Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (66)
Questions / Réponses (7 / 61)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


2016 L'Odyssée De La Bête
2021 L'Héritage De La Bête
1980 12 Iron Maiden
1981 9 Killers
1982 10 The Number Of The Beast
1983 10 Piece Of Mind
1984 11 Powerslave
1986 9 Somewhere In Time
1988 9 Seventh Son Of A Seventh So...
1990 11 No Prayer For The Dying
1992 8 Fear Of The Dark
1995 8 The X-Factor
1998 9 Virtual XI
2000 11 Brave New World
2003 9 Dance Of Death
2006 10 A Matter Of Life And Death
2010 9 The Final Frontier
2015 8 The Book Of Souls
2021 5 Senjutsu
1990 The First Ten Years #1
The First Ten Years #2
The First Ten Years #3
The First Ten Years #4
The First Ten Years #5
The First Ten Years #6
The First Ten Years #7
The First Ten Years #8
The First Ten Years #9
The First Ten Years #10
2004 No More Lies Dance Of Death So...
1996 Virus
2003 Wildest Dreams
2005 The Number Of The Beast
The Trooper
2006 The Reincarnation Of Benjamin ...
2010 El Dorado
1985 1 Live After Death
1993 2 A Real Live Dead One
1 Live At Donington
2002 Rock In Rio
2005 Death On The Road
2012 1 En Vivo!
2013 Maiden England '88
2017 1 The Book Of Souls - Live Ch...
2020 1 Nights Of The Dead, Legacy ...
1996 Best Of The Beast
1999 Ed Hunter
2002 Edward The Great
2008 Somewhere Back In Time - The B...
2011 From Fear To Eternity
2002 1 Eddie's Archive
1982 The Number Of The Beast
1994 1 Raising Hell
2002 1 Rock In Rio
2003 1 Visions Of The Beast
Wildest Dreams - Dvd Single
2004 1 The Early Days
2005 1 Death On The Road
2008 1 Live After Death
2009 1 Flight 666 The Film
2012 En Vivo!
2013 Maiden England '88
1997 A Tribute To The Best Band In ...
1999 Transilvania 666
2002 A Tribute To The Beast
2003 Slave To The Power (The Iron M...
2005 The Piano Tribute To Iron Maid...
2006 The Hand Of Doom Orchestra Pla...
2008 Maiden Heaven
 

1980 Iron Maiden
1981 Killers
1982 The Number Of The Bea...
1983 Piece Of Mind
1984 Powerslave
1986 Somewhere In Time
1988 Seventh Son Of A Seve...
1990 No Prayer For The Dyi...
1992 Fear Of The Dark
1995 The X Factor
1998 Virtual Xi
2000 Brave New World
2003 Dance Of Death
2005 World's Only Female Trib...
2007 A Matter Of Life And ...
2010 The Final Frontier
2015 The Book Of Souls
2021 Senjutsu
 

- Style : Stray Gods, Maiden United, Darkest Era, Aria, Starblind, Burning Witches, Night Viper, Katana, Tanith, Diviner, Darker Half, Absolva, Angel Martyr, Desperado, Saxon, Riot, Armory, Stormwitch, Viper
- Membre : Rock Aid Armenia, Gogmagog, Praying Mantis, Paul Di Anno Killers , Bruce Dickinson, Smith/kotzen, Paul Dianno , Gillan, Adrian Smith And Project, Wolfsbane, White Spirit, Trust, Psycho Motel, British Lion, Blaze Bayley
- Style + Membre : Samson
 

 Site Officiel D'iron Maiden (2983)
 Site Iron Maiden Suisse Romand (2964)
 Iron Maiden Fansite (2770)
 Iron Maiden France (3538)
 Myspace (1265)
 Chaîne Youtube (1292)

IRON MAIDEN - Seventh Son Of A Seventh Son (1988)
Par JEFF KANJI le 27 Décembre 2021          Consultée 714 fois

Difficile à croire aujourd'hui, mais "Somewhere In Time" fut un album délicat pour les Britanniques. En effet, les guitares-synthé n'ont pas plu à tout le monde et l'abandon quasi-total de toute forme d'agressivité Heavy Metal avait fait dire que le groupe s'était vendu. En interne ça n'était guère mieux, Bruce Dickinson ayant voulu proposer des compositions plus acoustiques et Prog, entraînant une fin de non-recevoir de Steve Harris. Ainsi si dans le grand MAIDEN il devait manquer quelque chose à ce brillant album, c'était la contribution d'Air Raid Siren à l'écriture.

Et cette idée de concept, venue à Steve Harris se demandant si une spiritualiste avait pu voir sa mort arriver, lui inspirera "The Clairvoyant", puis "Seventh Son Of A Seventh Son", un ouvrage très célèbre en Angleterre, "Le Septième Fils" évoque le don de clairvoyance accordée au septième fils d'un septième fils. Ce qui donne le départ d'un concept-album, interrompu par quelques titres non-reliés, comme le premier single "Can I Play With Madness", fruit du trio redoutable Smith/Harris/Dickinson qui n'oublie pas ses racines Rock'N'Roll et qui surtout fait accéder IRON MAIDEN à un degré de popularité supplémentaire lui faisant dépasser le cadre des metalheads (qui sont nombreux à ne pas aimer ce titre d'ailleurs). Le trio infernal signe l'un des hymnes les plus léchés et réussis avec "The Evil That Men Do" qui confirme ce que le magique "Infinite Dreams" (Steve Harris atteint un niveau de créativité assez prodigieux sur ce septième album) laissait entrevoir : une utilisation des claviers plus étendue, même s'ils restent toujours en arrière-plan, les guitares ayant toujours le beau rôle.

Du "Moonchild" speed et racé de Bruce Dickinson et Adrian Smith à la pièce-titre c'est juste la perfection. On aura rarement eu autant ce sentiment d'accomplissement et de maîtrise sur un album de la Vierge de Fer. Si "The Prophecy" met un peu plus de temps à savoir ce qu'il va faire de cette jolie introduction harmonisée mais qui ne va pas bien loin isolée, la construction plus triturée, assez typique de l'écriture de Dave Murray, permet de passer un agréable moment après cinq titres qui sont des classiques instantanés. "The Clairvoyant" assume le raffinement tout en maintenant une nervosité de tous les instants que Nicko Mc Brain et Steve Harris parviennent à maintenir tout du long, à coups de rythmes brisés et de changements de tempo abrupts.

Une fois "Only The Good Die Young" terminé, ne nous laissant il faut l'avouer que son refrain simple et dynamique en tête, ce sont Bruce et Adrian qui ferment l'album sur fond de guitare acoustique, faisant le lien avec l'introduction de "Moonchild", ce qui déclenche irrémédiablement après tant de réussite et de mélodies en tête, de relancer instantanément "Seventh Son Of A Seventh Son", l'apogée de la carrière d'IRON MAIDEN, dont le pinacle sera son concert en tête d'affiche aux Monsters Of Rock devant plus de cent mille personnes que les Britanniques assureront avec maestria en dépit des évènements tragiques survenus avant leur concert (deux jeunes Écossais morts pendant le set des GUNS N'ROSES). Le pendant live de cette période, à savoir le Live "Maiden England" est tout à fait indispensable pour finir de prendre la dimension d'un IRON MAIDEN en état de grâce.

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


X JAPAN
Standing Sex (1991)
Du cul, du cul, du cul




STRYPER
Fallen (2015)
Par la grâce du Heavy Mélodique


Marquez et partagez



Par DARK BEAGLE




 
   POWERSYLV

 
   BAAZBAAZ
   CANARD WC
   DARK BEAGLE
   DARK BOUFFON
   FENRYL
   JEFF KANJI
   METALINGUS
   POSSOPO
   T-RAY

 
   (10 chroniques)



- Bruce Dickinson (chant)
- Dave Murray (guitare)
- Adrian Smith (guitare)
- Steve Harris (basse)
- Nicko Mcbrain (batterie)


1. Moonchild
2. Infinite Dreams
3. Can I Play With Madness
4. The Evil That Men Do
5. Seventh Son Of A Seventh Son
6. The Prophecy
7. The Clairvoyant
8. Only The Good Die Young



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod