Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (10)
Questions / Réponses (2 / 9)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1973 Queen
  At The Bbc
1974 Queen Ii
  Sheer Heart Attack
1975 A Night At The Opera
1976 A Day At The Races
1977 News Of The World
1978 Jazz
1979 Live Killers
1980 The Game
  Flash Gordon
1982 Queen On Fire - Live At ...
  Hot Space
1984 The Works
1986 A Kind Of Magic
  Live At Wembley Stadium
1989 The Miracle
1991 Innuendo
1995 Made In Heaven
2002 The Queen Symphony - Tol...
2005 Return Of The Champions
  Killer Queen : A Tribute...
2008 The Cosmos Rocks
2009 Live In Ukraine
2014 Live At The Rainbow '74
2015 A Night At The Odeon
2018 Bohemian Rhapsody : The ...
2019 Bohemian Rhapsody
 

- Style : Slade, The Darkness , Sweet, Magnum, Rush, Meat Loaf, Jim Steinman, Wild Horses [uk], Styx
- Membre : Film, Rock Aid Armenia
- Style + Membre : Queen + Paul Rodgers
 

 Site Officiel (800)
 Youtube Channel (819)
 Myspace (753)

QUEEN - Innuendo (1991)
Par DARK BEAGLE le 3 Mai 2016          Consultée 1197 fois

C’est avec un Freddie Mercury de plus en plus malade que QUEEN enregistre un maximum de chansons avant l’inéluctable. Chacun va donner son meilleur, en commençant par le chanteur qui livre une prestation exceptionnelle. Malgré la maladie, ses capacités restent exceptionnelles, au point où Brian May, qui préparait son premier album solo (STAR FLEET, en 1983, est plus une collaboration entre potes qu’un réel album solo), lâchera deux bombes Heavy avec "Headlong" et "I Can’t Live With You".

Comme pour "The Miracle", tous les morceaux sont signés QUEEN, mais encore une fois, une oreille exercée peut deviner quel musicien compose quoi. On peut être surpris par moment, quand Mercury écrit un "Hitman" tonitruant par exemple, mais globalement, les personnalités de chacun ressortent bien.

On pourrait penser que, au vu du contexte, "Innuendo" est un album noir. Pas franchement. Bien sûr, il y a des morceaux d’une certaine tristesse comme le poignant "Don’t Try So Hard", mais ce qui ressort le plus est une certaine maturité dans les textes et la musique, à l’image du morceau-titre, empreint d’un certain cynisme. On se heurte également à un certain humour, comme le prouvent "Delilah" (dédicacé à un des chats du chanteur), ou encore l’halluciné "I’m Going Slighty Mad" au clip à la fois étrange et drôle, mais qui montre un Mercury d’une maigreur affolante.

L’album est une merveille, on se laisse facilement prendre par la magie qui s’en dégage. Puis arrive le moment fatidique, celui que l’on redoute à chaque fois, parce que l’on sait que cela signifie la fin. "The Show Must Go On" va sonner le glas de façon héroïque et propulsera QUEEN au somment des charts. Freddie Mercury s’éteindra le 24 novembre 1991 et avec sa mort se tournera l’une des plus belles pages du Rock.

A lire aussi en HARD ROCK par DARK BEAGLE :


HALESTORM
Vicious (2018)
T'aimes quand c'est vicieux, hein ?




HEART
Fanatic (2012)
Nos marraines à tous


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
   DARK BEAGLE
   DARKSUN
   MEFISTO

 
   (4 chroniques)



- Freddie Mercury (chant ,clavier)
- Brian May (guitare, chant)
- John Deacon (basse)
- Roger Taylor (batterie,chant)


1. Innuendo
2. I'm Going Slightly Mad
3. Headlong
4. I Can't Live With You
5. Don't Try So Hard
6. Ride The Wild Wind
7. All God's People
8. These Are The Days Of Our Lives
9. Delilah
10. The Hitman
11. Bijou
12. The Show Must Go On



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod