Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (70)
Questions / Réponses (4 / 27)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Exodus, 4 Arm, Xentrix, Evile, Spirit Web, Heathen, Diamond Head, Anthrax, Rage, Slayer
- Membre : Ozzy Osbourne , Suicidal Tendencies, Infectious Grooves, Flotsam And Jetsam, Echobrain
- Style + Membre : The Big 4 , Megadeth
 

 Site Officiel (2209)
 Fan Club Officiel (2314)
 Fan Club Français (local Chapter) (3553)
 New Fan Club Français (local Chapter) (2648)
 Myspace (784)
 Chaîne Youtube (749)

METALLICA - Load (1996)
Par DARK BEAGLE le 5 Juillet 2017          Consultée 536 fois

S’il y a bien un album qui a déchaîné les passions, c’est "Load". Et si un groupe aura vu ses fans (et moins fans) se déchirer depuis, c’est bien METALLICA. Après des années à tourner intensément, le groupe finit quand même par entrer en studio pour donner un successeur au Noir. Mais voilà, les musiciens ont atteint la trentaine, les goûts ont changé avec le temps et cela va se ressentir sur ce disque mal-aimé.

De Heavy Metal, il en est à peine question. De Thrash, encore moins donc. METALLICA flirte donc avec le Hard Rock, voire avec le Rock et des choses bien américaines comme la Country par moment ("Mama Said", qui n’est pourtant pas dégueulasse). Et quand Lars va commencer à suggérer que METALLICA n’est peut-être plus le nom de groupe idéal pour eux, forcément, cela va jaser, déjà que le logo a été arrangé, devenu moins agressif grâce à un lissage excessif.

Pourtant, ce disque est loin d’être désastreux. Très loin même, une fois que l’on accepte que les mecs de METALLICA ont évolué dans leurs goûts, dans leur façon d’être. On peut pointer du doigt le fait qu’ils se prennent pour des stars (ce qu’ils sont accessoirement et pas forcément pour le meilleur sens du terme), que leurs images sont trop présentes dans ce livret à la couverture étrange, sperme et sang liés comme dirait le Butcher). Mais musicalement, ils se défendent.

"Ain’t My Bitch" annonce la couleur : c’est moins lourd, moins Heavy que par le passé, mais ça envoie bien, "Until It Sleeps" est remarquable tant le groupe parvient à se contenir et à provoquer des émotions, "Hero Of The Day" est une très bonne chanson qui joue sur des terrains dangereux pour METALLICA jusqu’à son final déjà plus « logique », "Bleeding Me" et "The Outlaw Torn" sont deux pièces majeures de cet album trop long, qui aurait mérité d’être amputé de quelques titres (ou à moins d’être remplacés par "Fuel" et "The Memory Remains" de l’opus suivant).

La longueur de "Load" est son réel problème finalement, comme si ces années d’absence studio avaient poussé les musiciens à être trop généreux et à tout balancer, même ce qui aurait mérité de terminer sur une face B de single. Il reste que c’est un album varié, le plus varié de METALLICA et qui en dit peut-être le plus sur les goûts musicaux de musiciens ayant grandi.

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK BEAGLE :


TRIBE AFTER TRIBE
Pearls Before Swine (1997)
All the world's a stage




SCORPION CHILD
Acid Roulette (2016)
Sérénades texanes


Marquez et partagez



Par STEF




 
   POWERSYLV

 
   CANARD WC
   DARK BEAGLE
   FENRYL
   JANETHEFUCKINJURIST
   JEFF KANJI
   LATIMUS
   POSSOPO
   POULPI
   T-RAY

 
   (10 chroniques)



- James Hetfield (chant,guitare)
- Lars Ulrich (batterie)
- Kirk Hammett (guitare)
- Jason Newsted (basse)


1. Ain't My Bitch
2. 2 X 4
3. The House That Jack Built
4. Until It Sleeps
5. King Nothing
6. Hero Of The Day
7. Bleeding Me
8. Cure
9. Poor Twisted Me
10. Wasting My Hate
11. Mama Said
12. Thorn Within
13. Ronnie
14. The Outlaw Torn



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod