Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (19)
Questions / Réponses (1 / 4)
Metalhit
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Edguy, Armory, Ape, Iron Savior, Primal Fear, Heavens Gate, Manigance, Hibria, Soulhealer, Shockmachine, Lovebites, Darker Half, Chroming Rose, Scanner, Zonata, Steel Attack, The Storyteller , Montany, Metalium, Insania, Heavenly
- Membre : Rawhead Rexx, Holy Moses, The German Panzer , Michael Kiske , Roland Grapow , Andi Deris , Masterplan, Unisonic, Place Vendome, Beautiful Sin, Pink Cream 69
- Style + Membre : Serious Black, Gamma Ray, Symfonia
 

 Site Officiel D'helloween (2149)
 Myspace (950)
 Chaîne Youtube (873)

HELLOWEEN - Better Than Raw (1998)
Par DARK BEAGLE le 27 Juin 2016          Consultée 1179 fois

Le retour en forme d’HELLOWEEN aura donné des ailes à certains de ses membres, qui se sont lancés dans l’aventure des albums solo avec plus ou moins de réussite en 1997. Durant cette année, Roland Grapow et Andi Deris ont laissé remonter leur personnalité à travers des disques qui les représentaient bien. Uli Kusch, lui, n’a pas sorti d’album solo à cette époque. Aussi, il a décidé de faire remonter ses racines thrash à la surface à travers HELLOWEEN.

"Push" est une surprise en soit. Agressif, saccadé, avec un chant suraigu, ce morceau est une ouverture idéale, puissante et efficace. Le batteur s’en est donné à cœur-joie et quand il tentera de renouveler la performance, il se retrouvera un cran en-dessous avec "Revelation", qui est un brin trop longue et convenue, finalement, avec sa structure très classique.

Mais en plein revival True Metal, il ne faut pas croire que HELLOWEEN soit revenu à la base, à "Walls Of Jericho". "Better Than Raw" est un album coloré – à l’instar de la pochette qui amène un nouveau style graphique. Nous retrouvons ce fameux Speed Mélodique des familles qui a fait le succès du groupe ("Falling Higher", un peu trop commune, "Lavdate Dominvm" qui ne fera pas rire tout le monde, "Midnight Sun", classique mais somptueuse), mais également des mid tempo radio friendly ("Hey Lord", "I Can" ; le genre de morceaux qui deviendront vite une marque de fabrique de Deris), ainsi qu’un ovni juste génial : "Time".

Ce n’est pas une ballade, même si elle en prend les atours. C’est plus complexe, avec ces brusques phases où la mélodie s'énerve, plus travaillé et aujourd’hui, on ne peut que regretter l’absence de titres de ce genre sur les productions modernes de HELLOWEEN. Peut-être bien le meilleur extrait de cette galette. Le plus difficile à apprivoiser en tout cas.

Mais finalement, ce "Better Than Raw" est juste bon, quand il aurait pu être mieux. Après le succès de "The Time Of The Oath", HELLOWEEN semble jouer la sécurité. Et quand il apporte des titres qui changent par rapport à ce qu’ils font d’habitude ("Push", "Time", le très bon "Handful Of Pain"), il s’empresse d’amener des choses plus convenues et consensuelles tout de suite après (le fadasse "Don’t Spit On My Mind", "Falling Higher", "Hey Lord"…). Un disque où l’habitude et l’audace se disent merde en somme.

A lire aussi en POWER METAL par DARK BEAGLE :


LOVEBITES
Battle Against Damnation (2018)
Damnation and a day




LOVEBITES
Glory, Glory, To The World (2021)
Turbo lovers


Marquez et partagez



Par JULIEN




 
   JEFF KANJI

 
   DARK BEAGLE
   DAVID
   GEGERS
   POWERSYLV

 
   (5 chroniques)



- Andi Deris (chant)
- Roland Grapow (guitare)
- Michael Weikath (guitare)
- Markus Grosskopf (basse)
- Uli Kusch (batterie)


1. Deliberately Limited Preliminary Prelude...
2. Push
3. Falling Higher
4. Hey Lord !
5. Don't Spit On My Mind
6. Revelation
7. Time
8. I Can
9. A Handful Of Pain
10. Laudate Dominum
11. Midnight Sun



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod