Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (19)
Questions / Réponses (1 / 4)
Metalhit
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Edguy, Armory, Ape, Iron Savior, Primal Fear, Heavens Gate, Manigance, Hibria, Soulhealer, Shockmachine, Lovebites, Darker Half, Chroming Rose, Scanner, Zonata, Steel Attack, The Storyteller , Montany, Metalium, Insania, Heavenly
- Membre : Rawhead Rexx, Holy Moses, The German Panzer , Michael Kiske , Roland Grapow , Andi Deris , Masterplan, Unisonic, Place Vendome, Beautiful Sin, Pink Cream 69
- Style + Membre : Serious Black, Gamma Ray, Symfonia
 

 Site Officiel D'helloween (2149)
 Myspace (950)
 Chaîne Youtube (873)

HELLOWEEN - Better Than Raw (1998)
Par GEGERS le 29 Janvier 2013          Consultée 1487 fois

Si l'on est à la recherche d'un titre de Happy Metal chanté en latin, alors "Better Than Raw" est nécessairement l'album vers lequel on va se tourner. Au-delà de ça, cet album des Citrouilles, légèrement oublié car coincé entre deux opus ayant joué un rôle majeur bien qu'antagoniste dans la carrière des Allemands, n'est pas vraiment un indispensable.

A l'exception de l'introductif "Push", très agressif, les titres tentant de tisser des toiles et des ambiances sombres et complexes peinent à tenir la distance face aux perles de "The Time of The Oath". On oublie donc bien vite "Revelation", "A Handful of Pain" et "Midnight Sun" pour retenir essentiellement les titres concis, dopés par le savoir-faire de la bande à WEIKATH. Dans ce domaine, HELLOWEEN ne déçoit pas et offre avec "Falling Higher", "Hey Lord !" ou "I Can" des riffs et mélodies finement ciselés qui portent l'album vers le haut.

La fausse ballade "Time", en réalité un mid-tempo très inspiré, contribue également à rehausser le niveau d'un album loin d'être indigent, mais que l'on peine à apprécier dans son entièreté.

A lire aussi en POWER METAL par GEGERS :


EDGUY
Monuments (2017)
Photos de famille




AXENSTAR
Where Dreams Are Forgotten (2014)
Le sens de l'efficacité scandinave


Marquez et partagez



Par JULIEN




 
   JEFF KANJI

 
   DARK BEAGLE
   DAVID
   GEGERS
   POWERSYLV

 
   (5 chroniques)



- Andi Deris (chant)
- Roland Grapow (guitare)
- Michael Weikath (guitare)
- Markus Grosskopf (basse)
- Uli Kusch (batterie)


1. Deliberately Limited Preliminary Prelude...
2. Push
3. Falling Higher
4. Hey Lord !
5. Don't Spit On My Mind
6. Revelation
7. Time
8. I Can
9. A Handful Of Pain
10. Laudate Dominum
11. Midnight Sun



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod