Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (48)
Questions / Réponses (2 / 3)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

2015 Beyond The Red Mirror
 

- Style : Power Symphony, Galloglass, Manticora, Gamma Ray, Iron Savior
- Membre : Demons & Wizards, Sinbreed, Serious Black, Coldseed, Mentalist
- Style + Membre : Savage Circus
 

 Site Officiel (2168)
 Site Francophone (1640)

BLIND GUARDIAN - A Twist In The Myth (2006)
Par JEFF KANJI le 1er Janvier 2015          Consultée 1725 fois

Il faudra s’y faire : dorénavant il faudra attendre quatre ans entre chaque livraison du Gardien Aveugle. BLIND GUARDIAN a révélé avec "Fly" un single novateur avec une énergie et un feeling renouvelés. "A Twist In The Myth" est à l’image de son single : il est déroutant.

Dès "This Will Never End", on comprend bien vite que le Power Metal des natifs de Krefeld a subi une nouvelle mutation en même temps qu’ils ont changé de batteur. Cette orientation plus progressive et moins typiquement Power Metal a eu raison de la motivation de Thomen « The Omen » Stauch pourtant là depuis les premiers jours. Son remplaçant Frederik Ehmke est tout à fait compétent même s’il ne possède pas dans son jeu cette urgence qui faisait il y a encore peu une bonne partie de la patate d’un "Punishment Divine".

L’album précédent a montré les limites de la grandiloquence, et BLIND GUARDIAN n’a pas fait l’erreur de les franchir et il a même opté pour un dégraissage en règle. Les multiples voix sont toujours présentes mais se marchent moins les unes sur les autres, le chant principal étant privilégié dans le mix puissant concocté par Charlie Bauerfeind. Et que dire des compos, qui innovent pour proposer à chaque nouvelle piste un contre-pied à la précédente. Au rang des titres qui ont l’air traditionnels mais qui sont plein de surprises, on citera la magique "Otherland" ou encore "Straight Through The Mirror" et "Another Stranger Me" qui explorent plus avant les terrains déchiffrés par "Sadly Sings Destiny".

Toute tentative d’évolution a forcément des dommages collatéraux. Ici ce sont "Lionheart" au refrain pas franc qui demande des dizaines d’écoutes pour être pleinement assimilé ou "Carry The Blessed Home" qui peinera à se faire une place au milieu du très haut niveau de ce nouvel opus. Hansi Kürsch a quasi abandonné le chant rauque qui caractérisait le groupe sur "Imaginations From The Other Side" ou encore "Nightfall In Middle Earth" et certains le regretteront peut-être ; je trouve personnellement que sa performance vocale en est d’autant plus incroyable. J’avais tiqué à l’époque sur "Skalds And Shadows", mais son refrain est au moins aussi enchanteur que le plus ancien "A Past And Future Secret" même si l’on sent que le groupe cherche à glisser un avatar de "The Bard’s Song (In The Forest)" à chaque nouvelle sortie. On oubliera bien vite cette remarque au son du Nightfallien "The New Order", l’un des refrains les plus beaux de l’opus.

BLIND GUARDIAN rebroussera en partie chemin sur l’opus suivant, conscient sans doute qu’il a peut-être innové de façon trop brutale sur "A Twist In The Myth" et préférant proposer une compilation de toutes ses facettes. Moi il reste dans mon top 5.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


BLIND GUARDIAN
Somewhere Far Beyond (1992)
Le petit BLIND GUARDIAN illustré

(+ 2 kros-express)



SONATA ARCTICA
Successor (2000)
Bouillon de culture

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez






 
   MR. AMEFORGEE

 
   BAST
   JEFF KANJI
   POULPI

 
   (4 chroniques)



- Hansi Kürsch (chants)
- André Olbrich (guitares)
- Marcus Siepen (guitares)
- Frédérike Ehmke (batterie)
- Oliver Holzwarth (basse)
- Mathias Wiesner (claviers)


1. This Will Never End
2. Otherland
3. Turn The Page
4. Fly
5. Carry The Blessed Home
6. Another Stranger Me
7. Straight Through The Mirror
8. Lionheart
9. Skalds And Shadows
10. The Edge
11. The New Order



             



1999 - 2023 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod