Recherche avancée       Liste groupes



      
CHANTS SCOUTS  |  REMIX

Commentaires (8)
Questions / Réponses (1 / 3)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Edguy, Chroming Rose, Armory, Ape, Iron Savior, Primal Fear, Heavens Gate, Manigance, Hibria, Soulhealer, Insania, Metalium, The Storyteller , Heavenly, Montany, Scanner, Zonata, Shockmachine, Steel Attack
- Membre : Rawhead Rexx, The German Panzer , Andi Deris , Pink Cream 69, Michael Kiske , Roland Grapow , Beautiful Sin, Unisonic, Symfonia, Place Vendome, Masterplan
- Style + Membre : Gamma Ray, Serious Black
 

 Site Officiel D'helloween (1600)
 Myspace (502)
 Chaîne Youtube (445)

HELLOWEEN - Unarmed - Best Of 25th Anniversary (2010)
Par GEGERS le 31 Mars 2012          Consultée 3817 fois

Ma chère petite maman,

Moi qui ne voulais pas partir faire du scoutisme pendant les grandes vacances, je me sens tout d'un coup bien imbécile : la vie dans le camp des Belettes Paraplégiques est tout bonnement exceptionnelle ! C'est bien simple, on s'éclate du matin au soir ! Ce soir, c'était activité vaisselle. Du coup, j'ai un peu de mal à tenir ce stylo avec mes doigts fripés par l'eau, mais la vie de scout, quel épanouissement ! Mon pote Ludo, ou plutôt devrais-je dire "Hamster incontinent" puisque c'est devenu son totem (avec ses grosses joues et sa tendance à s'oublier au lit, il n'a pas été très dur à trouver) ne partage pas mon enthousiasme. Il dit que les adultes font de l'exploitation infantile, je ne sais pas trop ce que cela veut dire.

Tu veux connaître mon totem ? C'est "Chauve-souris satanique". C'est mon grand-chef qui l'a trouvé pendant que je lui coupais les ongles des pieds. Quand je lui ai dit que j'écoutais beaucoup de musique Heavy Metal, ça a fait tilt chez lui. J'ai peur qu'il ne connaisse pas grand chose à cette musique. Du coup, l'autre soir, j'ai proposé qu'à la place de chanter des standards de Hughes Aufray et Yves Duteil autour du feu de camp, on organise une soirée "découvertes musicales". Le grand chef scout a été enthousiaste, il a accepté. Je ne te raconte pas le stress au moment de choisir l'album qui allait le mieux représenter le genre Speed mélodique que j'adore. Et c'est là que je me suis rendu compte que j'avais pris dans mes bagages le dernier HELLOWEEN, que je n'avais pas encore eu le temps d'écouter. L'occasion de le découvrir à fond les ballons tout en faisant tourner les scouts sept fois dans leur slip face à la puissance de feu du groupe ! C'est sur, HELLOWEEN c'est autre chose que "Le Petit Pont de Bois" !

Du coup, je me suis senti d'autant plus honteux lorsque l'album a démarré. J'avais annoncé aux copains qu'ils n'allaient pas en croire leurs oreilles, que le groupe fêtait ses 25 ans de carrière, et qu'il n'y a avait rien de mieux qu'un best-of pour découvrir leur musique. J'étais sûr de moi, et là "Dr Stein" a démarré. Je peux te dire qu'avec le saxophone introductif et les arrangements façon "big band", je ne savais plus où me mettre. Et le pire, c'est que TOUT l'album est comme ça ! Je croyais qu'ils voulaient faire plaisir aux fans, pas leur foutre la honte ? Et puis, leurs fans, ils sont fans parce qu'ils aiment le Speed Metal non ? Du coup, pendant une heure on s'est tapé ce mélange entre Obispo et Cabrel, mais chanté par Andi Deris. Le coup de grâce, ça a été sur "I Want Out" : le morceau démarre, un bon riff (acoustique, mais un riff néanmoins), et là les chœurs d'enfants déboulent ! Comme si HELLOWEEN avait voulu me pourrir mon stage de scoutisme avec des "Youkaidi - Youkaida" pré-enregistrés. J'ai revérifié la pochette au cas ou, je cherchais la blague, le véritable CD. Sauf qu'il n'y en avait pas. Le groupe a bel et bien massacré ses classiques. Enfin, classiques, pas forcément, puisqu'en plus il nous file des version pop-folk de "Where The Rain Grows" et "Falling To Pieces", qui ne sont pas vraiment des indispensables.

Évidemment, tout le monde s'est mis à chanter ! Avec des mélodies imparables comme celles d'HELLOWEEN, c'était à prévoir. J'ai failli régurgiter mon dîner lorsque toutes les Belettes Paraplégiques se sont mises à scander le refrain de "Future World", la mélodie de "Perfect Gentleman" et même les couplets de "Eagle Fly Free". Ludo m'a dit qu'il avait particulièrement apprécié ce morceau, parce que la chanteuse invitée lui rappelait Hélène Ségara, que sa mère adore ! Je n'ose même pas te raconter ma haine quand, à la fin de l'album, le grand-chef est venu me voir et m'a dit qu'il était surpris que j'apprécie le Rock chrétien. Finalement, c'est même moi qui ai sali mon slip.

Heureusement que j'avais pris la saga des "Keepers" en réserve au cas où, sinon le scoutisme aurait fini par me détourner d'un de mes groupes favoris. Un couteau dans le dos comme celui-ci, on ne le pardonne pas si facilement. Et les Belettes Paraplégiques m'ont donné un nouveau totem : "Mouflon Acoustique". Merci HELLOWEEN...

A lire aussi en POWER METAL par GEGERS :


BLACK MAJESTY
Stargazer (2012)
Un peu plus près des étoiles




MOB RULES
Cannibal Nation (2012)
MOB RULES en boucle !


Marquez et partagez




 
   GEGERS

 
   DARK BEAGLE

 
   (2 chroniques)



- Andi Deris (chant)
- Michael Weikath (guitare)
- Sascha Gerstner (guitare)
- Markus Grosskopf (basse)
- Dani Loble (batterie)


1. Dr. Stein
2. Future World
3. If I Could Fly
4. Where The Rain Grows
5. The Keeper's Trilogy
6. Eagle Fly Free
7. Perfect Gentleman
8. Forever & One
9. I Want Out
10. Fallen To Pieces
11. A Tale That Wasn't Right



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod