Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (8)
Questions / Réponses (2 / 9)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1973 Queen
  At The Bbc
1974 Queen Ii
  Sheer Heart Attack
1975 A Night At The Opera
1976 A Day At The Races
1977 News Of The World
1978 Jazz
1979 Live Killers
1980 The Game
  Flash Gordon
1982 Queen On Fire - Live At ...
  Hot Space
1984 The Works
1986 A Kind Of Magic
  Live At Wembley Stadium
1989 The Miracle
1991 Innuendo
1995 Made In Heaven
2002 The Queen Symphony - Tol...
2005 Return Of The Champions
  Killer Queen : A Tribute...
2008 The Cosmos Rocks
2009 Live In Ukraine
2014 Live At The Rainbow '74
2015 A Night At The Odeon
 

- Style : The Darkness , Sweet, Magnum, Rush, Meat Loaf, Slade
- Style + Membre : Queen + Paul Rodgers
 

 Site Officiel (550)
 Youtube Channel (606)
 Myspace (555)

QUEEN - Innuendo (1991)
Par JEFF KANJI le 2 Février 2013          Consultée 7751 fois

On y arrive hélas… Freddie Mercury voit sa santé décliner en même temps que sa courbe de poids (les vidéos de "I'm Going Slightly Mad" et "These Are The Days Of Our Lives" le montrent clairement) et l’union sacrée est déclarée au sein de QUEEN. Le chanteur souhaite enregistrer le plus de morceaux possibles afin que son art et son groupe lui survive. Ainsi, alors que "The Miracle" est auréolé d’un joli succès, QUEEN est déjà de retour en studio, à Montreux, loin des tracas de la presse, qui fait le siège de la demeure de Freddie Mercury. Quand Roger, Brian et John se mettent à improviser ensemble sur un boléro, Freddie prend les choses en main, Roger compose des paroles inspirées par le "Kashmir" de LED ZEPPELIN. Une fois le passage central assemblé par Freddie et David Richards, le producteur, QUEEN tient là son nouveau single. Il devient le plus long, s’offrant le luxe de détrôner "Bohemian Rhapsody" et ses 5:59. Pochette blanche (comme "A Night At The Opera") et illustrations de Grandville (seule la cover de l’album est signée Richard Gray), l’arrivée du nouvel opus du groupe s’auréole d’une aura presque mystique.

Et un titre progressif comme "Innuendo" prouve une chose : la formation anglaise est loin d’avoir tout dit. Et ce qu’on pouvait percevoir sur "The Miracle" se confirme ici : QUEEN se fait plaisir et reprend des envies de grandeur ! Car la surprise est de taille quand retentit "I’m Going Slightly Mad" où paroles un peu timbrées (Freddie, à l’origine de la chanson, a passé une nuit entière à trouver les lignes de texte les plus incongrues en compagnie de son ami Peter Straker) et arrangements insolites se partagent le boulot (et je ne vous parle pas du « Mad Mix » de cette chanson, où en l’absence de batterie mais avec de nombreux bruitages supplémentaires on évolue carrément dans une sphère surréaliste !).

De dérision il en est encore question sur "Delilah", où Freddie témoigne de toute son affection envers l’un de ses chats ! Roger Taylor n’est pas très fan et ne cédera d’ailleurs qu’à la grande insistance du vocaliste. Mais ce côté déjanté masque une réalité bien plus sombre. "Innuendo" plus que n’importe quel album du groupe est sérieux. Les textes, très fouillés, font écho au passé révolu et de manière plus imagée à la maladie de Freddie. "Don’t Try So Hard", magnifique, ou encore "These Are The Days Of Our Lives", du Taylor pur jus (à l’atmosphère proche de "Heaven For Everyone" qu’il a composé pour THE CROSS) sont des exemples. Mais "The Show Must Go On" touche au sublime. QUEEN n’a peut-être pas composé de titre aussi fort et poignant depuis… "Bohemian Rhapsody" peut-être. Orchestré par Brian (lignes de chant, structure, parties de guitares), assisté par John et Roger (le fameux riff de clavier devenu légendaire) et avec une contribution aux paroles de Freddie (le premier couplet), ce morceau, tristement prophétique correspond tout à fait à l’image que l’on peut se faire de Freddie Mercury, showman et jusqu’au-boutiste. Sa volonté de continuer s’exprimera par le biais de "Made In Heaven", que le groupe sortira à titre posthume et qui renfermera les derniers témoignages de la fabuleuse voix du chanteur.

Il est d’ailleurs remarquable comme il ne l’a jamais été, proposant des graves chaleureux ("I’m Going Slightly Mad") et des aigus déchirants d’une sensibilité incroyable ("Don’t Try So Hard") ou d’une puissance inouïe ("I Can’t Live With You", "The Show Must Go On"). Niveau compositions on touche à tout mais surtout au Rock voire au Heavy Metal. Brian May travaille d’arrache-pied sur son album solo, mais les performances vocales de Freddie l’incitent à livrer au groupe "Headlong" et "I Can’t Live With You", surtout que Freddie compose un brûlot de Heavy Metal en fusion avec "The Hitman". Roger donne une suite à "I’m In Love With My Car" avec "Ride The Wild Wind" au tempo soutenu et guitares synthés savamment dosées. Mais plus que jamais le travail de groupe porte ses fruits et QUEEN se trouve soudé dans l’adversité pour accoucher sans doute de l’un des meilleurs albums du groupe toutes époques confondues, parvenant même dans mon cœur de rocker amoureux de grandiloquence à détrôner "A Night At The Opera", intouchable pour nombre de mélomanes.

"Innuendo" a une réelle aura et son écoute ne peut laisser indifférent. Les quatre âmes de QUEEN se sont réellement muées en une seule, épique, tragique, torturée, et grandiose. Comme souvent un être humain au seuil de la mort, la flamme de QUEEN brille une dernière fois, intensément.

A lire aussi en HARD ROCK par JEFF KANJI :


DEEP PURPLE
The Official (overseas) Live Series – Paris 1975 (2012)
La Dernière Séance




The DARKNESS
Hot Cakes (2012)
Les gâteaux de mamie sont toujours aussi bons !


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
   DARK BEAGLE
   DARKSUN
   MEFISTO

 
   (4 chroniques)



- Freddie Mercury (chant ,clavier)
- Brian May (guitare, chant)
- John Deacon (basse)
- Roger Taylor (batterie,chant)


1. Innuendo
2. I'm Going Slightly Mad
3. Headlong
4. I Can't Live With You
5. Don't Try So Hard
6. Ride The Wild Wind
7. All God's People
8. These Are The Days Of Our Lives
9. Delilah
10. The Hitman
11. Bijou
12. The Show Must Go On



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod