Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (58)
Questions / Réponses (13 / 126)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


1980 8 Iron Maiden
1981 5 Killers
1982 7 The Number Of The Beast
1983 6 Piece Of Mind
1984 8 Powerslave
1986 6 Somewhere In Time
1988 5 Seventh Son Of A Seventh So...
1990 8 No Prayer For The Dying
1992 5 Fear Of The Dark
1995 5 The X-Factor
1998 6 Virtual XI
2000 7 Brave New World
2003 6 Dance Of Death
2006 7 A Matter Of Life And Death
2010 5 The Final Frontier
2015 5 The Book Of Souls
1990 The First Ten Years #1
The First Ten Years #2
The First Ten Years #3
The First Ten Years #4
The First Ten Years #5
The First Ten Years #6
The First Ten Years #7
The First Ten Years #8
The First Ten Years #9
The First Ten Years #10
2004 No More Lies Dance Of Death So...
1996 Virus
2003 Wildest Dreams
2005 The Number Of The Beast
The Trooper
2006 The Reincarnation Of Benjamin ...
2010 El Dorado
1985 Live After Death
1993 2 A Real Live Dead One
1 Live At Donington
2002 Rock In Rio
2005 Death On The Road
2012 1 En Vivo!
2013 Maiden England '88
1996 Best Of The Beast
1999 Ed Hunter
2002 Edward The Great
2008 Somewhere Back In Time - The B...
2011 From Fear To Eternity
2002 1 Eddie's Archives
1982 The Number Of The Beast
1994 1 Raising Hell
2002 Rock In Rio
2003 1 Visions Of The Beast
Wildest Dreams - Dvd Single
2004 The Early Days
2005 Death On The Road
2008 Live After Death
2009 Flight 666 The Film
1997 A Tribute To The Best Band In ...
1999 Transilvania 666
2002 A Tribute To The Beast
2003 Slave To The Power (The Iron M...
2005 The Piano Tribute To Iron Maid...
2006 The Hand Of Doom Orchestra Pla...
2008 Maiden Heaven
 

- Style : Starblind, Angel Martyr, Armory, Maiden United, Darkest Era, Viper, Riot, Saxon, Stormwitch, Aria, Desperado
- Membre : Trust, White Spirit, Steve Harris , Gillan, Psycho Motel, Wolfsbane, Adrian Smith And Project , Paul Dianno , Bruce Dickinson , Blaze Bayley
- Style + Membre : Samson
 

 Site Officiel D'iron Maiden (2278)
 Site Iron Maiden Suisse Romand (2163)
 Iron Maiden Fansite (1960)
 Iron Maiden France (2576)
 Myspace (686)
 Chaîne Youtube (663)

IRON MAIDEN - Iron Maiden (1980)
Par POWERSYLV le 10 Avril 2005          Consultée 35483 fois

Dans l’Angleterre de la fin des années 70 et après une décennie d’existence, le rock dur connaît un premier essoufflement. Les premiers dinosaures ont du plomb dans l’aile. LED ZEPPELIN en manque d’inspiration depuis le mitigé album Presence (1976) exploite surtout sa gloire passée. DEEP PURPLE a splitté laissant la place à 2 illustres rejetons (RAINBOW et WHITESNAKE). BLACK SABBATH est victime d’une lutte intestine entre Ozzy Osbourne et les 3 autres. QUEEN évolue vers des territoires plus pop/rock.
Malgré cela, les succès de THIN LIZZY, UFO, les premiers cris de MOTORHEAD et les premiers pas d’un JUDAS PRIEST encore dans un trip hard/psyché prouvent malgré tout que le hard rock et le heavy metal ne sont pourtant pas des genres moribonds. Le problème qui nuit à un réel succès pour les formations hard à cette époque, ce sont les cheveux courts et colorés, et les épingles à nourrices qui sont de virée dans les rues de Londres.
Je veux bien sûr parler du punk rock. Signe des temps, le punk à l’énergie rebelle, moins mélodique et aux idées nihilistes a la côté et renvoie au vestiaire les anciens groupes de rock et de hard rock qu’ils considèrent comme corrompus et ayant perdu la rébellion primitive du rock’n roll. En effet, malgré leurs qualités musicales supérieures, les groupes hard pourtant établis ne parviennent à rivaliser en hargne et en popularité avec les idoles du moment comme les iconoclastes SEX PISTOLS, THE DAMNED ou THE CLASH.

C’est dans ce contexte peu encourageant que le jeune Steve Harris décide de laisser tomber une carrière de footballeur pour se consacrer à la musique heavy metal et à la basse. Fan aussi bien de DEEP PURPLE, BLACK SABBATH que de JETHRO TULL ou KING CRIMSON, le jeune homme fonde IRON MAIDEN en décembre 1975. S’ensuit une longue période où les musiciens vont et viennent, certains faisant carrément des passages éclairs. Le line-up se stabilise provisoirement en 1979 avec le chanteur Paul Di Anno au look proche du punk, les guitaristes Dave Murray et Dennis Stratton et le batteur Clive Burr. La renommée d'IRON MAIDEN est alors déjà bien répandue dans l’underground londonien où il est très actif.
D’autres groupes de jeunes loups s’engoufrent alors dans la brèche, inaugurant ainsi l’ère de la N.W.O.B.H.M. (New Wave Of British Heavy Metal). Ils ont pour noms DEF LEPPARD, SAXON, GIRLSCHOOL, DIAMOND HEAD, RAVEN ou TYGERS OF PAN TANG. Lors de ses nombreux gigs dans les pubs, IRON MAIDEN impressionne particulièrement par sa spontanéité, la qualité de ses compositions et leur interprétation, ainsi que le look quasi-punk et le tempérament de feu de Paul Di Anno. La première représentation d’Eddie (la mascotte du groupe) sur scène marquera les esprits et deviendra dès lors le symbole du groupe et du renouveau heavy metal. Le rarissime EP The Soundhouse Tapes et 2 titres sur la compilation Metal For Muthas permettront aussi à IRON MAIDEN de s’affirmer comme le chef de file du mouvement. Sentant que quelque chose se prépare, le milieu musical s’intéresse aussitôt au combo qui parvient à l’aide du dévoué manager Rod Smallwood (le sixième membre du groupe) à signer sur la prestigieuse major EMI pour un premier album longue durée.

Cette première offrande tout simplement intitulé Iron Maiden contient les premières compositions du groupe qui étaient en gestation depuis quelques années déjà. La spontaneité et l’énergie dégagée par les 5 hommes est palpable dès le furieux « Prowler » qui démontre avec maestria le talent de musiciens déjà émérites. Le single simpliste « Running Free » au riff entêtant, le redoutable « Iron Maiden » et l’instrumental « Transylvania » sont des classiques du groupe.
Les compositions de Steve Harris font mouche et les influences progressives du bassiste sont mises à contribution sur le calme « Strange World », le sombre « Remember Tomorrow » et surtout sur le sublimissime « Phantom Of The Opera » (à mes yeux la perle de l’album) où les twin guitars (une des marques de fabrique du groupe) font fureur. Dave Murray signe aussi sa première composition avec le remuant et rock’n roll « Charlotte The Harlot » et son break de la mort. L’écorché Paul Di Anno chante avec ses tripes sur les titres plus hargneux et parvient à se maîtriser sur les morceaux plus mélodiques. Hormis une production assez moyenne qui porte un peu préjudice à l’ensemble, Iron Maiden est un coup d’essai réussi. D’ailleurs, plus de 25 ans après, certains fans clament haut et fort qu’il s’agit de leur meilleur album (une remarque à mon sens un peu exagérée mais qui peut se comprendre).
Une galerie d’hymnes intemporels qui propulse déjà à l’époque IRON MAIDEN au rang de star du heavy metal renaissant et lance pour le groupe une série d’albums incontournables. La conquête était lancée et rien ne serait plus jamais comme avant.

A lire aussi en HEAVY METAL par POWERSYLV :


HAMMERFALL
One Crimson Night (2003)
Heavy metal




IRON MAIDEN
Live After Death (2008)
L’age d’or de la vierge de fer. indispensable !


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
   BAAZBAAZ
   CANARD WC
   DEADCOM
   FENRYL
   JEFF KANJI
   LATIMUS
   POULPI
   THE BLUE OYSTER

 
   (9 chroniques)



- Paul Di Anno (chant)
- Dave Murray (guitare)
- Dennis Stratton (guitare)
- Steve Harris (basse)
- Clive Burr (batterie)


1. Prowler
2. Sanctuary
3. Remember Tomorrow
4. Running Free
5. Phantom Of The Opera
6. Transylvania
7. Strange World
8. Charlotte The Harlot
9. Iron Maiden



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod