Recherche avancée       Liste groupes



    



[-] 2017
Carpenter Brut
Par ISAACRUDER
Le 8 Avril 2017
Voir toutes les interviews et les live reports
de NIME publiés sur Dark Side
CARPENTER BRUT
Par ISAACRUDER le 10 Mars 2017
Publiée le 8 Avril 2017 Consultée 2635 fois

À l'occasion de leur concert à Montréal j'ai pu mener une interview avec CARPENTER BRUT, fer de lance de la Synthwave à la française. On a parlé années 80, nostalgie, projets futurs et vision des shows. Et si vous pensez pouvoir connaitre l'identité du maître derrière, laissez tomber et restez dans la fiction, puisque c'est le coeur de CARPENTER BRUT. Isaacruder

Salut CARPENTER BRUT, j'ai pu vous voir à Montréal hier soir, le show était fou et le public réactif : qu'as-tu pensé de cet accueil et comment se passe la tournée américaine jusque là ?

Le show à Montreal était vraiment excellent. C’est toujours impressionnant de jouer devant autant de monde. Et d’autant plus cool quand la moitié de la salle si ce n’est plus, danse à en crever. Pour le reste de la tournée, tout s’est passé impeccablement bien. Grosse ambiance à Atlanta, Seattle et L.A. Rien à dire.

Pourquoi avoir choisi « Maniac » en hommage aux 80's et pas un autre titre ?

C’est une de mes chansons préférées, et j’adore le mot « maniac » ça sonne assez agressif. Le tempo, la tonalité, le refrain de cette chanson, je trouvais que ça collait bien pour un final et c’est aussi la meilleure chanson du set pour moi, haha. Apparemment, aux USA, ce serait un morceau important dans la communauté gay, je trouve ça plutôt cool. Ça expliquerait aussi pourquoi le public ne la chantait pas quand on la faisait en première partie de Ghost. Haha.

En voyant la diversité du public hier (des goths, des beaufs, des metalleux, des hipsters) je me suis posé cette question : est ce que tu penses que votre public est composé de black metalleux qui chient sur l'Electro ou inversement ?

Dans un premier temps je te dirais que j’en ai rien à foutre de qui chie sur qui, vu que l’être humain passe globalement son temps à ça. Apres je suis agréablement surpris que CB arrive à avoir un public aussi varié, surtout dans des styles aux antipodes les uns des autres. Je pense pas que ce soit une exception, mais je suis content d’avoir réussi ce tour de force sans le vouloir, haha. Et je crois savoir que l’ambiance dans le public est plutôt bon enfant et que tout le monde s’amuse. Même si je sais aussi que certains n’aiment pas trop se prendre des cheveux longs de headbangers dans la face, haha.

Concernant vos shows pourquoi avoir décidé de diffuser des clips derrière ? Je pense à NEUROSIS qui ont arrêté de le faire ou CULT OF LUNA, constamment interrogés mais qui refusent en affirmant qu'ils préfèrent qu'on se concentre sur le groupe et la musique : CARPENTER BRUT est selon toi une expérience cinématographique?

J’avais envie qu’il y’ait « à boire et à manger » pendant les concerts, que si un passage musical te gonfle, les images diffusées te fasse rester dans l’ambiance. Tout ça c’est global, c’est fait pour renforcer « l’experience utilisateur » et puis quand tu fais une musique clairement nourrie aux films des années 80 je pense que c’est intéressant de pousser le concept jusqu’au bout. C’est aussi pour ça qu’il y’a un générique à la fin du concert.

Peux-tu nous parler du travail d'Helene, qui, il me semble, est la personne qui a organisé tous ces clips ?

Hélène s’occupe de la partie technique de la video pendant les concerts. C’est Silver Strain qui s’est occupé de choisir les films en fonction des morceaux, de les remonter par rapport à la musique etc… Il avait aussi monté le clip pour Le Perv et Obituary. Il est vraiment fort pour dénicher des trucs improbables. Je continuerai à bosser avec lui.

Comment s'est passé la collaboration sur Hotline Miami et as-tu d'autres projets dans le style à venir ? Votre son sur Samuraï Jack c'est un teasing pour une future collaboration par exemple?

Avec Hotline Miami, ça s’est fait avec un tweet sur internet. Simplement. Donc ça s’est plutôt très bien passé. Pour Samuraï Jack, on a été contacté par la chaine pour l’utilisation des morceaux, mais ça n’ira pas plus loin. Et à ma connaissance il n’y a rien dans les tuyaux pour le moment. Je me concentre sur l’album de toute façon, donc si des gens veulent utiliser des morceaux existants, pas de soucis, mais si on me demande de composer, il faut vraiment que ça en vaille la peine parce que le temps m’est compté.

Au vu de la qualité de vos clips à quand un ciné concert? Je pense à YEAR OF NO LIGHT par exemple, qui a réussi l'essai avec Vampyr de Dreyer.

C’est pas vraiment un truc qui m’intéresse. Moi je veux que les gens dansent, slam et gueulent! Un ciné concert dans ma tête, tu t’assoies et tu regardes: l’ambiance est trop sage.

Qu'est ce qui explique la fascination pour les années 80 selon toi?

C’est une question de génération à mon avis dans un premier temps. D’ici cinq ans la mode sera surement au grunge et tout le caca des années 90 aussi. C’est toujours une boucle, liée à la nostalgie du « c’était mieux avant ». On verra ce qu’il se passera dans vingt ou trente ans quand les nostalgiques de la « dark synthwave » arriveront dans la scene. Et puis aussi parce que les années 80 étaient les plus badass possible.

Lequel de vos titres résume les présidentielles françaises?

Kill’Em All sans hésitation.

Est ce que tu penses que cet attrait pour la nostalgie musicale est liée a l'attrait croissant pour la nostalgie du passé dans nos sociétés (exemple avec la France et la montée des idées réactionnaires) ?

J’ai vu une théorie qui parlait de ça. La synthwave est souvent utilisée dans des videos fascistes. J’ai eu moi même affaire à eux: mon titre Invasion A.D a été utilisée à mon insu dans une video de propagande anti-migrants sur YouTube. J’ai demandé à ce que ma musique soit retirée pour enfreinte au copyright et association politique, suite à ça j’ai eu le droit à une déferlante d’insultes sur les réseaux sociaux. Des trolls confortablement assis derrière leurs ordis, dans le sous-sol de chez papa-maman et carburant aux pizzas cheap et aux sodas frelatés. Il y a même ce mouvement appelé « fashwave » je crois…Bref la montée des idées réactionnaires est malheureusement globale et je pense qu’elle n’est pas liée à la nostalgie des 80’s mais a un passé plus sombre de notre histoire. Les 80’s représentent pour moi l’insouciance et la fête et clairement on ne peut pas vraiment dire que les idées véhiculés par ces personnes inspirent la joie de vivre. Mais pour répondre à ta question initiale, y a toujours eu une nostalgie musicale, un goût pour le « vintage ». A ma connaissance il a toujours eut, par exemple, des groupes de psyché /stoner voire doom clairement inspirés des 70’s, ce n’est pas un phénomène nouveau mais plutôt un cycle.

Quel est le film qui résume le mieux les années 80 selon toi et pourquoi ?

"Star Wars", parce que tout y est magique quand t’es un gamin.

Enfin, à quand le prochain album ou prochain EP ?

Un album live est prévu fin juin, et pour le prochain EP ou album, début 2018. Encore une fois, si tout se passe bien.

Merci les gars, merci encore Florent pour l'invitation au concert et je vous souhaite la meilleure tournée possible.

Merci à toi!



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod