/11/2017
Le 20 Novembre 2017 par DARK SCHNEIDER

Je me reconnais dans l'édito de DARK BEAGLE. On est de la même génération, alors forcément, tout comme pour lui, AC/DC a énormément compté dans mes années 90. Il fait partie des cinq groupes qui sont à l'origine de ma passion pour le Hard/Metal. Je me souviens, notamment, particulièrement des années 1995 et 1996 : l'époque de "Ballbreaker". Album peu apprécié du groupe, mais pourtant excellent de bout en bout. AC/DC était toujours hype à cette époque, en pleine période Post Grunge et Punk à roulettes, il n'y avait aucune forme de honte à écouter AC/DC. C'était quand même le seul groupe "de vieux" qui était aussi bien accepté à cette époque. Fallait le faire... Vraiment un groupe totalement à part.

Le voir ainsi se désagréger depuis plusieurs années est très triste. On imaginait tous une fin plus belle pour ce groupe... Une fin... Que dis-je, ce groupe nous paraissait immortel ! Comment pouvait-il en être autrement après avoir survécu à Bon Scott ?

On redescend sur terre. Ce pauvre Malcolm Young, on le savait grandement malade. Une fin terrible et injuste à seulement 64 ans. N'importe qui qui s'intéressait vraiment à AC/DC savait que ce métronome vivant était la machine à riff du groupe. Inébranlable sur scène, se mettant en avant uniquement pour assurer les backing vocals, ce mec m'a toujours grandement impressionné, tout autant que son frère. Le groove et les riffs, c'étaient lui, et c'est ça qui faisait tout le sel d'AC/DC. Quel apprenti guitariste ne s'est pas essayé à "Highway To Hell" ou "Back In Black" ? C'est tellement devenu la base. L'homme laisse une œuvre monumentale derrière lui, quant à l'humain... Il était discret, semblait humble, un peu bagarreur quand il était jeune, a souffert de l'alcool, mais bon... Seuls les proches peuvent en parler.

Parfois le sort s'acharne. George Young (inoubliable "Friday On My Mind" !), décédé il y a seulement un mois... Malcolm Young maintenant, après une longue détérioration... Et pendant ce temps-là plein d'enfoirés plus âgés sont toujours là. Mais gardons tous ses bons souvenirs dans nos mémoires : ces images du fameux "Live At Donington" que l'on regardait tous dans les années 90, ces accords ouverts qui m'ont tant fait mal aux doigts quand je jouais - mal - les morceaux d'AC/DC dans ma chambre d'ado, tous ces morceaux que l'on continuera toujours d'écouter... AC/DC va t-il s'arrêter là ? Ce choix appartient à Angus et personne n'est en droit de critiquer sa décision.

Il y a désormais beaucoup de monde au paradis des rockeurs, mais ils continuent toujours de vivre dans l'esprit de millions de fans. Même si j'ai la larme à l’œil en écrivant ces lignes, heureux je suis d'avoir connu l’œuvre musicale de Malcolm Young. Sans lui ma vie n'aurait sincèrement pas été tout à fait la même.

RIP - Rock In Peace.


Les Visages De La Critique : je ne suis plus un critique
Par PINPIN
Le 13/11/2017
Le 14 Novembre 2017 par TITETE

J'aime bien tes chroniques. Tu m'as fait découvrir pas mal de groupes dans des genres que je ne connaissais pas (Djent ou les divers genres en -Core). Au plaisir de te lire !


Les Visages De La Critique
Par GEGERS
Le 30/10/2017
Le 07 Novembre 2017 par BAPTISTE89

Un plaisir de te lire, aussi bien sur NIME que sur FP. Tu dis beaucoup de choses intéressantes sur le processus d'écriture. De toute évidence, écrire est une de tes passions au même titre que la musique, vu le nombre de chroniques que tu as rédigées, sans parler de ton livre sur SCORPIONS. Ça fait maintenant quatorze ans que tu écris, et la passion de l'écriture, l'envie de transmettre sont toujours là, sont restés intacts ; ça force le respect.

Tu écris pour de bonnes raisons : transmettre des informations sur un groupe et sa musique, et non pas pour étaler ta culture musicale. En retour, certains lecteurs et artistes te remercient, les premiers pour la découverte, les seconds pour la critique positive et la volonté de les mettre sous les feux des projecteurs ; c'est du donnant-donnant.

Merci pour tes chroniques déjà écrites et celles à venir !


Les Visages De La Critique
Par GEGERS
Le 30/10/2017
Le 31 Octobre 2017 par BORAHKRETH

Très bon édito. Même si nous ne partageons pas (du tout) les mêmes goûts musicaux (à 95%), c'était très agréable à lire, très "juste".


LINKIN PARK et le décès de Chester Bennington : ma pensée intérieure
Par DARK SCHNEIDER
Le 03/10/2017
Le 26 Octobre 2017 par BAPTISTE89

Très bon papier de ta part, DS, que j'ai lu plusieurs fois car il est vraiment intéressant et tu apportes un éclairage particulier grâce à ton expérience professionnelle. Je vais redonner sa chance à "A Thousand Suns" dans les prochaines semaines, parce que lors de sa sortie, j'étais dans une grosse période METALLICA, et je découvrais également HELLOWEEN & Co, j'étais à la recherche d'une musique plus rapide et rentre-dedans ; "A Thousand Suns" ne correspondait alors pas à mes attentes. Aujourd'hui, je suis bien plus ouvert, et peut-être bien qu'il va me plaire.

Vraiment un très bon édito, ça fait plaisir de lire des papiers de cette qualité sur NIME.


So Long and thanks for all the Shoes
Par CANARD WC
Le 25/09/2017
Le 23 Octobre 2017 par DOC UNCO

Wow.

Merci à toi pour toutes tes chroniques.

Vraiment, merci.

Mon raccourci pour accéder à Nightall est ta page, pour être sur de voir tes dernières chroniques. Je vais peut-être devoir en changer car, je ne vais pas mentir, je serais triste de ne plus voir cette page changer.

Si pour le site ce sera une grosse perte. J'ai pas oublié l’édito (que je ne retrouve pas) sur la sortie de "Déception Magnétique" où tout le monde se tourne vers toi, attendant ton avis comme celui du Pape sur un bout de PQ attribué à Jesus. T'avais ta place, et pas à moitié, sur ce site.

C'est marrant ton intro, car depuis 2 ans ou 3 ans je ressens un décalage avec toi. Ton regard sur certains genre de Metal ou de musique de manière générale est très différent du mien et j'ai vraiment l'impression que ça a un rapport avec le fait que nous appartenions a des générations différentes. Impression encore plus renforcé lorsque je t'écoute dans Metal Blabla mais cela ne m'empêche de toujours avoir envie de continuer à te suivre dans tes nouvelles aventures.

Une dernière fois (ou presque) merci pour toutes ces chroniques.

Bon vent à toi.

PS : T'es mignon avec ton "Stay Clean" alors que j'ai suivi ton tuto fumette sur ta chronique de Volume de Balck Sab'.


Les Visages De la Critique : le critique est lui-même
Par CHAPOUK
Le 16/10/2017
Le 19 Octobre 2017 par LEO

Joli édito !

J'aime aussi beaucoup ton style d'écriture pour les mêmes raisons que celles exposées par mes voisins du dessous, je rajouterai juste à liste le fait que c'est original et très sympa que tu communiques avec nous par images pour nous faire passer tes idées.
Et moi j'ai de la chance en plus, tu chroniques des groupes qui m'intéressent !
D'ailleurs en passant, je me permets une requête : hésite pas à chroniquer du Ponk, du Crust et du HxC, c'est pas moi qui m'en plaindrai !

En espérant que tu continues à te plaire ici pour qu'on puisse encore avoir l'occasion de te lire.

Tchou !



Les Visages De la Critique : le critique est lui-même
Par CHAPOUK
Le 16/10/2017
Le 18 Octobre 2017 par CLANSMAN57

Je pense plus ou moins la même chose que Baptiste89.
Un plaisir de te lire, bien que je n'apprécie pas trop les groupes que tu chroniques.
On ressent aisément que tu aimes ce que tu fais et tu le fais bien qui plus est, avec humour et sans te prendre pour une sur-femme.
Et tu te fais comprendre, c'est très important aussi ça...

Bonne continuation.

++


Les Visages De la Critique : le critique est lui-même
Par CHAPOUK
Le 16/10/2017
Le 18 Octobre 2017 par BAPTISTE89

Tes chroniques sont très enjouées et vivantes, Chapouk, c'est d'ailleurs ce qui fait le charme de ton écriture ! Tu n'as pas du tout un style froid, tes critiques sont remplies de points d'exclamation, de références marrantes, des blagues, parfois de mots assez vulgaires, il y a un enthousiasme qui est contagieux, et tout cela fait que tu as ton style. Bien sûr, le caractère léger, naturel et spontané de tes chroniques ne signifie pas que tu fais tout ça à la va-vite, on sent qu'il y a du boulot derrière tout ça.

C'est un vrai plaisir de te lire !


So Long and thanks for all the Shoes
Par CANARD WC
Le 25/09/2017
Le 13 Octobre 2017 par JUDAS

« la véritable intelligence consiste à se faire aimer de tout le monde, même des cons »
Les cons seraient tentés de te répondre que cette intelligence ne rime guère avec intégrité.
Il ne me semble pas t'avoir lu essayant de plaire aux cons, que ce soit par envie ou obligation. Tu aurais, dans le cas contraire, évité de nous parler de ta passion pour BON JOVI par exemple.
Un des cons te souhaite bonne continuation.


LINKIN PARK : l'hommage d'Alankazame
Par ALANKAZAME
Le 05/10/2017
Le 12 Octobre 2017 par JUDAS

"Comme tout le monde je suis entré dans le monde du Metal par LP."
"En apprenant la nouvelle, je sais, nous savons tous que des centaines de milliers de personnes ont eu le cœur brisé. Les fans bien sûr. Mais aussi tous ceux qui ont écouté LP pendant leurs années collège et qui depuis sont entrés dans un monde musical qu’ils n’ont jamais quitté."

Non. Le collège était loin derrière moi quand ce groupe a fait surface et il n'a jamais été qu'un mouvement de mode pour moi. Tant mieux s'il a été une inspiration pour de nombreuses personnes, les groupes qui ont été ma passerelle peuvent tout autant paraître à chier pour d'autres, j'en suis bien conscient. Sauf que se faire passer pour un fan en ayant juste écouté quelques chansons des albums fondateurs sans jamais avoir suivi le groupe dans son évolution artistique me fait grincer des dents. Je ne peux que penser aux Falses qui parlaient de METALLICA époque Black Album en ayant juste pour référence que les deux ballades archi connues.
Ne le prenez pas mal, mais j'ai l'impression que les gens essaient de rattraper le train parce que la fin d'un des membres emblématiques est tragique. "Ah merde". Oui merde.

Alankazame tu n'es pas la cible de ce message négatif parce que tu es lucide ; je cite ta conclusion : "Nous sommes peut-être passés à autre chose depuis toutes ces années, mais nous n'oublions pas".
N'oubliez jamais, même si le temps viendra invariablement amoindrir vos/nos passions.
Que cette histoire nous serve de leçon, fans de LP ou non.


LINKIN PARK : l'hommage d'Alankazame
Par ALANKAZAME
Le 05/10/2017
Le 12 Octobre 2017 par BAPTISTE89

Très bon papier, qui résume bien ce qu'ont ressenti des milliers et des milliers de jeunes adultes qui ont grandi avec LINKIN PARK.

Il y a un titre Live que j'aime particulièrement, cette interprétation de la chanson "Let Down" qui sera plus tard présente sur l'album du side project de Chester, DEAD BY SUNRISE. Un titre qui montre la beauté de son chant clair :

https://www.youtube.com/watch?v=3D3HVLJgbYw


Les Visages De La Critique
Par ISAACRUDER
Le 11/10/2017
Le 12 Octobre 2017 par BAPTISTE89

Très bonne idée, ça nous permettra effectivement d'en connaître plus sur vous, de savoir quels sont vos sentiments avant, durant et après l'écriture des chroniques, et ça créera une plus grande proximité entre vous et les lecteurs.

J'attends avec impatience l'arrivée de cette rubrique !


Les Visages De La Critique
Par ISAACRUDER
Le 11/10/2017
Le 12 Octobre 2017 par X

Une très bonne initiative !


LINKIN PARK : l'hommage d'Alankazame
Par ALANKAZAME
Le 05/10/2017
Le 10 Octobre 2017 par GUIG46

Joli édito, bel hommage.. Mais juste une précision... "parce que comme tout le monde, je suis entré dans le monde du Hard Rock et du Metal par la porte LINKIN PARK". Non, pas comme tout le monde s'il te plaît. À cette époque-là oui, peut être, ceux de ta génération, mais pas la mienne... Pour ma part, printemps 1994, "Powerslave" de IRON MAIDEN, puis "Live Undead" de SLAYER. Mais normal, les groupes qui faisaient le buzz à ton époque n'existaient pas encore à ce moment-là. Mais voilà, juste cette petite précision. Sinon je te rejoins sur le talent de ce mec, autant LP s'est perdu en chemin, autant son talent était indéniable.

Commentaires :  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ...>...>>... 78






1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod