Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (60)
Questions / Réponses (6 / 58)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


1980 9 Iron Maiden
1981 6 Killers
1982 8 The Number Of The Beast
1983 7 Piece Of Mind
1984 9 Powerslave
1986 7 Somewhere In Time
1988 6 Seventh Son Of A Seventh So...
1990 9 No Prayer For The Dying
1992 6 Fear Of The Dark
1995 6 The X-Factor
1998 7 Virtual XI
2000 9 Brave New World
2003 7 Dance Of Death
2006 8 A Matter Of Life And Death
2010 6 The Final Frontier
2015 6 The Book Of Souls
1990 The First Ten Years #1
The First Ten Years #2
The First Ten Years #3
The First Ten Years #4
The First Ten Years #5
The First Ten Years #6
The First Ten Years #7
The First Ten Years #8
The First Ten Years #9
The First Ten Years #10
2004 No More Lies Dance Of Death So...
1996 Virus
2003 Wildest Dreams
2005 The Number Of The Beast
The Trooper
2006 The Reincarnation Of Benjamin ...
2010 El Dorado
1985 Live After Death
1993 2 A Real Live Dead One
1 Live At Donington
2002 Rock In Rio
2005 Death On The Road
2012 1 En Vivo!
2013 Maiden England '88
1996 Best Of The Beast
1999 Ed Hunter
2002 Edward The Great
2008 Somewhere Back In Time - The B...
2011 From Fear To Eternity
2002 1 Eddie's Archives
1982 The Number Of The Beast
1994 1 Raising Hell
2002 Rock In Rio
2003 1 Visions Of The Beast
Wildest Dreams - Dvd Single
2004 The Early Days
2005 Death On The Road
2008 Live After Death
2009 Flight 666 The Film
1997 A Tribute To The Best Band In ...
1999 Transilvania 666
2002 A Tribute To The Beast
2003 Slave To The Power (The Iron M...
2005 The Piano Tribute To Iron Maid...
2006 The Hand Of Doom Orchestra Pla...
2008 Maiden Heaven
 

- Style : Burning Witches, Desperado, Maiden United, Armory, Darkest Era, Viper, Riot, Saxon, Aria, Stormwitch, Starblind, Angel Martyr
- Membre : Trust, White Spirit, Steve Harris , Gillan, Psycho Motel, Wolfsbane, Adrian Smith And Project , Paul Dianno , Bruce Dickinson , Blaze Bayley
- Style + Membre : Samson
 

 Site Officiel D'iron Maiden (2351)
 Site Iron Maiden Suisse Romand (2241)
 Iron Maiden Fansite (2031)
 Iron Maiden France (2660)
 Myspace (757)
 Chaîne Youtube (739)

IRON MAIDEN - Seventh Son Of A Seventh Son (1988)
Par BAAZBAAZ le 4 Octobre 2015          Consultée 1982 fois

Il y a très peu de bons albums dans la discographie de MAIDEN période Dickinson. Après tout, cette période est celle du déclin après l’âge d’or des années 1979-1981. Les fans de "The Number Of The Beast" ou de "Powerslave" sont un peu comme ceux de "Load" et "Reload" de METALLICA : ils aiment un groupe sur la pente descendante sans en connaître le passé glorieux.

Il y a très peu de bons albums, donc, mais il y a tout de même "Seventh Son Of A Seventh Son". Celui-là sort du lot. Le brouillon "Somewhere In Time" l’avait annoncé, mais cette fois on y est : le virage vers la complexité. Pas vers le Prog, non. Il ne faut pas exagérer. Les compos ne sont pas progressives, tout juste épiques. Disons un peu plus recherchées.

Mas ça suffit à faire de ce disque une superbe machine, vrombissante et rutilante. Une belle chose distante, froide et glaciale, sans feeling, sans spontanéité, mais très bien pensée, construite avec patience, avec un soin maniaque. Et surtout avec quelques mélodies absolument mémorables. Les refrains, par exemple : ils ont toujours été le point faible du groupe, beaucoup plus doué pour les démarrages fracassants (les chansons de MAIDEN commencent toujours mieux qu’elles ne finissent), les couplets cinglants (aboiements du chanteur en prime) et les soli héroïques. Ici, ça s’améliore : "Infinite Dreams", "The Evil That Men Do", "The Clairvoyant", "Only The Good Die Young"... Une superbe machine, en effet.

Il y a bien quelques ratées ("The Prophecy" commence comme la foudre et s’empâte en cours de route) et l’on retrouve certains défauts typiques du groupe (compos trop étirées et répétitives...), mais ça reste carré, chromé et scintillant d’un bout à l’autre.

Et puis surtout, Dickinson fait preuve de retenue. Il force moins, il n’en rajoute pas dans l’emphase criarde, il devient même agréable à écouter par moments. Sur la pièce centrale "Seventh Son Of A Seventh Son", il est lumineux, presque gracieux. Était-il fatigué ? En avait-il marre de se casser les cordes vocales en tournée à force d’être en surrégime ? Peu importe : l’espace de quelques chansons (ou de quelques secondes par chansons) le groupe et son chanteur semblent enfin se comprendre.

Comme quoi, un miracle est toujours possible.

A lire aussi en HEAVY METAL par BAAZBAAZ :


THERAPY?
Troublegum (1994)
Arrête, arrête ça. Tu vas me tuer

(+ 1 kro-express)



AVENGED SEVENFOLD
City Of Evil (2005)
Le terrible coït entre MANOWAR, ANTHRAX et SUM 41 !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez



Par DARK BEAGLE




 
   POWERSYLV

 
   BAAZBAAZ
   CANARD WC
   DARK BEAGLE
   DARK BOUFFON
   FENRYL
   POSSOPO

 
   (7 chroniques)



- Bruce Dickinson (chant)
- Dave Murray (guitare)
- Adrian Smith (guitare)
- Steve Harris (basse)
- Nicko Mcbrain (batterie)


1. Moonchild
2. Infinite Dreams
3. Can I Play With Madness
4. The Evil That Men Do
5. Seventh Son Of A Seventh Son
6. The Prophecy
7. The Clairvoyant
8. Only The Good Die Young



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod