Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY STONER  |  STUDIO

Commentaires (59)
Questions / Réponses (2 / 13)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Exodus, 4 Arm, Xentrix, Evile, Spirit Web, Heathen, Rage, Anthrax, Slayer
- Membre : Echobrain, Suicidal Tendencies, Infectious Grooves, Flotsam And Jetsam, Ozzy Osbourne
- Style + Membre : The Big 4 , Megadeth
 

 Site Officiel (2122)
 Fan Club Officiel (2114)
 Fan Club Français (local Chapter) (3396)
 New Fan Club Français (local Chapter) (2524)
 Myspace (673)
 Chaîne Youtube (583)

METALLICA - Hardwired... To Self-destruct (2016)
Par METAL le 12 Janvier 2017          Consultée 739 fois

Punaise, j’y ai cru !
J’ai un peu honte de vous l’avouer mais j’ai bien cru à un moment que METALLICA allait nous pondre un putain d’album… Mais en fait non, il est juste bon.

Déjà, parlons chiffres : 12 titres, plus de 77 minutes de musique pour une moyenne de six minutes et demie par chanson et le tout pour un groupe qui depuis "Load", remplit ras la gueule ses disques jusqu’à l’indigestion… Ok, vu comme ça, ça pue. MAIS en écoutant le premier single "Hardwired" (sorte de "My Apocalypse" en un peu mieux) puis surtout l’excellent "Moth Into Flame" et le très bon "Atlas Rise" (malgré une intro hors-sujet et une fin qui traîne en longueur) : eh bien oui, on pouvait apercevoir la lumière au bout du tunnel.

Car en plus des pépites "Moth" et "Atlas", "Spit Out The Bone" dégage bien les cages à miel (même si c’est un peu bordélique) le popisant "Now That We're Dead" donne la pêche, "Halo on Fire" (leur "Turn The Page" maison) est plutôt bien foutu et le très Reloadien "Confusion" qui, malgré son manque de finesse et le rabâchage du riff principal, se trouve être mon plaisir coupable du disque.

Voilà, avec en plus un James Hetfield impérial, on obtient donc un très bon album de 45 minutes.
Et ce n'est pas une prod’ un peu saturée, un bassiste inaudible, un batteur fainéant et un guitariste soliste de supermarché (en fait, tous les soli du disque sont des rebuts studio de "Reload", mais chut, c’est un secret) qui pourront nous enlever ça. Malheureusement il reste encore une demi-heure…

Et là c’est le drame : "ManUNkind" et "Here Comes Revenge" sont juste potables, "Murder One" est quelconque, "Am I Savage?" ne sert à rien et "Dream No More" est une purge (en plus j’aime pas les chants en double piste).

BREF (j’adore ce mot, surtout en fin d’un long pavé) METALLICA n’en fait qu’à sa tête et nous sort encore un album avec du bon, du long, du lourd et du chiant. Et c’est rageant car depuis "Load", n’importe quel auditeur lambda en arrive facilement à la conclusion qu’en raccourcissant ses compositions et en faisant un peu de ménage dans les mauvais titres, ses albums passeraient de "passable/bon" à "bon/très bon".

Mais non, le groupe fait et refait inlassablement les mêmes erreurs.
Alors soit c’est la marque des grands artistes, qui n'ont cure de l’avis des autres et ne veulent pas que leur art soit dénaturé par une quelconque modification dictée par la masse bien-pensante… soit c'est juste qu'ils sont un peu cons…

A lire aussi en HEAVY METAL par METAL :


METALLICA
Some Kind Of Monster (2004)
The monster lives

(+ 1 kro-express)



Bruce DICKINSON
Tyranny Of Souls (2005)
Bon album mais un peu trop prévisible


Marquez et partagez







 
   CANARD WC

 
   DARK BEAGLE
   DARK SCHNEIDER
   FENRYL
   GEGERS
   JEFF KANJI
   METAL

 
   (7 chroniques)



- James Hetfield (chant, guitare)
- Kirk Hammett (guitare)
- Robert Trujillo (basse)
- Lars Ulrich (batterie)


- Cd 1
1. Hardwired
2. Atlas Rise!
3. Now That We're Dead
4. Moth Into Flame
5. Dream No More
6. Halo On Fire

- Cd 2
1. Confusion
2. Manunkind
3. Here Comes Revenge
4. Am I Savage?
5. Murder One
6. Spit Out The Bone



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod