Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD-POP-PROG BAROQUE  |  STUDIO

Commentaires (7)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1973 Queen
  At The Bbc
1974 Queen Ii
  Sheer Heart Attack
1975 A Night At The Opera
1976 A Day At The Races
1977 News Of The World
1978 Jazz
1979 Live Killers
1980 The Game
  Flash Gordon
1982 Queen On Fire - Live At ...
  Hot Space
1984 The Works
1986 A Kind Of Magic
  Live At Wembley Stadium
1989 The Miracle
1991 Innuendo
1995 Made In Heaven
2002 The Queen Symphony - Tol...
2005 Return Of The Champions
  Killer Queen : A Tribute...
2008 The Cosmos Rocks
2009 Live In Ukraine
2014 Live At The Rainbow '74
2015 A Night At The Odeon
 

- Style : The Darkness , Sweet, Magnum, Rush, Meat Loaf, Slade
- Style + Membre : Queen + Paul Rodgers
 

 Site Officiel (550)
 Youtube Channel (606)
 Myspace (555)

QUEEN - A Kind Of Magic (1986)
Par JEFF KANJI le 28 Juillet 2012          Consultée 6355 fois

Après un retour à ses racines rock (que beaucoup de fans n’espéraient plus), le "Works Tour" voit le groupe accéder au triomphe planétaire et atteint un stade de starification qui le fait largement déborder du public rock. La prestation survitaminée des Britanniques au Live Aid en 1985 reste à ce jour mythique. La même année, ils composent à quatre le titre d’ouverture de l’album "One Vision" qui montre un groupe qui a repris goût aux grosses guitares tout en restant fasciné par les possibilités d’exploration qu’offre le synthétiseur.
"A Kind Of Magic" est riche, bien produit, puissant, parfaitement exécuté et arrangé. On sent le groupe en pleine bourre, galvanisé par son succès. Pourtant cet album, qui comporte quelques unes des pièces les plus Hard du combo ("Gimme The Prize", "One Vision", "Princes Of The Universe"), sonne parfois variétoche.

Il faut avant toute chose comprendre qu’il s’agit d’un album particulier (comme tous ceux de la Reine vous me direz) car la quasi-intégralité des morceaux ("One Vision", "Pain Is So Close To Pleasure" et "Friends Will Be Friends" étant à part) a été composée pour les besoins du film "Highlander" de Russel Mulcahy. QUEEN s’était déjà frotté à la BO avec "Flash Gordon", mais ce disque était principalement l’œuvre de Brian May et ne contenait que deux véritables chansons ("Flash et "The Hero"). Et l’enrobage de chaque morceau diffère plus ou moins de celui du film, "A Kind Of Magic" étant l’exemple le plus flagrant. L’originale présente dans le film montre un visage dark, envahi par des claviers et des effets sonores inquiétants (que l’on retrouve d’ailleurs à plusieurs moments dans le film, en particulier lors du combat final). Pour la petite histoire, le groupe enregistrait à l’époque aux Musicland Studios de Munich là même où Freddie Mercury avait enregistré l’année précédente son album solo "Mr Bad Guy", partageant le même producteur en la personne de Mack. Convaincu par le potentiel pop de ce titre (qui sera d’ailleurs le premier single extrait de l’album), ils réarrangeront tous les deux "A Kind Of Magic" (introduisant notamment la fameuse ligne de basse) à l’insu de Roger Taylor (compositeur du morceau) avant de lui présenter le travail quasi-finalisé. Et ce dernier devrait reconnaître que Freddie a une nouvelle fois eu du flair devant le succès commercial du titre qui sera illustré (comme les autres singles) de videoclips marquants, dont certains furent réalisés par Russel Mulcahy himself.

Toujours touche-à-tout, QUEEN se lance dans la new-wave très électro avec "Don't Lose Your Head", la ballade larmoyante "One Year Of Love" et le motown "Pain Is So Close To Pleasure", qui n'a pas l'impact d'un "Back Chat" ou d'un "Cool Cat" (n'en déplaise aux détracteurs de "Hot Space"). Le tout avec bonheur, témoignage d'un talent jamais démenti et d'un sens des arrangements unique. Mais les synthés alourdissent beaucoup "A Kind Of Magic". Impression qui ne se révèle qu'au fil des écoutes. Mais des morceaux comme "One Vision" ou "Don't Lose Your Head" et même "Princes Of The Universe" auraient mérité d'être allégés de ce côté-là pour gagner en intensité. Le pendant live de ce "A Kind Of Magic", gonflé à la testostérone, comme le démontrera le "Live Magic" sorti la même année met en évidence l'efficacité de la musique et son tempérament plus Rock.

Malgré un côté patchwork assumé (laissant toujours le groupe aussi inclassable) et un songwriting en plusieurs temps, cet album est celui de toutes les réussites ; celui dont la quasi-totalité des morceaux vont devenir des hymnes de référence dans l'histoire du groupe. "Friends Will Be Friends", facile mais fédérateur en hymne à reprendre par les fans, témoignage de la sensibilité pop de John Deacon. "Who Wants To Live Forever", un joyau absolu arrangé par Michael Kamen et Brian May qui partage sur ce titre les vocaux avec Freddie qui délivre une partition vocale poignante. "Gimme The Prize" furibard, nous rappelant par un tapping effréné que Brian est un redoutable bretteur quand il s'agit de jouer dans la cour des grands du Hard/Heavy. La batterie très massive et le chant rauque de Freddie, au summum de sa puissance, rendent ce titre intouchable. "Princes Of The Universe" aux chœurs grandiloquents et aux guitares savamment superposées et entrelacées s'impose lui aussi comme un hymne.

"A Kind Of Magic" montre un groupe sûr de lui, au top de sa forme et de sa créativité, qui sort un album très calibré et pas très méchant en fin de compte, bien que plus foncièrement Rock que "The Works", son prédécesseur surchargé de claviers et autres effets électro. Il met en scène un QUEEN au sommet de sa popularité dominant à la fois les planètes Pop et Rock grâce à une écriture inspirée et une recherche musicale ininterrompue. Sans doute l’album des années 80 pour QUEEN et l’un des plus essentiels pour tenter de résumer la discographie des Anglais bien que je lui préfère son successeur "The Miracle".

A lire aussi en HARD ROCK par JEFF KANJI :


QUEEN
Rock Montreal [2007] (1981)
Imax fever




The DARKNESS
Hot Cakes (2012)
Les gâteaux de mamie sont toujours aussi bons !


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
   DARK BEAGLE
   NICO

 
   (3 chroniques)



- Freddie Mercury (chant ,clavier)
- Brian May (guitare, chant)
- John Deacon (basse)
- Roger Taylor (batterie,chant)


1. One Vision
2. A Kind Of Magic
3. One Year Of Love
4. Pain Is So Close To Pleasure
5. Friends Will Be Friends
6. Who Wants To Live Forever
7. Gimme The Prize
8. Don't Lose Your Head
9. Princes Of The Universe
10. A Kind Of 'a Kind Of Magic' (bonus)
11. Friends Will Be Friends Will Be Friends (bonus)
12. Forever (bonus)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod