Recherche avancée       Liste groupes



    



[-] 2021
Lewis
Par DARK BEAGLE
Le 26 Août 2021

Machine Vertigo
Par DARK BEAGLE
Le 26 Août 2021

Maudits
Par HAPLO
Le 11 Avril 2021

Exanimis
Par DARK BEAGLE
Le 4 Avril 2021

Uncut
Par DARK BEAGLE
Le 15 Mars 2021

The Vicious Head Society
Par HAPLO
Le 15 Mars 2021
Voir toutes les interviews et les live reports
de NIME publiés sur Dark Side
LEWIS
Par DARK BEAGLE le 14 Avril 2021
Publiée le 26 Août 2021 Consultée 359 fois

Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre avant de découvrir les réponses de Lewis (l'interview a été réalisée par mail). Le jeune homme possède son propre univers, "Inside" n'est pas facile d'accès et ouvre une porte sur la personnalité d'un personnage que j'ai découvert attachant, qui n'est pas là par hasard, avec un album qui s'est nourri de son expérience.

Salut Lewis ! Avant toute chose, je tiens à te dire que j’adore "Inside", mais qu’il n’est pas facile de parler de ta musique, encore moins de l’expliquer à nos lecteurs ! Je ne te félicite pas ! (rires)

Merci pour vos questions ! (NdDB : cela s'appelle répondre avec ironie à ma propre ironie !)

Blague à part, on sent que ta musique tire ses racines de plusieurs influences. Pourrais-tu nous les décrire ?

Mes influences ont grandi avec moi, j'ai été baigné dans le Classic Rock avec un père fan de BOWIE, des STONES, des BEATLES et une mère plus New Wave, The CURE, JOY DIVISION, the SMITHS, cependant quelque chose reliait les deux mondes, c'était PINK FLOYD. J'ai ensuite évolué en allant sur des terrains que j'ai découverts par moi-même en arborant un peu l'Electro, le manuel RADIOHEAD, le mysticisme de GRACE et aussi un bon nombre de groupes plus garage et psyché, The OHSEES, TEMPLES, KING GIZZARD AND THE LIZZARD WIZARD, POND etc. Tout en découvrant des nouveautés par certains amis comme le pianiste Gabriel de l'album qui me force à me plonger dans des albums.

Une des premières choses qui m’a frappé en écoutant ton disque, c’est que l’on sent que tu n’es pas un chanteur à la base. Comment l’appréhendes-tu ? Et j’imagine que vu que "Inside" soit assez personnel, cela ne t’incite pas à céder le micro ?

Effectivement, j'ai commencé à chanter vers seize ans mais je n'ai jamais vraiment travaillé la technique, je me suis toujours abandonné au libre ressenti brut de l'instant et dans la libération des émotions instantanées en musique. La question s'est effectivement posée dans "Inside" de laisser certaines chansons à un autre ou une autre. J'ai même enregistré une version de "Cruel World" avec un autre chanteur mais je ne sais pas, il y avait quelque chose qui ne collait pas, il fallait que je pousse la démarche jusqu'au bout même si cela me faisait sortir de ma zone de confort.

Je n’ai volontairement pas parlé du « concept » autour de "Inside". Souhaites-tu l’évoquer ici ?

Oui, "Inside" aborde le thème de l'accès à la parentalité et sa déconstruction soudaine. C'est je pense aussi pour cela qu'à l'intérieur se mêle des questions existentielles.

Ton album est très intimiste et cela se ressent dès la pochette qui est d’une simplicité au final très graphique. Qui en a eu l’idée ?

L'idée vient d'Antoine Dalibard, celui qui a réalisé le premier clip ; je lui ai fait confiance, il voulait quelque chose de simple en noir et blanc pour accentuer la dualité et l'album et l'intimité du personnage. Je suis content de cette pochette et surtout très heureux d'avoir travaillé avec Antoine qui m'a beaucoup appris.

Est-ce que ton travail a une répercussion sur ta musique ? Est-ce que cela te permet de savoir ce qui va fonctionner ou non ou cela reste-t-il de l’ordre du ressenti ? (NdDB, Lewis est psychologue en musicalité)

Mon travail nourrit ma musique mais il ne la conditionne pas. J'avoue que je ne sais pas faire autrement qu'avec le ressenti et je pense que c'est une qualité comme un défaut car quand émotionnellement je ne suis pas dans mon assiette, je n'arrive pas à grand chose… Ce qui est sûr par rapport à mon travail c'est que la pluralité des personnes rencontrées et la richesse des histoires de vie m’amènent à concevoir le monde avec d'autres facettes que mon propre prisme de pensée. Je pense que cela se métaphorise en musique avec la pluralité des timbres utilisés, la diversité des arrangements musicaux et l'intégration de mes influences variées.

Bien que "Inside" ne soit pas vraiment un disque de Metal, c’est la presse et les webzines spécialisés qui en parlent le plus et souvent en bien. Comment expliques-tu l’intérêt que te porte cette frange du public ?

Je pense que les webzines Metal ont eu connaissance de l'album grâce à Klonosphère qui dans son répertoire à une base de groupes plus ancrée dans ce courant, bien que quand même diversifiée. Je suis ravi que l'album ait pu plaire à cette frange du public car bien que dans ce disque on ne ressente pas tellement mes influences de ce côté-ci elles sont aussi en moi et attendent peut-être le bon moment pour sortir.

Quel regard portes-tu sur le genre et plus particulièrement sur des artistes qui en sont un peu en marge, à l’image de Steven WILSON ces dernières années ?

Je suis un sacré fan de Steven WILSON, j'ai vu The ARISTOCRATS en concert (NdDB : avec Guthrie Govan, qui avait joué avec Wilson), j'ai pu assister à un concert de la dernière tournée de PORCUPINE TREE "The Incident". J'aime vraiment son univers son évolution au fil des albums solo. Je sais par exemple que son dernier album ("The Future Bites") pose beaucoup de questions. Pour ma part effectivement cet album me touche moins que les autres mais je suis ravi d'entendre les questions qu'il pose dans le monde actuel de la musique.

Pour l’instant, les concerts ne sont pas encore d’actualité, mais seront-ce les mêmes musiciens à avoir joué avec toi qui t’accompagneront sur la route ?

Oui, ce seront les mêmes ! Il n'y aura pas tous les invités sur scène mais on sera six !

D’ailleurs, il n’est pas étrange de faire un album solo avec quelques uns des musiciens qui t’accompagnent déjà sur TENSE OF FOOLS ?

Effectivement c'est étrange, les musiciens de TENSE OF FOOLS sont avant tout mes amis et je pense que j'avais envie de partager cette expérience personnelle avec eux. Ils m'ont soutenu et sans eux l'album n'aurait jamais vu le jour, en tout cas pas sous cette forme. Actuellement le groupe bosse sur l'enregistrement du premier album !

Est-ce que tout l’album est jouable sur scène tel quel ou cela va-t-il demander des adaptations drastiques ?

Bonne question, drastiques je ne sais pas mais adaptations oui ça c'est sûr. Par exemple vu que l'ensemble des invités ne seront pas présents sur scène, ont vas devoir adapter des parties musicales comme celle du trombone du violoncelle. Ce sera autre chose c'est certain et on bosse actuellement sur cet autre chose ! Je pense que l'esprit du live nous aidera à trouver la bonne formule pour adapter l'album et aussi l'envie de le faire !

Il semblerait que l’écriture de ton nouvel album solo soit déjà bien entamée, peux-tu nous en dire plus ?

L'écriture est en effet entamée mais c'est étrange car je n'arrive pas encore à poser les choses sur des pré-productions. Je ne sais pas, il me faut peut-être du temps pour passer à autre chose. L'album se construit petit à petit, rien n'est encore fixé en tout cas je peux vous dire qu'il y aura la rencontre avec d'autres mondes, peut être venus d'ailleurs !

Voilà, merci à toi d’avoir répondu à toutes ces questions ! Je te laisse le mot de la fin !

J'ai tenté de partager mon expérience en musique. Je remercie tous ceux qui de près ou de loin m'ont accompagné dans la réalisation de cet album.. Une chose est sûre, c'est qu'il a été fait avec sincérité alors si vous aimez les questions existentielles, les mélanges et la folie, cet album peut vous plaire !



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod