Recherche avancée       Liste groupes



    



[-] 2017
Carpenter Brut
Par ISAACRUDER
Le 8 Avril 2017
Voir toutes les interviews et les live reports
de NIME publiés sur Dark Side
MACROSYSTEM
Par CHAPOUK le 21 Février 2015
Publiée le 23 Février 2015 Consultée 5214 fois

MACROSYSTEM est un groupe qui m'a tapé dans l'œil, ou plutôt l'oreille, dès la première écoute et qui vaut vraiment le détour. Cependant il est quasi impossible de trouver des informations sur cette formation sur le web, à moins de savoir lire le cyrillique. C'est pourquoi j'ai pris contact par mail avec le groupe et c'est Vladimir Yevdokimov, le chanteur, qui a gentiment accepté de répondre à mes questions pour tous les français et francophones à qui MACROSYSTEM a plu ou qui sont juste un peu curieux.
Merci Vladimir pour avoir pris le temps de répondre à ces questions, je te souhaite de réussir tes études et bonne continuation pour MACROSYSTEM ! J'attends impatiemment votre prochaine galette !

Peux-tu nous présenter ton groupe ?

Bien sûr ! Il est composé de Timur Shevchenko à la guitare et à la basse, de Dmitry Kasadjik pour tout ce qui est DJ'ing et arrangements, et de moi pour le chant.
Actuellement, je vis et étudie en Floride aux Etats-Unis. Timur vit à Almaty et Dmitry à Astana, qui sont toutes les deux des villes du Kazakhstan. Mais puisque nous sommes tous originaires du Kazakhstan on peut dire que MACROSYSTEM est un produit kazakh.

Comment s'est passé la conception et l'enregistrement de l'album ?

Notre groupe est, en somme, "un projet internet" puisque les membres du groupe vivent dans des endroits différents. Nous nous sommes réunis qu'une seule fois dans un studio à Astana pour enregistrer le chant et les parties de guitare. Le reste du travail a été fait par internet.

MACROSYSTEM à l'air d'être un jeune groupe, et pourtant vous avez tous un réel talent, quel âge avez-vous ?

Merci ! Timur a 25 ans, Dmitriy en a 24 et j'ai 28 ans.

Le Kazakhstan étant un lieu inconnu pour bon nombre de lecteurs français ou francophones de NIME, peux-tu nous décrire la scène Metal dans ce pays ?

Je pense qu'il n'y a pas vraiment de mouvement Metal sérieux au Kazakhstan. Les styles de musique les plus populaires dans notre pays sont la Pop, le R&B, le Hip Hop, et l'Electro commercial. Bien sûr il y a des gens qui aiment le Metal mais ils sont minoritaires au Kazakhstan et écoutent surtout des groupes européens, américains ou russes.

C'est un peu pareil en France les styles de musique les plus populaires sont les mêmes que ceux que tu as cité mais nous avons quand-même la chance d'avoir une scène Metal bien développée aussi bien sur notre sol qu'à l'étranger. Pour peu qu'on s'intéresse à cette musique, on trouve vite son bonheur.
Y a-t-il des difficultés particulières qui peuvent être rencontrées par les metalleux kazakhs pour produire leur musique où jouer dans des concerts ?

Au Kazakhstan, la principale difficulté rencontrée est le manque de demande de la part des amateurs de ce genre de musique. Bien sûr, il y a des gens qui aiment le Metal mais ils sont peu nombreux. Les zikos préfèrent jouer quelque chose de plus populaire, qui séduit plus les gens. C'est pourquoi ils jouent généralement des reprises de chansons Pop ou Pop Rock.
De nos jours, les metalleux ne peuvent gagner leur vie en passant leur temps à jouer la musique qu'ils aiment, parce qu'ils doivent payer leurs factures. S'ils veulent vivre de la musique ils doivent jouer de la Pop dans les cafés, restaurants, mariages, anniversaires, etc…
Heureusement il y a un tas de groupes de Metal très cool en Russie, ainsi qu'une communauté metalleuse assez énorme !

Avez-vous des contacts, des affinités avec d'autres groupes de Metal Kazakhs ?

Non.

Quelles sont tes influences musicales ?

Il y a un vieux dicton qui dit: "Si tu veux voir plus loin, tu dois être debout sur les épaules des plus grands." Ce proverbe fonctionne aussi pour le développement intellectuel et la musique.
Il est certain que RAMMSTEIN a influencé notre musique. Pendant une certaine période je n'écoutais que ce groupe. Principalement parce que je ne comprenais pas les paroles vu que je ne parle pas allemand, et ça m'arrangeait beaucoup puisque je déteste les paroles des chansons modernes: généralement elles n'ont pas de sens. Et aussi parce que la musique en elle-même me plaisait.
Ce groupe est incroyablement mature et créatif !
LINKIN PARK m'a également inspiré quand j'étais adolescent. Je me souviens que quand j'avais 15 ans je pouvais hurler avec Chester et rapper avec Mike pendant des heures dans ma chambre. Je rendais mes parents complètement fous !
Aujourd'hui, et depuis que je travaille sur notre deuxième album, je remarque qu'AUGUST BURNS RED a un impact significatif sur MACROSYSTEM. On peut dire que notre musique devient plus lourde et que notre prochain album contiendra plus de guitare. Mais il faut noter que chaque membre du groupe apporte sa personnalité et ses influences musicales personnelles dans le projet. C'est le mélange de celles-ci qui rend notre son unique.

Quels sont tes disques de chevet ?

RAMMSTEIN – "Mutter"
AUGUST BURNS RED – "Rescue & Restore"

Lorsque j'écoute vos riffs de guitare, j'ai l'impression qu'ils sont pensés comme des arrangements Electro plutôt que comme les éléments principaux de votre musique. Dans le monde du Metal c'est très surprenant et inhabituel comme mode fonctionnement. Était-ce une volonté de la part du groupe ?

A la base nous devions uniquement monter un projet de Dubstep / Rapcore, donc pas de guitare et pas de chant hurlé. Cependant lorsque nous avons commencé à travailler sur "The Choice Is Yours" le refrain a été crié instinctivement. Mais ce n'était pas vraiment cohérent avec la musique, quelque chose manquait, donc nous avons décidé d'ajouter de la guitare électrique au morceau. Et ça a tout changé ! Le titre sonnait si bien que nous avons décidé de reprendre toutes les chansons que nous avions composées et d'ajouter à chacune d'entre elles de la guitare. Les pistes étaient plus lourdes et plus agréables à l'écoute mais par conséquent nous avons dû supprimer un bon nombre d'éléments Dubstep et Electro: c'était juste impossible de combiner dans le même temps autant d'éléments Metal et Dubstep dans les morceaux, et de réussir à obtenir un bon résultat final. Donc ça a été un processus d'équilibrage difficile qui a demandé de nombreux sacrifices car nous voulions tout de même garder le plus possible de sons Dubstep.
Au final, il n'y a pas d'élément principal dans notre musique: chaque élément a sa propre place dans l'album et chaque petite partie musicale représente une portion équitable de l'ensemble.

Comment t'est venue cette idée d'influencer le comportement de l'auditeur, avec des messages positifs ayant pour vocation de pousser celui-ci à s'élever intellectuellement ?

Je suis titulaire d'une licence en Psychologie et je suis actuellement en master de Conception Pédagogique et Technologies d'apprentissage. Mon expérience éducative est probablement la principale raison pour laquelle j'en suis venu à cette idée.
L'algorithme est le suivant : les mots étant des éléments d'information forment nos pensées, nos pensées se traduisent dans notre comportement et notre comportement conduit à des conséquences. La musique est une clé pour atteindre la zone émotionnelle du cerveau. En accrochant l'auditeur émotionnellement nous pouvons lui insuffler des idées.
Les gens sont influencés par les informations qu'il y a autour d'eux. En fournissant à une personne des informations socialement positives, saines et des messages intelligents nous pouvons faire de celle-ci quelqu'un de meilleur, de plus intelligent.
Par le mot "positif" je ne veux pas dire des sourires béats, des arcs-en-ciel, de la guimauve et toutes ces conneries populaires associées au bonheur. Par "idées positives" j'entends des idées qui pourraient avoir un bon effet sur les jeunes et par conséquent sur la société toute entière.
Pour nous il est important d'avoir une idée qui nous motive à faire de la musique. Il ne s'agit pas de faire de la musique juste pour la musique en elle-même, mais faire de la musique pour faire de ce monde un endroit un peu meilleur pour vivre.

Pourquoi avoir choisi de chanter tes paroles en russe ?

Il y avait deux principales raisons pour lesquelles j'ai choisi d'écrire mes textes en russe :
1. Car c'est ma langue maternelle et que je me débrouille mieux en russe qu'en anglais, mon processus de pensée est en russe. La poésie représente le plus haut fonctionnement de la langue et il impose à l'auteur d'avoir un vocabulaire énorme. Et même si ce dernier possède ce vocabulaire il faut qu'il "sente" la langue dans laquelle il s'exprime pour pouvoir choisir les mots qui décrivent au mieux ce qu'il ressent et veut exprimer. Je parle anglais mais je ne "sens" pas encore cette langue, espérons qu'avec plus de pratique je vais gagner cette compétence.
2. J'adore la langue russe et j'aimerais réussir à intéresser quelques personnes aussi, pour qu'elles apprennent, même juste quelques mots dans ma langue. Peut-être que dans le futur ça leur donnera envie d'apprendre cette langue. Qui sait ?
Récemment j'ai vu un documentaire sur un grand écrivain russe: Léon Tolstoï. Une femme turque était interviewée dans l'émission et disait qu'elle avait appris le russe pour pouvoir lire ses livres dans la langue originale. Je trouve ça géniale !
Si un jour quelqu'un me dit qu'il a décidé d'apprendre le russe grâce à mes chansons je serai très heureux !
J'ai tout de même l'intention de traduire quelques chansons de l'album en anglais, on verra ce que j'obtiendrai comme résultat.

Lors de mes recherches sur le groupe pour rédiger ma chronique je n'ai pas trouvé d'information concernant le label distribuant ton album. Est-ce une autoproduction ? Si oui as-tu rencontré des difficultés particulières ?

C'est une totale autoproduction ! Aucun label n'a participé jusqu'à maintenant. Nous faisons presque tout pas nous-mêmes. Je dis "presque" car c'est Keysound Records qui s'est occupé du mixage et du mastering. Je ne pouvais pas ne pas les citer parce que je tiens à les remercier pour leur travail. Ils sont vraiment bons dans leur domaine et étaient en mesure d'équilibrer tous les éléments que nous avons voulu inclure dans notre musique. Ils ont fait quelque chose d'incroyable ! En plus ils pratiquent des prix plutôt bas pour la qualité du travail qu'ils fournissent !
Cette information pourrait être utile pour tous ceux qui sont comme nous: les artistes indépendants qui veulent que leurs albums sonnent pro.
Et oui il y a beaucoup de difficultés lorsque l'on fait un album soi-même. L'argent est un premier obstacle car tout coûte de l'argent. Le manque d'expérience dans la distribution et la publicité en est un deuxième. A l'heure actuelle nous avons un bon produit mais nous ne savons pas trop quoi en faire. Le temps limité constitue un troisième frein. Actuellement je suis étudiant et c'est une activité très chronophage, c'est aussi la raison pour laquelle il n'y a pas de site web officiel, je n'ai pas le temps de le créer, mais je vais m'en occuper bientôt c'est promis !
Le dernier problème vient du fait que les membres du groupe vivent dans des endroits différents et tout le travail s'effectue par Internet.

Pour les lecteurs français ou francophones de NIME qui se posent la question, peut-on se procurer ton album sur support physique ? Si oui sur quel site ?

Je travaille en ce moment sur ce point et il sera très bientôt possible d'obtenir un CD. L'album au format physique sera disponible sur cdbaby.com.

As-tu déjà eu des retours à propos de ton album, au Kazakhstan et à l'étranger ?

Le premier retour que nous avons eu était ta chronique. Elle était très détaillée, réfléchie et de haute qualité. Nous avons beaucoup apprécié la lire et nous te remercions pour cela !
Autrement, l'album est sorti le 21 Janvier donc il n'y a pas encore beaucoup de commentaires dessus. Sauf des commentaires que nous avons trouvé, ici et là, sur des torrents et divers endroits du web utilisés pour télécharger de la musique gratuitement. Parmi ceux-là il y avait des avis totalement opposés sur notre musique, allant de: "C'est la plus grosse merde de toute les merdes dans le monde !" à "C'est génial !". Espérons que nous recevrons des commentaires un peu plus argumentés et de meilleure qualité rapidement.

Avez-vous des projets particuliers pour le groupe après cette belle réussite qu'est "Homo Sapiens" ?

Quand nous avons travaillé sur "Homo Sapiens" nous avons utilisé une approche bien spécifique pour créer notre musique. Les paroles ont été écrites en premier, elles ont amené les ambiances particulières des morceaux et nous ont influencés pour les arrangements, les beat et tous les trucs Dubstep. Ensuite le chant a été ajouté et les guitares sont venues compléter le tout en dernier. Après cela, les titres étaient éventuellement revus et révisés, puis considérés comme terminés. Toutes les chansons ont été composées selon ce modèle.
Pour le deuxième album nous utilisons une approche différente: les paroles sont toujours le point de départ, mais la deuxième étape consiste en l'ajout de guitare et de batterie, puis le chant. Les éléments Dubstep et Electro viendront à la fin. C'est pourquoi le son du prochain album sera certainement plus lourd ! J'ai déjà hâte de l'entendre !
En attendant nous prévoyons de faire plusieurs clips vidéo, qui arriveront approximativement vers le mois de Septembre 2015. Pourquoi Septembre ? Parce qu'à cette période, j'aurai obtenu mon master et je rentrerai chez moi au Kazakhstan.



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod