Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (125)
Questions / Réponses (7 / 54)
Metalhit
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Exodus, 4 Arm, Xentrix, Evile, Spirit Web, Heathen, Diamond Head, Anthrax, Rage, Slayer
- Membre : Ozzy Osbourne , Suicidal Tendencies, Infectious Grooves, Flotsam And Jetsam, Echobrain
- Style + Membre : The Big 4 , Megadeth
 

 Site Officiel (2207)
 Fan Club Officiel (2312)
 Fan Club Français (local Chapter) (3551)
 New Fan Club Français (local Chapter) (2645)
 Myspace (782)
 Chaîne Youtube (746)

METALLICA - ...and Justice For All (1988)
Par MULKONTHEBEACH le 14 Octobre 2015          Consultée 1302 fois

Un album compact, d'une homogénéité continue due à ce son froid et clinique, sans doute voulu par le groupe. Après la perte tragique deux ans plus tôt de leur inspirant et fantasque bassiste Cliff Burton, Lars et James invitent à l'époque un nouveau convive à table, la pièce rapportée Jason Newsted... L'implication des deux comparses de toujours pour METALLICA est bien plus qu'un sentiment d'amitié, il en va de la Famille. En ce sens, "..And Justice For All" tend à justifier cette colère froide et brutale, le deuil évident, le dépit et la désolation que l'on peut ressentir après la mort d'un proche.

D'une approche stylistique discutable parce que très répétitif dans la structure même des chansons, ce quatrième opus des thrashers de la Bay Area n'en demeure pas moins une pierre angulaire de leur prestigieuse carrière. Hormis le single "One" qui a fait flamber le barbecue de leur notoriété planétaire, le reste est un condensé de riffs neurasthéniques répétés à l'infini, comme sur "Eye Of The Beholder", et d'une rythmique métronomique qui nous glace le sang sur "The Shortest Straw", et "The Frayed Ends Of Sanity" poussé au paroxysme de l'aliénation dans laquelle le groupe se trouve alors. Des titres d'une beauté étrange mais toujours transcendée par une interprétation unique qui définit les grands groupes...

Un album certes lourd à digérer, d'une violence contenue et contrôlée aussi, mais le couvercle de la cocotte-minute est prêt à exploser à chaque instant. Une œuvre difficile à apprécier pour le fan novice, mais l'ancien comprendra. Cependant, les soli très écrits et inspirés de Kirk apportent un peu de clarté dans cette torpeur sonore. Il n'est pas étrange de constater l'absence de la basse dans le mixage, Lars étant passé par là en donnant ses directives aux pourtant excellents Baron & Barbiero, en bon garant de l'héritage METALLICA qu'il est, James en étant plus le chef d'orchestre...

Le ciel se dégage enfin avec les derniers mots de Cliff sur le presque instrumental "To Live Is To Die", poignant et voyant enfin le groupe se résigner à accepter l'inacceptable. Et puis il y a "Blackened" qui nous joue des tours en étant blagueur en première piste...

Un album dantesque pour qui veut apprécier METALLICA dans son ensemble.

A lire aussi en THRASH METAL :


SANITY BURNS
Sanity Burns (self Titled) (2012)
Les anglais ne savent pas thrasher. Enfin presque.




CHANNEL ZERO
Unsafe (1994)
La référence du Thrash à la belge : put1 de claque !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez



Par DARK BEAGLE




 
   POWERSYLV

 
   BAAZBAAZ
   CANARD WC
   DARK BEAGLE
   FENRYL
   FIGHTFIREWITHFIRE
   MEFISTO
   MULKONTHEBEACH
   ONCLEGUUD
   POSSOPO
   T-RAY

 
   (11 chroniques)



- James Hetfield (chant,guitare)
- Lars Ulrich (batterie)
- Kirk Hammett (guitare)
- Jason Newsted (basse)


1. Blackened
2. And Justice For All
3. Eye Of The Beholder
4. One
5. The Shortest Straw
6. Harvester Of Sorrow
7. The Frayed Ends Of Sanity
8. To Live Is To Die
9. Dyers Eve



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod