Recherche avancée       Liste groupes



    



[-] 2020
Fractal Cypher
Par HAPLO
Le 16 Novembre 2020

Seeds Of Mary
Par DARK BEAGLE
Le 3 Novembre 2020

Altesia
Par HAPLO
Le 4 Octobre 2020

Wintereve
Par DARK BEAGLE
Le 1 Septembre 2020

Interview Bernie Tormé Et John Mccoy
Par DAVID
Le 24 Mai 2020

Ulcerate
Par ISAACRUDER
Le 24 Mai 2020

Klaus Meine De Scorpions - Interview Exclusive
Par GEGERS
Le 28 Avril 2020

Cult Of Luna Par Isaac Ruder
Par ISAACRUDER
Le 9 Mars 2020
Voir toutes les interviews et les live reports
de NIME publiés sur Dark Side
WINTEREVE
Par DARK BEAGLE le 10 Juillet 2020
Publiée le 1 Septembre 2020 Consultée 836 fois

Alors que WINTEREVE sort sont deuxième album, "October Dark", l'occasion était trop belle de discuter un peu avec Mary, sa chanteuse, pour évoquer ce qui fait l'univers du groupe. Et le jeu des questions-réponses est rapidement devenu une discussion à bâton rompu très agréable !

Alors, comment avez-vous vécu la sortie de l'album en plein confinement ?

Le confinement n'a pas trop joué sur la sortie de l'album, on a eu du temps pour enregistrer. Le seul effet à été pour le pressage des CD, un retard à l'usine.

Ne pas pouvoir défendre "October Dark" sur scène n'est pas frustrant ?

Si bien sûr... Mais on a espoir de le faire dans les mois qui viennent. Quand les conditions le permettront.

Le line-up a connu quelques changements entre les deux albums, au point où Armand est crédité pour tous les instruments, sauf la batterie. Que s'est-il passé ?

Pas vraiment des changements car Didier et Sébastien sont toujours dans le groupe. C'est juste qu'on a voulu optimiser pendant l'enregistrement et puisque les morceaux sont composés par Armand à la base, c'était plus pratique et rapide qu'il enregistre toutes les parties.

En revanche, toujours pas de batteur officiel ?

Si nous avons Thomas, depuis janvier, mais nous n'avons pas eu l'occasion de faire des présentations officielles à cause de la crise.

Bienvenue à lui donc !

Merci !

Avant d'entrer plus en détail dans "October Dark", comment avez-vous réussi à attirer l'oreille de Dan Swanö sur votre travail ?

On lui a simplement envoyé les morceaux en lui demandant s'il serait intéressé pour faire le mastering et il a tout de suite accepté.

En tout cas, sa "patte" se reconnaît sur le son, qui a pas mal changé depuis "This Winter Will Never End"

Oui on est très content du son sur "October Dark". C'est important de progresser d'un album à l'autre y compris niveau production.

Et puisque tu parles de progression, elle est assez flagrante d'un point de vue musicale également !

Oui je le pense, merci ! Nous avons davantage travaillé sur les structures et arrangements. Et on a diversifié les ambiances au sein et entre les morceaux.

Oui, au point où j'ai l'impression que seul "Call Of The Void" fait réellement un pont avec "This Winter Will Never End".

Oui c'est le morceau où Armand laisse le plus s'exprimer ses influences Death Metal !

Les growls sont d'ailleurs un peu moins présents sur "October Dark".

Effectivement il y a deux morceaux sans growls, mais par contre certains morceaux comme "Down The Path To Perdition" ne contiennent presque que du chant extrême, ce qui fait que l'album est plus contrasté que le précédent.

Oui, mais au final, ce qui fait souvent le charme de certains titres, c'est les passages en voix claire. "Olima" est peut-être bien l'exemple le plus frappant.

Merci, "Olima" est un morceau qui me tient à cœur... Les passages en chant clair devaient être plus dans l'émotion ce qui donne un côté plus intense aux parties plus saturées.

J'avoue être tombé sous le charme de ce morceau !

"Olima" est un endroit particulier pour moi... Ça touche à mon enfance... C'est une forêt dans les Vosges. On avait conscience de son importance et de son ambiance spéciale.. Du coup il est arrivé en ouverture d'album.

Il y a en effet beaucoup de nostalgie, de mélancolie dans vos textes. Tu peux nous en dire un peu plus ?

Effectivement les textes sont à la fois très sombres et poétiques. Les thèmes principaux sur cet album tournent autour de la perte de l'innocence, le deuil et la mort d'une manière générale, que ce soit du point de vue de notre condition de mortels ou la destruction de la nature.

La nature semble en effet avoir une part importante dans la logique de WINTEREVE, vos pochettes tranchent de ce fait un peu avec l'imagerie Doom classique.

C'est notre façon d'exprimer notre Doom à nous !

D'ailleurs, comment vous situez-vous sur la scène Doom actuelle ?

Honnêtement nous ne suivons pas l'actualité Metal d'assez près pour parler de la scène Doom. On se contente de faire suivant nos envies et notre inspiration.

Après, on note quand même quelques influences indéniables.

Oui c'est vrai, ce sont d'ailleurs les mêmes influences depuis les débuts du groupe.

Pensez-vous déjà la suite de "October Dark" ?

Oui nous avons déjà composé plusieurs nouveaux morceaux pour un futur album... Ça s'annonce très prometteur !

Faudra-t-il encore attendre trois ans pour le découvrir, vu que cela semble être votre rythme de croisière ?

J'espère que non ! Sauf galères et contretemps comme nous en avons connus pour les enregistrements précédents, le prochain album devrait voir le jour avant trois ans !

Quels types de galères ?

Essentiellement des problèmes de line up. Mais c'est le lot quotidien de beaucoup de groupes malheureusement.

Vous pensez avoir trouvé un line-up stable ?

Avec Thomas, Didier et Seb, tout se passe très bien et on espère jouer longtemps avec eux.

Tu fais aussi bien du growl que du chant lyrique. Ces techniques se sont beaucoup démocratisés dans le Metal depuis une vingtaine d'années. Comment as-tu travaillé ces deux techniques et éprouves-tu des difficultés à les faire co-exister sur scène ?

J'ai beaucoup travaillé le lyrique, mais le growl est venu naturellement Après c'est un exercice assez fatigant de jongler avec les différentes voix sur scène.

J'imagine que le groupe t'épaule bien.

Sur scène oui il y a quelques passages à plusieurs voix qui nécessitent des backing vocals. C'est là qu'interviennent Didier et Sébastien.

L'interview touche à sa fin. Un dernier mot pour la route ?

Merci à toi pour cette interview ! N'hésitez pas à nous suivre sur bandcamp et Facebook et à soutenir les groupes et labels, surtout en cette période difficile.



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod