Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (75)
Questions / Réponses (15 / 140)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


2016 L'Odyssée De La Bête
2021 L'Héritage De La Bête
1980 12 Iron Maiden
1981 9 Killers
1982 10 The Number Of The Beast
1983 10 Piece Of Mind
1984 11 Powerslave
1986 9 Somewhere In Time
1988 9 Seventh Son Of A Seventh So...
1990 11 No Prayer For The Dying
1992 8 Fear Of The Dark
1995 8 The X-Factor
1998 9 Virtual XI
2000 11 Brave New World
2003 9 Dance Of Death
2006 10 A Matter Of Life And Death
2010 9 The Final Frontier
2015 8 The Book Of Souls
2021 5 Senjutsu
1990 The First Ten Years #1
The First Ten Years #2
The First Ten Years #3
The First Ten Years #4
The First Ten Years #5
The First Ten Years #6
The First Ten Years #7
The First Ten Years #8
The First Ten Years #9
The First Ten Years #10
2004 No More Lies Dance Of Death So...
1996 Virus
2003 Wildest Dreams
2005 The Number Of The Beast
The Trooper
2006 The Reincarnation Of Benjamin ...
2010 El Dorado
1985 1 Live After Death
1993 2 A Real Live Dead One
1 Live At Donington
2002 Rock In Rio
2005 Death On The Road
2012 1 En Vivo!
2013 Maiden England '88
2017 1 The Book Of Souls - Live Ch...
2020 1 Nights Of The Dead, Legacy ...
1996 Best Of The Beast
1999 Ed Hunter
2002 Edward The Great
2008 Somewhere Back In Time - The B...
2011 From Fear To Eternity
2002 1 Eddie's Archive
1982 The Number Of The Beast
1994 1 Raising Hell
2002 1 Rock In Rio
2003 1 Visions Of The Beast
Wildest Dreams - Dvd Single
2004 1 The Early Days
2005 1 Death On The Road
2008 1 Live After Death
2009 1 Flight 666 The Film
2012 En Vivo!
2013 Maiden England '88
1997 A Tribute To The Best Band In ...
1999 Transilvania 666
2002 A Tribute To The Beast
2003 Slave To The Power (The Iron M...
2005 The Piano Tribute To Iron Maid...
2006 The Hand Of Doom Orchestra Pla...
2008 Maiden Heaven
 

1980 Iron Maiden
1981 Killers
1982 The Number Of The Bea...
1983 Piece Of Mind
1984 Powerslave
1986 Somewhere In Time
1988 Seventh Son Of A Seve...
1990 No Prayer For The Dyi...
1992 Fear Of The Dark
1995 The X Factor
1998 Virtual Xi
2000 Brave New World
2003 Dance Of Death
2005 World's Only Female Trib...
2007 A Matter Of Life And ...
2010 The Final Frontier
2015 The Book Of Souls
2021 Senjutsu
 

- Style : Stray Gods, Maiden United, Darkest Era, Aria, Starblind, Burning Witches, Night Viper, Katana, Tanith, Diviner, Darker Half, Absolva, Angel Martyr, Desperado, Saxon, Riot, Armory, Stormwitch, Viper
- Membre : Rock Aid Armenia, Gogmagog, Praying Mantis, Paul Di Anno Killers , Bruce Dickinson, Smith/kotzen, Paul Dianno , Gillan, Adrian Smith And Project, Wolfsbane, White Spirit, Trust, Psycho Motel, British Lion, Blaze Bayley
- Style + Membre : Samson
 

 Site Officiel D'iron Maiden (2986)
 Site Iron Maiden Suisse Romand (2965)
 Iron Maiden Fansite (2771)
 Iron Maiden France (3539)
 Myspace (1267)
 Chaîne Youtube (1294)

IRON MAIDEN - Iron Maiden (1980)
Par T-RAY le 11 Novembre 2021          Consultée 506 fois

En 1980, SAXON a beau être le "bras armé de la loi" et JUDAS PRIEST vouloir la "briser" et "dépouiller le Heavy Metal de ses derniers résidus de Blues", selon Scott Ian d'ANTHRAX (*), ce ne sont pas les rues de Barnsley ni de Birmingham qui tremblent le plus mais bien celles de Londres qui frémissent du dernier méfait commis sur la scène NWOBHM. Et c'est avec une imagerie certes moins classe que "L'Acier Britannique" d'Halford et ses sbires que le tout jeune IRON MAIDEN vient casser la baraque. Son zombie Eddie est dépenaillé, un brin crado mais il reflète tellement bien l'état d'esprit avec lequel le groupe de Steve Harris déboule sur la grande scène du Metal : comme un affamé, tout juste sorti d'une geôle où on l'a trop longtemps maintenu et prêt à détrousser les patrons du milieu. Ce premier album de la Vierge de Fer, c'est le Heavy canaille dans toute sa splendeur ! Ce n'est d'ailleurs pas pour rien qu'on a l'impression d'entendre les sirènes de police retentir sur le riff principal de "Prowler" et après le solo de "Sanctuary" : le quintette est un criminel qui s'épanouit dans la défiance et la perversion de l'ordre établi. Car c'est l'ordre du Heavy anglais qui se trouve tourneboulé par la sortie de ce premier album éponyme.

C'est peut-être dans cette envie de renverser la table qu'IRON MAIDEN se montre le plus Punk en réalité, et pas forcément dans sa musique elle-même, bien que l'aspect sec et direct d'un "Running Free" ou l'urgence dévastatrice d'un "Sanctuary" - hélas absent du pressage d'origine - puissent y faire songer. Avec des paroles à l'avenant, Harris & Co. délivrent un Heavy vivant, vibrant, qui sait pourtant déjà très bien où il va. À grand renfort de basse qui cavale, de batterie qui cogne et d'un riff rentre-dedans, IRON MAIDEN, très conscient de lui-même, balance un hymne bien Metal à sa propre gloire : "Iron Maiden", patron fort imparfait de nombreuses speederies dont le groupe aura le secret. Il est déjà capable, aussi, de produire de longues et magistrales pièces à tiroirs qui assoient son ambition, avec force changements de tempo, comme en témoigne le mythique "Phantom Of The Opera", qui préfigure ce que deviendra la Vierge de Fer par la suite. Hanté, le morceau est l'un des plus grands moments de l'Histoire du Heavy anglais. Et la doublette qu'il forme avec l'instrumental "Transylvania" - meilleure compo sans paroles jamais écrite par Steve Harris - est définitive et contient déjà tous les fondamentaux du style MAIDEN. Haletant et saisissant.

Mais le combo britannique sait aussi parfaitement d'où il vient. Socialement et musicalement. Son Metal sent la rue et les quartiers populaires où ont grandi la plupart de ses membres, même si la suite de sa carrière ne le reflétera pas. Et les finalement très Rock'N'Roll "Running Free", "Prowler", "Sanctuary" et "Charlotte The Harlot" - tous aussi irrésistibles les uns que les autres - conservent le côté brut, charnel et subversif qui va de pair avec le genre depuis toujours, même si MAIDEN leur offre un chrome tout à fait Metal. Les réécouter tous les quatre l'un derrière l'autre, quel que soit l'ordre, est toujours aussi jouissif et l'énergie qu'ils dégagent ainsi chantés par le survolté Paul Di'Anno est extrêmement communicative. Mais les retrouver dans l'ordre de la tracklist est tout aussi excitant quand on sait la dynamique qu'offre l'alternance avec les plus calmes, atmosphériques et progressifs "Remember Tomorrow" et "Strange World". En plaçant ces deux titres ainsi, IRON MAIDEN avait tout compris de la façon de maintenir l'intérêt des auditeurs. Ces deux titres font preuve d'une grande finesse - Di'Anno y est d'une délicatesse ! - et montrent aussi combien le groupe a su intégrer ses influences musicales de toujours, notamment celles des pionniers du Hard, du Heavy et du Prog qui détenaient les clefs des 70s. Celles des 80s, elles, appartiendront à IRON MAIDEN et à personne d'autre.

(*)cf. le documentaire "Heavy Metal: Louder Than Life" de Dick Carruthers.

A lire aussi en HEAVY METAL par T-RAY :


ENFORCER
Live By Fire 2 (2021)
Une synthèse enthousiasmante




GHOST
Ceremony And Devotion (2017)
Cérémonie œcuménique pour fans anciens et nouveaux

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
   BAAZBAAZ
   CANARD WC
   CHAPOUK
   DARK BEAGLE
   DEADCOM
   FENRYL
   JEFF KANJI
   LATIMUS
   METALINGUS
   POULPI
   T-RAY
   THE BLUE OYSTER

 
   (13 chroniques)



- Paul Di Anno (chant)
- Dave Murray (guitare)
- Dennis Stratton (guitare)
- Steve Harris (basse)
- Clive Burr (batterie)


1. Prowler
2. Sanctuary
3. Remember Tomorrow
4. Running Free
5. Phantom Of The Opera
6. Transylvania
7. Strange World
8. Charlotte The Harlot
9. Iron Maiden



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod