Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 ...>...>>... 70


Am I Evil ?
Par CANARD WC
Le 28/12/2016
Le 30 Décembre 2016 par BAAZBAAZ

Et si être blasé c'était tout simplement être... objectif ?

Certains d'entre nous écoutent de la musique depuis plusieurs décennies : du Metal, mais aussi de la Pop, du Jazz, du Classique... Au bout d'un certain temps, on finit par avoir l'oreille habituée à un grand nombres de styles, de mélodies, d'arrangements. On sait ce qui a été fait. On sait que tel ou tel groupe n'est que la copie d'un autre, que telle chanson n'est qu'une pâle imitation d'une autre.

Autrement dit : on a du recul, de l'expérience. Là où les novices (jeunes ou pas, ce n'est pas une question d'âge, finalement) s’enthousiasment, entendent des choses qui leur semblent nouvelles, on discerne les grosses ficelles, on voit le déclin de la créativité, on repère les imitations ou les redites plus ou moins assumées.

Bref, on est plus tièdes, plus critiques. On connait l'histoire de la musique, on sait trier entre ce qui est vraiment innovant et ce qui est juste un produit recyclé à destination de ceux qui n'ont pas la même expérience. On sait trier entre ce qui est digne d'être écouté et ce qui l'est moins, ou pas du tout.

Les êtres humains ne sont pas faits pour s'exciter indéfiniment sur les mêmes accords ou les mêmes mélodies. Il y a dans la musique quelque chose qui ressemble à la drogue : on s'accoutume à ses effets, et la même dose ne peut plus susciter le même plaisir. En prenant de la bouteille, on devient donc exigeant.

Il faut donc assumer d'être blasé. C'est le signe qu'on a acquis de l'expérience en matière musicale. C'est triste, car on n'a plus la fraîcheur de celui qui découvre tout pour la première fois. Mais c'est la vie.

Moi, j'assume d'être blasé et je vous le dis tout net : le dernier METALLICA est misérable.

Point final.


Am I Evil ?
Par CANARD WC
Le 28/12/2016
Le 30 Décembre 2016 par LARSEN

Quelques réflexions personnelles :

- Je trouve ça affligeant de prétention de la part de certains lecteurs que d'imaginer que (ou plutôt, de ne pas entrevoir d'autres raisons que) si le chroniqueur a un avis différent c'est que forcément il est blasé. De plus, c'est vraiment un manque total de respect envers le chroniqueur en question que d'imaginer qu'il fait son boulot par dessus la jambe et dans l'unique optique de casser du gros groupe. Après tant de (fantastiques, nan parce que c'est une plume le gaillard) chroniques à son actif, le palmipède serait juste un hater souhaitant déverser sa bile sur un groupe qu'il a tant chéri ? Restons sérieux 2 minutes.

- Depuis quand être exigeant est devenu une insulte ? Depuis quand le metalhead doit dire amen à tout ? Je veux dire, notre musique, notre style de vie ne devrait justement pas être à l'opposé du comportement "classique" que l'on retrouve chez une grosse partie de la population de tout avaler sans sourciller ? Je travaille dans une radio généraliste, bah si le hardos moyen doit devenir comme le français moyen qui se satisfait sans réflexion ni jugement de la soupe insignifiante qu'on lui sert chaque jour, bah c'est sans moi. Ça devrait être une fierté de se dire que c'est pas parce qu'un produit est estampillé "GROSSE GLOIRE PASSÉE" qu'on se doit obligatoirement de l'apprécier. Je ne suis pas une vache à lait, je réfléchis à ce que j'écoute, je juge, je compare, et je suis fier de mes goûts difficiles. Et je ne vois aucun lien avec un pseudo élitisme, trouvez d'autres arguments si vous avez juste des goûts simples.

- D'ailleurs tant mieux pour vous si vous avez des goûts simples ! Sans déconner, vous pensez pas que ça déchire le cœur de Canard que de voir l'état actuel du "plus grand groupe de Metal du monde" ? Et qu'il ne préférerait pas que ce dernier album défonce, tout simplement parce que si on écoute cette zik depuis tant de temps c'est justement parce qu'on est avide de cette sensation grisante qui est de prendre son pied sur un disque ? Moi si j’achète tant de disques depuis tant d'années c'est parce que je suis constamment à la recherche de ce futur album culte qui va me bouleverser, et vous faites la même chose, alors imaginez bien que ce n'est pas de gaieté de cœur quand on sort un laconique "c'est de la merde".

- Concernant ce fameux "c'est de la merde", j'ai l'impression au vu des commentaires que de plus en plus de lecteurs ne savent pas comment marche le concept de chronique musicale. Canard ne vous donne pas une vérité absolue (et je dis ça en étant parfaitement d'accord avec lui). Il donne son avis. Avis intéressant juste parce qu'il est bien écrit, renseigné et argumenté. Mais ça reste une chronique, un avis parmi d'autres. C'est 50% objectif (on ne pourra jamais dire objectivement que ce dernier album est aussi bon que "Ride..." par exemple, C'est un fait) et 50% subjectif. Rien à voir avec une page Wikipédia donc. Si les avis de Canard ne vous correspondent pas, trouvez un autre chroniqueur qui vous parlera bien plus (même ressenti, même vécu, mêmes goûts) et arrêtez de vous faire du mal !

- J'ai l'impression que beaucoup de gens pensent que s'ils aiment quelque chose, c'est que c'est forcément bon. Hors c'est plus compliqué que ça (et c'est d'ailleurs encore une fois un peu prétentieux que de marcher ainsi). Je peux aimer de bonnes choses (DEATH) mais aussi aimer de la merde (l'Eurodance par exemple), comme je peux détester de la merde (AMON AMARTH) mais aussi détester de bonnes choses (OPETH) !


Am I Evil ?
Par CANARD WC
Le 28/12/2016
Le 30 Décembre 2016 par PILGRIMWEN

A mon avis, tu t'es un peu enfermé dans ton rôle et, aujourd'hui, tu en paies le prix...


Am I Evil ?
Par CANARD WC
Le 28/12/2016
Le 28 Décembre 2016 par ATOMIC PLAYBOY

Salut Canard,

Juste un message de soutien d'un vieux de la vieille pour dire deux choses :

1) D'abord, au bout d'un moment c'est normal d'être "blasé", il n'y a pas de mal à cela. Ça fait plus de trente cinq ans que j'écoute du Hard, alors non, ce n'est plus aussi facile de me la faire que quand j'avais 20 ans. Quand à mes camarades de promotion, à l'heure actuelle ils ont pour la plupart vendu leurs vinyles sur e-bay et écoutent de la musque mainstream sur leurs tablettes.
Tout ça pour dire que rares sont les gens qui écoutent la même musique tout au long de leur vie, pendant des décennies, et que le peu qui le font ont de bonnes chances de finir aussi "blasés" que le canard ou moi.
Alors avant de gonfler le canard, écoutez du hard pendant 20 ou 30 ans, aimez vos groupes fétiches, voyez les "évoluer", et on en reparle.

2) METALLICA... pas facile de tirer sur une ambulance, surtout quand on a aimé l'infirmière, mais bon...
Quand "Ride The Lightning" est sorti, en 1984, j'avais 17 ans et j'ai pris une baffe monumentale. Je ne m'en suis toujours pas vraiment remis d'ailleurs. Cet album allait changer la face du monde, j'en étais sûr et j'ai fait écouter "Fight Fire With Fire" à mes parents, à mes amis, aux amis de mes parents, aux parents de mes amis, à la terre entière putain !
Avec le recul je pense d'ailleurs qu'il y a réellement eu un avant et un après "Ride..." dans le monde du Metal... mais je m'égare.
Par la suite il y a eu, "Master..." qui bute bien aussi, et "...Justice..." où j'ai décroché. Pas que l'album fut mauvais, mais je m'étais déjà orienté vers le hard de gonzesse (Sleaze/Glam/AOR) où je suis toujours bien peinard. Malgré tout j'ai toujours eu un œil sur METALLICA (et une oreille sur RUNNING WILD), parce que, merde, quand même, c'est METALLICA.
Et il y a eu, le "Black Album", et "Load", et "Re-Load", et "St Anger"... "Nuff said" diraient les ricains. Quand je repense à l'époque ou METALLICA c'étaient des durs, des purs, des vrais, et les pauvres groupes comme Winger (Hein Beavis ? Hein Butthead ?), eux c'étaient des vendus et des putes.

Ouaip... près de trente ans plus tard, facile de voir où sont les putes et où sont les purs.

Allez, salut canard, et courage ! Il en faut pour continuer à aimer Lars et sa bande, et je suis sûr que c'est ton cas malgré ce que semblent penser certains.

T'aurais dû choisir Kip et son orchestre putain... t'es vraiment trop con.


Am I Evil ?
Par CANARD WC
Le 28/12/2016
Le 28 Décembre 2016 par JOANTHAN HUDON

J'ai 31 ans et j'ai pas plus aimé le nouveau Mets, je suis tu un vieux con coincé dans les années 90s pour autant ? D'autant plus que je suis d'avantage de la génération "LINKIN PARK, SOAD" en raison de mon âge.

Ceux qui postent des commentaires sur NIMES devraient apprendre un peu à se calmer et réaliser que les chroniqueurs ici ne sont pas payés pour faire ce qu'ils font (à ma connaissance), ce sont des passionnés de musique et qu'ils veulent proposer des opinions plus tranché à comparer aux médias plus "mainstream"...


Kindle Play With Madness
Par CANARD WC
Le 08/07/2016
Le 29 Août 2016 par DINICED

Salut M. Canard,

Je n'ai lu que quelques histoires de ton livre pour le moment car je suis sur un pavé de fantaisie héroïque de presque 2000 pages.
Comme certains albums découverts sur Nightfall, ton bouquin est une surprise séduisante que je consomme quand j'ai le temps avec plaisir. La magie y est, on a toujours envie de lire la prochaine histoire. Sensibilité, émotion, nostalgie,... beaucoup de qualités dès les premières péripéties.

J'ai 38 ans et mes premiers pas dans le Metal comme beaucoup de ma génération c'était Mtv (headbangers ball) et je me reconnais souvent dans les "blaireaux" dont tu te moques (j'ai découvert Metallicaca avec le Black ;)).
On a tous eu un Canard dans la classe à l'école. "Y'a qu' le Thrash qu'est d'la musique"... et encore, Slayer, Metallica et Megadeth. Et encore juste Reign In Blood, Ride The Lighting et Rust. (Allez Season pour les plus ouverts :))
Si le Canard de ma classe en question (toi aussi d'ailleurs) m'a beaucoup appris en musique (salut Fred si tu lis NIME) je me demandais où commence la vie d'un VRAI Thrasher. As-tu laissé tomber Ace Of Base et Alliance Ethnik dans ta jeunesse grâce à un grand frère Thrasher ? Seasons In The Abbyss prêté par celui qui deviendra le meilleur pote ? Un concert imprévu et bam! le déclic ?
Juste un truc, ne réponds pas si l'explication est dans le livre stp, merci m'sieur !

Bonne continuation littéraire,

Tchao !


Kindle Play With Madness
Par CANARD WC
Le 08/07/2016
Le 10 Août 2016 par HAUTEUR

Voilà, j'ai chargé les chroniques sur ma kindle, et j'en suis à la moitié...
c'est top ! Bon... Céline et Bukowski peuvent encore dormir en paix, mais c'est bien écrit, et puis surtout, c'est une série de gros gongs qui ont résonné en moi. J'ai 41 piges, je dois avoir 2 ans d'avance sur le canard dans ma découverte du Metal, car quand j'ai découvert MAIDEN, ils en étaient à "No Prayer..." (et du coup, j'aime cet album, si si...), mais ce sont les mêmes schémas. La découverte d'un poster de "Number..." à l'Intermarché du coin, sans trop savoir ce que c'était mais que c'était cool... Une copine de la fille dont j'étais made in love me passe une K7 de "Powerslave", je fais semblant de m'y intéresser car moi, je veux brancher la fille... Et la claque !! je fais le lien avec le zombie d'Intermarché...
Et puis après aussi, les trafics de K7, les cours où l'on traduit les paroles, dessine les pochettes et les noms. La bande de hardos. La négociation avec les parents pour se mettre un dossard sur la veste en jean... Les économies et coupes budgétaires, trouver du fric, s'acheter des K7, des patches... Puis le temps du CD. Le budget qui gonfle, on fait les portefeuilles des tontons et tatas pour aller s'acheter le dernier TESTAMENT... Les tentatives ridicules pour monter un groupe alors que personne ne sait jouer... Et toussa...
Après, vers 19 ans, j'ai viré Rock, via les GUNS et donc AEROSMITH et donc les STONES etc..., Punk Rock via SOUNDGARDEN et donc NIRVANA, et donc les PIXIES et donc The CLASH, et donc les RAMONES... Jazz via MOTÖRHEAD, donc THIN LIZZY, donc Gary MOORE, donc le Blues et donc le Jazz, Soul/Funk/Rap, via RATM donc le Rap, donc James BROWN, Otis REDDING, etc... Maintenant, j'ai environ 5000 CD chez moi, c'est beaucoup plus simple d'écouter, de découvrir, ça a beaucoup moins de charme aussi... Mais, je reste hardos dans mon cœur... Environ 500 CD, peu de nouvelles découvertes actuelles, voire pas du tout (c'est chiant le Metal actuel, non ?), mais de l’archéologie (dernier achat proustien ENUFF Z'NUFF... me rappelle d'un article sur Hard Force... Pas mal... pour du Glam)... et tout est parti d'Intermarché, d'un amour depuis disparu, lui.


Kindle Play With Madness
Par CANARD WC
Le 08/07/2016
Le 09 Juillet 2016 par ÖSTRALAUPYTECH

Arrêtez les antidépresseurs, arrêtez le footing urbain sur tapis roulant, arrêtez de pianoter sur votre smartphone, arrêtez de vous laver le cerveau avec la télé, arrêtez tout ! Mais surtout, faites enfin un truc utile : lisez PGC !

Sinon c'est un KIN dans la DEULE, parole de SKIN DLE.


Kindle Play With Madness
Par CANARD WC
Le 08/07/2016
Le 08 Juillet 2016 par PGC FAN

Un excellent édito (et surtout quel plaisir d'avoir enfin un édito...), qui j'espère permettra à ceux qui ne connaissent pas encore "Les Chroniques d'un Pas-Grand-Chose" de découvrir ce (hélas bientôt feu) blog, et par le même truchement la plume du célèbre Canard WC.
Un grand merci à toi de nous avoir offert cette histoire qui décrit plutôt bien l'expérience d'un métalleux, et surtout déploie un grand sens de l'humour (et aussi une certaine qualité de composition dans l'enchaînement narratif qui ne se contente (sur le blog, je ne sais pas ce qu'il en est dans la version kindle, je le saurai bientôt !) d'un récit classiquement linéaire).
J'espère que ce projet marchera et n'est qu'une étape vers d'autres écrits...


Kindle Play With Madness
Par CANARD WC
Le 08/07/2016
Le 08 Juillet 2016 par HELLSOLDIER

Navré mais j'ai pas bien saisi le délire personnellement !!


Lemmy Kilmister
Par DARK SCHNEIDER
Le 30/12/2015
Le 09 Janvier 2016 par HEYDRICH

Comme souvent, une mort attendue frappe quand même et dans le cas qui nous intéresse, laisse un trou béant qui ne se refermera jamais. Je partage une longue histoire avec Lemmy, mon premier contact avec MOTÖRHEAD datant de 1984, mon premier concert en 1986, le dernier en septembre dernier à Montréal alors que Lemmy n'était pas au mieux de sa forme, loin de là. Mais au moins, je n'ai pas le regret d'avoir raté son dernier passage.

Comment qualifier cet homme intègre, droit et intelligent, menant une vie hors du commun avec des principes d'une autre époque ? Avoir à son actif 22 albums studio, des milliers de concerts, des millions de kilomètres en autobus, avoir créé un style de musique, maintes fois imité mais jamais égalé, avoir une voix unique, être un joueur de basse pas piqué des vers (ce qui est souvent oublié, le père Lemmy était un sacré musicien)... tout chez cet homme est unique, et le métal est orphelin maintenant, son principal phare ayant disparu.

Bien entendu certains albums du groupe sont moyens (ceux que les critiques aiment), bien entendu que le groupe n'a jamais changé de style (pourquoi le faire ? Pour faire du Folk métal plein de synthé progressif ?), bien entendu la profonde subtilité n'est pas la tasse du thé du groupe... et alors ? Les vrais vont pleurer longtemps la perte d'un tel héros, irremplaçable de modestie et de vérité, inégalable de probité et de rectitude... RIP Lemmy, salut les autres pour moi.


Lemmy Kilmister
Par DARK SCHNEIDER
Le 30/12/2015
Le 09 Janvier 2016 par CHRIS_SFC

Lemmy est mort, vive Lemmy !
Sa musique intemporelle restera pour toujours !
Lemmy comme toutes les légendes ne mourra jamais.
R.I.P Motherfucker, see you on the other side...


Lemmy Kilmister
Par DARK SCHNEIDER
Le 30/12/2015
Le 04 Janvier 2016 par LE OUISTITI

Le plus bel hommage que l'on puisse rendre à MOTÖRHEAD, c'est de l’écouter, encore et toujours.


Lemmy Kilmister
Par DARK SCHNEIDER
Le 30/12/2015
Le 03 Janvier 2016 par JM

J'ai découvert MOTÖRHEAD en 1979 dans le magazine Best, un article et le disque du mois "Overkill". J'avais 16 ans, j'ai acheté la cassette (que j'ai toujours) et là j'ai pris une baffe. Mon fils vient de m'offrir "Bad Magic" pour Noël. Tout ça pour dire que depuis le temps que j'écoute cette musique la disparition de Lemmy me touche énormément.
Je ne l'ai jamais rencontré, juste vu sur scène, mais je suis convaincu que c'était un type bien. Il a vécu son truc à fond en se foutant de ce que les gens pouvaient penser.
Merci Lemmy pour ta musique, merci pour ces bons moments. Reposes en paix.
In MOTÖRHEAD I Trust And Lemmy Is God


Lemmy Kilmister
Par DARK SCHNEIDER
Le 30/12/2015
Le 02 Janvier 2016 par TRACE LA ROUTE

Comme vous je suis touché par le mort de la légende. Que l'on aime ou aime pas la musique de MOTÖRHEAD, on ne peut qu'applaudir et respecter l'homme, sa générosité et son dévouement ont apporté énormement à la musique en général. Aujourd'hui, il ne faut pas pleurer mais faire vivre la musique de MOTÖRHEAD, c'est le plus important....Rip Lemmy, mon pote...

Commentaires :  1 ...<<...<... 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 ...>...>>... 70






1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod