Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
10 commentaires notés  
[?]



Queen
Innuendo
Page  1 | 2 | 3 |

le 07 Mars 2021 par I AM THE GROWL


Freddie Mercury a eu la plus belle vie qui soit car il est mort en ayant accompli l'œuvre la plus émouvante de sa carrière. Si le but d'un chanteur est d'émouvoir son auditoire, alors il l'a rempli de la plus belle des manières, en joignant à l'intensité de l'amour de la vie l'intensité de la peur de la mort et son corollaire, l'acceptation intense de sa propre disparition à un âge où on n'a pas encore tout vécu. Freddie Mercury a toujours été honnête envers son public et surtout envers lui-même, et cet album en est la preuve éclatante et bouleversante.

À chaque auditeur le choix de trouver les moments les moins inspirés de l'album, mais il ne fait aucun doute qu'il forme un ensemble passant au crible tout ce qu'a aimé l'artiste et ce pour quoi il s'est maintenu en vie jusqu'à sa fin.

Beauté aussi des instrumentistes qui l'accompagnent, qui se sont instrumentalisés pour faire passer cette vision du monde et y ont acquis une expressivité et une liberté aussi grandes. Basse, batterie, guitare, tout est parfait, tout est à l'unisson.

QUEEN nous aura tous enrichis. Freddie Mercury est mort en paix après avoir donné le meilleur de lui-même, c'est-à-dire la paix de l'âme en conflit résolue à partir et à rester.

le 18 Octobre 2019 par THORPEDO


Quitte à en choquer certains, je trouve que QUEEN, groupe très important, voire plus, dans l'histoire du ROCK, n'a pas tant de grands albums que ça.
De très bons albums, oui, quasi tous en fait.
Mais je trouve souvent qu'ils sont pleins de chansons inutiles, parfois mauvaises.
Oui, j'assume.

J'ai massacré "Made in Heaven" en lui mettant qu'une seule petite et misérable étoile, je me devais donc de remonter ma moyenne personnelle sur ce groupe.
En effet, même si je n'écoute plus QUEEN depuis très longtems, 1 seule étoile, cela faisait tâche pour un groupe de cette qualité.

Alors me voici, sur ce qui est, selon moi, le meilleur album de QUEEN, le plus abouti, le plus complet, celui qui n'a pas de points faibles... "Innuendo".

Cette album est une tuerie du début à la fin et mérite largement la récompense ultime.
Quel cadeau de la part de Freddie Mercury!
On le chérira longtemps celui-là.
Non mais rendons-nous compte, le dernier titre du dernier album sorti de son vivant est "The Show Must Go On"!

Masterpiece pour l'éternité.

le 04 Décembre 2018 par BAPTISTE89


Une fois "The Miracle" achevé, QUEEN se remet rapidement au travail pour enregistrer autant de matériel que possible tant que Freddie est toujours de ce monde. Le groupe est plus soudé que jamais, il n'y a plus de tensions concernant la direction musicale à prendre ou encore sur le partage des royalties ; il y a encore quelques disputes (Freddie, notamment, veut que la guitare soit mixée plus bas sur "Headlong", ce qui ne plaît bien sûr par à Brian, mais ils finissent par trouver un compromis), mais les musiciens se préoccupent beaucoup de l'état de santé du chanteur, qui est très diminué, et sont présents pour soutenir et protéger leur ami.

"Innuendo" est un album très patchwork. L'ombre de la maladie de Freddie plane sur plusieurs titres, les moins enjoués de l'album ("Innuendo", "I'm Going Slightly Mad", où le sentiment d'aliénation de Freddie qui sait qu'il n'en a plus pour longtemps est quasiment palpable, "Don't Try So Hard" et "The Show Must Go On"). Ces titres assez sombres et émouvants sont contrebalancés par des chansons plus légères, à commencer par le très contemplatif "These Are The Days Of Our Lives", "I Can't Live With You" ou encore "Delilah" (qui aurait pu s'appeler "I'm In Love With My Cat", n'est-ce pas Roger ?). "Delilah" est un titre très léger musicalement, mais je ressens toujours une certaine tristesse à son écoute : j'imagine Freddie malade entouré de ses chats (notamment la fameuse Delilah), et le fait que Roger ait accepté d'inclure cette chanson malgré le fait qu'il la déteste pour faire plaisir à son ami est très touchant. De même, "These Are The Days Of Our Lives" peut être vu comme une ultime preuve de l'amitié forte de Taylor envers Freddie. "Innuendo" est donc un album riche en émotions grâce à ses compositions, mais également pour des raisons extramusicales.

Le groupe renoue avec le Heavy Metal avec le très bon "The Hitman". Des titres plus aériens sont également de la partie : "Ride The Wild Wind", où Taylor déclare son amour pour les courses automobiles, et le très joli "Bijou", où la guitare de Brian se taille la part du lion. "All God's People" me semble moins réussi, mais il s'agit quand même d'un bon titre.

QUEEN est un groupe dont l'histoire est passionnante, ils ont pris beaucoup de risques au cours de leur carrière (le fameux "Hot Space") et Freddie Mercury est un chanteur incroyable avec beaucoup de charisme (c'est toujours un plaisir de regarder des Lives du groupe). À titre personnel, je ne suis pas un grand fan de la musique de QUEEN, leurs albums me convainquent rarement de bout en bout, même s'ils contiennent tous des titres qui me plaisent beaucoup. Ce "Innuendo" fait exception (avec "ANATO"), j'aime tout dans cet album et c'est un vrai voyage émotionnel, il s'en dégage quelque chose de particulier et le courage de Freddie, dont la performance vocale est impressionnante, force le respect. L'expression "chant du cygne" trouve une de ses plus belles illustrations.

le 25 Août 2016 par CLANSMAN57

Un véritable recueil empli de courage plutôt ! Hahahaha !

L'excuse : fait trop chaud.

le 25 Août 2016 par CLANSMAN57


Je ne peux m'empêcher d'être un peu triste lorsque je réécoute ce dernier véritable album de QUEEN.
D'une part, car Freddie brille de mille feux pour la dernière fois.
Mais le plus éprouvant dans cette écoute, c'est de se dire qu'aucun autre groupe n'a su s'imposer aussi solidement depuis la disparition de la Reine...
La cour est en deuil depuis 25 longues années, il y a de quoi ressentir un sérieux sentiment de manque.

Oui, Freddie est éternellement grand, sans doute mon chanteur préféré (et celui de tant d'autres j'espère), mais il suffit que "Bijou" retentisse et je pense à Brian, guitariste réellement fabuleux, qui en aura balancé des riffs qui tuent et des soli d'anthologie à la pelle...
Sur ce titre quasi instrumental, il semble avoir composé un compagnon de route idéal pour son ami Freddie, le chemin vers les cieux a dû lui sembler plus lumineux, plus évident.

Que dire de la curiosité "Delilah", si ce n'est que c'est une splendide chanson d'amour que le défunt chanteur a composé pour son chat.
Ceux qui ont un chat s'y retrouveront très bien, ce félin peut apporter un tel bonheur au sein d'une famille, surtout dans les moments les plus difficiles.

"Innuendo" ouvre le bal sombrement, tout de même parsemé d'espoir lors du refrain et les choeurs ultimes durant le break.
La partie hispanisante jouée par Steve Howe est une merveille, tout comme le solo de Brian qui suivra pendant cette belle accélération.
La dualité entre les deux géniaux guitaristes fait des étincelles.

"The Show Must Go On"... il faut avoir un coeur de pierre pour ne pas succomber à sa puissance...
Depuis combien de temps n'a-t-on pas entendu une conclusion d'album aussi parfaite ?

"Headlong" et "The Hitman" donnent dans le Hard Rock on ne peut plus efficace, tandis que "I'm Going Slightly Mad" continue d'imposer une ambiance sombre et irréelle, terriblement envoûtante...

Comment rester de marbre à la mélancolie de "Don't Try So Hard", raison de plus pour regretter Freddie ?
L'émotion est à son comble lorsque je l'entends.

L'aérienne "Ride The Wild Wind" fait penser à un aigle qui plane sereinement sous les nuages, habitacle des anges, que Freddie ira bientôt rejoindre.
Une chanson assez rapide, sans agression.

"All God's People" semble tirer son étrangeté attirante de "The Miracle", un bel ovni de plus avec "Delilah" et "Bijou".
Les chœurs sont divins, les anges de Dieu chantent l'amour et distribuent des ondes positives comme s'il en pleuvait.

"I Can't Live With You" et "These Are The Days Of Our Lives" ne font pas tâche non plus, bien qu'elles ne soient pas mes préférées.

Je le réécris pour finir, le sentiment de tristesse est présent pour toutes ces raisons, "Innuendo" laisse des traces imbibées par l'amertume.
Il rappelle que même les plus grands ne sont pas immortels et que la mort est un passage certes obligatoire dans la vie de chacun, mais l'angoisse de la croiser lorsque le moment sera venu est quelquefois palpable sur ce magnifique testament.
Il a quelque chose de flippant et d'unique ce "Innuendo", ce qui en fait une oeuvre d'art.













1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod