Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (30)
Questions / Réponses (2 / 10)
Metalhit
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Edguy, Armory, Ape, Iron Savior, Primal Fear, Heavens Gate, Manigance, Hibria, Soulhealer, Shockmachine, Lovebites, Darker Half, Chroming Rose, Scanner, Zonata, Steel Attack, The Storyteller , Montany, Metalium, Insania, Heavenly
- Membre : Rawhead Rexx, Holy Moses, The German Panzer , Michael Kiske , Roland Grapow , Andi Deris , Masterplan, Unisonic, Place Vendome, Beautiful Sin, Pink Cream 69
- Style + Membre : Serious Black, Gamma Ray, Symfonia
 

 Site Officiel D'helloween (2150)
 Myspace (950)
 Chaîne Youtube (873)

HELLOWEEN - The Dark Ride (2000)
Par DARK BEAGLE le 30 Juin 2016          Consultée 1290 fois

"The Dark Ride" est à part dans la discographie d’HELLOWEEN. Parce que le groupe a essayé de sonner plus moderne, sa façon de composer a évolué, s’est faite plus sombre. La production de Charlie Bauerfeind et de Roy Z va contribuer à doper le son et à alourdir l’ensemble de façon intéressante. "The Dark Ride", c’est un peu comme le Port Salut, le fait qu’il soit sombre est inscrit sur la pochette et pour ceux qui ne savent pas lire, la couleur noire prédominante est un autre indice en soi.

Ici, c’est plus distordu, les guitares sont accordées plus bas, d’où un ensemble qui se veut plus oppressant, à l’instar de "Escalation 666" (excellent au demeurant). Les vrais artisans de cette orientation qui se voulait plus moderne, ce sont Roland Grapow et Uli Kusch, qui donnent la direction artistique. Andi Deris suit le mouvement sans rechigner, "Done By Mirrors", son précédent album solo, était dans le même état d’esprit. Et comme d’habitude, il va pondre une série de titres catchy qui fonctionnent tout de suite, à l’image de "If I Could Fly", devenu un indéboulonnable des concerts.

Le seul, finalement, qui va trouver à redire, c’est Michael Weikath. C’est étrange d’entendre un musicien dire qu’il n’aime pas trop l’album qu’il est sensé défendre en interview, mais c’est ainsi. Weiki n’aime pas "The Dark Ride", trop sombre pour lui. Lui, il veut que les gens s’amusent en écoutant HELLOWEEN, pas qu’ils dépriment. Ses morceaux vont d’ailleurs dans la direction Happy Metal, à l’image de "Salvation", qui aurait très bien pu figurer sur "Better Than Raw".

Pourtant, ce disque prouve que HELLOWEEN peut soutenir son statut de modèle, de groupe fédérateur, en sortant des albums qui ne semblent pas sortir d’un moule (le piège dans lequel les musiciens se sont enfoncés depuis "7 Sinners"). "The Dark Ride", malgré son côté atypique, son obscurité assumée qui tranche avec la bonne humeur générale qui caractérise le groupe, est un très bon opus qui mérite que l’on s’attarde dessus.

En revanche, il précipitera l’éviction de Grapow et de Kusch, mais ça, c’est une autre histoire.

A lire aussi en POWER METAL par DARK BEAGLE :


LOVEBITES
Battle Against Damnation (2018)
Damnation and a day




LOVEBITES
Clockwork Immortality (2018)
Let me entertain you


Marquez et partagez



Par BAST, EDEN, JULIEN



Par DAVID




 
   BAST

 
   DARK BEAGLE
   GEGERS
   JEFF KANJI
   LAURENT

 
   (5 chroniques)



- Andi Deris (chant)
- Roland Grapow (guitare)
- Michael Weikath (guitare)
- Markus Grosskopf (basse)
- Uli Kusch (batterie)


1. Beyond The Portal
2. Mr. Torture
3. All Over The Nations
4. Escalation 666
5. Mirror Mirror
6. If I Could Fly
7. Salvation
8. The Departed (sun Is Going Down)
9. I Live For Your Pain
10. We Damn The Night
11. Immortal
12. The Dark Ride



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod