Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD-POP-PROG BAROQUE  |  B.O FILM

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1973 Queen
  At The Bbc
1974 Queen Ii
  Sheer Heart Attack
1975 A Night At The Opera
1976 A Day At The Races
1977 News Of The World
1978 Jazz
1979 Live Killers
1980 The Game
  Flash Gordon
1982 Queen On Fire - Live At ...
  Hot Space
1984 The Works
1986 A Kind Of Magic
  Live At Wembley Stadium
1989 The Miracle
1991 Innuendo
1995 Made In Heaven
2002 The Queen Symphony - Tol...
2005 Return Of The Champions
  Killer Queen : A Tribute...
2008 The Cosmos Rocks
2009 Live In Ukraine
2014 Live At The Rainbow '74
2015 A Night At The Odeon
 

- Style : Meat Loaf, The Darkness , Sweet, Magnum, Rush, Styx, Slade, Wild Horses [uk]
- Membre : Film
- Style + Membre : Queen + Paul Rodgers
 

 Site Officiel (620)
 Youtube Channel (656)
 Myspace (610)

QUEEN - Bohemian Rhapsody (2018)
Par JEFF KANJI le 7 Novembre 2018          Consultée 2060 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

Voilà un projet qui avait tout d'une arlésienne… Une vie romanesque, tragique, intense et haute en couleurs, l'histoire de Freddie Mercury devait un jour faire l'objet d'un biopic. Lancé en 2010, le projet aura connu de très nombreux problèmes de développement tout au long de sa maturation, à commencer par le choix de l'acteur qui allait devoir incarner à l'image le légendaire frontman. Sacha Baron Cohen fut investi dans le projet jusqu'en 2013, période à laquelle des divergences artistiques assez franches apparaissent entre le créateur de Borat et les membres de QUEEN. Le premier veut englober toute la complexité du personnage là où Roger Taylor et Brian May envisagent un film plus familial (ce qui n'est pas sans m'inquiéter sur sa teneur finale), sans compter que Roger et Brian craignent que la forte notoriété de l'acteur ne joue en défaveur du film (ce qui s'entend si on y réfléchit bien).

Si l'on passe sur les différents remous, la production est enfin dûment lancée en 2017 avec Bryan Singer aux manettes, mais qui ne finira pas le film, des incompatibilités d'humeur posant problème sur le plateau, le tempétueux réalisateur ayant visiblement pris Rami Malek en grippe. Le jeune interprète de Mr Robot n'était pas un choix évident, mais les trailers d'ores et déjà disponibles le montrent crédible dans le rôle. On sait que de nombreux personnages-clés de l'histoire de QUEEN seront présents ; Mary Austin, Tim Staffell, Kenny Everett, John Reid, Paul Prenter, Jim Beach, Jim Hutton ou encore David Bowie, de quoi saliver d'avance.

Et une bande originale pour accompagner l'épopée QUEEN-esque était inévitable… Le ton est un peu désabusé car je garde en travers de la gorge l'évènement "Queen Forever" où pour trois titres (presque) inédits, on s'est fait refourguer une inutile compilation de plus. Visiblement QUEEN a retenu la leçon puisque la tracklist va suivre le déroulé du film (ce qui explique la présence de "Somebody To Love" si haut) et surtout proposer de l'inédit, et s'aventurer sur une compilation de prises studio historiques, de versions live parfois inédites (notamment cette version massive de "Fat Bottomed Girls" captée lors de la tournée "Jazz" à Paris, où "Dreamers Ball" avait aussi été enregistrée pour "Live Killers") mais pas autant que le groupe veut nous le faire croire (que les prestations du Live Aid soient disponibles en audio seul pour la première fois sur support a-t-il un grand intérêt ? Sacripants de businessmen…), et des titres revisités par Brian May et Roger Taylor.

Ce qui fait qu'en sus de onze titres que nous connaissons par cœur, la bande originale de "Bohemian Rhapsody" s'ouvre sur le célèbre jingle de la 20th Century Fox revisité façon "Wedding March" par l'orchestre de guitares de Brian et les caisses de Roger ! Ah du neuf pour ouvrir les hostilités ça fait plaisir ! "Somebody To Love" me permet déjà de me faire mes images du film à paraître, déroulant les crédits et le générique, quand une nouvelle rareté paraît ! Enfin, "Doing All Right", prévue pour le premier album de SMILE qui n'a finalement jamais vu le jour et revisitée pour l'album éponyme de 1973 a été réenregistrée à Abbey Road par les trois protagonistes d'époque : on y retrouve la voix enjôleuse de Tim Staffell qui n'a rien perdu de sa mélancolie, qu'on pouvait apprécier sur "Earth" ou encore "April Lady". Du côté des nouveautés, "Don't Stop Me Now" a eu droit elle aussi à un lifting, Brian May trouvant une occasion d'habiller davantage ce morceau où le piano tenait la barre, la guitare se contentant d'un solo et de petites interventions sur le dernier refrain. On tient ici une excellente alternative à l'original, plus proche des interprétations live du groupe tant à l'époque qu'avec Adam Lambert.

Vient ensuite le tour des Lives. QUEEN, producteur musical du film bien évidemment, a voulu proposer une bande originale de film qui puisse avoir son existence propre, sans dépendre du film et dans ce but a cherché à trouver les meilleures versions possibles de chaque titre ; on y retrouve donc ce "Keep Yourself Alive" extrait du premier Live au Rainbow (tournée de "Queen II"), le "Now I'm Here" de la veille de Noël 75 à l'Hammersmith (le dernier live en date sorti par le groupe), mais aussi une version terriblement puissante de "Fat Bottomed Girls" de la tournée "Jazz", l'un des grands absents de "Live Killers", ce qui laisse de grands espoirs pour les quarante ans de sa sortie l'an prochain… Mais le plus impressionnant, en dehors de la puissance absolue des prestations du Live Aid, c'est ce "Love Of My Life" stupéfiant chanté par 300 000 Brésiliens, qui donnent une dimension incroyable à QUEEN, réalisant que malgré un abandon progressif du marché américain, à partir de ce moment le quartette anglais est devenu planétaire. Écouter les fans scander ces "Brian! Brian!" dignes d'une finale de coupe du monde au Maracana, c'est vraiment quelque chose. Et pour finir, cette version hybride de "We Will Rock You" qui mêle la version studio à son pendant live est excellente, car les deux facettes du groupe s'y équilibrent à merveille.

Pour le reste, on ne va pas chipoter, on est sur du très solide, même si j'avoue que le feeling old school de cette bande originale de film a tendance à rendre les présences de "Crazy Little Thing…" ou "I Want To Break Free" presque incongrues (même "Who Wants To Live Forever" et pourtant… Quel titre, dans sa version intégrale de plus, au contraire de "I Want To Break Free", largement valorisée par sa version single !)."Bohemian Rhapsody" montre un QUEEN beaucoup plus soucieux de son héritage que ce que "Queen Forever" avait laissé comme sentiment, et quand il veut, parvient à fouiller suffisamment dans ses cartons et arpenter le studio pour combler ses fans.

A lire aussi en HARD ROCK par JEFF KANJI :


QUEEN + PAUL RODGERS
Return Of The Champions (2005)
Le Live "anti-sceptiques"




MSG
Assault Attack (1982)
Rien n'arrête le schenk'


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- John Deacon (basse)
- Brian May (guitare, chant)
- Freddie Mercury (chant, piano)
- Roger Taylor (batterie, chant)
- Tim Staffell (chant, basse sur 3)
- -
- Fred Mandel (synthétiseur sur 13)
- David Bowie (chant & claviers sur 14)
- Michael Kamen (orchestration et direction sur 15)
- Spike Edney (claviers & chœurs sur 16-20)


1. 20th Century Fox Fanfare
2. Somebody To Love
3. Doing All Right… Revisited
4. Keep Yourself Alive (live At The Rainbow)
5. Killer Queen
6. Fat Bottomed Girls (live In Paris)
7. Bohemian Rhapsody
8. Now I'm Here (live At Hammersmith Odeon)
9. Crazy Little Thing Called Love
10. Love Of My Life (rock In Rio)
11. We Will Rock You (movie Mix)
12. Another One Bites The Dust
13. I Want To Break Free
14. Under Pressure
15. Who Wants To Live Forever
16. Bohemian Rhapsody (live Aid)
17. Radio Ga Ga (live Aid)
18. Ay-oh (live Aid)
19. Hammer To Fall (live Aid)
20. We Are The Champions (live Aid)
21. Don't Stop Me Now… Revisited
22. The Show Must Go On



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod