Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK CELTIQUE FESTIF  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (120)
 Facebook (281)

DROPKICK MURPHYS - Signed And Sealed In Blood (2013)
Par CHAPOUK le 17 Avril 2014          Consultée 2044 fois

L’album de la consécration ! Les DROPKICK MURPHYS existent depuis 1996, ont sorti 8 albums et c’est en 2013 que la population européenne ouvre les yeux sur ce groupe de Punk Celtique, festif et Rock’N’Roll à la fois !

Eh sérieux, ami metalleux si tu n’as pas été au Hellfest en 2012, si tu n’as pas regardé le film « Les Infiltrés » avec le fameux "I’m Shipping Up To Boston", et que tu n’as jamais vu ou écouté les DROPKICK MURPHYS, remédie à ça très vite, crois-moi tu loupes quelque chose. Promis aucune revendication dans cet album, juste du Punk, de la cornemuse, du violon, du banjo, de la flûte, de la bière, des chœurs, et une franche camaraderie !

Franchement comment veux-tu résister à un titre comme "Burn" ? Pas du tout agressif, non c’est juste le gros bordel, une sorte de gros pogo musical, où banjo, accordéon, gros riffs, et rythmique keuponne se côtoient pour faire bouger l’auditeur. "Prisoner's Song" fait taper des mains tout en rappelant d’une certaine manière AC/DC dans les riffs, les chœurs, la ligne de chant d’introduction, et les POGUES pour tout le folklore irlandais qui accompagne ces éléments(on peut éventuellement la comparer à "I’m Shipping Up To Boston" dont je parlais plus haut). "The Battle Rages On", quant à lui, est un titre qui te hérisse les poils grâce à ses chœurs fédérateurs, présents quasi tout le long du morceau. On imagine relativement bien la dimension que peut prendre un tel « hymne » en live.

Plein de surprises, ce groupe propose même un côté Glam à la POISON (selon le gratteux James Lynch, qui est un fan du groupe) sur "My Hero" et un Rock’N’Roll des familles, assaisonné de quelques petites touches de cornemuse tonitruante sur "Out Out The Town".

Mais les DROPKICK MURPHYS ont également un côté plus calme, plus axé Folk. "Rose Tatoo" est une ballade typiquement irlandaise, nostalgique et prenante, où Al Barr fait preuve d’une sincérité émouvante dans son chant et où les chœurs du refrain finissent par te tirer une petite larme. Un morceau de l’album qui te fait te sentir irlandais, même si tu n’as jamais foutu les pieds dans ce pays, grâce à son refrain entêtant ! "Jimmy Collin’s Wake" a un peu la même fonction, mais cette fois sur une note plus joyeuse qui rappellerait plutôt "The Dirty Glass" de l’album "Black Out" (sorti par le groupe en 2003). "End Of The Time" clôture quant à elle ce fameux skeud. C’est une de ces chansons qui pourrait signer la fin d’une soirée dans un bar ; tout le monde lève sa Guiness, prend son voisin sous le bras et se balance de gauche à droite en chantant des « lalalala » plus ou moins justes, selon le taux d’alcool dans le sang de chacun. Une fin à l’irlandaise quoi ! ;)

Dans l’ensemble c’est un sans-faute, le groupe continue dans la lignée de "Going Out In Style" et ce n’est pas pour déplaire à ses fans. Le seul titre qui retiendra moins l'attention est peut-être "Don’t Tears Us Apart" qui me fait penser à MIDNIGHT OIL, et qui je trouve jure complètement avec le reste de l’album. Néanmoins, seul il reste parfaitement écoutable, même s’il surprend venant d’un groupe comme les DROPKICK MURPHYS. Tous les autres morceaux, en attendant, s’enchaînent de façon parfaitement fluide et avec un naturel déconcertant.

Alors ami metalleux, convaincu ? Si tu dois découvrir les Irlandais de Boston en 2013, fais-le avec cet album. C’est une superbe mise en bouche pour te plonger dans le reste de la disco de ce groupe !

Coup de cœur : "Rose Tattoo"
Morceaux pour tout casser : "The Boys Are Back", "Burn"

A lire aussi en PUNK par CHAPOUK :


VISION
Watching The World Burn (2000)
Le monde brûle et les skateurs passent !




BLACK FLAG
Damaged (1981)
Henry Rollins et ses copains...


Marquez et partagez







 
   CHAPOUK

 
  N/A



- Al Barr (chant)
- Tim Brennan (guitare, accordéon, bouzouki, piano, flûte, chant)
- Ken Casey (chant, basse)
- Jeff Darosa (banjo, bouzouki, mandoline, guitare, piano)
- Matt Kelly (batterie)
- James Lynch (guitare)
- Scruffy Wallace (cornemuse, flûte)


1. The Boys Are Back
2. Prisoner's Song
3. Rose Tattoo
4. Burn
5. Jimmy Collins' Wake
6. The Season's Upon Us
7. The Battle Rages On
8. Don't Tear Us Apart
9. My Hero
10. Out On The Town
11. Out Of Our Heads
12. End Of The Night



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod