Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  E.P

Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Gamma Ray, Helloween, X Japan

LOVEBITES - Battle Against Damnation (2018)
Par DARK BEAGLE le 12 Septembre 2021          Consultée 331 fois

Les LOVEBITES ont très tôt montré une propension à se montrer très productive, sortant albums, EP, et Lives plus vite que Lucky Luke le ferait. Huit mois après un premier album assez prometteur, elles publient un EP qui a plus des allures de mini album, "Battle Against Damnation", avec cette fois une pochette qui respire un peu moins le RPG japonais. Quatre titres pour faire patienter, quatre inédits avant un "Clockwork Immortality" qui sortira en décembre 2018 (je vous l'ai dit : elles n'arrêtent pas).

Il se pourrait cependant que LOVEBITES soit parvenu à affiner son style sur ce "Battle Against Damnation". Certes, les influences sont toujours assez visibles, HELLOWEEN en tête, même si certains passages plus Heavy renvoient volontiers vers PERSUADER. Mais sur ces quatre morceaux, les filles font montre d’une complète maîtrise de leur sujet, que ce soit dans l’interprétation sans concession ou une approche plus travaillée de leur musique, sans que l'un ne dise merde à l'autre.

Elles ne vont donc pas s’encombrer de reprises, elles ne vont pas revenir sur l’opus précédent, elles ne vont pas teaser le suivant, ni même placer une version live, ou un instrumental. Rien de tout cela. Ces bosseuses balancent donc quatre nouveaux titres qui ne font pas semblant. Encore une fois, elles partent pied au plancher, elles ne cherchent même pas à proposer une petite introduction, histoire de dire que. "The Crusade" est peut-être la meilleure chanson de LOVEBITES. C’est speed, pour une fois le refrain est construit pour marquer les esprits et les soli nous renvoient aux grands duels entre Weikath et Hansen.

Mais elles enchaînent très bien, de façon plus Heavy. Ça lorgne un peu timidement mais sûrement vers le Thrash, mais ça écrase bien (pas façon Hulk quand même) et Asami se veut également plus directe derrière le micro, elle pousse moins la voix dans les aigus. "Break The Wall" nous donne donc une nouvelle claque, à peine la première digérée et elles ne vont pas s’arrêter là puisque les deux morceaux suivants valent également leur pesant de cacahuètes.

D’ailleurs "Under The Red Sky" va commencer comme les filles aime bien le faire, c’est-à-dire à la façon d’un bulldozer (finalement, la comparaison avec Hulk n’est pas si mauvaise), mais elles vont faire évoluer le titre, lui apporter une poésie inattendue (ouais, comme Bruce Banner qui lirait Faulkner pour rester calme) qui va donner une touche plus romantique pour terminer ce mini album qui jusque-là était conçu pour casser les dents. En 21 minutes, LOVEBITES va donner une petite leçon de Power Metal en abordant différents types d’approche, qui se fondent très bien l’une dans l’autre, jusqu’à former un tout.

Brouillant admirablement les pistes (elles pourraient aussi bien reprendre là où HELLOWEEN s’était arrêté avec le "Keeper Of The Seven Keys Part II", STRATOVARIUS avec "Episode" ou PERSUADER avec "The Hunter"), LOVEBITES se créer son style qui s’inspire des grands noms du genre, n’hésitant pas à se montrer plus rentre-dedans quand le besoin s’en fait (souvent) sentir ou se faire plus velouté si les circonstances l’exigent. Cela va devenir leur ligne de conduite, ne cédant que très rarement à la concession et se montrant capable de très belles choses. Un mini album charnière dans la discographie des Japonaises, où elles vont faire la synthèse de leurs débuts pour se trouver une ligne de conduite à laquelle elles ne dérogeront plus.

A lire aussi en POWER METAL par DARK BEAGLE :


LOVEBITES
Electric Pentagram (2020)
Tank girls




LOVEBITES
Glory, Glory, To The World (2021)
Turbo lovers


Marquez et partagez




 
   DARK BEAGLE

 
  N/A



- Asami (chant)
- Midori (guitare)
- Miyako (guitare, claviers)
- Miho (basse)
- Haruna (batterie)


1. The Crusade
2. Break The Wall
3. Above The Black Sea
4. Under The Red Sky



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod