Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (60)
Questions / Réponses (2 / 12)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


2016 L'Odyssée De La Bête
2021 L'Héritage De La Bête
1980 12 Iron Maiden
1981 9 Killers
1982 10 The Number Of The Beast
1983 10 Piece Of Mind
1984 11 Powerslave
1986 9 Somewhere In Time
1988 8 Seventh Son Of A Seventh So...
1990 11 No Prayer For The Dying
1992 8 Fear Of The Dark
1995 8 The X-Factor
1998 9 Virtual XI
2000 11 Brave New World
2003 9 Dance Of Death
2006 10 A Matter Of Life And Death
2010 9 The Final Frontier
2015 8 The Book Of Souls
2021 5 Senjutsu
1990 The First Ten Years #1
The First Ten Years #2
The First Ten Years #3
The First Ten Years #4
The First Ten Years #5
The First Ten Years #6
The First Ten Years #7
The First Ten Years #8
The First Ten Years #9
The First Ten Years #10
2004 No More Lies Dance Of Death So...
1996 Virus
2003 Wildest Dreams
2005 The Number Of The Beast
The Trooper
2006 The Reincarnation Of Benjamin ...
2010 El Dorado
1985 1 Live After Death
1993 2 A Real Live Dead One
1 Live At Donington
2002 Rock In Rio
2005 Death On The Road
2012 1 En Vivo!
2013 Maiden England '88
2017 1 The Book Of Souls - Live Ch...
2020 1 Nights Of The Dead, Legacy ...
1996 Best Of The Beast
1999 Ed Hunter
2002 Edward The Great
2008 Somewhere Back In Time - The B...
2011 From Fear To Eternity
2002 1 Eddie's Archive
1982 The Number Of The Beast
1994 1 Raising Hell
2002 1 Rock In Rio
2003 1 Visions Of The Beast
Wildest Dreams - Dvd Single
2004 1 The Early Days
2005 1 Death On The Road
2008 1 Live After Death
2009 1 Flight 666 The Film
2012 En Vivo!
2013 Maiden England '88
1997 A Tribute To The Best Band In ...
1999 Transilvania 666
2002 A Tribute To The Beast
2003 Slave To The Power (The Iron M...
2005 The Piano Tribute To Iron Maid...
2006 The Hand Of Doom Orchestra Pla...
2008 Maiden Heaven
 

1980 Iron Maiden
1981 Killers
1982 The Number Of The Bea...
1983 Piece Of Mind
1984 Powerslave
1986 Somewhere In Time
2015 The Book Of Souls
 

- Style : Darkest Era, Diviner, Desperado, Angel Martyr, Tanith, Maiden United, Katana, Night Viper, Burning Witches, Aria, Starblind, Armory, Absolva, Stormwitch, Darker Half, Saxon, Riot, Viper
- Membre : Paul Di Anno Killers , Praying Mantis, Gogmagog, Rock Aid Armenia, White Spirit, Bruce Dickinson, Paul Dianno , Adrian Smith And Project, Wolfsbane, Psycho Motel, Gillan, British Lion, Blaze Bayley, Trust, Smith/kotzen
- Style + Membre : Samson
 

 Site Officiel D'iron Maiden (2906)
 Site Iron Maiden Suisse Romand (2867)
 Iron Maiden Fansite (2622)
 Iron Maiden France (3452)
 Myspace (1183)
 Chaîne Youtube (1208)

IRON MAIDEN - Senjutsu (2021)
Par GEGERS le 22 Septembre 2021          Consultée 1084 fois

Deux ans se sont écoulés entre le moment où IRON MAIDEN a mis en boîte cet album, à Paris, et le moment de sa publication. Deux années durant lesquelles ni le groupe ni son entourage n'ont remarqué que, tout de même, quelque chose cloche. 24 longs mois d'inactivité artistique, au cours des quelles Steve Harris a certainement écouté et réécouté son dernier rejeton, sans que jamais la tête pensante du groupe ne constate l'étendue des dégâts.

Car "Senjutsu" n'est pas au niveau, pas même d'un "Book Of Souls" qui n'est pourtant pas parvenu à tenir sur la longueur. D'entrée, un son sec et peu épais établit une distance forte et infranchissable entre le groupe et l'auditeur. Là où MAIDEN réussissait à nous prendre par la main et nous emmener avec lui dans ses univers aux multiples références, nous voici ici spectateurs condamnés à la passivité, à écouter cet album se dérouler sans pouvoir s'imprégner d'ambiance ou ressentir des émotions. "Senjutsu", le morceau, est lancinant, lassant, sans enjeu. Le groupe parvient à sauver les meubles grâce à quelques gimmicks (en fin de morceau, la voix de Dickinson doublée sur le motif mélodique fonctionne bien), mais l'enthousiasme n'y est pas. Il n'y a pas non plus tellement de vie dans "Stratego", dont les cavalcades sonnent creuses, même si une nouvelle fois, le mariage des guitares et des mélodies vocales peut rappeler un âge révolu.

"The Writing On The Wall" semble un temps vouloir changer la donne avec ses intonations folk britannique à la FAIRPORT CONVENTION et ces soli enfin accrocheurs, mélodiques et intenses. Mais c'est rapidement de nouveau l'anémie. Il y a beaucoup de gras et d'apathie dont on se serait volontiers passé : les deux minutes d'introduction inutiles sur "Lost In A Lost World", dont la deuxième partie se fait tout de même intéressante, l'intégralité de l'horrible "The Time Machine", "Death Of The Celts" qui souffre, comme le reste de l'album, de problèmes de mixage (le son est parfois déséquilibré, et comme étouffé), ou encore "The Parchment", où nous ne sommes pas loin du supplice puisqu'il faut attendre dix minutes pour que les Britanniques décident de se réveiller enfin.

Quelques lueurs de vie viennent nous redonner foi durant quelques minutes. Il y a l'espoir d'un emballement sur "Days Of Future Past" à la rythmique intéressante, mais le morceau se voit ruiné par un refrain apathique, un véritable coup de frein qui manque de nous faire passer à travers le pare-brise. Ce problème n'est pas nouveau chez MAIDEN, mais il reste toujours frustrant. Il nous reste ainsi l'introduction de "Darkest Hour", ses bruits de marée et les sonorités de guitare intéressantes qui évoquent les mouettes. Cette mélodie sucrée, que l'on rapproche de "Wasting Love" sans qu'il n'y ait réellement de point commun, est en tout cas une des rares bonnes surprises de l'album. Il en va de même du refrain de "Hell On Earth" (vous pouvez jeter le reste), épique et fédérateur.

Là où "The Book Of Souls" faisait par moments preuve d'audace et de grandeur, "Senjutsu" ne voit aucune étincelle raviver le feu de notre passion pour MAIDEN. Steve Harris est ici dans une redite mollassonne de motifs à peine mélodiques et de plans usés jusqu'à la corde, sans vie, sans envie. Sûr "Virtual XI", qui souffrait également de cette trop grande répétition de plans, on y trouvait de l'énergie, du rythme, et des motifs remarquables.
En somme, tout ce qui manque à ce nouvel album.

A lire aussi en HEAVY METAL par GEGERS :


CIVIL WAR
The Killer Angels (2013)
Les ex-SABATON sortent le grand jeu




POWERWOLF
Blessed & Possessed (2015)
Les loups-garou en ont sous la soutane

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   DARK BEAGLE

 
   FENRYL
   GEGERS
   JEFF KANJI
   MULKONTHEBEACH
   T-RAY

 
   (6 chroniques)



- Bruce Dickinson (chant)
- Adrian Smith (guitare)
- Dave Murray (guitare)
- Janick Gers (guitare, pas de danse)
- Steve Harris (basse, claviers)
- Nicko Mcbrain (batterie)


1. Senjutsu
2. Stratego
3. The Writing On The Wall
4. Lost In A Lost World
5. Days Of The Future Past
6. The Time Machine
7. Darkest Hour
8. Death Of The Celts
9. The Parchment
10. Hell On Earth



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod