Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (30)
Questions / Réponses (3 / 13)
Metalhit
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Edguy, Armory, Ape, Iron Savior, Primal Fear, Heavens Gate, Manigance, Hibria, Soulhealer, Shockmachine, Lovebites, Chroming Rose, Insania, Darker Half, Heavenly, Montany, Scanner, Zonata, Steel Attack, The Storyteller , Metalium
- Membre : Place Vendome, Holy Moses, Pink Cream 69, Rawhead Rexx, The German Panzer , Beautiful Sin, Michael Kiske , Roland Grapow , Masterplan, Unisonic, Symfonia, Andi Deris
- Style + Membre : Serious Black, Gamma Ray
 

 Site Officiel D'helloween (1926)
 Myspace (807)
 Chaîne Youtube (764)

HELLOWEEN - Gambling With The Devil (2007)
Par DARK SCHNEIDER le 10 Janvier 2008          Consultée 1650 fois

Cela faisait bien longtemps qu'HELLOWEEN n'avait pas su proposer une œuvre convaincante. A qui a-t-on eu droit depuis le départ de Roland Grapow ? Rabbit don't come easy, l'album le plus fadasse et inintéressant de leur carrière et The Legacy, un album au goût désagréable d'arnaque (2 cd qui auraient tenu sur un seul, un titre d'ouverture très bon mais qui écrase tout le reste). Et voilà que seulement deux ans plus tard les citrouilles nous livrent une nouvelle galette.
Et bien je ne sais pas ce qui s'est passé depuis la dernière tournée mais une chose est sûre : les citrouilles se sont sacrément requinquées. Gambling with the devil est leur meilleur album depuis Better than raw. L'inspiration est bel et bien de retour. Cela se solde par des titres dotés de refrains efficaces ("Final Fortune", le popisant "As long as I fall") et d'un côté très rentre-dedans rudement efficace ("Kill it" bien sûr, mais aussi le quasi thrash "Paint a new world").
Andi Deris est excellent, les guitaristes jubilent, les soli pleuvent, certains riffs sont même assez marquants ("Heaven Tells No Lies") et on a droit à une petite touche néoclassique sur "Dreambound".

Mais n'exagérons rien, ce nouvel album est loin d'être un chef-d’œuvre, on est encore un bon cran en dessous d'un Time of the oath ou Better than raw. "Fallen to pieces" voire "I.M.E" constituent un ventre mou qui aurait gagné à être remplacé par les deux bonus tracks, qui leur sont largement supérieurs, de l'édition limitée !

Gambling with the devil est indéniablement un bon disque, il aurait presque pu être très bon. Je lui accorde un généreux 4/5, mais uniquement pour la version limitée, sinon 3/5 pour l'édition normale.

A lire aussi en POWER METAL :


THUNDERSTONE
Evolution 4.0 (2007)
Du classique,du neuf.... thunderstone évolue...




PHARAOH
Bury The Light (2012)
Power metal


Marquez et partagez



Par DARK BOUFFON, POWERSYLV, GEGERS




 
   BAST

 
   DARK BEAGLE
   DARK SCHNEIDER
   GEGERS

 
   (4 chroniques)



- Andi Deris (chant)
- Michael Weikath (guitare)
- Sascha Gerstner (guitare)
- Markus Grosskopf (basse)
- Dani Loble (batterie)


1. Crack The Riddle (intro)
2. Kill It
3. The Saints
4. As Long As I Fall
5. Paint A New World
6. Final Fortune
7. The Bells Of The Seven Hells
8. Fallen To Pieces
9. I.m.e.
10. Can Do It
11. Dreambound
12. Heaven Tells No Lies



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod