Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK  |  TRIBUTE

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Exodus, 4 Arm, Xentrix, Evile, Spirit Web, Heathen, Rage, Anthrax, Slayer
- Membre : Echobrain, Suicidal Tendencies, Infectious Grooves, Flotsam And Jetsam, Ozzy Osbourne
- Style + Membre : The Big 4 , Megadeth
 

 Site Officiel (2176)
 Fan Club Officiel (2280)
 Fan Club Français (local Chapter) (3502)
 New Fan Club Français (local Chapter) (2604)
 Myspace (744)
 Chaîne Youtube (718)

METALLICA - A Punk Tribute (2001)
Par DAVID le 26 Décembre 2005          Consultée 9262 fois

Après le tribute électro-techno, The Blackest Album, voici pour ceux qui ont le coeur bien accroché le tribute punk. Ca aurait pu être du punk à l'américaine, donc fortement popisé. Il n'en est rien, la plupart des reprises sont dans le style du punk à l'anglaise, tel qu'il se pratiquait à la fin des années 70. Les reprises les plus réussies sont d'ailleurs celles où les groupes n'hésitent pas à jouer le jeu jusqu'au bout, quitte à massacrer les intros et les solos. Rien qu'à l'écoute des intros cultes de For whom the bell tolls et Sad but true, bourrées de fausses notes, les puristes risquent de s'évanouir !

Bruyante, cradingue, rock 'n' roll et gueulée par des prolos à moitié torchés, ces reprises sont diablement excitantes, à condition d'être dans le délire. Ces reprises concernent le Black Album et Kill 'em all dans leur majorité. Normal, puisque ces albums sont moins techniques, il est plus facile d'en faire des versions rock. Certaines sont même bigrement accélérées comme Seek and destroy et Master of puppets, à la sauce punk-hardcore. Le pont instrumental de Master of puppets a bien sûr été zappé, faut pas déconner ! Hit the lights est joué façon Venom, avec des solos presque aussi minables que ceux de Mantas. Pas de surprises pour Motorbreath version hardcore, l'original ne faisait pas non plus dans la dentelle. Sad but true devient groovy pour l'occasion et perd même de sa lourdeur habituelle (mais le morceau met toujours 3 plombes à démarrer, comme d'hab). La preuve en tout cas que Sad but true peut sans difficulté devenir rock 'n' roll, avec en prime un beugleur que l'on croirait sorti d'un groupe de stoner.

Jump in the fire détient la palme de la reprise la plus bâtarde du lot, totalement méconnaissable, avec un solo qui tient sur 3 notes et un refrain repris un peu à la façon de Space Truckin' de Deep Purple ("Come on, come on, come on, jump in the fire"). Rien d'étonnant après tout, quand on sait que c'est ce loser de Dee Dee Ramone (RIP) qui chante et qui tient la basse sur Jump in the fire, sans oublier le "one two three four" de rigueur. Cette reprise ne sonne pas du tout comme les Ramones, mais plutôt comme du garage punk, very old-school. Dee Dee Ramone est en tout cas la seule personnalité du tribute qui soit vraiment connue et niveau attitude, il n'a de leçons à recevoir de personne.

Si tout le tribute avait été dans cette optique punk bas de front, cela aurait été formidable. Mais quelques groupes se sont contentés de reproduire les morceaux à l'identique comme pour cette version ratée d'Until it sleeps sur laquelle le chanteur imite pâlement James. Les roulements de caisse-claire sont même une véritable torture ! Enter Sandman et I disappear (choix original si il en est !) sont repris avec quelques touches electro, donnant un côté martial et moderne à l'ensemble (bof bof !). Sour a eu la curieuse idée d'avoir choisi Am I evil ?, avec une chanteuse aux intonations "sexy" et des riffs correctement reproduits. Ce n'est pas bien malin en soi puisque ce n'est pas une compo de Metallica.

On frôle l'amateurisme sur Nothing Else Matters et One. Sur One, le guitariste fait même plein de fausses notes pour les solos, sans coller à l'esprit punk de départ. Ce n'est même pas fait exprès, donc vraiment pas drôle. Le concept du tribute punk est pour le moins osé, surtout que les puristes attachés à la technique ont de grande chance de faire la gueule. Mais pour une fois qu'un tribute se démarque de la masse et apporte vraiment quelque chose, avec une majorité de reprises personnalisées, on ne va pas se plaindre.

A lire aussi en PUNK :


PSYCHOPUNCH
Smakk Valley (2013)
Joey, Johnny, Lemmy & les autres.




POUR HABIT
Got Your Back (2011)
Du Punk qui encule pour changer un peu


Marquez et partagez




 
   DAVID

 
  N/A



- Sloppy Seconds
- Agent Orange
- D.o.a.
- Flipper
- Dee Dee Ramone
- Dr. Know
- Vice Squad
- Total Chaos
- Vibrators
- Anti-government
- Sour
- Shot Gun Remedy
- S.b.i.


1. Hit The Lights
2. Seek And Destroy
3. Motorbreath
4. Sad But True
5. Jump In The Fire
6. Master Of Puppets
7. Enter Sandman
8. One
9. Nothing Else Matters
10. I Disappear
11. Am I Evil?
12. For Whom The Bell Tolls
13. Until It Sleeps



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod