Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (125)
Questions / Réponses (7 / 54)
Metalhit
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Exodus, 4 Arm, Xentrix, Evile, Spirit Web, Heathen, Rage, Anthrax, Slayer
- Membre : Echobrain, Suicidal Tendencies, Infectious Grooves, Flotsam And Jetsam, Ozzy Osbourne
- Style + Membre : The Big 4 , Megadeth
 

 Site Officiel (2182)
 Fan Club Officiel (2285)
 Fan Club Français (local Chapter) (3508)
 New Fan Club Français (local Chapter) (2611)
 Myspace (748)
 Chaîne Youtube (721)

METALLICA - ...and Justice For All (1988)
Par CANARD WC le 24 Mars 2009          Consultée 4491 fois

AFJA est mon album préféré de METALLICA pour des raisons personnelles complètement débiles, aussi vais-je passer au paragraphe suivant parce que ça vaut mieux.

Album de crise par excellence : deux chefs d’œuvre dans son sillage, un groupe en pleine ascension, un drame fraîchement digéré, les germes d’un sous-genre, un contexte historique chaud bouillant… AFJA ne pouvait être qu’une réaction de la part du groupe. C’est précisément ce qui le rend passionnant.

Le fantôme de Cliff BURTON plane tout le long de cet album incroyablement torturé. METALLICA cherche la rupture musicale, la rupture avec le passé. On veut prouver quelque chose sans trop savoir quoi, alors on fonce tête baissée dans une nouvelle direction. Moins évident, presque complexe, riffs torturés, titres étirés, production aride. AJFA marque un basculement vers un Thrash viscéral, à la souffrance presque palpable. Cette souffrance d’avoir perdu un être cher. Chaque détail en transpire. Que ce soit dans la mise en retrait de la basse en passant par le choix du mixage. L’occasion pour Lars de lâcher les chevaux, Kirk de tricoter comme jamais et James… Que dire… James est simplement magistral. La conviction qu’il met dans « One » à « Blackened » donne un autre sens aux paroles et fait de cet album transitoire une sorte d’hommage déguisé à Cliff.

Alors la métaphore de l’album nous apparaît telle une évidence. Ces soldats qui reviennent du Vietnam, ne sont-ils pas nos trois rescapés de l’accident de 1987 ? Trois guerriers revenus de la mort que le Destin a choisi d’épargner (Shortest Straw). En un coup de volant, tout bascule. On passe du ciel bleu azur au noir le plus complet (Blackened). Le groupe se relèvera non sans mal (One), mais ce drame ne laissera jamais METALLICA indemne, faisant apparaître au groupe la vacuité des choses, leur rappelant sans cesse que certains combats sont perdus d’avance (Frayed). Seul OVNI dans l’OVNI, logiquement placé en conclusion : Dyer’s Eve. Pamphlet haineux d’un fils envers ses parents. Encore aujourd’hui ma chanson préférée du groupe. Une conclusion incroyable pour un album hors normes.

AFJA est le reflet le plus pur de l’âme d’un groupe endeuillé et en colère. C'est le genre d’albums qui n’existent plus de nos jours. Trop chargé d’émotions, trop torturé, incohérent, excessif. Il était évident qu’après AFJA METALLICA ne ferait plus de Thrash car il est la page qu’on tourne et qui referme le livre à jamais, laissant derrière lui un champ de ruines.

A lire aussi en THRASH METAL par CANARD WC :


GAME OVER [ITA]
For Humanity (2012)
De quoi redonner la foi à tous les impies...

(+ 1 kro-express)



EVILDEAD
Annihilation Of Civilization (1989)
Ca Speed, ça Thrashe sur fond d'Apocalypse.


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
   BAAZBAAZ
   CANARD WC
   DARK BEAGLE
   FENRYL
   FIGHTFIREWITHFIRE
   MEFISTO
   MULKONTHEBEACH
   ONCLEGUUD
   POSSOPO
   T-RAY

 
   (11 chroniques)



- James Hetfield (chant,guitare)
- Lars Ulrich (batterie)
- Kirk Hammett (guitare)
- Jason Newsted (basse)


1. Blackened
2. And Justice For All
3. Eye Of The Beholder
4. One
5. The Shortest Straw
6. Harvester Of Sorrow
7. The Frayed Ends Of Sanity
8. To Live Is To Die
9. Dyers Eve



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod