Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (111)
Questions / Réponses (6 / 42)
Metalhit
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Exodus, 4 Arm, Xentrix, Evile, Spirit Web, Heathen, Rage, Anthrax, Slayer
- Membre : Echobrain, Suicidal Tendencies, Infectious Grooves, Flotsam And Jetsam, Ozzy Osbourne
- Style + Membre : The Big 4 , Megadeth
 

 Site Officiel (2169)
 Fan Club Officiel (2268)
 Fan Club Français (local Chapter) (3488)
 New Fan Club Français (local Chapter) (2592)
 Myspace (731)
 Chaîne Youtube (712)

METALLICA - Master Of Puppets (1986)
Par DARK BEAGLE le 27 Juin 2017          Consultée 807 fois

Quand METALLICA enregistre "Master Of Puppets", la mainmise d’Hetfield et Ulrich sur le groupe na laisse plus beaucoup de place à Hammet et Burton à la composition. D’ailleurs, la formation est de moins en moins spontanée dans sa démarche. Ici, tout semble calculé au millimètre près, il y a un énorme travail de composition qui a été effectué pour que tout soit vraiment carré, précis. Tout est prévu pour qu’on s’en prenne plein la poire.

D’ailleurs, cela fonctionne plutôt bien, principalement sur la première moitié de l’album. "Battery" et surtout le morceau-titre balancent du lourd. "Master Of Puppets", chanson à tiroirs, est à ce moment ce que METTALICA avait réalisé de plus ambitieux et effectivement ça claque. Mais déjà, on note des similitudes avec Ride : intro douce avant la déferlante Thrash pour "Battery", title track est placé en second, on a la power ballade en quatrième place…

La deuxième face diffère quelque peu, on retrouve quelques brûlots Thrash comme "Disposable Heroes" et "Damage Inc" ainsi qu’un instrumental, "Orion", plus planant que ce que fut "The Call Of Ktulu" sur l’album précédent. Encore une fois, on remarque que tout est parfaitement calibré et quelque part, c’est dommage, on ne retrouve pas ce côté bordélique qui est l’un des charmes du Thrash. Cette absence de spontanéité, ce calcul permanent, commence à rogner l’âme de ce groupe capable de se livrer beaucoup plus.

Et il y a les cas "The Thing That Should Not Be" et "Leper Messiah", que je n’ai jamais apprécié plus que cela. Elles sortent du lot pour de mauvaises raisons, elles dénotent avec le reste de l’album qui est souvent dans le frénétique, ce que l’on ne retrouve pas forcément ici. Ils représentent la facette plus Heavy Metal du combo, mais il n’y a pas ce côté accrocheur que l’on retrouve sur For "Whom The Bell Tolls" par exemple.

Alors non, "Master Of Puppets" n’est pas parfait, pas à mes oreilles, pas par rapport à ce que je ressens chaque fois que "Ride The Lightning" tourne sur la platine par exemple. J’ai toujours l’impression que METALLICA a essayé de faire l’album parfait, qu’il a répété et répété chaque riff jusqu’à ce qu’il soit le plus proche possible de la perfection, mais que le groupe est devenu de ce fait une mécanique bien huilée, une machine, qui a laissé un peu de sa passion, de son âme de côté. Dommage…

Note réelle : 3,5/5 baissée à 3.

A lire aussi en THRASH METAL :


MACHINE HEAD
Unto The Locust (2011)
Une des Masterpieces de l'année...

(+ 2 kros-express)



SEPULTURA
Chaos A.d. (1993)
Thrash metal

(+ 3 kros-express)

Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
   BAAZBAAZ
   CANARD WC
   DARK BEAGLE
   FENRYL
   FIGHTFIREWITHFIRE
   JEFF KANJI
   MEFISTO
   ONCLEGUUD
   PINPIN
   POSSOPO
   T-RAY

 
   (12 chroniques)



- James Hetfield (chant,guitare)
- Lars Ulrich (batterie)
- Cliff Burton (basse)
- Kirk Hammett (guitare)


1. Battery
2. Master Of Puppets
3. The Thing That Should Not Be
4. Welcome Home
5. Disposable Heroes
6. Leper Messiah
7. Orion
8. Damage Inc



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod